Tuyère : définition de tuyère


Tuyère : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

TUYÈRE, subst. fém.

A. − MÉTALLURGIE
1. ,,Conduit reliant l'intérieur du cubilot ou du haut-fourneau avec la boîte à vent`` (Peyroux Techn. Métiers 1985). On active la combustion en lançant dans le fourneau par des tuyères débouchant généralement au nombre de six, à la partie inférieure des étalages, de l'air porté à une température qui peut aller jusqu'à 350 degrés, grâce à la combustion des gaz se dégageant du haut-fourneau lui-même (Ch. Durand, Industr. minérales Lorr., 1893, p. 45).
2. ,,Ouverture pratiquée à la partie inférieure et latérale d'un fourneau et destinée à recevoir le tuyau ou bec des soufflets`` (Ac. 1835-1935). Revêtement métallique de cette ouverture; buse qui passe dans cette ouverture. (Dict. xxes.).
B. − Tuyau d'admission ou de refoulement des gaz dans une turbine, un soufflet.
1. AÉRON. ,,Canal circulaire situé à l'arrière d'un moteur à réaction, par lequel s'effectue l'éjection des gaz`` (Industries 1986).
2. TECHN. SPATIALES. Tuyère propulsive. ,,Conduit de section droite variable, placé à la sortie d'un propulseur et qui sert à transformer en énergie cinétique l'énergie des gaz de combustion`` (Industries 1986). Tuyère à noyau central; tuyère orientable. L'hydrogène (...) initialement comprimé sera chauffé dans le réacteur puis détendu dans une tuyère créant ainsi la force de propulsion (Goldschmidt, Avent. atom., 1962, p. 272).
C. − PARACH. Orifice réglable ouvert dans la coupole et dont l'orientation permet de diriger le parachute, de le freiner et parfois de le faire monter (d'apr. Lar. encyclop. Suppl. 1968).
Prononc. et Orth.: [tɥijε:ʀ], [tyjε:ʀ]. V. tuyau. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1. 1389 toiere « ouverture pratiquée à la partie inférieure et latérale d'un fourneau, destinée à recevoir le tuyau des soufflets » (Invent. de Rich. Picque, p. 37 ds Gdf. Compl.); ca 1455 tuyere (Comptes des mines de Jacques Cœur, A. N., KK 329, fo185 vo, ibid.); 2. 1947 « conduit terminal d'une turbine à gaz dans lequel se produit la détente qui fournit l'énergie propulsive » (A. Labarthe, La Vie commence demain, p. 241 ds Quem. DDL t. 30); 3. 1968 parach. (Lar. encyclop. Suppl.). Issu, par substitution de suff., de tuyau*.

Tuyère : définition du Wiktionnaire

Nom commun

tuyère \tɥi.jɛʁ\ féminin

  1. (Métallurgie) Ouverture pratiquée à la partie inférieure et latérale d’un fourneau, et destinée à recevoir le tuyau ou bec des soufflets.
  2. (Aéronautique) Conduit d'éjection des gaz dans le cas d'un propulseur à réaction (avion à réaction, fusée).

Nom commun

tuyère \tɥi.jɛʁ\

  1. Tuyère ; variante orthographique de tuyere
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Tuyère : définition du Littré (1872-1877)

TUYÈRE (tu-iè-r' ; plusieurs disent tui-iè-r') s. f.
  • Tube conique en métal, qui conduit le vent d'un soufflet dans un fourneau, et dans lequel est engagée la buse du soufflet.

    Terme de serrurerie. Canal de fer épais qui sert à conduire le vent du soufflet dans la forge.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « tuyère »

Étymologie de tuyère - Littré

Tuyau.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de tuyère - Wiktionnaire

Du français tuyère
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de tuyère - Wiktionnaire

Sûrement de tuyau mais avec « -ère »
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « tuyère »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
tuyère tyjɛr play_arrow

Citations contenant le mot « tuyère »

