Aucunement : définition de aucunement


Aucunement : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

AUCUNEMENT, adv.

I.− Rare. [Marquant l'indéfinition]
A.− Vx. (en style de pastiche du lang. judiciaire). Jusqu'à un certain point, dans une certaine mesure :
1. ... par maints propos plus coupables encore, subversifs de tout ordre et de toute morale, comme de toute religion, il aurait essayé de troubler aucunement lesdites gens de cour dans l'antique, légitime et juste possession où ils sont, de tous temps, de partager entre eux les revenus publics, le produit des impôts, dont l'objet principal, ainsi que chacun le sait, est d'entretenir la paresse et d'encourager la bassesse de tous les fainéants du royaume. Courier, Pamphlets pol.,Aux Âmes dévotes de la paroisse de Véretz, 1821, p. 90.
B.− Vieilli. [En « situation forclusive », après prop. principale négative ou contenant un mot à valeur négative] En quelque sorte, de quelque manière :
2. Et je n'avais pas besoin, pour que ce fût là mon roman de bonheur, de le croire aucunement réalisable; ... Sainte-Beuve, Volupté,t. 1, 1834, p. 223.
3. ... il tremblait d'être privé d'un plaisir qu'il mesurait pour la première fois, ayant eu jusque-là cette certitude de le trouver quand il le voulait, qui pour tous les plaisirs nous diminue ou même nous empêche d'apercevoir aucunement leur grandeur. Proust, Du côté de chez Swann,1913, p. 226.
4. Cependant, je ne crois pas que la réunion de tout l'Empire et de toutes les forces françaises disponibles, en liaison avec la Résistance en France, doive être aucunement différée. De Gaulle, Mémoires de Guerre,1956, p. 431.
II.− Usuel. [Construit avec ne ou sans] Nullement, du tout, d'aucune manière.
A.− [Ne est exprimé] :
5. La piété de MmeBarbentane ne nuisait aucunement au maire dans l'esprit des gens avancés. Aragon, Les Beaux Quartiers,1936, p. 49.
B.− [L'ell. du verbe entraîne l'ell. de ne] :
6. − Monsieur, dit alors Mr Fogg, je suis citoyen anglais, et j'ai droit... − Vous a-t-on manqué d'égards? Demanda Mr Obadiah. − Aucunement. Verne, Le Tour du monde en 80 jours,1873, p. 78.
Rare, arch. littér. Ne... plus aucunement :
7. − Dis, est-ce vrai que tu n'es plus là? Est-ce vrai que tu es morte? Est-ce vrai que tu ne m'aimes plus aucunement? Claudel, L'Ours et la lune,1919, 1, p. 588.
[Dans un membre de phrase coordonné (la répétition du verbe de la phrase positive provoquerait l'apparition de ne)] :
8. Je reste couché presque tout le jour, somnolant, hébété, aucunement curieux de vivre. Gide, Journal,1931, p. 1059.
9. dona prouhèze. − Mais je ne suis pas une illusion, j'existe! Le bien que je puis seule lui donner existe. l'ange gardien. − C'est pourquoi il faut lui donner le bien et aucunement le mal. Claudel, Le Soulier de Satin,1944, 8, p. 805.
Rem. ,,On n'hésite pas à dire actuellement : Il s'agit là de documents officiels, mais aucunement de papiers intimes, parce que mais tient la place d'une négation. De là l'emploi plus discuté dans d'autres phrases semblables, avec et au lieu de mais`` (Hanse, 1949). Cet emploi semble normal à Hanse qui désapprouve seulement une phrase comme celle-ci : [Aucunement troublé] par cette nouvelle, il continua, où il remplacerait aucunement par nullement. Aucunement, dans une phrase de ce dernier type, s'emploie, dans un style détendu ou fam., comme pas ou point (du tout) dans une constr. appositive; ne y est normalement omis en raison de l'absence d'une forme pers. du verbe.
C.− [Après sans + inf. (ou sans que)] :
10. ... et cela se passe le plus souvent sans que le sommeil en soit aucunement troublé. Cabanis, Rapports du physique et du moral de l'homme, t. 2, 1808, p. 376.
11. Maman m'a rassuré en me disant qu'il ressortait de ta lettre ainsi que de celle de ma chère bonne maman que, sans m'encourager aucunement, vous me laissiez libre. Mallarmé, Correspondance,1862, p. 19.
PRONONC. : [okynmɑ ̃].
ÉTYMOL. ET HIST. − xiies. « (avec valeur négative) en aucune façon » (Livre de Job, 483, Ler. de Lincy ds R. Hist. litt. Fr. t. 4, p. 127 : Et nekedent ne l'ameroit mie ardanment se ele ne l'veoit alcunement); xiiie« (avec valeur positive) en quelque façon » (Clefs d'Amors, Appendice, 479, Doutrepont, ibid. : L'homme qui boit oultre nature Ne quiert fors hayne et injure, Et pas n'est digne voirement D'avoir soulas aucunement); qualifié de « hors d'usage en ce [...] sens » dep. Trév. 1704. Dér. de aucun*; suff. -ment2*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 531. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 308, b) 1 039; xxes. : a) 487, b) 1 144.
BBG. − Cohen 1946, p. 56.

