Batailler : définition de batailler


Batailler : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

BATAILLER, verbe intrans.

A.− Vx. Donner, livrer bataille :
1. Il est certain que chez Napoléon, la passion de légiférer fut égale au moins à celle de batailler : ... P.-J. Proudhon, La Guerre et la paix,1861, p. 42.
Rem. Ce sens est déclaré ,,vx`` par l'Ac. 1798 ainsi que par la plupart des dictionnaires.
P. ext. En venir aux mains, se battre pour des raisons insignifiantes :
2. Nicolas travaillait dans la forêt comme bûcheron, c'était un ouvrier; malheureusement il aimait à riboter et à batailler le dimanche dans les auberges. Erckman-Chatrian, Histoire d'un paysan,1870, p. 81.
Au fig., cour. Disputer avec tenacité (pour convaincre qqn ou pour vaincre ses réticences) :
3. Du reste, il lui fallut batailler contre ses parents, qui s'entêtaient à prévoir les mauvais côtés de l'entreprise. Zola, La Joie de vivre,1884, p. 860.
Absolu :
4. Oh! ne pleure pas, va! ça n'arrangera rien. Bois ton thé. Que ce soit fini! voilà deux heures que nous perdons à batailler, à discuter. Géraldy, Toi et moi,1913, p. 120.
B.− S'opposer à une attaque :
5. Il y a dans ma race, non pas l'esprit d'attaque, (...) mais la fermeté réfléchie, persévérante et opportune. (...), le Lorrain avait fondé sa race; par les armes, il essaye héroïquement de la protéger. (...). Comment eût-il développé ces dons d'ironie, ce réalisme humain si noble qu'il nous fit entrevoir? Il bataillait sans trêve à côté de son duc. Barrès, Un Homme libre,1889, p. 122.
P. métaph. :
6. La ferme est vaste, un vieux bâtiment dans une cour à pommiers, entourée de quatre rangs de hêtres qui bataillent toute l'année contre le vent de mer. Maupassant, Contes et nouvelles,Les Bécasses, 1885, p. 205.
P. ext. [l'adversaire est une pers.] :
7. Je voudrais que toutes ces affaires fussent finies, parce qu'elles nous irritent, (...), parce qu'au lieu de batailler avec les autres nous nous querellons entre nous. Becque, Les Corbeaux,1882, p. 166.
Au fig. [L'adversaire est une abstraction, un projet ou un état de fait] :
8. Il m'a fallu batailler trois ans pour obtenir que cesse l'épandage, aux portes du village, (...), des matières déversées avec générosité par cette construction parasitaire. Lhote, Peint. d'abord,1942, p. 168.
Emploi pronom. :
9. ... et ce n'est pas seulement une formule, il aime vraiment rendre service; il est toujours prêt à se batailler contre l'injustice, et à redresser des torts. R. Martin du Gard, Les Thibault,L'Été 1914, 1936, p. 134.
Prononc. : [batɑje], (je) bataille [batɑ:j]. En ce qui concerne une prononc. avec l mouillé, même indications que pour bataille. Enq. : /bataj/ (il) bataille.
Étymol. ET HIST. − 1. Ca 1130 « livrer bataille » (Couronnement de Louis, éd. E. Langlois, 610 dans T.-L. : Vei la bel chevalier ... S'ëust son per ou dëust bataillier, Fiers fust ancui l'estors al comencier), qualifié de ,,vieux`` dep. Ac. 1694; 2. 1275 fig. « lutter pour obtenir les faveurs d'une femme » (J. de Meun, Rose, éd. F. Lecoy, 8560 : S'el rest bele, tuit i aqueurent, [...] Tuit i luitent, tuit i bataillent, Tuit a li servir s'estudient); 1690 (Fur. : Batailler. Qui ne se dit qu'en cette phrase figurée. Il m'a bien fallu batailler avant que d'obtenir telle chose, c'est à dire, avoir bien des contestations). Dér. de bataille*; dés. -er.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 72.

Batailler : définition du Wiktionnaire

Verbe

batailler \ba.tɑ.je\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Vieilli) Livrer combat, livrer bataille.
    • On batailla toute la journée.
  2. (Figuré) Disputer avec chaleur, avec ténacité.
    • On a longtemps bataillé avant d’arriver à un accord.
    • Ils n’ont cessé de batailler là-dessus pendant deux heures.
  3. S’opposer à une attaque.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Batailler : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BATAILLER. v. intr.
Livrer de petits combats. On batailla toute la journée. Il signifie figurément Disputer avec chaleur, avec ténacité. On a longtemps bataillé avant d'arriver à un accord. Ils n'ont cessé de batailler là-dessus pendant deux heures.

Batailler : définition du Littré (1872-1877)

BATAILLER (ba-tâ-llé ; ll mouillées) v. n.
  • 1Livrer bataille. Il n'est rien de si beau que tomber bataillant, Régnier, Sat. VI. Nos fils, ne se reposant guère, Batailleront à tout propos, Béranger, Âge futur.

    Au propre, il ne se dit plus que dans le style familier ou avec un sens d'ironie.

  • 2 Fig. Contester, disputer avec ténacité.
  • 3 Terme de marine. Lutter contre le vent, contre la mer ou le courant.

HISTORIQUE

XIIe s. Unc tant ne voudrent batailler, Qu'or plus ne viengent gaaigner [labourer], Benoit de Sainte-Maure, II, 7066.

XIIIe s. Des or venrons à la bataille, S'orrés comment chascun bataille, la Rose, 15336. Dalila la malicieuse, Par flaterie venimeuse, à Sanson, qui tant est vaillans, Tant preus, tant fors, tant bataillans, ib. 16882. Ains s'arma por aler encontre, Toute preste de bataillier, ib. 12035. … Nus n'est si bien bataillans, Se de vilanie s'apresse, Que gentillesce ne le lesse, ib. 6600.

XIVe s. Et nous bataillon ou combatton, affin que après nous menon nostre vie à paes, Oresme, Eth. 316.

XVe s. Ils batillent jour et nuyt à l'encontre de l'ame, J. de Saintré, 5.

XVIe s. L'esprit de Dieu est nostre vertu pour batailler contre Satan, Calvin, Instit. 729. Batailler incessamment après les grandeurs du monde, Amyot, Mar. et Pyrrh. 4. Chante-moy les bataillans, Ronsard, 529.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

BATAILLER. Ajoutez :
4Se batailler, disputer l'un contre l'autre. Ce n'est pas la peine de se batailler pour le reste, Rousseau, Lett. à Moultou, 7 mars 1768.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « batailler »

Étymologie de batailler - Littré

Bataille ; provenç. batalhar ; espagn. batallar ; ital. battagliare.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de batailler - Wiktionnaire

Dénominal de bataille.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « batailler »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
batailler bataje play_arrow

Conjugaison du verbe « batailler »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe batailler

Évolution historique de l’usage du mot « batailler »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « batailler »

  • C’est ainsi que Michel Boutin a qualifié cette remise des clés dans son discours. De son propre aveu, l’édile sortant, qui va céder son siège dans quelques jours, a dû batailler dur pour mener ce projet à son terme : , Après 9 mois de travaux à Boismont, la médiathèque a été livrée | L'Éclaireur du Vimeu
  • A suivre également Ambarès-et-Lagrave. Ils étaient 8 candidats, le 15 mars. Ils sont encore quatre à batailler pour succéder à Michel Héritié, maire PS depuis 16 ans, qui ne se représente pas.  France Bleu, Municipales en Gironde : quels enjeux dans la Métropole de Bordeaux ?
  • Martine Aubry ne s'attendait pas forcément à devoir autant batailler pour garder son fauteuil de maire. Cela fait dix-neuf ans que l'ancienne ministre socialiste est maire de Lille (Nord), un fief acquis à la gauche. Mais dimanche 28 juin, la sortante devra faire face à un candidat écologiste qui pourrait bien la battre au second tour des municipales. Menée par Stéphane Baly, la liste des Verts a recueilli 24,5% au premier tour. Pour eux, pas question de s'allier une nouvelle fois avec les socialistes. Franceinfo, Municipales : Martine Aubry aura fort à faire à Lille
  • Petit à petit, les Français retournent prendre le train. Alors que la direction de la SNCF avait dû batailler pour pouvoir à nouveau proposer, dans une France déconfinée, 100% des sièges de ses trains à la vente, les voyageurs commencent à reprendre le chemin de leur gare. "Ça commence à se remplir, mais moins que l'année dernière à la même période", explique la journaliste Lilya Melkonian, en direct de la gare de Lyon, à Paris. Franceinfo, Vacances : la SNCF se prépare
  • « Pour autant, nous allons devoir batailler afin d'imposer notre alternative pour que cet électorat se reporte sur nous », conclut Aïcha Sif, en lice dans une triangulaire avec l'extrême droite. www.lamarseillaise.fr, Marseille : dans les quartiers Sud aussi, la gauche bataille pour porter l’alternative

Traductions du mot « batailler »

Langue Traduction
Portugais lutar
Allemand kämpfen
Italien lottare
Espagnol luchar
Anglais fight
Source : Google Translate API

Synonymes de « batailler »

Source : synonymes de batailler sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires