La langue française

Capre

Sommaire

  • Définitions du mot capre
  • Étymologie de « capre »
  • Phonétique de « capre »
  • Traductions du mot « capre »
  • Synonymes de « capre »

Définitions du mot « capre »

Trésor de la Langue Française informatisé

CAPRE, subst. masc.

Vx. Vaisseau corsaire. Capre hollandais, anglais (Ac. 1798-1878).
Rem. Selon Bach.-Dez. 1882 ,,navires que les négociants hollandais armaient en guerre pour donner la chasse aux corsaires``.
P. méton., rare. Capre ou capre à la part. Matelot qui allait en course sans solde et ne touchait que sa part de prise. On surnommait ces Dunkerquois les « capres »; le mot est dur et suggestif (J. de La Varende, Jean Bart pour de vrai,1957, p. 10).
Orth. Ds Ac. 1762 sous la forme câpre; pour le reste des éd. de 1694-1878 sous la forme moderne. Étymol. et Hist. 1. 1675 27 déc. « vaisseau corsaire » (Lettres ... de Colbert, éd. P. Clément, t. III, Paris, 1864, p. 572); 2. 1678 « armateur d'un tel vaisseau » (Guillet, Les Arts de l'homme d'épée, 3epart., L'Art de la navigation, p. 86); 1736 capre à la part (Aubin, Dict. de mar., Amsterdam : Capre à la part ou qui est à la part. C'est à dire qu'il va en course sans mois de gages et dans la seule espérance d'avoir part au butin qu'il fera). Empr. au néerl. kaper « vaisseau corsaire » dep. 1652, De Vries Nederl., dér. du verbe kapen « prendre à la course, flibuster » (peut-être à rapprocher du lat. capere).

Wiktionnaire

Nom commun 1

capre \kapʁ\ masculin

  1. (Marine) Navire corsaire, de la grosseur d’une frégate légère (50 à 200 tonneaux).
    • À noter que Colaert, Rombout ou Horn ont tous fait leurs premières armes comme capitaines de capres et sont issus de familles liées à la course. Ces capitaines corsaires, devenus amiraux au sein de l'armada, se sontils enrichis ?— (Gilbert Buti, Philippe Hrodej, Histoire des pirates et des corsaires : De l’Antiquité à nos jours, septembre 2016, p.)
  2. (Marine) Marin qui s’embarquait sur un bateau corsaire, et qui n’avait comme solde que sa part des prises.

Nom commun 2

capre \kapʁ\ masculin

  1. Personne née de l'union d'un mulâtre ou d'une mulâtresse avec un noir ou une noire,.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CAPRE. n. f.
Bouton à fleurs du câprier, que l'on confit ordinairement dans le vinaigre. On le dit surtout au pluriel. Manger des câpres. Un baril de câpres. De grosses câpres. Mettre des câpres dans un ragoût. Une sauce aux câpres. Câpres capucines. Voyez CAPUCINE.

Littré (1872-1877)

CAPRE (ka-pr') s. m.

Terme de marine. Vieux.

  • 1Sorte de vaisseau corsaire. Il a été pris par un capre de Dunkerque.
  • 2Capre à la part, matelot allant en course sans solde et dans la seule espérance d'avoir part aux prises.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « capre »

Holl. kaper, du verbe kapen, faire le pirate.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « capre »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
capre kapr

Traductions du mot « capre »

Langue Traduction
Anglais caper
Espagnol alcaparra
Italien cappero
Allemand kapern
Chinois 跳跃
Arabe القبر
Portugais alcaparra
Russe каперса
Japonais ケイパー
Basque kaparra
Corse caperu
Source : Google Translate API

Synonymes de « capre »

Source : synonymes de capre sur lebonsynonyme.fr
Partager