Aucunement : définition du Wiktionnaire

Adverbe

aucunement \o.kyn.mɑ̃\ invariable

  1. (Vieilli) En quelque façon.
    • On peut dire de D. Raimond qu’il vient avec les députés d’Aragon dont il est parlé au premier acte, et qu’ainsi il satisfait aucunement à cette règle ; mais ce n’est que par hasard qu’il vient avec eux. — (Pierre Corneille, Examen de Don Sanche d’Aragon)
    • L’heureux moment approche, où votre Deſtinée
      Semble être aucunement à la nôtre enchaînée,
      Puisque d’un droit d’aineſſe, incertain parmi nous,
      La nôtre attend un Sceptre, & la vôtre, un Époux.
      — (Pierre Corneille, Rodogune III, 4)
    • S’il n’y mettoit seulement
      Que les gens du bas étage,
      On pourroit aucunement
      Souffrir ce défaut aux hommes ;
      Mais que tous tant que nous sommes
      Nous mentions, grand et petit,
      Si quelque autre l’avoit dit,
      Je soutiendrois le contraire.
      — (Jean de la Fontaine, Fables : Le Dépositaire infidèle IX, 1)
    • Le curé, messire Thomas,
      Sut relever le fait ; et, comme l’on peut croire,
      En confesseur exact il fit conter l’histoire,
      Et circonstancier le tout fort amplement,
      Pour en connoître l’importance,
      Puis faire aucunement cadrer la pénitence,
      Chose où ne doit errer un confesseur prudent.
      — (Jean de la Fontaine, Contes et nouvelles : Le Cas de conscience)
    • Que dans un mot d’écrit nos pensers amoureux
      Nous portent chaque jour et rapportent nos vœux,
      Charment aucunement l’ennui de notre absence.
      — (Jean de Rotrou, Bélisaire III, 1)
    • Par maints propos, il [Courier] aurait essayé de troubler aucunement les gens de cour dans l’antique possession où ils sont de tout temps de partager entre eux les revenus publics. — (Paul-Louis Courier, Aux âmes dévotes de la paroisse de Véretz, 1821, I, 330)
    • Ainsi donc l’an 1536 les fidèles des vallées de Piémont, qui de tout temps ont eu en horreur le siége [sic] romain, et toutefois par succession de temps avaient aucunement décliné de la piété et de la doctrine, envoyèrent à Genève vers Guillaume Farel, renommé pour sa doctrine et piété, deux personnages, l’un nommé Jean Girard, qui depuis a été imprimeur en ladite ville : et l’autre appelé Martin Gonin, lequel ayant été à son retour empoisonné à Grenoble, y fut noyé le 26 d’avril secrètement et de nuit à la persuasion de l’inquisiteur, après avoir tellement résisté aux adversaires de la vérité, qu’ils ne l’osèrent exécuter de jour. — (Théodore de Bèze, Histoire ecclésiastique des églises réformées au royaume de France, 1580, cité par Jacques-Bénigne Bossuet dans son Histoire des variations des Églises protestantes, 1688)
    • Note : Cet emploi a vieilli, ou bien il est terme de palais :
    • La cour ayant aucunement égard à la demande du requérant, (Droit) La cour ne rejetant ni n’admettant en totalité la demande.
  2. En aucune façon, pas du tout. Utilisé avec ne.
    • Cette portion de l’île ne semblait avoir souffert aucunement de la rupture de l’isthme. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • Bien que nous parlions de céréaliculteur , il faut se rappeler que l'exploitant de la Plaine ne pratique aucunement la monoculture des céréales. Si l'essentiel de son revenu est procuré par les grains, le reste provient de cultures industrielles, tel le colza, et de l’élevage rendu possible par l'extension des prairies artificielles. — (Gabriel Désert, Une société rurale au XIXe siècle: les paysans du Calvados, 1815-1895, Arno Press, 1977, p. 619)
    • Qu’un vain scrupule à ma flamme s’oppose,
      Je ne le puis souffrir aucunement.
      — (Jean de la Fontaine, Rondeau redoublé)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Aucunement : définition du Littré (1872-1877)

