La langue française

Brinde

Sommaire

  • Définitions du mot brinde
  • Étymologie de « brinde »
  • Phonétique de « brinde »
  • Évolution historique de l’usage du mot « brinde »
  • Images d'illustration du mot « brinde »
  • Traductions du mot « brinde »
  • Synonymes de « brinde »

Définitions du mot « brinde »

Trésor de la Langue Française informatisé

BRINDE, subst. fém.

A.− Rare. ,,Vase à anses dans lequel on mettait du vin`` (Mont. 1967; cf. Lar. encyclop.).
B.− Vx ou rare, fam. Action de boire à la santé de quelqu'un, de porter un toast en son honneur. Porter des brindes; boire des brindes à la ronde (Ac.1835, 1878).Cf. bringue2A :
Au dessert, après les grands carrés de gruyère et la soupe-mortier, quand on bat les briquets et allume les bouffardes, à l'heure des brindes, Zidore ne se leva pas le premier, afin de porter la sienne qui inaugurerait la série... A. Arnoux, Rhône, mon fleuve,1944, p. 193.
Être dans les brindes. Être ivre (DG, etc.; cf. brindezingue A).
Rem. Attesté dans la plupart des dict. généraux.
PRONONC. : [bʀ ε ̃:d].
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. 1552 « verre à boire » (Rabelais, Quart Livre, éd. Marty-Laveaux, t. 2, p. 270), attest. isolée; repris au mil. xviies. avec, p. ext., le sens de « bouteille » (De Cailly dans Lar. 19e), rare; 2. 1554 « action de boire à la santé de qqn » (Thevet, Cosmogr., VII, 8 dans Hug. : faire Brindes), considéré comme ,,vieilli`` dep. Ac. 1740. Terme prob. importé par les mercenaires all. au début du xvies. et passé dans les lang. rom. : ital. brindisi (v. ce mot); esp. brindis « toast » 1609, brindar « porter un toast » 1592 dans Cor. Adaptation de la formule all., prononcée en portant un toast bring dirs [contraction de dir es], littéralement « je porte à toi [un toast] » (Nyrop t. 1, p. 63; Behrens D., p. 95; Sain. Lang. Rab. t. 2, p. 15; Tapp. t. 2, p. 20; FEW t. 15, 1, p. 287). Le sens 1 légèrement ant. au sens 2 en fr., en est cependant dér.; v. aussi brindezingue et brindisi.
BBG. − Colomb. 1952/53, p. 118; pp. 227-228. − Rigaud (A.). Brindes et bringues. Déf. Lang. fr. 1969, no50, p. 7. − Sain. Sources t. 3 1972 [1930], p. 317.

Wiktionnaire

Nom commun

brinde \bʁɛ̃d\ féminin

  1. (Désuet) Toast, santé, ce que l’on boit à la santé.
    • Faire des brindes, boire.

Forme de verbe

brinde \bʁɛ̃d\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de brinder.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de brinder.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de brinder.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de brinder.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de brinder.

Forme de verbe

brinde \ˈbɾĩn̪.de\

  1. Première et troisième personnes du singulier du présent du subjonctif de brindar.
  2. Troisième personne du singulier de l’impératif de brindar.

Nom commun

brinde \Prononciation ?\ masculin

  1. Toast, proposition de boire à la santé de quelqu’un, à l’accomplissement d’un vœu.
    • fazer um brinde levantando a taça de vinho.
      porter un toast en levant un verre de vin.
  2. Cadeau.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

BRINDE (brin-d') s. f.
  • Coup qu'on boit à la santé de quelqu'un. Boire des brindes, porter des brindes. Les brindes, les jambons, les grillades [en Allemagne], Pellisson, Lett. hist. t. I, p. 121.

    Familièrement. Il est dans les brindes, il est ivre.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

BRINDE. Ajoutez : - REM.La brinde est, comme le toast anglais, une proposition de boire à quelqu'un, comme on voit dans cet exemple de Lesage : Pour mieux la célébrer, on les fit asseoir à table l'un auprès de l'autre ; on leur porta des brindes ; chacun leur fit fête, Lesage, Gil Blas, X, 9. Nous avons abandonné notre ancien mot pour adopter le nouveau, venu d'Angleterre. Toutefois, chose singulière, brinde était une importation étrangère comme l'est toast.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « brinde »

De l’allemand dialectal bring dir's (« je te porte (le verre à ta santé) »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Du français brinde.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lorrain bringuei, boire à quelqu'un ; ital. brindisi ; vénit. prindese ; de l'allem. bringen, porter, dans le sens de porter la santé de quelqu'un.

ÉTYMOLOGIE

Ajoutez : Le patois romand, à côté de brinde, dit bringue, ce qui confirme l'étymologie par bringen. L'ital. brindisi n'y contredit pas, et représente, comme Diez le dit, bring dirs, je te le porte. Cela met hors de cause l'étymologie fantaisiste de Brundusium, les Romains, selon Castellan, Lett. sur l'Italie, t. I, p. 27, accompagnant à Brindes (Brundusium) leurs amis partant pour la Grèce et leur portant la coupe de l'amitié, avec vœux de bonne traversée.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « brinde »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
brinde brɛ̃d

Évolution historique de l’usage du mot « brinde »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Images d'illustration du mot « brinde »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « brinde »

Langue Traduction
Anglais twig
Espagnol ramita
Italien ramoscello
Allemand zweig
Chinois 枝条
Arabe غصين
Portugais galho
Russe прут
Japonais 小枝
Basque twig
Corse ramoscelli
Source : Google Translate API

Synonymes de « brinde »

Source : synonymes de brinde sur lebonsynonyme.fr
Partager