  • La tuyère du nouveau moteur P120C, qui sera finalement chargé de 142 t de propergol (et non plus 120 comme initialement prévu), doit être livrée à Kourou pour son premier test début 2018. Son divergent est actuellement en cours de fabrication au Haillan, dans la même usine qui fabrique déjà les tuyères des accélérateurs d’Ariane 5, mais avec des procédés extrêmement nouveaux. Une cadence de 35 moteurs par an est visée. Aerospatium, La production des tuyères des P120C d'Ariane 6 s’automatise - Aerospatium
  • Le moteur à propergol solide P120 C de la future fusée européenne Ariane 6, dont l'architecture a été testée avec succès par le biais du démonstrateur Pod-Y le 5 mars 2015 sur le site de la Délégation générale à l'armement (DGA) Essai de missiles (EM), à Saint-Jean-d'Illac (Gironde), devait être mis à l'épreuve d'ici ce vendredi en grandeur réelle, avec sa tuyère, lors d'un premier test à feu programmé sur le banc d'essai des accélérateurs à poudre de la base spatiale de Kourou. La Tribune, ArianeGroup va fabriquer les tuyères d’Ariane 6 près de Bordeaux
  • Comment mieux contrôler la consommation énergétique d’un navire sans nuire à ses performances ? En jouant sur son système de propulsion, et notamment sur les hélices. Dans notre laboratoire, nous travaillons à développer des outils numériques performants qui permettent d’optimiser un ensemble constitué d’une hélice et d’une tuyère, sorte d’anneau épais à l’intérieur duquel l’hélice est placée. The Conversation, De nouvelles hélices marines plus respectueuses de l’environnement
  • Cette installation permettra de tester la résistance de la tuyère, réalisée par Océane des Plastiques à Muzillac (Morbihan), et qui accélère la puissance du courant de 30 à 40%. Le constructeur d’hydroliennes marines brestois veut aussi évaluer la performance du système de conversion électrique réalisé avec la société Entech de Quimper (Finistère). usinenouvelle.com/, [En images] Une hydrolienne à tuyère Guinard Energies dans la ria d'Etel - L'Usine Energie
  • Il est certes facile de réécrire l’histoire, mais je ne m’en interroge pas moins sur le rôle qu’a pu jouer l’imaginaire lié à la conquête spatiale dans la persévérance des bureaux d’étude à tenter de développer une solution menant finalement à une impasse. A une époque où l’automobile empruntait ses codes stylistiques aux fusées (observez les optiques avant et arrière de la Chrysler Turbine, évoquant respectivement les entrées d’air et la tuyère d’un réacteur), était-il permis de douter que celles-ci montraient la voie en pointant leur bout de nez vers le ciel ? Autoactu.com, Un grand bol d’hydrogène frais | autoactu.com
  • Le 5 avril, la première tuyère du moteur à propergol solide P120C a quitté son usine de fabrication du Haillan (près de Bordeaux), pour rejoindre le Centre spatial guyanais. Air et Cosmos, La première tuyère du P120C vogue vers Kourou
  • L’idée consiste ici à chauffer de l’hydrogène liquide à très haute température par le biais d’un réacteur nucléaire. La matière est ensuite éjectée par l’arrière de la fusée (via une tuyère) dans le but de créer une poussée. Différentes configurations ont déjà été proposées depuis le début de l’ère spatiale, mais pour l’heure, aucune fusée utilisant ce type de propulsion n’a encore réussi à voler. Sciencepost, Voici ce que prépare la NASA pour envoyer des humains sur Mars
  • Ils sont plus d’une cinquantaine en France à maîtriser ce procédé de façon artisanale. Avec un bloc de 22 kg de minerai (magnétite extraite d’ancienne mine désaffectée et traitée sur place pour éliminer les impuretés et le conditionner en poudre) et l’équivalent en charbon (dans notre cas ce sera du charbon de bois trié à la granulométrie désirée), les deux larrons obtiendront une "loupe" de quelques kilos. Entre-temps il aura fallu un bon mois pour concevoir le four, son chapeau métallique, la tuyère et le fourreau de contrôle de qualité de la fusion et d’envoi d’air pour activer le foyer et le jour J éliminer le laitier à la surface du liquide en fusion, insérer toutes les 3 ou 4 minutes 300 g de poudre de minerai et du charbon de bois, surveiller température pour récupérer la dite "loupe" qui aura alors autour de 1400-1500° de température. Il faudra alors la compacter jusqu’à la taille d’un couteau ! Ce couteau, soit dit en passant, coûtera au bas mot 100 fois, au moins, le prix d’un Opinel de même taille ! Le prix de la passion. La chambre des métiers devrait être présente pour l’enregistrement patrimonial de l’exercice et si possible un cinéaste pour réaliser un petit documentaire pour garder en mémoire car, dans le contexte, l’ouverture au public est interdite. ladepeche.fr, Beaumont-de-Lomagne. Patrimoine artisanal : une oxydoréduction en projet - ladepeche.fr

Images d'illustration du mot « tuyère »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « tuyère »

Langue Traduction
Corse nozzle
Basque pita
Japonais ノズル
Russe сопло
Portugais bocal
Arabe فوهة
Chinois 喷嘴
Allemand düse
Italien ugello
Espagnol boquilla
Anglais nozzle
Source : Google Translate API

Synonymes de « tuyère »

Source : synonymes de tuyère sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires