La langue française

Arroger

Sommaire

  • Définitions du mot arroger
  • Étymologie de « arroger »
  • Phonétique de « arroger »
  • Évolution historique de l’usage du mot « arroger »
  • Citations contenant le mot « arroger »
  • Traductions du mot « arroger »
  • Synonymes de « arroger »

Définitions du mot arroger

Trésor de la Langue Française informatisé

ARROGER (S'), verbe pronom.

A.− S'attribuer quelque chose par une décision personnelle :
1. Ce qui me choque dans les dévots en général, ce ne sont pas les défauts qui tiennent invinciblement à leur organisation, c'est l'absence de logique de leur vie et de leurs opinions. Ils ont beau dire, ils font comme faisait ma mère. Ils en prennent et ils en laissent, et ils n'ont pas ce droit que ma mère s'arrogeait avec raison, elle qui ne se piquait point d'orthodoxie. G. Sand, Histoire de ma vie,t. 2, 1855, p. 366.
Avec une nuance légèrement péj. :
2. ... c'est-à-dire, que vous voulez faire prévaloir, non pas l'évidence de la chose, mais l'opinion de votre personne, votre manière de voir et de juger. C'est une puissance que vous voulez exercer, un intérêt que vous voulez satisfaire, une prérogative que vous vous arrogez; c'est la lutte de votre vanité. Volney, Les Ruines,1791, p. 339.
B.− S'attribuer quelque chose sans y avoir droit. S'arroger un pouvoir, un titre :
3. On voit à plusieurs reprises ces assemblées indiquer comme l'origine de tous les abus le pouvoir que s'est arrogé le roi de lever arbitrairement des taxes, ou, pour reproduire les expressions mêmes dont se servait la langue énergique du xvesiècle, « le droit de s'enrichir de la substance du peuple sans le consentement et la délibération des trois états ». Tocqueville, L'Ancien Régime et la Révolution,1856, p. 188.
4. Sous ces mots : rien qu'impudente tartuferie et lâche mensonge. Voilà ce qu'apprend au monde stupéfait la décision du procureur Feuilloley transformée, pour « la décence », en arrêt de la chambre des mises en accusation. Il n'y a plus le juges, puisque ceux qui s'arrogent indûment ce nom violent les lois, contre les innocents, en faveur des coupables. Clemenceau, Vers la réparation,1899, p. 73.
5. Même en 1754, quand il était retourné à Genève pour rentrer dans la religion protestante et recouvrer un titre que depuis quatre années, sans aucun droit, publiquement il s'arrogeait, qu'avait-il vu d'elle? J. Guéhenno, Jean-Jacques,Grandeur et misère d'un esprit, 1952, p. 132.
S'arroger un droit sur qqn :
6. Ainsi, parce qu'un homme fut plus fort qu'un autre, cette inégalité, accident de la nature, fut prise pour sa loi; et parce que le fort put ravir au faible la vie, et qu'il la lui conserva, il s'arrogea sur sa personne un droit de propriété abusive, et l'esclavage des individus prépara l'esclavage des nations. Volney, Les Ruines,1791, p. 63.
Rem. Le caractère arbitraire ou intempestif que revêt l'action de s'arroger qqc. est souvent souligné par une caractérisation adv. (cf. ex. 4) ou un compl. circ. (cf. ex. 3).
PRONONC. ET ORTH. − 1. Forme phon. : (s') arroger [aʀ ɔ ʒe], j'(e) (m')arroge [ʒaʀ ɔ:ʒ]. Passy 1914 donne 2 possibilités de prononc. avec [r] simple ou avec [rr] géminées : arr-. Pour Barbeau-Rodhe 1930, la prononc. avec [rr] est rare. 2. Conjug. : cf. abroger. 3. Hist. : 1resyllabe longue ds Land. 1834 et Gattel 1841. Fér. 1768 note que le mot ,,s'écrit avec 2 rr [mais] se prononce avec une seule`` et Fér. Crit. t. 1 1787 ainsi que Gattel 1841 ajoutent que r se prononce ,,forte``.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. 1484 trans. dr. « adopter » (Traité des droits des rois de Fr. au roy. de Sicile ap. Godefroy, Observ. sur l'Hist. de Ch. VIII, p. 478, éd. 1629 ds Gdf. : Elle arrogea et adopta Louys, duc d'Anjou et de Touraine), latinisme isolé; 1547 « attribuer » (Guill. Budé, Instit. du Prince, édit. J. Foucher, ch. 21 ds Hug. : Il [le Roi] ne peult arroger tant d'honneur a beaucoup pres aux dessusdictz ses deleguez, comme il en derogue a sa majesté); seulement au xvies.; 2. 1538 pronom. « s'attribuer » (Est.); 1551 se arroguer (B. Aneau, Quintil Horatian, p. 205 ds Hug. : De telz que luy ne s'en trouve pas treize en la grand douzaine, et si ne se arrogue rien, et ne derogue à nul). Empr. au lat. arrogo, pronom. « s'approprier » (Cicéron, Inv., 2, 55 ds TLL s.v., 651, 73); trans. « attribuer donner » spéc. ds la lang. poét. (Horace, Carm., 4, 14, 40, ibid., 652, 30); devenu terme de droit « adopter » chez les jurisconsultes, ainsi Ulpien, Dig., 1, 7, 22, 2, ibid., 652, 83; le sens de « interpeller (qqn) avec arrogance », attesté en m. fr. de 1389 (Lett. remiss. in Reg. 135, ch. 281 ds Du Cange) au xves. (Gdf.) s'explique p. anal. avec arrogance*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 144.
BBG. − Noter-Léc. 1912. − Pierreh. Suppl. 1926.