AUCUNEMENT (ô-ku-ne-man) adv.
  • 1En quelque façon. Je ne crois pas qu'on puisse aucunement soutenir… Est-il aucunement question de… ?

    Cet emploi est encore très usité avec une phrase dubitative ou interrogative.

  • 2Jusqu'à un certain point, avec une phrase affirmative. Cet emploi a vieilli, ou bien il est terme de palais : la cour ayant aucunement égard à la demande du requérant, c'est-à-dire la cour ne rejetant ni n'admettant en totalité la demande. Ainsi il satisfait aucunement à cette règle, Corneille, Ex. de D. San. Votre destinée Semble être aucunement à la nôtre enchaînée, Corneille, Rod. III, 4. On pourrait aucunement Souffrir ce défaut aux hommes, La Fontaine, Fabl. IX, 1. Pour en connaître l'importance, Pour faire aucunement cadrer la pénitence, La Fontaine, Cas. Que dans un mot d'écrit nos pensers amoureux Nous portent chaque jour et rapportent nos vœux, Charment aucunement l'ennui de notre absence, Rotrou, Bélis. III, 1. Par maints propos, il [Courier] aurait essayé de troubler aucunement les gens de cour dans l'antique possession où ils sont de tout temps de partager entre eux les revenus publics, Courier, I, 330. Ils avaient aucunement décliné de la piété, Bossuet, Var. 11.
  • 3Avec une négation, en aucune façon. Cela ne modifie aucunement mon opinion. Qu'un vain scrupule à ma flamme s'oppose, Je ne le puis souffrir aucunement, La Fontaine, Rondeau redoublé.

HISTORIQUE

XIVe s. Puisque ceste puissance ou partie d'ame participe avecques raison, il convient dire qu'elle est racionele aucunement, Oresme, Eth. 32.

XVe s. Les autres voulurent aucunement demeurer, dont il fut moult courroucé, Froissart, I, I, 25. Adonc s'avisa le roi de France qu'il s'en iroit atout son ost devant Calais pour lever [faire lever] le siege, s'il pouvoit aucunement, Froissart, I, I, 316. Et puis s'il peut aucunement Oïr nouvelles seulement De sa doulce beauté sans per, Orléans, Bal. 21.

XVIe s. Je me console aulcunement ; premierement, sur ce que…, Montaigne, I, 34. Qui ne se peult aulcunement soulager, Montaigne, I, 71. L'opulence n'y estoit aucunement utile ne prisée, Amyot, Lyc. 52. Ilz estoient encore aucunement forts pour resister à leurs ennemis, à tout le moins pour la mer, Amyot, Alc. 49. Sylla non seulement preveit sa mort, mais aussi en escrivit aucunement, Amyot, Sylla, 75. Il n'estoit avaricieux aucunement, Amyot, Sylla et Lysand. 5.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « aucunement »

Étymologie de aucunement - Littré

Aucune, et le suffixe ment.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de aucunement - Wiktionnaire

(XIIIe siècle) Dérivé de aucun avec le suffixe adverbial -ment. (XIIe siècle) alcunement.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « aucunement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
aucunement ɔkynmɑ̃ play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « aucunement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « aucunement »

