La langue française

Cal

Sommaire

  • Définitions du mot cal
  • Étymologie de « cal »
  • Phonétique de « cal »
  • Évolution historique de l’usage du mot « cal »
  • Citations contenant le mot « cal »
  • Images d'illustration du mot « cal »
  • Traductions du mot « cal »
  • Synonymes de « cal »

Définitions du mot cal

Trésor de la Langue Française informatisé

CAL, subst. masc.

A.− Usuel. Épaississement et durcissement de l'épiderme qui se forme à la suite d'un frottement continu. Synon. callosité.Des cals dans leurs paumes (Saint-Exupéry, Citadelle,1944, p. 818):
1. Il n'y a donc que les pieds qui soient doués de la faculté de palper : encore s'y trouve-t-elle très-émoussée par les lames cornées, ou écailles, qui recouvrent les tarses et les doigts, souvent par les plumes même, et toujours par les cals qui les garnissent en dessous sous la forme de verrues et de durillons. Cuvier, Leçons d'anat. comp.,t. 2, 1805, p. 586.
Au fig. Avoir du cal au cœur. Être durci dans sa sensibilité. Pour avoir du cal au cœur, il n'est pas moins bon (Flaubert, Correspondance,1847, p. 227).
B.− Spéc., MÉD. ,,Tissu de régénération osseuse qui soude les deux fragments d'un os fracturé`` (Méd. Biol. t. 1 1970) :
2. Même chez l'adulte, la moelle et le périoste, conservent une certaine activité, qui, dans la consolidation des fractures, se manifeste par la production du cal, ... G. Gérard, Manuel d'anat. hum.,1912, p. 8.
P. anal., BOT. ,,Tissu ligneux qui se forme sur les arbres à la suite d'une blessure`` (Forest. 1946). Le tube criblé s'obstrue par la formation de cals (L. Plantefol, Cours de bot. et de biol. végétale,t. 1, 1939, p. 125).
Prononc. et Orth. : [kal]. Ds Ac. 1694-1932. Ortho-vert 1966 : ,,Les dérivés de cal autres que calus prennent deux l : calleux, callosité.`` On trouve la graph. calle ds Bernanos, Un Crime, 1935, p. 770. Homon. cale. Étymol. et Hist. a) xiiies. chaul « épaississement et durcissement de la peau » (Guill. de Tyr, I, 438 ds Gdf. Compl.); 1314 cal (H. de Mondeville, Chirurgie, éd. A. Bos, 1718); b) av. 1628 chir. « soudure naturelle qui joint les deux parties d'un os fracturé » (Malherbe, III, 437 ds Lalanne Malherbe); c) 1863 bot. (Littré). Lat. callus « durillon » dont chal représente une forme pop., cal une réfection sav. qui supplantera la première. Fréq. abs. littér. : 17. Bbg. Sigurs 1963/64, p. 81, 268.

Wiktionnaire

Nom commun

cal \kal\ masculin

  1. (Médecine) Durillon, dureté cutanée, qui vient à la plante des pieds, à la paume de la main ou au genou par suite d’un frottement répété.
    • […] ce sont de vieux outils qui se placent tout naturellement à l’aise dans les cals de la main qui les manipule habituellement […] — (Jean Giono, Le hussard sur le toit, 1951, réédition Folio Plus, page 157)
    • Il vient des cals aux mains à force de travailler et aux pieds à force de marcher.
  2. (Médecine) Soudure naturelle qui rejoint les fragments d’un os rompu.
  3. (Botanique) Amas de cellules indifférenciées produites suite à une blessure. C’est le facteur de transcription WIND1 qui est responsable de ce phénomène. Ne pas confondre avec le bourrelet de recouvrement produit par la suite par les deux méristèmes secondaires : cambium et phellogène (chez les dicotylédones et gymnospermes).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CAL. n. m.
Durillon qui vient, par suite d'un frottement continu, à la plante des pieds, à la paume de la main ou au genou. Il vient des cals aux mains à force de travailler et aux pieds à force de marcher. Il se dit, en termes de Chirurgie, de l'Espèce de soudure naturelle qui rejoint les fragments d'un os rompu. On dit aussi CALUS. Il se dit par analogie, en termes de Botanique, de l'Excroissance qui se produit sur un arbuste à l'endroit où une branche a été rompue, où l'écorce a été incisée.

Littré (1872-1877)

CAL (kal) s. m.
  • 1Durillon. Il vient des cals aux mains à force de travailler.

    On dit plus souvent calus.

  • 2 Terme de chirurgie. Cicatrice des os à la suite d'une fracture.
  • 3Masse endurcie sur un végétal.

HISTORIQUE

XVIe s. Le cal des cors est dur et espais comme la corne de lanterne, Paré, V, 31.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

CAL. Ajoutez :
4Incrustation des chaudières à vesou. La formation d'une croûte calcaire dans les chaudières d'évaporation, désignée [à la Réunion] sous le nom de cal, qui empêche ou retarde l'ébullition…, Ed. Morin, Mém. d'agric. etc. 187071, p. 195.

HISTORIQUE

Ajoutez : XIIIe s. Tant sovent s'agenoilloit, qu'il avoit es mains et es genolz unes duretés que l'on clame chauz, Hist. litt. de la France, t. XXV, p. 538.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « cal »

Callus, callosité.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin callum (« cal, callosité, durillon, peau épaisse, couenne, croûte »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « cal »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
cal kal

Évolution historique de l’usage du mot « cal »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « cal »

  • Tout le monde apprécie d’avoir un peu d’argent, mais en avoir autant que moi, c’est un peu comme manger du pop-corn : ça cale mais ça ne nourrit pas son homme. De Ted Turner / Le nouvel économiste
  • La gloire est comme ces navires où l'on ne meurt pas seulement à ciel ouvert mais aussi dans l'obscurité pathétique des cales. De Pierre Brossolette / son discours à la BBC, le 22 septembre 1942
  • Il y a tellement de gens qui trouvent à travers le monde la seule femme qu’ils puissent aimer, que l’énorme fréquence de ces rencontres me rend sceptique, moi qui ai un certain respect du calcul des probabilités. De Tristan Bernard / Deux amateurs de femmes
  • Pour les deux pensionnaires bigourdans, placés dans la poule 4 (12 clubs), le prochain exercice s’annonce sans surprise très local avec un groupe aux teintes gersoises, basques et landaises. Une configuration géographique qui n’est pas pour déplaire du côté de Bagnères. "Pour nous, c’est très intéressant, relève Patrice Padroni, président du Stade. On est déçus de voir Tarbes partir en Nationale - même si on se réjouit d’avoir un club du département à ce niveau - car on perd des recettes sur ce jour de match, mais on va avoir pas mal de derbys au final (avec en prime le calendrier des espoirs calé sur celui des seniors, soit une double confrontation le même jour)." nrpyrenees.fr, Bagnères et le CAL toujours dans le même bateau - nrpyrenees.fr

Images d'illustration du mot « cal »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « cal »

Langue Traduction
Anglais callus
Espagnol callo
Italien callo
Allemand kallus
Portugais calo
Source : Google Translate API

Synonymes de « cal »

Source : synonymes de cal sur lebonsynonyme.fr
Partager