La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « bafouillant »

Bafouillant

Définitions de « bafouillant »

Trésor de la Langue Française informatisé

BAFOUILLER, verbe trans.

A.− Gén. en emploi abs.
1. Fam. Parler d'une manière confuse, incohérente, et peu intelligible (par timidité, sous l'effet de l'alcool ou à la suite d'une émotion violente). Le succès le faisait bafouiller :
1. Mais elle était lancée, maintenant; elle allait, vidant sa hotte aux gros mots et son bac aux reproches. Cela coulait de sa bouche comme un ruisseau qui roule des ordures. Les paroles précipitées semblaient se battre pour sortir. Elle bredouillait, bégayait, bafouillait, retrouvant soudain de la voix pour jeter une injure, un juron. Maupassant, Contes et nouvelles,t. 2, Une Soirée, 1883, p. 1274.
2. Enfin me revoilà dans un placard sur le théâtre. Antoine, qui est de fort mauvaise humeur, ne sait pas plus son rôle qu'à la répétition générale. Il intervertit les choses, passe des phrases, bafouille. E. et J. de Goncourt, Journal,1893, p. 350.
2. Argotique
a) Se tromper dans une réponse (argot de Polytechnique) (cf. Esn. 1966).
P. anal. Se tromper dans l'exécution d'un morceau de musique (cf. Rossignol, Dict. d'arg., arg.-fr. et fr.-arg., 1901, p. 9).
b) Écrire une lettre (cf. bafouille* ) cf. A.-L. Dussort, Journal, 1930, dép. par G. Esnault, 1953, p. 21).
3. P. ext., TECHN. [En parlant d'un moteur] Être affecté d'un fonctionnement défectueux caractérisé par des variations rapides du régime de rotation. Synon. fam. avoir des ratés.
4. Au fig., péj., domaine de l'art, de la pensée, de la sc.Errer, faire des essais successifs incohérents dont le résultat demeure imparfait :
3. M. Monet a longtemps bafouillé lâchant de courtes improvisations, bâclant des bouts de paysages, d'aigres salades d'écorces d'orange. Huysmans, L'Art mod.,1883, p. 292.
4. [Le comte à Donnadieu] − Pour l'instant, la thérapeutique bafouille quand elle s'attaque à tout ce qui est classé sous les vocables de « déséquilibre » et de « manie » ... H. Bazin, La Tête contre les murs,1949, p. 95.
B.− Emploi trans. [Avec un obj. interne] Énoncer de manière confuse ou incohérente quelque chose. Bafouiller des mots sans suite, des compliments :
5. Les domestiques effrayés s'empressèrent d'aller chercher le médecin de Fontenay qui ne comprit absolument rien à l'état de Des Esseintes. Il bafouilla quelques termes médicaux, tâta le pouls, examina la langue du malade, tenta mais en vain de le faire parler, ordonna des calmants et du repos, promit de revenir le lendemain... Huysmans, À rebours,1884, p. 165.
