Brimbaler : définition de brimbaler


Brimbaler : définition du Wiktionnaire

Verbe

brimbaler \bʁɛ̃.ba.le\ intransitif ou transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Familier) Se balancer de droite et de gauche.
    • Les enseignes des hôtels, des magasins, des abbayes pendent à des potences de fer travaillées et compliquées d’arabesques comme les majuscules ornées de Simon Vostre ou de Pigouchet. Jamais calligraphe n’a enchevêtré des traits de plume plus libres et plus souples que ces grands parafes de serrurerie au bout desquels brimbalent sur la tête des passants les aigles, les ours, les licornes, les singes, les Mores et autres emblèmes démonstratifs à l’usage des boutiques et des auberges. — (Théophile Gautier, Ce qu’on peut voir en six jours, 1858, réédition Nicolas Chadun, pages 53-54)
    • Dans des fauteuils fanés, des courtisanes vieilles,
      Fronts poudrés, sourcils peints sur des regards d'acier,
      Qui s'en vont brimbalant à de maigres oreilles
      Un cruel et blessant tic-tac de balancier.
      — (Charles Baudelaire, Les Fleurs du Mal)
    • « Les grelots de la voiture, brimbalant gaiement, nous réveillent de bonne heure. » — (Gustave Fraipont; Les Vosges, 1923)
    • [...] de fines lames à pommeau ciselé que les gentilshommes brimbalent dans les salons de Bruxelles. — (Marguerite Yourcenar, Souvenirs pieux, 1974, collection Folio, page 83)
  2. (Familier) (Transitif) Agiter, balancer, branler, remuer, secouer, sonner (les cloches).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Brimbaler : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BRIMBALER. v. intr.
Se balancer de droite et de gauche. Il est familier.

Brimbaler : définition du Littré (1872-1877)

BRIMBALER (brin-ba-lé)
  • 1 V. a. Agiter par un branle continu, en parlant des cloches.
  • 2 V. n. Branler, osciller. De l'autre brimbalait une clef fort honnête, Régnier, Sat. X.

    Familier en ce sens.

HISTORIQUE

XVIe s. Predisant l'avenir [il] ne voyoit sa femme brimballant, et onques n'en sceut les novelles, Rabelais, Pant. III, 25.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Brimbaler : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « brimbaler » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « brimbaler »

Étymologie de brimbaler - Littré

Origine inconnue. On ne sait quelle est la forme primitive, brimbale ou bringuebale. Avec bringuebale, on pourrait songer à la locution populaire mettre tout en bringues, tout bouleverser, et, dans Rabelais, bringuenarilles, fendeur de naseaux ; au contraire brimbale rappelle le picard brimber, aller et venir, brimbette, jeune fille légère, brimbeux, vagabond (voy. BRIBE, dont brimbe est une forme), il serait possible que de brimber on eût tiré, par dérivation, brimbaler avec la signification de faire aller et venir.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de brimbaler - Wiktionnaire

→ voir bringuebaler qui semble plus usité aujourd'hui, on trouve brinbaler au sens de « jouir d'une femme » dans un des grands textes du milieu du XVe siècle, Le Champion des Dames de Martin Le Franc ; Rabelais l'utilise aussi dans ce sens.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « brimbaler »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
brimbaler brɛ̃bale play_arrow

Conjugaison du verbe « brimbaler »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe brimbaler

Évolution historique de l’usage du mot « brimbaler »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « brimbaler »

  • Évidemment pas inaugural, ce tour du Massif central en autorail était, au contraire, teinté de pas mal de nostalgie et de (bons) souvenirs, version sépia, pour tous ceux qui l'ont vu brimbaler ses passagers sur une voie aujourd'hui oubliée : celle de l’ancienne transversale Lyon-Bordeaux. www.lamontagne.fr, Un convoi de douce nostalgie à bord de l'autorail X2403, en gare d'Aurillac (Cantal) - Aurillac (15000)

Images d'illustration du mot « brimbaler »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « brimbaler »

Langue Traduction
Espagnol bandear
Anglais rock
Source : Google Translate API

Synonymes de « brimbaler »

Source : synonymes de brimbaler sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires