La langue française

Blottir

Sommaire

  • Définitions du mot blottir
  • Étymologie de « blottir »
  • Phonétique de « blottir »
  • Évolution historique de l’usage du mot « blottir »
  • Citations contenant le mot « blottir »
  • Traductions du mot « blottir »
  • Synonymes de « blottir »
  • Antonymes de « blottir »

Définitions du mot blottir

Trésor de la Langue Française informatisé

BLOTTIR (SE), verbe pronom.

A.− Se replier sur soi-même de façon à occuper le moins de place possible; se pelotonner. La joie familiale ressemble à la paix du jeune marsupiau qui se blottit dans la poche maternelle (Alain, Propos,1930, p. 957);des moineaux pépiaient, se blottissaient dans les embrasures des fenêtres (F. Carco, À Voix basse,1938, p. 66):
1. En effet, dans nos maisons mêmes, ne trouvons-nous pas des réduits et des coins où nous aimons nous blottir? Blottir appartient à la phénoménologie du verbe habiter. N'habite avec intensité que celui qui a su se blottir. Bachelard, La Poétique de l'espace,1957, p. 19.
P. métaph. :
2. ... nous n'avons jamais connaissance d'un songe de profond sommeil. Nous ne saisissons que les restes de ceux qui se blottissent dans les fanges du réveil. Maeterlinck, La Vie de l'espace,1928, p. 155.
B.− P. ext. Trouver un refuge, un abri en se cachant :
3. Ah, ne souriez pas, Wanda! Si vous aviez vu cette petite femelle, rouler sa tête contre la poitrine du mâle, et se blottir dans ses bras... R. Martin du Gard, Un Taciturne,1932, p. 1289.
4. L'homme qui se blottit la nuit dans une grotte naturelle profite d'une circonstance naturelle et son rôle vis-à-vis de la nature physique est réduit au minimum : toutefois, ce n'est pas la grotte seule qui est un fait géographique humain, mais la grotte en tant que refuge humain; ... J. Brunhes, La Géogr. hum.,1942, p. 300.
5. Le cerf fatigué de nager, revint par instinct de la conservation vers le point d'où il était parti, et se blottit contre le rivage à l'abri de plusieurs chênes. La Hêtraie, La Chasse, vén., fauconn.,1945, p. 185.
Prononc. ET ORTH. : [blɔti:ʀ], [sə] ou [sb-] ou [zb-] (je me) blottis [bləti]. Les dict. gén. écrivent blottir. On trouve la graph. blotir (se) avec un seul t dans S. Mercier, Néologie, t. 1, 1801, p. 79 : ,,Ces pauvres petites créatures, elles se blotissaient sous les vêtemens de leur mère éperdue.`` Littré signale : ,,se bloutir [est une] mauvaise prononciation``.
Étymol. ET HIST. − 1552 part. passé du verbe pronom. « pelotonné » (Ch. Estienne, Dict. latin dans R. Hist. litt. Fr., 1898, p. 295); 1596 « se réfugier, se cacher » (E. Pasquier, Recherches, VI, 19 dans Hug.). L'hyp. couramment reçue (Diez5, p. 527; FEW t. 15, 1, p. 169; EWFS2) est celle d'un emprunt au b. all. blotten « écraser », étymon que Diez, qui semble l'avoir proposé pour la 1refois, déduit d'un h. all. blotzen « écraser » et rapproche du néerl. blutsen « contusionner, meurtrir » (dér. de bluts « cloque, ampoule », De Vries Nederl.), mais qui n'est attesté ni dans Lübben, Mittelniederdeutsches Handwörterbuch, ni dans Lasch-Borschl. Mittelniederdeutsches Handwörterbuch.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 252. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 149, b) 444; xxes. : a) 367, b) 484.
BBG. − Brüch (J.). Bemerkungen zum französischen etymologischen Wörterbuch E. Gamillschegs. Z. fr. Spr. Lit. 1927, t. 49, p. 306. − Sain. Sources t. 1 1972 [1925], p. 11, 12, 205; t. 2 1972 [1925], p. 294.

Wiktionnaire

Verbe

blottir \blɔ.tiʁ\ pronominal 2e groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se blottir)

  1. S’accroupir, se ramasser de manière à tenir le moins d’espace qu’il est possible. — Note : Cela se dit des hommes et des animaux.
    • Il se déshabilla en hâte, se blottit sous les couvertures. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930)
    • Se blottir dans un coin, dans le lit, sous la table.
    • Les perdrix se blottissent devant le chien.
  2. Se tenir l’un contre l’autre.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BLOTTIR (SE). v. pron.
S'accroupir, se ramasser de manière à tenir le moins d'espace qu'il est possible. Il se dit des Hommes et des Animaux. Se blottir dans un coin, dans le lit, sous la table. Les perdrix se blottissent devant le chien.

Littré (1872-1877)

BLOTTIR (blo-tir) v. réfl.
  • S'accroupir, ramener son corps en un tas. Jean lapin s'y blottit, La Fontaine, Fab. II, 7. Toutes, pleines d'effroi, se blottissant, La Fontaine, Herm. … Notre maître Mitis, Pour la seconde fois, les trompe et les affine, Blanchit sa robe et s'enfarine ; Et, de la sorte déguisé, Se niche et se blottit dans une huche ouverte, La Fontaine, Fab. III, 18.

REMARQUE

Blottir ne s'emploie qu'avec le pronom réfléchi ; et c'est un barbarisme que de l'employer activement, comme dans ce vers : Blottit son corps en boule ramassé, Imbert, Fable du fusil et du lièvre.

Se bloutir mauvaise prononciation.

HISTORIQUE

XVIe s. Une infinité de voleurs n'eussent eu moyen de se blottir en lieux forts, Pasquier, Rech. VIII, 17.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

BLOTTIR. - ÉTYM. Ajoutez : À blotte, motte de terre, cité par Ménage, on peut joindre le norm. bliête, motte de terre, ébliêter, émotter.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « blottir »

Ménage fait remarquer qu'on dit qu'une perdrix s'est blottie, et, dans quelques provinces, s'est mottée ; de là il admet que blottir vient d'un mot français anciennement usité, blotte ou bloutre qui est dans le Dictionnaire de Nicot et qui signifie la motte de terre renversée par la charrue. Il y a dans l'ancien français blostre, motte de terre (MÉON, Nouv. Fab. t. II, p. 81). Diez conjecture ballotir, se mettre en paquet, en ballot, par contraction blotir, comme gline de geline ; il conjecture aussi l'all. blotzen, s'écraser, se blottir étant s'écraser. Tout est hypothèse.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « blottir »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
blottir blɔtir

Évolution historique de l’usage du mot « blottir »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « blottir »