Wiktionnaire

Verbe

arroger \a.ʁɔ.ʒe\ pronominal 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : s’arroger)

  1. S’attribuer mal à propos quelque chose.
    • Il s’arroge un pouvoir, une qualité, une autorité qu’il n’a pas.
    • Voilà tout le résultat de votre belle invention d’avoir assemblé les bourgeois, les vilains et autre manants pour leur faire approuver les décisions du roi. À présent le peuple s’arroge le droit de juger. — (Maurice Druon, Les Rois maudits, tome 1, Le Roi de fer, 1955)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ARROGER (S'). v. tr.
S'attribuer mal à propos quelque chose. Il s'arroge un pouvoir, une qualité, une autorité qu'il n'a pas. Pourquoi vous arroger un droit, un titre qui ne vous appartient pas? Ils se sont arrogé ce privilège.

Littré (1872-1877)

ARROGER (a-ro-jé), arrogeons, arrogeais, arrogeai, arrogeant v. a.
  • Arroger à soi, s'attribuer mal à propos quelque chose. Ils se sont arrogé ce privilége. Les priviléges que cette nation s'est arrogés. Et sans avoir pour lui les lois et la naissance, César ose des rois s'arroger la puissance, Voltaire, Triumv. II, 2. Il s'arroge une part dans leur divinité, Delavigne, Paria, I, 2.

HISTORIQUE

XIVe s. Le quel retourna arroguer le dit exposant, Du Cange, arrogare. Lequel arrogoit le sup - pliant de paroles injurieuses, Du Cange, ib.

XVe s. Toujours [il] le arroguoit de ses dures et arrogans paroles, Du Cange, ib.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « arroger »

Du latin arrogare.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Arrogare, de ar pour ad, à, et rogare, demander pour soi, s'attribuer (voy. ROGATION).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « arroger »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
arroger sarrɔʒe

Évolution historique de l’usage du mot « arroger »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « arroger »

