La langue française

Augment

Définitions du mot « augment »

Trésor de la Langue Française informatisé

AUGMENT, subst. masc.

A.− Augmentation, accroissement, extension.
1. Vieux :
1. L'augment des peines n'en est pas encore la fin. Triste vérité! L'augment de la fortune est moins délectable que son premier sourire. S. Mercier, Néologie,t. 1, 1801, p. 63.
2. De là l'impression d'augment de la vie, de décuplement des forces, de hantise générale et peuplée, qui s'impose aux amants. L. Daudet, Le Monde des images,1919, p. 41.
Rem. L. Daudet, qui était médecin, a été sans doute influencé par l'emploi médical du mot.
2. Spéc., MÉD. ,,Exacerbation, augmentation de l'intensité des symptômes d'une maladie`` (Méd. Biol. t. 1 1970). Phase d'augment (d'une maladie).
B.− P. méton.
1. DR. ANC. Augment de dot. Portion des biens dotaux que la loi permettait de donner à la femme survivante. Contre-augment. Gain nuptial et de survie, en vertu duquel le mari survivant retenait une portion de la dot de sa femme.
2. LING. ,,Dans le système des formes verbales indo-européennes, adjonction (gr. α υ ́ ξ η σ ι ς, lat. augmentum) à certaines formes des temps passés de l'indicatif d'un préverbe de forme e-. L'augment est dit syllabique lorsqu'il accroît le mot d'une syllabe : gr. ε ́-φ ε ρ ο ν; temporel quand il s'unit à un élément vocalique initial pour former une longue ou une diphtongue : gr. ε-α γ ο ν > η ̃ γ ο ν`` (Mar. Lex. 1951) :
3. Bien plus embarrassée est la marche du grec. Il faut considérer la caractéristique, la terminaison, l'augment, et la pénultième de certaines personnes des temps des verbes; choses d'autant plus difficiles à connoître, que la caractéristique se perd, se transpose ou se charge d'une lettre inconnue, selon la lettre même devant laquelle elle se trouve placée. Chateaubriand, Génie du Christianisme,t. 1, 1803, p. 544.
PRONONC. : [ogmɑ ̃] ou [ɔ-]. Cf. augmenter.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. xiiie-début xives. « augmentation, accroissement » (J. de Meung, Remonstr. de Nat., 77 ds Gdf. Compl. : Homs ont l'estre comme metaulx, Vie et augment des vegetaulx) − xvies. (Le Loyer, Hist. des Spectres, II, 8 ds Hug.); 2. xvies. dr. anc. (Contrat de mariage du prince d'Espagne et de MeElisabeth de France, ms. Bibl. Louvre, pièce 109 ds Gdf. Compl. : Est aussi conclud et accordé qu'au lieu de douaire dont l'on a accoustumé d'user en France, ladite dame Elisabeth aura pour augment le dot dudit mariage selon l'usage des pais du roy d'Espagne, 166, 666 escus d'or sol deux tiers); 3. 1680 gramm. gr. (Rich.). Empr. au lat. augmentum « augmentation » (très rare av. le iies. Varron et Sénèque n'en présentent que quelques attest., TLL s.v., 1360, 42); 3, t. gramm. Macrobe, Exc. gramm. V. 621, 7, ibid., 1361, 55; 2, lat. médiév. augmentum, ann. 1289, Consuetudines Tolosanae a Philippo Pulcro confirmatae, part. 3, De dotibus tit. 3, art. 2 ds Du Cange.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 1.
BBG. − Bach.-Dez. 1882. − Barr. Suppl. 1967. − Bouillet 1859. − Dupin-Lab. 1846. − Gramm. t. 1 1789. − Lep. 1948. − Littré-Robin 1865. − Mar. Lex. 1933. − Mar. Lex. 1961 [1951]. − Méd. Biol. t. 1 1970. − Mots rares 1965. − Nysten 1824. − Pierreh. 1926. − Pierreh. Suppl. 1926. − Springh. 1962.

