La langue française

Caret

Définitions du mot « caret »

Trésor de la Langue Française informatisé

CARET1, subst. masc.

ZOOL. Tortue des mers du Sud, recherchée pour ses œufs au goût délicat et fournissant une très belle écaille pour la fabrication des peignes et autres ouvrages. Appelée aussi tortue imbriquée ou tuilée p. oppos. à tortue franche. Il [mon dîner] se composait d'une soupe à la tortue faite des carets les plus délicieux (J. Verne, Vingt mille lieues sous les mers,1870, p. 143).
Prononc. et Orth. : [kaʀ ε]. Ds Ac. 1762-1932. Étymol. et Hist. 1640 caret « sorte de tortue de mer recherchée pour son écaille » (P.-J. Bouton, Rel. de l'Etabl. des François depuis l'an 1635 en l'Isle de Martinique, p. 85 ds König, p. 57); 1652 « écaille de cette tortue » (F.-M. du Puis, Rel. de l'establ. d'une Colonie Fr. dans la Gardeloupe, p. 232, ibid.). Empr. directement à un dial. caraïbe(l'esp. n'a pas servi d'intermédiaire pour cette forme mais est à l'orig. de la formecar(r)ey réempruntée au xviiies., v. FEW t. 20, p. 62). Le fr. caret et l'esp. carey ne peuvent être empr. au malais (Lok., no1073; EWFS2; Dauzat 1973; DEI) en raison de la localisation géogr. des 1resattest. : le mot caraïbe aurait au contraire été apporté aux Philippines par les Espagnols (v. König, pp. 57-58; G. Friederici ds Z. fr. Spr. Lit., t. 56, pp. 36-37; W. A. Read, ibid., t. 63, pp. 52-53). Fréq. abs. littér. : 1. Bbg. Boulan 1934, p. 66.

CARET2, subst. masc.

FIL. Touret ou dévidoir sur lequel le cordier enroule les fils qu'il vient de fabriquer.
Fil de caret. Gros fil fait à partir du chanvre et servant particulièrement à fabriquer des cordages de marine :
Gilliatt restaura les câbles et les grelins. Il étira les voiles déchirées, et réussit à en extraire d'excellent fil de caret dont il composa du filin; ... Hugo, Les Travailleurs de la mer,1866, p. 288.
Prononc. et Orth. : [kaʀ ε]. Ds Ac. 1835-1932. Caret ou carret ds Land. 1834; cf. aussi ds Fér. Crit. t. 1 1787 (,,Trévoux écrit carret``) et ds Lar. 19equi, s.v. carret, renvoie à caret. Étymol. et Hist. 1382 fil de caret (Compt. du clos des galées de Rouen, p. 101 d'apr. Delboulle ds R. Hist. litt. Fr., t. 6, p. 295); 1835 caret « dévidoir à l'usage des cordiers » (Ac.). Dér. normanno-pic., suff. -et*, de car (char*; v. FEW t. 2, 1, s.v. carrus). Fréq. abs. littér. : 4.

Wiktionnaire

Nom commun 1

caret \ka.ʁɛ\ masculin

  1. (Zoologie) Nom vernaculaire de deux espèces de tortues marines dont on travaillait l’écaille.
    1. La caouanne (Caretta caretta).
      • Le Caret ou Caouanne ( Caretta caretta ), la Tortue imbriquée ( Eretmochelys imbricata) et la Tortue franche (Chelonia mydas) sont tous trois entièrement marins et, conformément à ce mode de vie, leurs pattes ont acquis la forme de nageoires. — (Maurice Burton, Le monde secret des animaux, Elsevier, 1953, page 445)
    2. La tortue imbriquée (Eretmochelys imbricata).
      • Il n’y a que trois espèces de tortues dont l’écaille ait les qualités convenables pour les arts ; elles sont connues sous les noms de caret ou tortue imbriquée, de tortue franche, de caouanne : elles sont marines toutes les trois. — (Édouard Charton, Le Magasin pittoresque, Douzième année, Paris, 1844)
  2. Écaille de la tortue du même nom.
    • un bijou en caret.

Nom commun 2

caret \ka.ʁɛ\ masculin

  1. (Pêche) Dévidoir pour les lignes à pêche.
  2. (Marine) Dévidoir utilisé dans les corderies.
  3. (Marine) (Vieilli) (Désuet) Gros fil pour faire les cordages.Appelé fil de caret car il est bobiné sur un caret.
    • Tout cela a été acheté pour la nourriture de l'équipage et pour l'histoire naturelle, moyennant un peu de poudre et du fil de caret. (Voyage de Dumont d’Urville autour du Monde, raconté par lui-même)
  4. (Histoire) Ancienne monnaie arabe.

Nom commun 3

caret \ka.ʁɛ\ masculin

  1. (Botanique) (Vieilli) Un des noms du carex.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CARET. n. m.
T. de Zoologie. Sorte de tortue dont l'écaille sert à faire des peignes et d'autres ouvrages.

Littré (1872-1877)

CARET (ka-rè) s. m.
  • Tortue des côtes de l'Amérique, du Mexique, des côtes de la Guinée et de la mer des Indes, dont la chair est malsaine ; mais les œufs en sont recherchés, et on travaille l'écaille.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

1. CARET. Ajoutez : - ÉTYM. M. Devic, Dict étym., remarque que la tortue caret se dit en malais kārah ; c'est sans doute l'origine de notre mot.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « caret »

(Nom commun 1) De l'espagnol carey (« même sens ») venant lui même du malais karah (« tortue »).
(Nom commun 2) Diminutif de char.
(Nom commun 3) → voir carex.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « caret »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
caret karɛ

Évolution historique de l’usage du mot « caret »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Images d'illustration du mot « caret »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « caret »

Langue Traduction
Anglais caret
Espagnol tortuga
Italien caretta
Allemand hochzeichen
Portugais caretta
Source : Google Translate API

Synonymes de « caret »

Source : synonymes de caret sur lebonsynonyme.fr

Caret

Retour au sommaire ➦

Partager