Bredouille : définition de bredouille


Bredouille : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

BREDOUILLE1, subst. fém. et adj.

JEUX
A.− Emploi subst. fém. [Au trictrac]Marque indiquant qu'un des joueurs a pris un nombre déterminé de points, de trous, sans en laisser prendre un seul par l'adversaire. Faire la bredouille (Ac.1932).Avoir la bredouille, être (en) bredouille. ,,Avoir le jeton qui indique que l'on a fait de suite douze points, six trous ou douze trous. Dans ce dernier cas, on gagne la grande bredouille`` (Quillet 1965). Marquer bredouille. ,,Marquer avec deux jetons l'un sur l'autre, qu'on est en état de gagner deux trous`` (Ac. 1835, 1878). [Aux dominos]Petite bredouille. ,,Nom de la partie quand un des joueurs fait de suite le nombre de points convenu, ses adversaires en ayant déjà pris`` (Lar. 19e). Grande bredouille. ,,Nom de la partie lorsqu'un des joueurs fait les points sans que ses adversaires en aient pris un seul`` (Lar. 19e).
B.− Emploi adj.
1. Gagner la partie (ou le tour) bredouille. ,,Gagner la partie double en faisant douze trous de suite`` (Ac. 1835, 1878). Perdre la partie bredouille ou, p. ext., être bredouille. ,,Je vous ferai observer que « bredouille » signifie celui qui n'a pas pu marquer un seul point (...) ni toucher une seule pièce`` (Gyp, Professional lover, 1894, p. 152).
2. Emplois au fig., fam.
a) Rare. Sortir bredouille d'un lieu, d'une assemblée. ,,En sortir sans avoir pu rien faire de ce qu'on s'était proposé`` (Ac. 1835, 1878).
b) Rentrer, revenir bredouille (de la chasse, de la pêche). Revenir sans avoir rien tué ou capturé; plus gén., rentrer sans avoir réussi à obtenir ce qu'on désirait :
1. ... j'avais tourné un grand film (...) dont je rentrais bredouille, victime du krach du « Banco di Sconto », ce scandale financier international (...) à l'aube du régime de Mussolini... Cendrars, L'Homme foudroyé,1945, p. 172.
Emploi subst. fém. Situation d'un chasseur qui n'a rien tué. Bredouille complète (Guérin1892).Chevalier de la bredouille (arg.). ,,Chasseur parisien, qui part généralement le dimanche matin en grand attirail de chasse et qui ne rapporte le plus souvent que du gibier acheté dans la banlieue`` (France 1907). Au fig. Échec d'un projet, d'une entreprise :
2. Maintenant, je vais relever mes gendarmes. Ils doivent être gelés. C'est assez plaisant, d'ailleurs, ces militaires alignés là-haut sous les étoiles avec une balle dans le canon. Je ne sais pas trop comment je vais les consoler de leur bredouille. Audiberti, Quoat-Quoat,1946, 2etabl., p. 75.
c) Se coucher bredouille. ,,Se coucher sans souper; se coucher ivre`` (Lar. 19e, Lar. 20e); ,,se coucher sans avoir mangé (peu usité)`` (Lar. Lang. fr.).
PRONONC. ET ORTH. : [bʀ əduj]. [uˑ] mi-long dans Passy 1914; [λ] mouillée pour la finale dans Fér. 1768, Fér. Crit. t. 1 1787, Gattel 1841, Nod. 1844, Fél. 1851 et Littré; yod dans Land. 1834 et DG. Grev. 1964, § 359 : ,,Bredouille et snob, adjectifs, prennent un s au pluriel : une de ces irresponsables chasseresses, ordinairement bredouilles (L. Bloy, Le Désespéré, p. 71).``
STAT. − Fréq. abs. littér. : 42.
BBG. − Sain. Sources t. 1 1972 [1925], p. 80.

BREDOUILLE2, subst. fém.