Wiktionnaire

Nom commun

augment \oɡ.mɑ̃\ masculin

  1. (Droit) (Histoire) Portion des biens du mari que la loi permettait de donner à l’épouse survivante dans les pays de droit écrit.
    • Une complication existait dans ce régime dotal des pays de droit écrit : le mari faisait généralement à sa femme une donation en corrélation avec la dot qu’il recevait : […]. Pendant le mariage, le mari en jouissait comme des biens dotaux ; la femme n’y avait droit qu’en cas de survie. Cet augment devint obligatoire au XIIIe siècle, pour permettre à la femme de s’entretenir suivant sa qualité : cela rappelle un peu le douaire des pays du Nord. — (Gabriel Lepointe, La Famille dans l’ancien droit, Montchrestien, 1947 ; 5e éd., 1956, p. 188)
  2. (Grammaire) Addition qui se fait au commencement d’un temps de verbe, dans certaines langues, notamment en grec ou en volapük.
    • En grec ancien l’imparfait se construit au moyen de l’augment « ἐ- » et des désinences voulues, comme dans ἐλάμϐανον (elámbanon, « je prenais »), imparfait de λαμϐάνω (lambánô, « prendre »).
    • M. Schleyer a proposé de marquer la continuité de l’action, exprimée par les adverbes toujours, continuellement, etc., au moyen d’un préfixe i (ἁεἰ), intercalé entre le verbe et l’augment : äipenob, eipenob, etc. ; cette forme étant étrangère à la plupart des langues modernes, il y a lieu de la rejeter. — (Auguste Kerckhoffs, Cours complet de Volapük, contenant thèmes et versions, avec corrigés et un vocabulaire de 2 500 mots, Paris : librairie H. Le Soudier, 6e éd., 1886, page 35)

Verbe

augment \ɔːɡ.ˈmɛnt\

  1. Augmenter.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  2. (Musique) Élargir le mouvement.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  3. (Musique) Augmenter l’intervalle.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  4. (Grammaire) Ajouter un augment.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

AUGMENT. n. m.
T. de Droit ancien. Portion des biens du mari que la loi permettait de donner à la femme survivante dans les pays de Droit écrit. Dans les pays de droit coutumier, l'augment de dot s'appelait Douaire. En termes de Grammaire, il se dit d'une Addition qui se fait au commencement d'un temps de verbe, dans certaines langues, notamment en grec. Augment syllabique, Celui qui consiste dans l'addition d'une syllabe, comme ετυπτον, je frappais, imparfait de τυπτω, je frappe. Augment temporel, Celui qui consiste dans le changement d'une brève en longue, comme ωριζον, je bornais, de οριζω, je borne.

Littré (1872-1877)

AUGMENT (ô-gman) s. m.
  • 1 Terme de l'ancien droit. Nom donné aux gains nuptiaux et de survie, en usage dans les pays de droit écrit.

    Augment de dot, gain nuptial pris par la femme, en proportion de sa dot, sur les biens de son mari prédécédé, et aussi, augmentation de dot que la femme apporte pendant le mariage.

  • 2 Terme de grammaire grecque. C'était un e grec qui s'ajoutait devant certains temps des verbes grecs : si le verbe commençait par une consonne, on l'appelait augment syllabique, parce qu'il y ajoutait une syllabe ; si le verbe commençait par une voyelle, cet e bref, en se contractant avec cette voyelle initiale, la rendait longue, si elle ne l'était pas, et par conséquent l'augmentait d'un temps ; on l'appelait alors augment temporel.
  • 3 En termes de médecine, période d'accroissement des maladies.

HISTORIQUE

XIVe s. Homs out l'estre comme metaux, Vie et augment des vegetaulx, Instinct et sens comme les brutes, Esprit comme ange en attributs, Nat. à l'alch. 80.

XVIe s. Autres medicamens sont requis au commencement qu'en l'augment, on l'augment qu'en l'estat, en l'estat qu'en la declination, Paré, Introd. 22.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

AUGMENT, s. m. terme de Graimmaire, qui est surtout en usage dans la grammaire Greque. L’augment n’est autre chose qu’une augmentation ou de lettres ou de quantité ; & cette augmentation se fait au commencement du verbe en certains tems, & par rapport à la premiere personne du présent de l’indicatif, c’est-à-dire, que c’est ce mot-là qui augmente en d’autres tems : par exemple, τύπτω, verbero, voilà la premiere position du mot sans augment ; mais il y a augment en ce verbe à l’imparfait, ἔτυπτον ; au parfait, τέτυφα, au plusqueparfait, ἐτετύφειν, & encore à l’aoriste second ἔτυπον.

Il y a deux sortes d’augment ; l’un est appellé syllabique, c’est-à-dire, qu’alors le mot augmente d’une syllabe ; τύπτω n’a que deux syllabes ; ἔτυπτον qui est l’imparfait en a trois ; ainsi des autres.

L’autre sorte d’augment qui se fait par rapport à la quantité prosodique de la syllabe, est appellé augment temporel, ἐλευθω, venio ; ἤλευθον, veniebam, où vous voyez que l’é bref est changé en élong, & que l’augment temporel n’est proprement que le changement de la breve en la longue qui y répond. Voyez la Grammaire Greque de P. R.

Ce terme d’augment syllabique, qui n’est en usage que dans la grammaire Greque, devroit aussi être appliqué à la grammaire des langues Orientales où cet augment a lieu.