6. Camille demeura la bouche ouverte. Ses yeux clairs, un peu globuleux, étaient fixes. Enfin, il bafouilla des mots incohérents. Drieu La Rochelle, Rêveuse bourgeoisie,1939, p. 105.
Rem. On rencontre dans la docum. l'emploi de l'adj. verbal bafouillant. L'amabilité débordante, baveuse, bafouillante (E. et J. de Goncourt, Journal, 1884, p. 329), voix pressée et bafouillante (Gracq, Le Rivage des Syrtes, 1951, p. 309). ,,Elle m'avait saisi les mains, soudain bredouillante, bafouillante, suffoquée. Elle disait des choses extraordinaires`` (G. Duhamel, Chronique des Pasquier, Le Jardin des bêtes sauvages, 1934, p. 125).
PRONONC. : [bafuje], (je) bafouille [bafuj]. Passy 1914 note une durée mi-longue pour la 2esyll. de la forme conjuguée.
ÉTYMOL. ET HIST. − Av. 1870 « se tromper dans une réponse » arg. de l'École polytechnique (d'apr. Esn. 1965). Orig. obsc.; prob. empr., avec attraction de bafouer*, au lyonnais barfouiller (1810, Molard, Lyonoisismes ou Recueil d'expr. vicieuses... ds Sain. Lang. par., p. 307 : Barfouiller, barfouillage. Dites : barboter, barbotage. C'est l'action des oies par laquelle elles cherchent à manger dans des ruisseaux bourbeux, en y fourrant le bec. Au figuré, c'est mettre les mains dans l'eau en l'agitant); cf. Du Puitsp., s.v. barfoyi, d'où ensuite « barboter en parlant »; le lyonn. barfouiller résulte lui-même d'une altération de barbouiller* par croisement avec fouiller*. L'hyp. retenue par Bl.-W.5, FEW (s.v. *fodiculare, t. 3, p. 672a) d'une formation du rad. onomat. *baff- (exprimant la not. d'épais, de gonflé, de boursouflé d'où « parler la bouche pleine ») et de fouiller* est recevable, mais l'existence ant. du lyonn. barfouiller rend la 1rehyp. plus probable. [Contrairement aux indications de Dauzat68et Bl.-W.5, le mot n'est pas attesté ds Lar. 19e].
STAT. − Fréq. abs. littér. : 174.
DÉR. 1.
Bafouillard, arde, adj.Qui bafouille. ,,Il en était tout déconcerté, tout ému, tout bafouillard`` (Céline, Mort à crédit,1936, p. 285).Selon Esn. 1966, le subst. la bafouillarde désigne une lettre.Synon. babillarde. 1reattest. 1903, (Bloy, Journal, p. 186); dér. de bafouiller*, suff. -ard*. Fréq. abs. littér. : 2.
2.
Bafouillis, subst. masc.Bafouillage dans lequel les mots donnent une impression de fouillis et d'incohérence. Guérir le bégaiement et le bafouillis (Mounier, Traité du caractère,1946, p. 373). 1reattest. 1932 (Céline, Voyage au bout de la nuit, p. 424); dér. de bafouiller*, suff. -is*. Fréq. abs. littér. : 2.
BBG. − Esn. 1966. − France 1907. − Larch. Suppl. 1880. − Lévy-Pinet 1894. − Sain. Lang. par. 1920, p. 307. − Sandry-Carr. Th. 1963. − Wartburg (W. von). Einführung in Problematik und Methodik der Sprachwissenschaft. Tübingen, 1943 [Cr. Jaberg (K.). Vox rom. 1943/44, t. 7, p. 280].

