La langue française

Borderie

Sommaire

  • Définitions du mot borderie
  • Étymologie de « borderie »
  • Phonétique de « borderie »
  • Évolution historique de l’usage du mot « borderie »
  • Traductions du mot « borderie »
  • Synonymes de « borderie »

Définitions du mot borderie

Trésor de la Langue Française informatisé

BORDERIE, subst. fém.

Vx. Petite borde, petite métairie :
− Nous sommes douze paysans qui achetâmes, il y a deux ans, les terres de la Borderie, vendues par messieurs de la bande noire. Elles nous coûtèrent deux cents francs l'arpent, que pas un de nous ne donnerait à moins de huit cents francs maintenant, et produisent bien quatre fois de ce qu'en payait le fermier, quand il payait. Courier, Pamphlets pol.,Gazette du village, 1823, p. 181.
PRONONC. : [bɔ ʀdə ʀi]. DG transcrit bòrd'-ri (lang. cour.); en vers, bòr-de-ri.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1311 « petite métairie » (A.N. JJ 47, fo77 vodans Gdf. Compl.), relevé aux xiveet xveet xves., dans des textes de l'Ouest (ibid. et Du Cange t. 1, p. 704b); à l'époque mod. bien attesté dans les dial. tourangeau (Rougé), angevin (Verr.-On.) et du Centre (Jaub.). Adaptation du lat. médiév. bordaria (dér. de borda, v. borde), attesté en 1031 (A. Tardif, Cartons, no263, p. 166, col. 1 dans Nierm.); à rapprocher de l'a. prov. bordaria « petite métairie » attesté ca 1120 Albigeois (Brunel, p. 25) et dès 974, sous la forme du lat. médiév. bordaria (Testam. Gars. Comit. Tolos., inter Probat. t. 2, Hist. occit., col. 128 dans Du Cange t. 1, p. 704b, s.v. borda, bordaria).
STAT. − Fréq. abs. littér. : 3.

Wiktionnaire

Nom commun

borderie \bɔʁ.də.ʁi\ féminin

  1. (Provence) Petite métairie.
    • Et il montrait, de son bras tendu, les meules de paille. Elles arrondissaient près des borderies leur gros dos gris, témoignant qu’aux fins de moisson les fléaux des Sabolas ne servaient point à battre les pierres et les mulots. — (Henri Béraud, Le Bois du Templier pendu, Les Éditions de France, 1926)
  2. Surface agricole que pouvait labourer dans l'année une ou deux paires de bœufs, selon les régions.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

BORDERIE (bor-de-rie) s. f.
  • Se dit, dans quelques départements et surtout dans la Provence, pour une petite métairie.

    En Poitou, la quantité de terres labourées par deux bœufs dans l'année.

HISTORIQUE

XVe s. Une borderie qui contient en soy six sexterées de terre, Du Cange, borda.

XVIe s. Et donnerent leurs fermes, borderies et metairies à tenir et cultiver à leurs serviteurs, Yver, p. 650. Metairies, clozeries, borderies, cassines, Carloix, II, 17.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « borderie »

 Dérivé de borde avec le suffixe -erie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Borde.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « borderie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
borderie bɔrdœri

Évolution historique de l’usage du mot « borderie »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Traductions du mot « borderie »

Langue Traduction
Anglais borderie
Espagnol borderie
Portugais borderie
Source : Google Translate API

Synonymes de « borderie »

Source : synonymes de borderie sur lebonsynonyme.fr
Partager