Il se fait aussi dans la langue Latine des augmentations de l’une & de l’autre espece, sans que le mot d’augment y soit en usage : par exemple, honor au nominatif, honoris au génitif, &c. voilà l’augment syllabique ; vĕnio, la premiere breve ; vēni au prétérit, la premiere longue, voilà l’augment temporel. Il y a aussi un augment syllabique dans les verbes qui redoublent leur prétérit : mordeo, momordi ; cano, cecini. (F)

Augment de dot, (Jurisprud.) est une portion des biens du mari accordée à la femme survivante, pour lui aider à s’entretenir suivant sa qualité. Cette libéralité tient quelque chose de ce qu’on appelloit dans le Droit Romain donation à cause de noces ; & quelque chose de notre doüaire coûtumier.

Cette portion est ordinairement réglée par le contrat de mariage, & dépend absolument de la volonté des parties, qui la peuvent fixer à telle somme qu’ils veulent, sans qu’il soit nécessaire d’avoir aucun égard à la dot de la femme, ni aux biens du mari.

Lorsqu’elle n’a pas été fixée par le contrat de mariage, les usages des lieux y suppléent & la déterminent : mais ces usages varient suivant les différens parlemens de droit écrit ; par exemple, au parlement de Toulouse, elle est toujours fixée à la moitié de la dot de la femme ; au parlement de Bourdeaux l’augment des filles est de la moitié, & celui des veuves du tiers.

Si un homme veuf qui a des enfans du premier lit, se remarie, alors l’augment de dot & les autres avantages que le mari fait à sa seconde femme ne peuvent jamais excéder la part du moins prenant des enfans dans la succession de leur pere.

La femme qui se remarie ayant des enfans du premier lit, perd la propriété de tous les gains nuptiaux du premier mariage, & singulierement de l’augment de dot qui en fait partie, lequel passe à l’instant même aux enfans.

Quand il n’y a point d’enfans du mariage dissous par la mort du mari, la femme a la propriété de tout l’augment, soit qu’elle se remarie, ou ne se remarie pas.

Comme les enfans ont leur portion virile dans l’augment de dot par le bénéfice de la loi, ils sont également appellés à cette portion virile, soit qu’ils acceptent la succession du pere & de la mere, ou qu’ils y renoncent.

Les enfans ne peuvent jamais avoir l’augment de dot quand le pere a survécu la mere ; parce qu’alors cette libéralité est réversible à celui qui l’a faite.

La renonciation que fait une fille aux successions a écheoir du pere & de la mere ne s’étend pas à l’augment de dot, à moins qu’il n’y soit nommément compris, ou que la rénonciation ne soit faite à tous droits & prétentions qu’elle a & pourra avoir sur les biens & en la succession du pere & de la mere.

Lorsque le pere a vendu des héritages sujets à l’augment de dot, le tiers acquéreur ne peut pas prescrire contre la femme ni contre les enfans durant la vie du pere.

Le parlement de Paris adjuge les intérêts de l’augment de dot du jour du décès, sans aucune demande judiciaire ; ceux de Toulouse & de Provence ne les adjugent que du jour de la demande faite en justice.

La femme a hypotheque pour son augment de dot, du jour du contrat de mariage s’il y en a ; & s’il n’y en a point, du jour de la bénédiction nuptiale : mais cette hypotheque est toûjours postérieure à celle de sa dot.

Si la femme est séparée de biens pour mauvaise administration de la part de son mari, les parlemens de Paris & de Provence lui adjugent l’augment de dot ; secùs à Toulouse & en Dauphiné. (H)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « augment »

(Date à préciser) Emprunté du latin augmentum, dérivé de augere, « accroître ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

(Date à préciser) Du moyen anglais issu de l’ancien français augmenter.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Augmentum, de augere, accroître (voy. AUTEUR).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « augment »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
augment ogmɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « augment »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « augment »

