La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « amollissant »

Amollissant

Variantes Singulier Pluriel
Masculin amollissant amollissants
Féminin amollissante amollissantes

Définitions de « amollissant »

Trésor de la Langue Française informatisé

AMOLLISSANT, ANTE, part. prés. et adj.

I.− Part. prés. de amollir*.
II.− Adj. Qui rend mou (cf. amollir I A et B) :
1. Mais quand revient le printemps avec ses feuilles et ses fleurs, ses brises chaudes et amollissantes, ses exhalaisons des champs qui vous apportent des troubles vagues, des attendrissements sans cause, il n'est personne qui vienne vous dire : « Monsieur, prenez garde à l'amour! (...) » G. de Maupassant, Contes et nouvelles,t. 1, Au printemps, 1881, p. 386.
2. Il [G. de Maupassant] jouit profondément des odeurs (voyez Une idylle, Les sœurs Rondoli, etc.); c'est qu'en effet les sensations de cet ordre sont particulièrement voluptueuses et amollissantes. J. Lemaître, Les Contemporains,1885, p. 300.
Prononc. : [amɔlisɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t].
STAT. − Fréq. abs. litt. : 35.

Wiktionnaire

Nom commun - français

amollissant \a.mɔ.li.sɑ̃\ masculin

  1. Produit qui amollit.
    • Une pluralité de particules plastiques homogènes ou hétérogènes sont introduites dans un moule, ramollies par exposition à un amollissant, et par la suite compressées pour former l’article unitaire. — (surechem.org, [lire en ligne])

Adjectif - français

amollissant \a.mɔ.li.sɑ̃\

  1. Qui amollit.
    • Des plaisirs amollissants.
    • Des bouffées de vent chaud passaient, pleines de senteurs amollissantes. — (Gustave Flaubert, Trois Contes : La Légende de Saint Julien l’Hospitalier, 1877)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

AMOLLIR. v. tr.
Rendre mou et maniable. La chaleur amollit la cire. Mettre du cuir dans l'eau pour l'amollir. Il signifie au figuré Affaiblir, efféminer. La volupté amollit le courage. La retraite fortifie la vertu, la vie dissipée l'amollit.

S'AMOLLIR signifie Devenir mou. La terre commence à s'amollir. Il signifie au figuré S'affaiblir, devenir efféminé. Son courage s'amollit. Il s'est amolli dans les voluptés.

Littré (1872-1877)

AMOLLISSANT (a-mo-li-san, san-t') adj.
  • Des voluptés amollissantes.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « amollissant »

(Date à préciser) Dérivé du participe présent du verbe amollir.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « amollissant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
amollissant amɔlisɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « amollissant »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « amollissant »

  • Le savon a pour effet de briser la barrière de protection physique de la punaise en amollissant la chitine formant sa carapace. L’insecte, asséché, meurt par déshydratation.Le jardinier l’utilise aussi contre les pucerons et les cochenilles. , Courrier-service | Les punaises des bois sont elles nocives pour les plantes et les fruits ?
  • L’avantage des esclaves, c’est qu’il n’y a pas besoin de leur faire la cour. On ne risque pas de tomber amoureux. Il est plus «amollissant» d’être amoureux d’une personne libre, car cela prend du temps, de l’énergie. L’esclave vient dans votre chambre, puis c’est fini. Le Temps, Le sexe à Rome, une planète inconnue - Le Temps

Traductions du mot « amollissant »

Langue Traduction
Anglais softener
Source : Google Translate API

Synonymes de « amollissant »

Source : synonymes de amollissant sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « amollissant »

Amollissant

Retour au sommaire ➦

Partager