  • Au cinéma, on ne se découvre pas. On sort pour se cacher, pour se blottir, pour s’enfoncer. De Philippe Delerm / La Première Gorgée de bière
  • Une carrière, c'est fantastique, mais on ne peut pas se blottir contre elle la nuit quand on a froid. De Marilyn Monroe / Paris-Match
  • Les cités sont des anges pour qui sait se blottir sous leurs plumes. De Jean Basile / Le Grand Khan
  • Une patrouille de la gendarmerie de Pont-Scorff a eu la surprise, mercredi, de voir un martinet, ce petit oiseau migrateur, venir se blottir contre ses agents. « Après avoir compris que celui-ci était blessé, notre camarade s’est arrêtée au cabinet vétérinaire le plus proche où l’oiseau a été soigné pour une blessure à l’aile gauche… », explique la gendarmerie du Morbihan, sur Facebook. L’animal est désormais en phase de rémission, dans les locaux de la brigade de Pont-Scorff, où il attend de pouvoir reprendre son envol. Le Telegramme, À Pont-Scorff, un martinet trouve refuge… chez les gendarmes ! - Lorient - Le Télégramme
  • Et moi, j’ai envie de me cacher. De me blottir sous ma couette et de ne pas me laisser rattraper par cette réalité dans laquelle je ne suis pas sûre de me reconnaître encore. Laissez-moi profiter de mes enfants qui grandissent beaucoup trop vite. Laissez-moi savourer ces instants volés. Laissez-moi organiser nos journées loin de ce rythme effréné! Le Huffington Post, Le confinement a bouleversé ma vie de maman et j'aurais voulu que cela ne s'arrête jamais - BLOG | Le Huffington Post LIFE
  • « Je vois Spanky faire les cent pas pendant une minute tout en regardant Roman. Ensuite, il regarde le lit, puis je le vois traîner le lit vers Roman. Pendant qu’il le traîne, il regarde Roman comme s’il voulait dire “C’est pour toi”. Ensuite, je les vois se blottir l’un contre l’autre », a déclaré Rogers. « J’ai dû revoir la séquence plusieurs fois, car je n’arrivais pas à croire qu’il avait fait ça ! » ipnoze, Une caméra filme un chien qui apporte son lit à son frère malade pour qu’il soit à l’aise | ipnoze
  • Le coussin, qui forme un petit nid douillet, est idéal pour s'y blottir avec un roman à l'eau de rose ou sirotter un délicieux gin au pamplemousse et romarin. Vous trouverez une déclinaison de couleurs sur le marché, passant du blanc crème au rouge vif.  Salut Bonjour, Ces chaises vintage très confortables sont de retour pour l'été et voici où en trouver | Salut Bonjour
  • Alors que la France se confinait, à la mi-mars, et que toutes les piscines fermaient, Fanny Deberghes, la nageuse béarnaise aux 17 titres de championne de France (en brasse sur 50m, 100m et 200m en bassin de 25m et de 50m) avait quitté son club d’Antibes pour se blottir dans le cocon familial, à Mirepeix. Là, sans piscine, l’athlète s’est entretenue à coup d’exercices cardios, de gainage, d’entretien musculaire pour prévenir les blessures… Deux mois se sont ainsi écoulés, malheureux d’abord lorsque la jeune femme a appris le report des Jeux à 2021 (elle avait imaginé conclure sa carrière d’athlète sur une qualification aux Jeux en 2020) puis dans la douceur d’une famille retrouvée, elle qui avait quitté la maison à 15 ans pour se lancer dans le sport de haut niveau… La-R%C3%A9publique-des-Pyr%C3%A9n%C3%A9es, « J’étais comme une goutte d’huile sur l’eau » : Fanny Deberghes de retour à l’entraînement - La République des Pyrénées.fr
  • Jolie rencontre pour les gendarmes de la brigade de Pont-Scorff ! Une patrouille a eu la surprise de voir un martinet blessé venir se blottir contre les agents. L’animal a été soigné et est en attente de retrouver la liberté. [Plus d’infos] Le Telegramme, Nouvelle salle à La Base, volley à Kerneuzec, Pontivy Communauté… C’est l’actu du jour - Lorient - Le Télégramme
  • J’ai contacté Nous Sommes et L’Écologie en commun pour se blottir à trois contre les rois de la gangrène. Pour les empêcher de baisser encore le froc de la démocratie. Ensemble, nous représentons 26 %, plus d’un quart des électeurs. Sans compter l’abstention. En fait, la manipulation c’est l’instinct de vie. Parce que, c’est sûr, les spécialistes de la tartufferie, ils sont en face. Contre un peu de riz, il faudrait s’agenouiller, mais moi je ne suis pas politique à quatre pattes. midilibre.fr, Municipales : Rémi Gaillard revendique un "braquage à la montpelliéraine" - midilibre.fr

Traductions du mot « blottir »

Langue Traduction
Anglais snuggle up
Espagnol acurrucarse
Italien coccolare
Allemand kuscheln
Portugais aninhar
Source : Google Translate API

Synonymes de « blottir »

Source : synonymes de blottir sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « blottir »

Partager