  • Vouloir éviter l'inévitable, n'est-ce pas augmenter sa douleur ? De Tchouang-Tseu
  • La présence diminue la réputation, l’absence l’augmente. De Baltasar Gracian y Morales
  • Celui qui augmente sa sagesse allonge sa vie. De Jack Rosenthal / Yentl
  • Vouloir augmenter ses connaissances, c'est légèreté. De Tchouang-Tseu
  • Réduis tes désirs et tu augmenteras ta santé. De Proverbe espagnol
  • Ce qui fait croire à la force l’augmente. De Cardinal de Retz / Mémoires
  • Un peu de passion augmente l’esprit, beaucoup l’éteint. De Stendhal / Vie de Henry Brulard
  • Quand on se propose un but, le temps au lieu d'augmenter diminue. De Antoine de Rivarol
  • Un régime, c'est la courte période de privations qui précède une augmentation de poids. De Anonyme
  • L'attachement à soi augmente l'opacité de la vie. De Philippe Jaccottet / La semaison
  • Tout ce qui augmente la liberté augmente la responsabilité. De Victor Hugo / Paris et Rome
  • Le sentiment de nos forces les augmente. De Vauvenargues
  • Qui hésite à punir augmente le nombre des méchants. De Publius Syrus / Sentences
  • L'éloignement augmente le prestige. De Tacite / Annales
  • Une première réponse est que de nombreuses fonctions support qui ne comptent pas parmi les plus qualifiées peuvent aussi être éligibles à ces transformations du travail. On peut mentionner pour exemple les tâches de secrétariat, administratif ou de direction, souvent réalisables à distance. Mais cette réponse n'est que très partielle : si l'augmentation du nombre des salariés concernés atténue l'inégalité initiale, celle-ci demeure cependant forte. Les Echos, Opinion | Télétravail : vers une augmentation des inégalités ? | Les Echos
  • "Il y a une augmentation de 10% de malades entrants depuis hier, reflet de contaminations survenues avant les mesures de confinement", a précisé M. Salomon. "359 patients graves sont entrés en réanimation aujourd’hui. C'est l'élément le plus important à surveiller car il reflète la dynamique de l’épidémie", a souligné le Directeur général de la santé. "Si les mesures de confinement et gestes barrières ont été respectés, nous devrions observer une réduction du nombre de personnes entrant en réanimation d’ici la fin de semaine", a-t-il ajouté. , 292 décès ce dimanche en France, augmentation des malades …le point sur le coronavirus
  • Quelque 242 décès dus au coronavirus ont été enregistrés dans la province chinoise de Hubei mercredi - le jour le plus meurtrier de l'épidémie.Le nombre de cas a également connu une augmentation considérable, 14 840 personnes ayant été diagnostiquées avec le Covid-19.La province de Hubei a commencé à utiliser une définition plus large pour diagnostiquer les personnes - ce qui explique la majeure partie de l'augmentation des cas. BBC News Afrique, Coronavirus : forte augmentation du nombre de décès et de cas à Hubei - BBC News Afrique
  • Il n'y a aucune raison que la croissance nous sauve. Cela fait des décennies que l'on "attend après" sans traiter les problèmes de fonds : fiscalité et épargne totalement inadaptées au financement de l'économie, la masse salariale distribuée par le secteur privé augmente plus vite que l'inflation et les gains de productivité, le problème du positionnement en gamme ne cesse de s'aggraver... Le recours à la dette a montré ses limites, il ne reste que la solution de l'emprunt d'Etat et les impôts. Faut s'attendre à une augmentation de la CSG. Qu'en sera t-il de la taxation de l'immobilier dont les prix ont été multiplié par deux en vingt ans grâce à une politique bancaire fort accommodante... Le Figaro.fr, Coronavirus: nos impôts vont-ils augmenter ?
  • Ça sonnait comme une promesse. Gérald Darmanin, a affirmé ce matin sur BFMTV que "l'augmentation de la fiscalité n'a jamais fait que retarder l'activité, rendre plus inquiétant l'avenir pour les entrepreneurs et les particuliers". "Nous n'allons pas augmenter les impôts, vous pouvez investir et relancer l'économie", a-t-il poursuivi pour rassurer les Français inquiets de devoir payer plus d'impôts à cause de la crise économique. ladepeche.fr, Coronavirus : "Nous n'allons pas augmenter les impôts" assure Gérald Darmanin - ladepeche.fr
  • Pas question d'augmenter les impôts pour Gérald Darmanin. Le ministre des Comptes publics a assuré ce vendredi 3 avril que la sortie de crise ne passerait pas par "une augmentation d'impôts" et annoncé que le report des charges sociales et fiscales pour les entreprises serait également possible en avril. "La sortie de la crise ne passera pas par une augmentation de la fiscalité", affirme le ministre dans un entretien à paraître ce samedi dans le quotidien Ouest-France. Capital.fr, Darmanin assure que la sortie de crise "ne passera pas par une augmentation d'impôts" - Capital.fr
  • https://www.capital.fr/votre-retraite/retraite-voici-le-bareme-prevu-pour-laugmentation-des-pensions-en-2020-1351685 Capital.fr, Retraite : voici le barème prévu pour l’augmentation des pensions en 2020 - Capital.fr

Images d'illustration du mot « augment »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « augment »

Langue Traduction
Anglais increase
Espagnol incrementar
Italien aumentare
Allemand erhöhen, ansteigen
Chinois 增加
Arabe زيادة
Portugais aumentar
Russe увеличение
Japonais 増加する
Basque gora egin
Corse aumentà
Source : Google Translate API

Synonymes de « augment »

Source : synonymes de augment sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « augment »

Augment

Retour au sommaire ➦

Partager