La langue française

Cantinier, cantinière

Définitions du mot « cantinier, cantinière »

Trésor de la Langue Française informatisé

CANTINIER, IÈRE, adj. et subst.

A.− Vieilli, emploi adj. Qui porte la cantine (cf. cantine I), contenant les boissons :
1. Nous bûmes tous, car l'âne cantinier nous suivait; mais le soulagement ne fut pas long. Brillat-Savarin, Physiol. du goût,1825, p. 132.
B.− Emploi subst.
1. Tenancier, ière d'une cantine (cf. cantine II A). Synon. vivandier, ière :
2. Brujon semblait stupéfié par la prison. On le voyait quelquefois des heures entières dans la cour Charlemagne, debout près de la lucarne du cantinier, et contemplant comme un idiot cette sordide pancarte des prix de la cantine qui commençait par : Ail, 62 centimes, et finissait par : Cigare, cinq centimes. Hugo, Les Misérables,t. 2, 1862, p. 56.
En partic., ARM.
a) Au fém. Personne qui suit les troupes en campagne pour leur vendre de la boisson, de la nourriture :
3. Annette Minot, fruitière à la Halle, était notre cantinière; elle avait sa petite table de sapin, sa chaise et sa cruche d'eau-de-vie au milieu du Champ de Mars, avec des gobelets, et son grand parapluie tricolore déployé contre le soleil. Erckmann-Chatrian, Histoire d'un paysan,t. 1, 1870, p. 276.
b) Au masc. Cuisinier. Le cantinier (...), les bras retroussés devant son fourneau, surveillait la cuisson d'une vague ratatouille (Moselly, Terres lorraines,1907, p. 258).
2. Personne qui s'occupe d'une cantine (cf. cantine II B) :
4. ... de tout le personnel d'une école maternelle, c'est la femme de service qui assume le rôle le plus indispensable; une maîtresse, la directrice même peut s'absenter sans trop d'inconvénient, mais on ne saurait se passer un seul jour des deux manœuvres : la cantinière et la préposée à la propreté. Frapié, La Maternelle,1904, p. 34.
Prononc. et Orth. : [kɑ ̃tinje], fém. [-njε:ʀ]. Ds Ac. 1762-1932 au masc; ds Ac. 1835-1932 au masc. et au fém. Étymol. et Hist. a) Subst. 1762 (Ac.); b) adj. 1825, supra ex 1. Dér. de cantine*; suff. -ier* (-ière*). Fréq. abs. littér. : 107.

Wiktionnaire

Nom commun

cantinier \kɑ̃.ti.nje\ masculin (pour une femme on dit : cantinière)

  1. Celui qui tient une cantine.
    • Défenses sont faites à tous cantiniers de recevoir et de garder dans leur maison aucune guildive, sans la permission du juge de police. — (Recueil des lois de l’Île Maurice et de ses dépendances, annoté par John Rouillard, V.1, page 204, 1866)
    • Les soudards s'arrêtèrent, les cantiniers vinrent à eux, leur vendirent du pain, du vin, de la bière, des viandes de toutes sortes. — (Charles de Coster; La légende d’Ulenspiegel … , 1867)
    • Un cantinier qui se rase sur l’accotement, sa glace pendue à un cerisier, attend avec nervosité, la figure débordant de mousse, que nous ayons fini de faire trembler la route. — (Jean Giraudoux, Retour d’Alsace - Août 1914, 1916)

Nom commun

cantinier [kãⁿtiˈnje] (graphie normalisée) masculin (pour une femme on dit : cantiniera)

  1. (Provençal) Cantinier.

Nom commun

cantinière \kɑ̃.ti.njɛʁ\ féminin (pour un homme on dit : cantinier)

  1. Celle qui tient une cantine.
    • – Mademoiselle m’a mise à la porte ; elle a dit que j’aille dans le préau trouver la cantinière. — (Léon Frapié, La conquête de Rose, dans Les contes de la maternelle, éditions Self, 1945, page 9)
  2. (Vieilli) (Militaire) Femme qui tenait la cantine d’un régiment.
    • Il n’y aura jamais que deux cantinières par bataillon complet, et une pour les quatre compagnies de dépôt […]. — (Hyacinthe-Hippolyte de Mauduit, L’Ami du soldat : projet d’amélioration et traité complet d’organisation militaire, Paris : chez Dentu & chez Hyvert & Lyon : chez Chambet, 1834, p.251)
    • Dans un coin, la cantinière dormait, la bouche ouverte, pelotonnée sur un banc devant sa petite table chargée de bouteilles vides et de verres troubles. — (Alphonse Daudet, Le concert de la Huitième, dans Contes du lundi, 1873, Fasquelle, collection Le Livre de Poche, 1974, page 131.)
    • L’alcool fit son effet car aussitôt, Bonaventure entonna un refrain repris par les autres soldats:
      « La cantinière aux beaux bras est le plaisir des jeunes soldats
      Les jeunes soldats sont militaires pour embrasser la cantinière
      Gauche, droit, sabre au côté ! La cantinière se laisse baiser
      Et en avant et en avant la cantinière ! »
      — (Jeanine Berducat, La Vivandière de l’empereur, La Bouinotte, 2013, chap.8)

