La langue française

Brigander

Sommaire

Définitions du mot brigander

Trésor de la Langue Française informatisé

Brigander, verbe intrans.Se livrer au brigandage. (Le mot, qui n'est pas attesté dans Ac. 1932, est fam. pour la plupart des dict. gén.).Ces saints (...) étaient de vrais Arabes pillards. Ils nouèrent de bonnes relations avec les Nabatéens (...); pendant ce temps ils brigandaient (Renan, Hist. du peuple d'Israël,t. 4,1892, p. 390);des déserteurs brigandant dans les bois (Pourrat, Gaspard des Montagnes,À la belle bergère, 1925, p. 58).Région. (Suisse, Franche-Comté). a) Emploi trans. [En parlant de pers., d'animaux, de choses] Maltraiter, abîmer, (cf. J. Chessex, Portrait des Vaudois, Lausanne 1969, p. 53; F. Roget, Écho des Alpes, 1905, p. 204.)b) Emploi réfl. S'éreinter au travail, (cf. Pierre, C'est la vie, Saint-Blaise (Neuchâtel) 1908, p. 103.)[bʀigɑ ̃de], (je) brigande [bʀigɑ ̃:d]. 1reattest. 1507 « agir en brigand » (Nicolas de La Chesnaye, Condamnation de Banquet dans Rec. Fournier, p. 244b d'apr. H. Lewicka dans Kwart. neofilol.); 1554 « ravager, piller » (Amyot, trad. de Diodore 1554, XVI, 6 dans Hug. : brigander et robber); dénominatif de brigand, dés. -er. Fréq. abs. littér. : 11.

Wiktionnaire

Verbe

brigander \bʁi.ɡɑ̃.de\ transitif ou intransitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se brigander)

  1. Se livrer au brigandage, se conduire en brigand.
  2. (Suisse)(Franche-Conté) Maltraiter.
    • Arrête de brigander le chat !
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

BRIGANDER (bri-gan-dé) v. n.
  • Se livrer au brigandage, se conduire en brigand. Les principaux mandataires de l'autorité, dans cette province, sont accusés depuis 40 ans de brigander sur les grains, Mirabeau, Collection, t. I, p. 39.

    Il se conjugue avec l'auxiliaire avoir, et est familier.

HISTORIQUE

XVIe s. Qu'ils me respondent en brief, assavoir si l'ordre des diacres est une licence de desrober et brigander, Calvin, Instit. 880. Sans crainte [il] briganda le sceptre [pilla le royaume] des François, Ronsard, 721.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

BRIGANDER. Ajoutez :
2 V. a. Ravir, conquérir par brigandage. Qu'importe combien il [Alexandre] a brigandé de royaumes ? Malherbe, Lexique, éd. L. Lalanne.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « brigander »

(1507) Dénominal de brigand.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « brigander »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
brigander brigɑ̃de

Évolution historique de l’usage du mot « brigander »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « brigander »

  • A en croire le Président de Liberté et démocratie pour la République (Lider), c'est le Président de la République française qui "encourage" les dirigeants africains, notamment Alassane Ouattara, à brigander les libertés individuelles et collectives. , Côte d’Ivoire: Mamadou Koulibaly clashe Macron et se tourne vers Poutine

Traductions du mot « brigander »

Langue Traduction
Espagnol vivir como bandolero
Source : Google Translate API

Synonymes de « brigander »

Source : synonymes de brigander sur lebonsynonyme.fr
Partager