Wiktionnaire

Adjectif - français

bafouillant \ba.fu.jɑ̃\

  1. Qui bafouille.
    • Le metteur [en pages] donnait aux doigts de sa main droite les positions diverses et rapides représentant les lettres de l’alphabet, qu’ont les doigts des sourds-muets lorsqu’ils causent par la dactylologie.
      Pargat répondit d’une voix basse, atone, un peu bafouillante : « Mais ce n’est pas moi, Monsieur. »
      Le metteur dactylologua encore, les yeux arrondis et dardés, puis il s’en retourna à son rang pour corriger une liasse d’épreuves.
      — (Henri Gaillard, « Un amour par signes », in La Nouvelle Revue, tome 77, 1892)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « bafouillant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bafouillant bafujɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « bafouillant »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bafouillant »

  • Des séquences vidéo ont montré une boîte de gaz poivré libérée au-dessus des têtes alors que la foule tapageuse se dirigeait vers les portes en verre à l'entrée du magasin. Quelques instants plus tard, les gens se sont retournés, se frottant les yeux et bafouillant. News 24, Spray au poivre et échauffourées alors que les chasseurs de bonnes affaires se pressent pour le lancement de Lidl en France - News 24
  • Hélas pour lui, le chef d’État a poursuivi sur sa lancée : "Ils ont mis au point le vaccin contre le Sida." Une affirmation évidemment fausse, aucun vaccin n’ayant été trouvé à ce jour. Sitôt cette affirmation prononcée, Donald Trump a toutefois semblé se rendre compte de son erreur, bafouillant quelque peu : "Ou… Le Sida… Comme vous le savez, il y a différentes choses et maintenant diverses sociétés sont impliquées… Mais la thérapie du Sida… Le Sida était une condamnation à mort, et maintenant les gens vivent une vie avec une pilule. C’est une chose incroyable." SudOuest.fr, Vidéo. Quand Donald Trump félicite les chercheurs ayant découvert… le vaccin contre le Sida
  • Critique : Dès les premières minutes, une effroyable évidence nous saisit : Jeffrey Epstein n’avait probablement pas une once d’empathie. Cet « envoûtant » documentaire s’ouvre sur la vidéo d’un interrogatoire. Epstein lève la main et jure qu’il va dire toute la vérité. Mais avant de dire « oui, madame », il affiche un sourire narquois. Il décline son identité et déclare qu’il réside aux îles Vierges. À la question de savoir s’il a d’autres adresses, suit un misérable inventaire : plusieurs résidences au Nouveau-Mexique, Palm Beach, New York et Paris. On lui demande s’il a déjà été jugé pour des crimes. Sa réponse, en bafouillant très légèrement : « sollicitation de prostitution et proxénétisme de mineure ». A-t-il commis ces actes ? Epstein, sourit et répond : « Je plaide le cinquième amendement ». Combien de fois a-t-il sollicité une mineure pour prostitution en Floride ? « Même réponse ». On lui repose la même question en variant les lieux, New York, Paris… : invariablement, « même réponse ». Aux États-Unis, une personne ne peut pas témoigner contre elle. Si elle juge qu’une réponse peut la conduire dans une situation critique, il lui suffit de plaider le cinquième amendement, le joker de la justice américaine. Le cynisme du personnage atteint son paroxysme lorsqu’on lui demande si oui ou non, il a violé trois filles de douze ans : il ressort cet odieux joker. On lui fait remarquer qu’il en abuse, ce à quoi il répond, sur un ton presque navré, que « la Cour Suprême a récemment dit que le cinquième amendement est là pour protéger les innocents. Donc, j’aimerais répondre de la sorte ». Avec un sourire malsain. Avoir Alire - Critiques de films, Livres, BD, musique, séries TV, Spectacles, Jeffrey Epstein : Filthy Rich - la critique de la série documentaire
  • Ils posent des objets sur un rocher, qui disparaissent ensuite. Mon Sim ayant été intrigué, il est allé poser des questions à un de ces membres , qui lui a répondu en bafouillant qu’il faisait partie d’un club de jardinage – bien sûr, puis s’est enfui en courant avec ses acolytes. Mon Sim continue son semestre en faisant des offrandes à la statue de son université, puis vers la fin du 2ème semestre, il reçoit un message du membre de ce club qui lui propose de rejoindre la société secrète. Ni une, ni deux, mon Sim accepte. Always For Keyboard, [GUIDE] Le gameplay complet du pack d'extension des Sims à la Fac - Always For Keyboard
  • Les agissements de Dominic Cummings, conseiller spécial de Boris Johnson aussi influent que controversé, n'en finissent plus de faire des vagues. Mercredi, le dirigeant conservateur a été mitraillé de questions par des députés, y compris de son Parti conservateur, devant lesquels, parfois bafouillant, il a tenté de défendre sa position devant le comité de liaison de la Chambre des communes. , Politique | Boris Johnson sur le gril des députés avec le scandale Cummings
  • Justin Trudeau n’a rien fait de tout ça, d’abord absent au début de la crise et bafouillant d’un point de presse à l’autre à son retour de tournée. On aurait voulu donner l’impression que l’on espérait que les barricades disparaîtraient d’elles-mêmes qu’on n’aurait pas agi autrement.   Le Journal de Québec, Trudeau éteint | Le Journal de Québec

Traductions du mot « bafouillant »

Langue Traduction
Anglais bumbling
Italien farfugliando
Portugais patético com asperger
Source : Google Translate API

Synonymes de « bafouillant »

Source : synonymes de bafouillant sur lebonsynonyme.fr

Bafouillant

Retour au sommaire ➦

Partager