La langue française

Acensement

Définitions du mot « acensement »

Trésor de la Langue Française informatisé

ACCENSEMENT, ACCENSINEMENT, ACENSEMENT, subst. masc.

DR. COUTUMIER MÉDIÉV.
1. Action de donner ou de prendre à cens. Accensement avait pour synon. sous-inféodation.
2. ,,Héritage donné à cens ou à ferme, contrat de fief dans les coutumes normandes.`` (Dupin-Lab. 1846). Cf. accense2.
Orth. − Ac. 1798 et Ac. 1835 : acensement; Ac. Compl. 1842 : accensement; Besch. 1845 : accensement, accensissement, accensivement; Littré et DG, s.v. acensement : a-san-se-man et à-sans'-man; Lar. encyclop. : accensement ou acensement.
Étymol. ET HIST. − 1. 1234 « bail à sens » (Fontevr., Arch. M.-et-L., La Roch., fen. 3, sac. 3 ds Gdf. : Jamais encontre icest ascensement ne vendrai); 2. 1611 « action de prendre ou de donner à cens » (Cotgr. : Acensement m. A farming; a letting, or taking, to farme). Dér. de ac(c)enser*; suff. -ment*.
BBG. − Bél. 1957.

Wiktionnaire

Nom commun

acensement \a.sɑ̃s.mɑ̃\ masculin

  1. (Vieilli) (Désuet) (Histoire) Cession ou prise à cens, à ferme.
    • Acensement, par l'abbé de Saint-Arnould, Barthelemy de Lucey, et son couvent assemblé capitulairement, aux habitants de Badménil, de trois cents journaux de bois sis au finage de Padoux, sous certaines conditions et redevances (3 juillet 1512) ; original et copie. Confirmation du précédent acensement par l'abbé de Saint-Arnould Demenge Manjaire. — (27 janvier 1515, v. st., in Archives départementales des Vosges, série H, 3H, « Abbaye de Saint-Arnould de Metz »)
    • Vente par Joseph NICOLAS, tailleur d’habits demeurant à Vergaville à Claude CUSTOR, mâitre tonnelier à vergaville et Elisabeth ROQUET sa femme un meix à Vergaville au derrière des places masures que le vendeur tient d’acensement de l’abbaye, chargé d’un chapon de cens annuel (44 livres tournois).

Nom commun

acensement \Prononciation ?\ masculin

  1. Bail à cens.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ACENSEMENT (a-san-se-man) s. m.
  • Terme d'anciennes coutumes. Action de donner à cens.

HISTORIQUE

XIVe s. La seureté de tout le vendaige ou acensissement des dis moulins, Du Cange, accensamentum.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

ACENSEMENT, s. m. terme de Coûtumes, tenue ou tenure d’un fonds ou d’un héritage à titre d’acense. Voyez ci-dessus Acense. (H)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « acensement »

→ voir acenser
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

 dérivé de acenser avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Acenser ; provenç, acessamen, assensament.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « acensement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
acensement asɑ̃sœmɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « acensement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Traductions du mot « acensement »

Langue Traduction
Anglais acensement
Espagnol acenso
Italien acensement
Allemand acensement
Chinois 重音
Arabe حبس
Portugais acensement
Russe acensement
Japonais アクセント
Basque acensement
Corse acensement
Source : Google Translate API

Synonymes de « acensement »

Source : synonymes de acensement sur lebonsynonyme.fr

Acensement

Retour au sommaire ➦

Partager