La langue française

Accueil > Orthographe > « Je souhaiterai » ou « je souhaiterais » ?

« Je souhaiterai » ou « je souhaiterais » ?

« Demain, je souhaiterai un joyeux anniversaire à mon ami. Je souhaiterais qu'il soit heureux. »

Que ce soit dans une lettre de motivation ou dans un autre contexte, on doit souvent exprimer ses désirs à l'écrit. Or, il n'est pas simple de distinguer le futur et le conditionnel. Nous avons déjà abordé cet problème avec le verbe avoir. De même, on peut se demander s'il faut écrire « je souhaiterai » (futur) ou « je souhaiterais » (conditionnel). On vous donne quelques astuces dans cet article. Bonne lecture !

Quand écrire « je souhaiterai » au futur

Lorsqu'on écrit « je souhaiterai » sans -s, on conjugue le verbe souhaiter à la première personne de l'indicatif du futur simple. Voici les conjugaisons du verbe souhaiter au futur simple :

  • je souhaiterai
  • tu souhaiteras
  • il souhaitera
  • nous souhaiterons
  • vous souhaiterez
  • ils souhaiteront

Souhaiter est un verbe du premier groupe. Attention à ne pas mettre de -s final à la première personne du singulier du futur simple. Si vous ajoutez un -s, alors vous conjuguerez au conditionnel !

Comme évoqué dans notre article pour ne pas confondre le futur et le conditionnel, il y a deux cas où il faut écrire « je souhaiterai » en utilisant le futur simple :

  • Pour une action qui se passe dans l'avenir. « Demain je souhaiterai bonne chance à mon père qui part en voyage. »
  • Pour une supposition sous la forme de : si + présent => futur. « S'il vient me voir avant de partir, je lui souhaiterai un bon voyage. »

On notera que l'usage du futur avec le verbe « souhaiter » est plus rare que celui du conditionnel.

Exemples d'usage de « je souhaiterai » au futur simple

Je souhaiterai que tu obtiennes ton désir, si tu reviens calmer les lamentations de Will.

William Shakespeare, Sonnets (traduction Victor Hugo)

Vous voilà-t-il pas bien amusé, quand je vous souhaiterai cinquante années heureuses, quand je vous dirai que la Suissesse Denis et le Suisse Voltaire vous adorent ? Vous avez bien affaire de nos sornettes ! Conservez-moi vos bontés, et agréez mon très-tendre respect.

Voltaire, Correspondance

C’est à ses solidement bonnes qualités que je me suis attachée, et par bonheur je vous en avois parlé à Paris, car sans cela vous croiriez que l’enthousiasme d’une bonne réception m’auroit enivrée ; enfin je souhaiterai toujours à ceux que j’aimerai plus de charmes ; mais je me contenterai qu’ils aient autant de vertus

Lettres de Madame de Sévigné, de sa famille et de ses amis, texte établi par Louis Monmerqué, Hachette, 1862

Pour vous comme pour moi, il vaut mieux en rester là. Je vous souhaite d’être heureuse, et je vous le souhaiterai toujours.

Charles Dickens, Dombey et fils

— Eh bien, reprit Jannig, je demande premièrement que tout ce que je souhaiterai s’accomplisse aussitôt.
— Accordé, reprit le bon Dieu.

F. M. Luzel, Légendes chrétiennes de la Basse-Bretagne

Quand écrire « je souhaiterais » au conditionnel

Lorsqu'on ajoute un -s et écrit « je souhaiterais », il s'agit alors d'une conjugaison à la première personne du conditionnel présent. Voici les conjugaisons du verbe « avoir » au conditionnel présent :

  • je souhaiterais
  • tu souhaiterais
  • il souhaiterait
  • nous souhaiterions
  • vous souhaiteriez
  • ils souhaiteraient

Vous pouvez écrire « je souhaiterais » au conditionnel dans trois cas :

  • Pour exprimer une condition, avec la formule : si + imparfait => conditionnel. « Si je l'aimais bien, je lui souhaiterais bonne chance. »
  • Pour exprimer un souhait ou un regret. « Je souhaiterais que tu viennes me voir. »
  • Pour s'exprimer de manière polie. « Je souhaiterais vous rencontrer pour étudier l'opportunité de travailler avec vous. »

D'une manière générale, on privilégie l'usage du conditionnel dans les lettres de motivation, pour marquer une certaine politesse à l'égard du destinataire. Conjuguer le verbe « souhaiter » au futur serait en effet considéré comme trop affirmatif, comme si le candidat prenait pour acquis que l'employeur allait l'embaucher.

Exemples d'usage de « je souhaiterais » au conditionnel

« Mais enfin j’avoue franchement, reprit Mme de Guermantes, que la manière dont je souhaiterais d’être pleurée par un homme que j’aimerais, n’est pas celle de mon beau-frère. »

Marcel Proust, Le Côté de Guermantes

Je souhaiterais de toute mon âme que ton ami se réformât et devînt tel que tu le désires. Mais c’est le prendre bien endurci ou même, chose plus fâcheuse, trop amolli et trop usé par une longue habitude du vice.

Sénèque le Jeune, Lettres à Lucilius

— Et… maintenant ? demanda-t-il.
— Lisez, je vais vous avouer ce que je souhaiterais ; et vivement elle traça les premières lettres des mots : « Que vous puissiez pardonner et oublier. »

Léon Tolstoï, Anna Karénine

Cependant, changeant de langage, et lui prenant la main. – « Mon ami, lui dis-je, je souhaiterais que tout le clergé de l’Église romaine fût doué d’une telle modération, et d’une charité égale à la vôtre. Je suis entièrement de votre opinion ; mais je dois vous dire que si vous prêchiez une pareille doctrine en Espagne ou en Italie, on vous livrerait à l’Inquisition. »

Daniel Defoe, Robinson Crusoé

J’ai déjà pris, sans l’avoir vue, une aversion effroyable pour celle que l’on me destine ; et, sans être cruel, je souhaiterais que la mer l’écartât d’ici pour jamais.

Molière, Les Fourberies de Scapin

Une astuce pour être sûr d'avoir bien choisi entre le futur et le conditionnel est de conjuguer le verbe « souhaiter » à une autre personne. Par exemple, si vous pouvez écrire « nous souhaiterons » (première personne du pluriel du futur simple) sans bouleverser le sens de la phrase, alors le futur est bien le bon temps. Au contraire, si « nous souhaiterions » (première personne du pluriel du conditionnel) semble plus approprié, alors conjuguez au conditionnel.

Sujets :  conjugaison

S'inscrire à notre lettre d'information

Inscrivez-vous à notre lettre d'information pour recevoir tous les nouveaux articles de lalanguefrancaise.com, gratuitement. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.


Commentaires

Atomiseam
Ce rappel de l'emploi du futur simple et du conditionnel est bien apprécié. Cela me porte à me demander si, quand j'écris, je respecte bien avec aisance leur utilisation. Pour ce, je dois relire mes textes pour m'en assurer. Merci et à la prochaine !
Répondre
La langue française premium
Merci Atomiseam, ravi que cet article soit utile ! À bientôt, Nicolas.
Répondre

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour écrire un commentaire.

Se connecter S'inscrire

Retour au sommaire ➦

Partager