La langue française

Camelote

Définitions du mot « camelote »

Trésor de la Langue Française informatisé

CAMELOTE, subst. fém.

A.− Au sing.
1. Fam. Marchandise caractérisée par sa qualité médiocre, son peu de valeur ou son apparence trompeuse. Ce marchand ne vend que de la camelote (Ac.1878-1932) :
1. Ce règne de la camelote, du toc, du clinquant aura comme conséquence d'inonder le marché de meubles où la dorure galvanique empâte les bronzes, ... J. Viaux, Le Meuble en France,1962, p. 161.
P. métaph. Une revue de camelote artistique du nom de Poésia (Gide, Journal,1905, p. 152):
2. Ce qu'il [Stendhal] débite vit, vivra et fera vivre. Sa camelote étincelante et singulière excitera bien des têtes philosophiques. Valéry, Variété 2,1929, p. 124.
Loc. De camelote.
a) [En parlant d'un inanimé concr.] Médiocre, factice et sans valeur. Ces cachemires de camelotte qu'on fabrique en France (Huysmans, Les Sœurs Vatard,1879, p. 316).
b) [En parlant d'une pers., d'un inanimé abstr.] Faux et illusoire. Eh, que m'importe, après tout, ce vicomte de camelote! (P.-J. Toulet, Mon amie Nane,1905, p. 151).Je n'ai pas écrit à May, notre intimité de camelote ignore les échanges épistolaires (Colette, L'Entrave,1913, p. 195).
2. P. ext., pop. Marchandise quelconque. Ces engins ne sont pas faits pour le pays où nous sommes (...) À part ça, c'est de la bonne camelote (Giono, Les Grands chemins,1951, p. 51).
P. métaph. Grosse camelote. Personne rude, mal dégrossie :
3. ... il faut me fourrer dans l'esprit que j'ai affaire à « la crème de Ménilmontant », que ces enfants sont « de la grosse camelote ». Personne, ici, n'a de prétention à la suavité. Frapié, La Maternelle,1904, p. 61.
En partic.
a) Arg. milit. Équipement du soldat, matériel militaire :
4. ... chacun se consacre à sa « camelote » et s'acharne à la mettre en ordre. Triste camelote, en effet. Tout ce qui est fabriqué pour le soldat est commun, laid, et de mauvaise qualité, ... Barbusse, Le Feu,1916, p. 196.
b) Arg. des voleurs. Marchandise volée (cf. Hogier-Grison, Les Hommes de proie, Le Monde où l'on vole, 1887, p. 299).
B.− Fam., au sing. ou au plur., rare. Objet, article de qualité médiocre, bon marché et souvent d'apparence trompeuse. Des camelotes de bois de rose (Huysmans, Marthe,1876, p. 109).
Prononc. et Orth. : [kamlɔt]. Ds Ac. 1878 et 1932. Var. camelotte ds Besch. 1845 et ds Lar. 19eà côté de camelote. Étymol. et Hist. 1. 1751 reliure à la camelotte « reliure à bon marché » (Encyclop. t. 2) − 1851, Land.; 2. a) 1790 arg. « butin du voleur » (Le Rat du Châtelet ds Sain. Sources arg. t. 1, p. 339); b) 1800 « mauvaise marchandise » (Boiste); c) 1800 « toute marchandise » (P. Leclair, Hist. des brigands et assassins d'Orgères, Chartres [1800] ds Sain. Sources arg. t. 2, p. 93 : Marchandise, la camelotte). Prob. dér. p. apocope de camelotier*. Fréq. abs. littér. : 72.
DÉR.
Cameloter, verbe intrans.a) Fabriquer des produits de peu de valeur. Chacun se croit universel, (...) inaugure des méthodes nouvelles en contradiction avec l'expérience, se rattrape en camelotant, ignore les principes essentiels du métier (F. Fillon, Le Serrurier,1942, p. 39).b) Fam. Vendre sur la voie publique (cf. M. Stéphane, Ceux du Trimard, 1928, p. 188). [kamlɔte]. 1reattest. a) ca 1821 « marchander » (Le Jargon ou Lang. de l'arg. réformé pour l'instruction des bons grivois, p. 5), 1849 « marchander, vendre » (Halbert ds Larch. 1880); b) 1845 « fabriquer de mauvaises marchandises » (Besch.); a de camelot2* ou de camelote, dés. -er; b de camelote, dés. -er.
BBG. − George (K.E.M.). L'Emploi anal. de qq. noms d'étoffes ds le domaine gallo-rom. In : [Mél. Boutière (J.)]. Liège, 1971, p. 270 (et s.v. cameloter). − Le Breton Grandmaison. Comment parlent les relieurs. Vie Lang. 1961, p. 437. − Rigaud (A.). La Vraie Cour des Miracles. 3. Vie Lang. 1969, p. 92. − Sain. Arg. 1972 [1907], p. 152, 283. − Sain. Sources t. 1 1972 [1925], p. 348; t. 3 1972 [1930], p. 58.

Wiktionnaire

Nom commun

camelote \kam.lɔt\ féminin

  1. (Familier) Ouvrage mal fait ; marchandise de mauvaise qualité, bas de gamme. — Note :  : Il est indénombrable dans cet emploi.
    • Si l’Allemagne n’a point conquis encore la place qui devrait lui revenir dans le monde économique […], cela tient à ce que, pendant longtemps, ses fabricants crurent qu'il était habile d’inonder le marché avec de la camelote ; bien que la production allemande se soit fort améliorée depuis quelques années, elle ne jouit point encore d’une très haute considération. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.VII, La morale des producteurs, 1908, p.356)
    • Ah ! mais, je commence à en avoir assez, de vous autres et de vos simagrées. Je sais ce que vous valez, à présent, vous tous, et votre guerre, et votre Empire, et votre trompe-l’œil… De la camelote, tout ça, du chiqué ! — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 349 de l’éd. de 1921)
  2. (Par extension) Un produit quelconque.
    • Bref, l'autre se fait pécho, ce con, mais Dieu merci avant d'avoir écoulé les montres. Et ça, le fait qu'ils récupèrent la camelote intacte, ça m'a un peu allégé le cartable. — (Laurent Chalumeau, Un mec sympa, Grasset, 2009)

Forme de verbe

camelote \kam.lɔt\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de cameloter.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de cameloter.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de cameloter.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de cameloter.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de cameloter.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CAMELOTE. n. f.
Ouvrage mal fait, marchandise de mauvaise qualité. Ce marchand ne vend que de la camelote. Il est familier.

Littré (1872-1877)

CAMELOTE (ka-me-lo-t') s. f.
  • Ouvrage mal fait ; marchandise de mauvaise qualité. Mot du langage populaire, ainsi dit parce que le camelot était une étoffe de médiocre valeur.

    Adjectivement. Ah ! sarpejeu ! mon ami, quel mariage camelotte j'allais faire, Cogniard, frères et BOURDOIS, Le monde camelote, III, 16.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « camelote »

Camelot.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

De camelotte, probablement dérivé de camelotier par apocope.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « camelote »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
camelote kamlɔt

Évolution historique de l’usage du mot « camelote »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « camelote »

  • ça ma fait rigoler un piano annoncé à un prix aussi bas ! certainement de la camelote Je possède un piano qui appartenait à ma famille et qui peut être raccordé par un spécialiste pour réglage des accords si besoin... Un piano chez lidl , c'est vraiment pas" leurs rayons" : surtout pour leur service après vente qui est quasiment inexistant ladepeche.fr, PS4, piano, robot ménager... comment Lidl parvient à proposer des promotions aussi agressives ? - ladepeche.fr
  • Chacun pourrait apporter pour preuve du contraire sa propre collecte d’anomalies, d’incohérences, d’incuries qui pourrissaient la normalité supposée de sa vie, et c’est un procès de civilisation qu’il faudrait finalement ouvrir tant les plaignants seraient nombreux à demander aux autorités qui les gouvernent si ce n’est pas de la camelote qu’on leur a refilée depuis des décennies en guise de protection alimentaire et sanitaire, de démocratie participative et de loisirs branchés. Si on y regarde d’un peu près en effet, nombre des « progrès » supposés Causeur, Un retour à la vie normale? - Causeur
  • Moody's Investors Service a abaissé la cote de crédit de l'Inde à un cran au-dessus de la camelote lundi, citant une longue période de faible croissance dans la troisième économie d'Asie, une dette croissante et des tensions persistantes dans certaines parties du système financier. News 24, Moody's abaisse la note de l'Inde au niveau d'investissement le plus bas avec des perspectives négatives - News 24

Traductions du mot « camelote »

Langue Traduction
Anglais junk
Espagnol basura
Italien robaccia
Allemand schrott
Portugais porcaria
Source : Google Translate API

Synonymes de « camelote »

Source : synonymes de camelote sur lebonsynonyme.fr

Camelote

Retour au sommaire ➦

Partager