  • Je trouve toujours choquant et blessant de s'arroger le monopole du cœur. De Valéry Giscard d'Estaing / Débat télévisé, Antenne 2, 10 mai 1974
  • Statues déboulonnées, œuvres censurées, symboles effacés… L’indignation sélective de la gauche radicale montre qu’il s’agit moins de rendre justice au passé que de le préempter, de le purifier de l’opposition et de s’arroger le monopole du crime honorable. Il faut néanmoins concéder que cette imposture humaniste prospère sur les défaillances de l’historiographie officielle, rappelle Ferghane Azihari, délégué général de l’Académie libre des sciences humaines. Tribune. Valeurs actuelles, Faire table rase d’un passé | Valeurs actuelles
  • Les entreprises tierces qui vendent à travers la plateforme Amazon représentent plus de la moitié des ventes du géant de Seattle. Shopify, basé au Canada, a souligné que c'est la première fois que Walmart noue une telle alliance. Selon les deux entreprises, quelque 1.200 entreprises pourraient se voir arroger le droit de vendre ainsi leurs produits d'ici la fin de l'année sur Walmart.com. Les Echos, Walmart s'allie à Shopify pour résister à Amazon | Les Echos
  • La jeunesse du rpm rappelle : « qu’aucun individu seul ou une fraction du peuple ne peut s’arroger le droit de représenter tout le peuple malien comme le stipule l’article 26 de notre constitution ». , Élections partielles : Le niet de de la jeunesse RPM - Bamada.net
  • Il ne manquait plus que le Covid-19 pour ancrer définitivement dans les esprits ce qui s'annonce bel et bien comme la bataille du siècle : la lutte à mort engagée entre les Etats-Unis et la Chine pour s'arroger le pouvoir sur le monde. Les deux pays sont « au bord d'une nouvelle guerre froide », déclarait récemment le ministre des Affaires étrangères chinois, Wang Yi, irrité par les accusations de falsification de l'information et de mauvaise gestion de la crise portées par Washington contre Pékin au sujet de l'épidémie. Entamé dans les années 1980, avec le déploiement économique foudroyant de la Chine, cette course au leadership mondial est devenue l'épicentre de la géostratégie du moment. Dans un livre qui tombe à pic, Pierre-Antoine Donnet, journaliste spécialiste de la Chine et des Etats-Unis (il a été correspondant dans les deux pays), en détaille avec beaucoup d'acuité les enjeux. Extraits. Les Echos, Etats-Unis-Chine : le conflit du siècle | Les Echos
  • Le réseau social californien a décidé de s’attaquer au président américain sous les applaudissements des commentateurs aveuglés par leur haine anti-Trump. Le pouvoir que tente de s’arroger cette entreprise est pourtant une menace gravissime contre la politique et la démocratie. Valeurs actuelles, Twitter versus Trump : les démocrates ne sont pas là où on le croit | Valeurs actuelles
  • Le gouvernement thaïlandais a approuvé mardi trois projets avec un budget combiné de plus de 22 milliards de baht ( environ 650 millions d'euros) pour aider l'industrie touristique du pays à se remettre de la crise du coronavirus. Ces projets visent à promouvoir les voyages à l'intérieur du pays de juillet à octobre. Le tourisme représente normalement plus de 10 % du PIB de la Thaïlande. Les arrivées de vols internationaux ont été interrompues début avril, ce qui a tari le marché des touristes étrangers. Question importante ? Qui va en profiter ? Les chaines hôtelières thaïlandaises et les opérateurs locaux de grande taille espèrent bien s'arroger la meilleure part du gâteau. , THAÏLANDE - TOURISME: Qui va profiter des millions d'euros injectés dans le secteur touristique ?
  • Les Genevois, qui pouvaient s'accrocher à Bâle au classement, ont ensuite manqué de tranchant, même si un ajustement de Geiger à la pause (passage à un milieu en losange) a permis de contenir un Sion qui se régalait de la quantité d'espaces offerts dans toutes les zones du terrain ou presque. Et il faut bien dire que les Valaisans n'avaient plus tant d'intérêt à pousser très fort. Histoire de s'arroger ce point si précieux. , Football: pas de vainqueur dans le derby romand
  • Certains y voient une sorte de passerelle pour permettre au gouvernement de la Coalition avenir Québec (CAQ) du premier ministre François Legault de s’arroger les pleins pouvoirs et d’octroyer des contrats de gré à gré, en vue de la réalisation des infrastructures dans la province, alors que l’activité économique est relancée progressivement avec le ralentissement de la transmission du coronavirus. RCI | Français, Projet loi 61 à Québec : accusé de ratisser trop large, Legault se ravise-t-il? – RCI | Français

Traductions du mot « arroger »

Langue Traduction
Anglais arrogate
Espagnol apropiarse
Italien arrogarsi
Allemand arrogieren
Chinois 划定
Arabe تكبر
Portugais arrogar
Russe присваивать
Japonais 代弁する
Basque arrogate
Corse arroga
Source : Google Translate API

Synonymes de « arroger »

Source : synonymes de arroger sur lebonsynonyme.fr
Partager