[En relation avec bredouiller]
A.− Subst. fém. (et adj.), région., vx.
1. (En Dauphiné et Lorraine). ,,Se dit d'une personne qui ne parle pas distinctement`` (J. Humbert, Nouv. gloss. genevois, 1852, p. 63; cf. J.-F. Michel, Dict. des expr. vicieuses, 1807, p. 31). Cf. bredouillant II, bredouilleur, et les dér. bredouillard et bredouillon s.v. bredouiller.
2. ,,Celui ou celle qui fait les choses à l'étourdie, sans exactitude et sans soin`` (J. Humbert, Nouv. gloss. genevois, 1852, p. 63).
B.− Parole peu distincte (v. aimer III A 1 ex. 134). Cf. bredouillage, etc.
Loc. proverbiale, rare. Dire à quelqu'un deux mots et une bredouille. ,,Lui expliquer sa pensée librement en particulier, sans lui dissimuler les reproches qu'il mérite`` (Ac. 1835).
Arg. de théâtre. ,,Courtes phrases d'un rôle sans importance``. N'avoir à dire que quelques bredouilles (Lar. 19e, Lar. 20e). ,,Rôle très mince`` (Lar. 3).
PRONONC. : [bʀ əduj].
ÉTYMOL. ET HIST. − A.− 1534 sens libre, jeu de mots par homophonie (Rabelais, Gargantua, éd. Marty-Laveaux, t. 1, p. 43 : [...] ma petite couille bredouille); 1611 subst. fém. jeux « situation avantageuse d'un joueur aux cartes ou au trictrac » (Cotgr.); 1611 être en bredouille « être un peu éméché » (Ibid.), attest. isolée, ce sens se retrouve en dial. jersiais (Le Maistre-Carré, 1966 : Brédouille ou brédouoille. Gris); 1680 (Rich. : Bredouille [...] Terme de Triquetrac. Partie double qu'on marque de deux jetons. Grande bredouille. C'est douze jeux de suite qui emportent le double de ce qu'on avoit mis au jeu. Partie brédouille, partie qui en vaut deux). B.− 1651 mettre qqn en bredouille « mettre dans l'embarras » (Scarron, Virgile, VI, 260a dans Richardson 1930); 1694 subst. masc. (Ac. : Bredouille [...] Celuy qui beguaye, qui parle mal); 1704 (Trév. : On dit qu'une femme est sortie bredouille du bal, quand elle n'a point été prise pour danser). A orig. inconnue, ne semble pas pouvoir être considéré comme le déverbal de bredouiller* pour des raisons d'ordre sém. : on ne peut en effet rapprocher bredouille, terme de jeu, de bredouiller puisque partie bredouille, grande bredouille, gagner la partie bredouille (etc., v. le Traité de Trictrac dans Trév. Suppl. 1752) font réf. à un jeu particulièrement chanceux. B est peut-être issu de A, la notion de « situation défavorable, embarrassante » exprimant l'état de celui qui est victime du gagnant (cf. angl. lurch « a certain concluding state of the score, in which one player is enormously ahead of the other » et aussi, du point de vue opposé « a disconfiture » NED). B a d'autre part subi l'attraction de bredouiller p. anal. avec l'aspect embarrassé des personnes qui parlent indistinctement.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 3.

Bredouille : définition du Wiktionnaire

Nom commun

bredouille \bʁə.duj\ féminin

  1. (Jeux) Une des marques du jeu de trictrac.
    • Je marque six points et tu perds ta bredouille : bon coup pour moi !

Adjectif

bredouille \bʁə.duj\ féminin

  1. (Par analogie) Qualifie une personne qui échoue à parvenir à son but.
    • Bref, bredouille la maréchaussée, autant que pour un voleur ou un contrebandier ! On y était bien habitué, allez : pas de semaines qu'une poule disparaisse. — (Jean Rogissart, Mervale, Éditions Denoël, Paris, 1937, page 20)
    • Être bredouille, perdre la partie sans faire un seul point, être complètement battu.
    • Sortir bredouille d’un lieu, d’une assemblée, en sortir sans avoir pu rien faire de ce qu’on s’était proposé.
    • Revenir bredouille de la chasse, n’avoir rien tué.
    • Il n’a peut-être pas dîné, le duc ; il est sans doute revenu bredouille de ses quotidiennes tournées au café Anglais, à la Maison Dorée, chez Bignon, en quête d’un ami et d’un menu. — (Octave Mirbeau, Le Calvaire , 1886)

Forme de verbe

bredouille \bʁə.duj\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe bredouiller.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe bredouiller.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe bredouiller.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe bredouiller.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe bredouiller.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Bredouille : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BREDOUILLE. n. f.
T. de Jeu. Une des marques du jeu de Trictrac. Faire la bredouille. Il s'emploie adjectivement dans les locutions suivantes : Être bredouille, Perdre la partie sans faire un seul point, être complètement battu. Sortir bredouille d'un lieu, d'une assemblée, En sortir sans avoir pu rien faire de ce qu'on s'était proposé. Revenir bredouille de la chasse, N'avoir rien tué.

Bredouille : définition du Littré (1872-1877)

BREDOUILLE (bre-dou-ll', ll mouillées, et non bre-dou-ye) s. f.
  • 1 Terme du jeu de trictrac. Marque indiquant qu'on a pris de suite tous les points qui forment un trou ou tous les trous qui font la partie, sans que l'adversaire ait marqué ou des points ou des trous. La bredouille des points se marque avec un double jeton, quand l'adversaire a pris quelques points au début du trou ; et celle des trous avec un petit drapeau, quand l'adversaire a pris quelques trous au commencement de la partie.
  • 2L'avantage qui en résulte, qui est que les trous ou la partie sont gagnés doubles. Petite, grande bredouille ; avoir la bredouille ; être en bredouille. Gagner une partie bredouille. Être bredouille, perdre la partie bredouille, être complétement battu, comme être capot au piquet ; et figurément, revenir, sortir bredouille, c'est avoir fait une démarche sans succès, et en parlant des chasseurs, n'avoir rien tué. Bredouille, ainsi le diable s'en alla, Piron, dans son conte de Dagobert.