Nom commun

cantinière \kɑ̃.ti.njɛʁ\ féminin (pour un homme on dit : cantinier)

  1. Celle qui tient une cantine.
    • – Mademoiselle m’a mise à la porte ; elle a dit que j’aille dans le préau trouver la cantinière. — (Léon Frapié, La conquête de Rose, dans Les contes de la maternelle, éditions Self, 1945, page 9)
  2. (Vieilli) (Militaire) Femme qui tenait la cantine d’un régiment.
    • Il n’y aura jamais que deux cantinières par bataillon complet, et une pour les quatre compagnies de dépôt […]. — (Hyacinthe-Hippolyte de Mauduit, L’Ami du soldat : projet d’amélioration et traité complet d’organisation militaire, Paris : chez Dentu & chez Hyvert & Lyon : chez Chambet, 1834, p.251)
    • Dans un coin, la cantinière dormait, la bouche ouverte, pelotonnée sur un banc devant sa petite table chargée de bouteilles vides et de verres troubles. — (Alphonse Daudet, Le concert de la Huitième, dans Contes du lundi, 1873, Fasquelle, collection Le Livre de Poche, 1974, page 131.)
    • L’alcool fit son effet car aussitôt, Bonaventure entonna un refrain repris par les autres soldats:
      « La cantinière aux beaux bras est le plaisir des jeunes soldats
      Les jeunes soldats sont militaires pour embrasser la cantinière
      Gauche, droit, sabre au côté ! La cantinière se laisse baiser
      Et en avant et en avant la cantinière ! »
      — (Jeanine Berducat, La Vivandière de l’empereur, La Bouinotte, 2013, chap.8)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CANTINIER, IÈRE. n.
Celui, celle qui tient une cantine.

Littré (1872-1877)

CANTINIER (kan-ti-nié, niê-r') s. m.
  • Celui, celle qui tient une cantine.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « cantinier »

Cantine.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Dérivé de cantine avec le suffixe -ier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

 Dérivé de cantina avec le suffixe -ier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « cantinier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
cantinier kɑ̃tinje

Évolution historique de l’usage du mot « cantinier »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « cantinier »

  • Vendredi 12 juin, Stéphane Leprettre maire de la commune et Albert Castanié premier adjoint ont eu plaisir à saluer deux employés communaux qui sont récemment entrés au service de la commune. Il s’agit de Marie-Laure Roussilhe qui occupe un poste d’agent d’entretien et qui a assuré l’accueil et la garde des enfants pendant une quinzaine de jours au moment du déconfinement et d’Éric Lalou cuisinier qui a succédé à Erica Peeters en tant que cantinier à l’école. Les élus municipaux leur ont renouvelé leur confiance au service de l’école et de la commune de Montet-et-Bouxal. ladepeche.fr, Montet-et-Bouxal. De nouveaux employés communaux - ladepeche.fr
  • Olivier Perez se présente comme un « cantinier de spectacle ». « C’est un métier en voie de disparition. Je pense qu’on est deux sur le secteur d’Évreux et Rouen. » , Rencontre à Elbeuf. Olivier Perez, le « cantinier » des artistes | Le Journal d'Elbeuf
  • FC Sion Le renvoi des cantiniers du stade de Tourbillon par le FC Sion a beaucoup fait parler. On connaît maintenant le nom du remplaçant de la famille Dubuis. Il s'agit de Gennaro La Corte, patron du Lion d'Or à Martigny et déjà responsable de la choucroute du gala du club. , FC Sion: le nouveau cantinier du stade de Tourbillon...
  • Puisque c’est le gracieux Biya fait la plus et la beau temps au cameroun et est partout au four et au moulin comme veulent nous laisser maladroitement croire sa bande de griot, pourquoi ne pas supprimer carrément tous les ministères au cameroun. En dehors de la défense et la finance qui pourront être transformé en milice privé du président et l’autre son département de comptabilité personnelle. à l’exception des fonctionnaires qui travaillent pour des salaires de misères, il est difficile d’imaginer un changement néfaste dans la vie de certains camerounais. Ainsi rien n’empêche à biya de faire ses dons par virement bancaire. Et s’il à besoin de quelqu’un pour la pub, ces journaliste de la CRTV peuvent cantinier à abasourdir les oreilles de ceux qui les écoutent. Actu Cameroun, Yaoundé : les enfants de la rue tournent le dos au Minas
  • Depuis 2010 et son installation à Torvilliers, le cantinier API multiplie les repas : il en sert 7 300 chaque jour aux scolaires aubois. Son credo de croissance : qualité et proximité. Journal L'Est Éclair abonné, API met les bouchées doubles
  • Mercredi 17 juin, un membre du personnel de l'école, une cantinière, a été testé positive au Covid-19. De nombreux parents d'élèves sont inquiets d'envoyer leur enfant à l'école lundi 22 juin. lamanchelibre.fr, Saint-James. Cas de Covid-19 à l'école : des parents inquiets pour la rentrée de lundi

Traductions du mot « cantinier »

Langue Traduction
Anglais sutler
Espagnol cantinero
Source : Google Translate API

Synonymes de « cantinier »

Source : synonymes de cantinier sur lebonsynonyme.fr

Cantinier

Retour au sommaire ➦

Partager