La langue française

Accueil > Orthographe > « Oignon » ou « ognon » ?

« Oignon » ou « ognon » ?

Sommaire

  • On écrit « oignon » ou « ognon » ?
  • Exemples d'usage de "oignon/ognon"

« J'adore les oignons mais il ne me reste plus un ognon en cuisine. »

Voici un autre exemple pour illustrer notre série sur les mots français à double orthographe. Suite à une réforme de l'orthographe liée à l'évolution de l'usage, il est fréquent de voir un mot s'écrire de deux manières différentes. Alors « oignon » ou « ognon » ? On vous explique tout dans cet article.

On écrit « oignon » ou « ognon » ?

Règle : on peut écrire « oignon » ou « ognon », c'est la même chose. Cependant, on écrit « ognon » sans -i depuis peu. La réforme de l'orthographe de 1990 accepte cette nouvelle orthographe pour suivre des évolutions similaires d'autres mots français : « besoigne » devient « besogne », « montaigne » devient « montagne », « campaigne » devient « campagne », « aigneau » devient « agneau » etc.

L'Académie française rappelle la lente évolution de l'orthographe de ce mot. « Oignon » est issu du latin unionem, dérivé de unito qui désigne l'unité, sûrement en référence au fait que la plante de l'oignon n'a qu'un tubercule. Au XIIe siècle le mot est dit « unniun » puis devient au XIIIe siècle « oingnun » pour finalement s'écrire « oignon » au XIVe siècle.

Le dictionnaire de l'Académie française hésite toutefois sur l'orthographe du mot. Ainsi, en 1798, il propose « ognon » sans -i alors qu'en 1835 et 1878, il proposait les deux formes. Aujourd'hui, « oignon » et « ognon » sont acceptés.

Définition (source) : Plante potagère de la famille des Liliacées, dont la racine bulbeuse, constituée de nombreuses couches enveloppées les unes dans les autres, est couverte d'une ou de plusieurs fines pellicules de couleur blanche, jaune ou rouge.

L'analyse des occurrences des deux termes dans les oeuvres littéraires montre que « oignon » garde les faveurs des écrivains. Toutefois, la réforme récente de l'orthographe pourrait rendre plus populaire l'orthographe « ognon » :

Source : Google Ngram

Exemples d'usage de "oignon/ognon"

«Sido» n'avait point sa pareille pour feuilleter, en les comptant, les pelures micacées des oignons.

Colette, Sido, 1929

Mon satin est un satin fort, et celui-ci une pelure d'ognon.

Leclercq, Prov. dram., Mariage manqué, 1835

Vis-à-vis ce chantier de pierres, s'étendaient, en rang d'oignons, des masures lézardées.

Huysmans, Marthe,1876

En rang d'oignons, le sourire prêt, les maillots chair, les costumes multicolores, la troupe éclectique (...) n'était encore rien à côté de ce que vous alliez voir à l'intérieur.

Aragon, Beaux quart., 1936

Vous savez désormais la différence entre « oignon » et « ognon ». Je vous invite maintenant à prolonger votre lecture en parcourant le site et la section des autres petites règles d’orthographe.

Sujets :  double orthographe

S'inscrire à notre lettre d'information

Inscrivez-vous à notre lettre d'information pour recevoir tous les nouveaux articles de lalanguefrancaise.com, gratuitement. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.


Commentaires

Hala Miada LETRECHE

Très utile

Répondre
Kate Gosselin

Je trouve ça plutôt incorrect… On ne devrait pas commencer à jouer avec les mots comme ça car ensuite on arrive pour faire la lecture ? et on crois qu’il y a des erreurs dans les bouquins alors qu’il n’en est rien!

Répondre
Jean-Marc GREGOIRE

On croit et non pas « on crois », si je puis me permettre, compte tenu du site où il est question de la langue française… 🙂

Répondre

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour écrire un commentaire.

Se connecter S'inscrire
Partager