    Se coucher bredouille, se coucher sans souper.

    Fig. Dire à quelqu'un deux mots et une bredouille, ne pas lui dissimuler ce qu'on a sur le cœur. Peu usité.

HISTORIQUE

XVIe s. Bredouille, traduit par l'anglais lurch, Cotgrave Être en bredouille, être ivre, Cotgrave Ma petite bredouille, mon petit drôle, terme de nourrice, Cotgrave

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Bredouille : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

* BREDOUILLE, s. f. terme de Trictrac : on appelle ainsi le jetton qui sert à marquer que les points qu’on a, on les a pris sans interruption : ainsi, je gagne quatre points, je marque ces quatre points avec un jetton accompagné de celui de la bredouille : j’en gagne encore deux, qui avec quatre que j’avois font six, je marque ces six points avec un jetton, toûjours accompagné de celui de la bredouille. Mon adversaire joüe, il gagne deux points ; alors je perds la bredouille, & c’est lui qui la gagne, & qui la conservera jusqu’à ce que je la lui ôte en gagnant quelques points avant qu’il en ait pris douze : alors nous ne l’aurons ni l’un ni l’autre ; car nous nous serons interrompus tous les deux en prenant alternativement des points. Si l’on gagne douze points sans interruption, ou, comme on dit au jeu, douze points bredouille, on marque deux trous ; s’ils ne sont pas bredouille, on ne marque qu’un trou.

S’il y a des trous bredouille, il y a aussi des parties bredouille. La partie du trictrac est de douze trous ; on la gagne bredouille quand on prend ces douze trous tout de suite & sans interruption. Il y a des joüeurs qui la font payer double.

Pour que le trou & la partie soient bredouilles, il n’est pas nécessaire que votre adversaire ne prenne point de trous ni de points ; il suffit que vous fassiez vos douze points ou vos douze trous tout de suite ; que votre adversaire eut des points ou des trous avant que vous en prissiez, cela est indifférent.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « bredouille »

Étymologie de bredouille - Wiktionnaire

Déverbal sans suffixe de bredouiller.
Une autre piste est de suivre le Dictionnaire d'étymologie française qui lie « brelan » à l'allemand Brett (« planche » et, en particulier, « planche sur laquelle jouer »). Si l'on sait que l'ancêtre du trictrac s'est longtemps et simplement appelé tabula (« planche » en latin), « tables » puis « toutes-tables » pour le différencier de la table « à manger », l'hypothèse de lier « bredouille » à un Brett germanique n'est pas farfelue.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de bredouille - Littré

Sans doute mot que le trictrac a emprunté à bredouiller.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « bredouille »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bredouille brǝduj play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « bredouille »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bredouille »

  • Vingt-deux ans que ça dure. Plus de vingt ans que le FC Sion repart bredouille de ses déplacements à Bâle en championnat. C’est peu de dire que la formation rhénane est, depuis quelques années, sa véritable bête noire. Et si cette funeste série prenait fin ce dimanche après-midi sur la pelouse du Parc Saint-Jacques? , A Bâle, le FC Sion cherchera à briser une sombre série...
  • Erwann Barzic, accuse le coup. Dans la nuit de lundi à mardi, le distributeur d’œufs, volaille et produits maraîchers des fermes de Penhaudan (Pont-Scorff) et Quehello (Plœmeur) a été vandalisé. Pourtant, l’individu est reparti bredouille, sans argent et sans poulet ! , Quéven. Le distributeur libre-service La Ferme vandalisé - Pontivy.maville.com
  • Manchester City est largement supérieur à Newcastle et devrait logiquement se qualifier pour les 1/2 finales de la FA Cup à St James Park. Le Real doit gagner tous ces matches pour être sûr d'être champion d'Espagne. L'Atalanta et l'inter consolideraient fortement leur place en Ligue des champions en cas de succès à Udine et à Parme. Quant à Vérone et la Roma, ils ont les armes pour ne pas rentrer bredouille de Sassuolo et de Milan. Si j'ai vu juste, vous multiplierez votre mise par 8,5. RMC SPORT, PRONOS PARIS RMCLes paris extérieurs du 28 juin
  • On ne se lasse pas de l’arc parce qu’on est revenu bredouille de la chasse. De Proverbe mongol

Traductions du mot « bredouille »

Langue Traduction
Portugais de mãos vazias
Allemand mit leeren händen
Italien a mani vuote
Espagnol con las manos vacías
Anglais empty-handed
Source : Google Translate API

Synonymes de « bredouille »

Source : synonymes de bredouille sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « bredouille »



mots du mois

Mots similaires