La langue française

Bafouillage

Définitions du mot « bafouillage »

Trésor de la Langue Française informatisé

BAFOUILLAGE, subst. masc.

Action de bafouiller; résultat de cette action.
A.− Élocution confuse, propos incohérents. Bafouillage interminable :
1. Grand'messe. Discours, le second de la journée. C'est beaucoup pour moi. Celui-là est absolument stupide. Bafouillage sulpicien, excitateur de rage et d'apostasie. Bloy, Journal,1906, p. 311.
B.− LITT. Écrit incohérent en raison des idées confuses et embrouillées de l'auteur. Chef-d'œuvre de bafouillage :
2. En littérature, comme en tout le reste, on n'est libre que sous certaines lois et disciplines, dont l'affranchissement n'est que bredouillement et bafouillage. L. Daudet, Études et milieux littér.,1927, p. 36.
3. Le lecteur, le critique, à expérience limitée, est exactement dans le cas d'un villageois qui n'aurait jamais vu de très grandes villes, et à qui Nantes ou Lille sembleraient des métropoles imposantes. J'ai vu nettement que c'était là l'unique raison pour laquelle des jeunes gens admiraient tant un livre médiocre où je ne voyais qu'un mélange d'influence mal assimilées, un bafouillage sans inspiration, ni passion, ni style. Larbaud, Journal,1934, p. 287.
Rem. Lar. encyclop. fait une même entrée pour bafouillage et bafouillement.
1reattest. 1878 (G. Moch, X-Lex., Vocab. de l'arg. de l'École polytechnique, p. 17); dér. de bafouiller*, suff. -age*. [bafuja:ʒ]. Fréq. abs. littér. : 28.

bafouillage -

bafouillage « propos incohérents »

Wiktionnaire

Nom commun

bafouillage \ba.fu.jaʒ\ masculin

  1. Action de bafouiller.
    • Question sur l’idée de commencement : au commencement était le verbe, ou bien : au commencement était le bafouillage ? — (Pierre Emmanuel, La poésie comme forme de la connaissance: deux conférences prononcées les 21 et 22 juillet 1981 dans le cadre d’un séminaire de perfectionnement pour enseignants étrangers : Institut international d’études françaises de l’Université de Strasbourg II (Cours d'été), 1984)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « bafouillage »

 Dérivé de bafouiller avec le suffixe -age.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « bafouillage »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bafouillage bafujaʒ

Évolution historique de l’usage du mot « bafouillage »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Traductions du mot « bafouillage »

Langue Traduction
Anglais sputtering
Espagnol balbuceo
Source : Google Translate API

Synonymes de « bafouillage »

Source : synonymes de bafouillage sur lebonsynonyme.fr

Bafouillage

Retour au sommaire ➦

Partager