  • Bien qu’elle ne soit aucunement problématique et jouisse au contraire d’un indéniable capital sympathie (elle n’a aucun bad bazz à son actif), la chanteuse se retrouve pourtant de nombreuses fois sous le feu des critiques, sans que nous ne parvenions à comprendre pourquoi. Barbanews.com, Hélène Ségara victime de violence conjugale ? Elle met les choses au clair sur les rumeurs
  • J. K. Rowling fait les frais d’une campagne désastreuse pour avoir osé une déclaration aucunement outrageante. Doit-on dorénavant nier notre réalité biologique pour ne pas subir l’inimaginable ? Les droits des transgenres doivent être clarifiés. Ils ne doivent aucunement piétiner ceux des femmes qui sont déjà confrontées à bien des difficultés. Le Devoir, Que cache la cabale contre J. K. Rowling? | Le Devoir
  • Mais Philippe Martinez (CGT) a dénoncé un nouveau dispositif "aucunement contraignant pour les entreprises qui pourront à la fin supprimer des emplois", quand Yves Veyrier (FO) a estimé qu'une baisse de l'indemnisation pour le salarié à partir d'octobre pour le chômage partiel classique n'était "pas une bonne idée du tout". François Hommeril (CFE-CGC) a raillé des "annonces un peu +cheap+" qui auraient pu être faites "dans un endroit un peu moins symbolique" que l'Elysée. LaProvence.com, France - Monde | Emploi: l'Élysée fixe les taux du chômage partiel classique et longue durée | La Provence
  • « Se forcer »Étant souvent très conscientes des besoins sexuels de l’autre, certaines personnes font l’amour une, deux ou trois fois par semaine même s’ils n’en ressentent aucunement l’envie. Je constate cette réalité avec étonnement dans ma pratique. La Voix de l’Est, Le déséquilibre du désir | Sexologie | Le Mag | La Voix de l’Est - Granby
  • « La réaction violente du gouvernement syrien face aux manifestations depuis 2011 s’est traduite par des années de bains de sang et de souffrances inimaginables pour la population syrienne. Neuf ans après, cette récente opération de répression montre que le gouvernement n’a aucunement l’intention d’abandonner ses pratiques violentes et répressives. , Syrie. Les militants pacifiques arrêtés à Sweida doivent être libérés immédiatement | Amnesty International
  • Aussi, en réponse à la suggestion de Chapman, la direction des Rangers n’a aucunement l’intention de changer son appellation, portée fièrement depuis 1971. Passion MLB, Il n'est aucunement question que les Rangers changent de nom - Passion MLB
  • SONORE"Ils pourraient à la fin quand même supprimer des emplois " : Philippe Martinez se montre sceptique après la réunion des partenaires sociaux à l'Élysée pendant laquelle le gouvernement a prolongé des aides au chômage partiel, des mesures "aucunement contraignantes pour les entreprises" pour le secrétaire général de la CGT. , Vidéo - Martinez (CGT) dénonce un chômage partiel "aucunement contraignant pour les entreprises" - 24/06/2020 22:47:30 - Boursorama
  • Depuis l’invention du phonographe et du gramophone, le perroquet est devenu un volatile dont le besoin ne se fait plus aucunement sentir. De Alphonse Allais
  • Les hommes sont de petits nuages qui se forment, qui passent et qui s’évanouissent sans altérer aucunement les conditions météorologiques. De F. Fischer
  • Conduis-toi sur la terre comme un voyageur et comme un étranger que les affaires du monde ne regardent aucunement. De Gérard de Groote
  • Les femmes rougissent d'entendre nommer ce qu'elles ne craignent aucunement à faire. De Michel de Montaigne

Traductions du mot « aucunement »

Langue Traduction
Corse affattu
Basque inola ere ez
Japonais どういたしまして
Russe не за что
Portugais de modo nenhum
Arabe على الاطلاق
Chinois 一点也不
Allemand keineswegs
Italien affatto
Espagnol de ningún modo
Anglais not at all
Source : Google Translate API

Synonymes de « aucunement »

Source : synonymes de aucunement sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « aucunement »



mots du mois

Mots similaires