La langue française

Accueil > Orthographe > « Un champ » ou « un champs » ?

« Un champ » ou « un champs » ?

Sommaire

  • On écrit « champ » ou « champs » ?
  • Exemples d'usage du mot « champ » dans la littérature

« Je suis allé travailler dans le champ. »

Voici une faute d'orthographe fréquente, que je retrouve dans de nombreux textes écrits trop vite : faut-il écrire le mot « champ » sans -s ou « champs » avec un -s au singulier ? Nous vous expliquons tout dans cet article. Bonne lecture !

On écrit « champ » ou « champs » ?

On écrit toujours « champ » : le mot « champ » ne prend jamais de -s au singulier. On écrira cependant des « champs » au pluriel. L'erreur qui consiste à ajouter un -s à « champ » au singulier vient du fait qu'on le confond souvent avec le mot « temps » qui lui prend bien un -s au singulier.

Définition du mot « champ » (source) : un champ, au sens concret est un « espace d'une certaine étendue et plus ou moins nettement délimité sur lequel se déroule une activité connue. » Un autre sens plus abstrait est le champ en tant que « système de faits interdépendants; structure d'un domaine » (champ social, le champ des connaissances humaines etc.).

Exemples d'usage du mot « champ » dans la littérature

Mon père, ce héros au sourire si doux,
Suivi d’un seul housard qu’il aimait entre tous
Pour sa grande bravoure et pour sa haute taille,
Parcourait à cheval, le soir d’une bataille,
Le champ couvert de morts sur qui tombait la nuit.

Victor Hugo, Après la bataille, La légende des siècles, 1859

La chaleur, les mouches, la position des cadavres dans l'herbe et la quantité des papiers répandus, sont des impressions qui restent gravées. Mais il est impossible de se souvenir de l'odeur d'un champ de bataille, sous un soleil brûlant.

Ernest Hemingway, Histoire naturelle des morts et autres nouvelles

Sous le règne de Clément VII, la guerre cessa enfin en Italie après l'avoir ravagée pendant trente années. C'est dans ses champs fertiles que l'Espagne et la France avaient trouvé commode de se battre pour la décision de leur querelle. Depuis, ce sont les Pays-Bas qui ont servi de champ de bataille à l'Europe.

Stendhal, Promenades dans Rome

Le temps passe. Elle ne sait pas si ce sont encore les chambres qui donnent sur le champ de seigle qu'on loue à l'heure. Ce champ, à quelques mètres d'elle, plonge, plonge de plus en plus dans une ombre verte et laiteuse.

Marcel Proust, Combray

Et ce désir séculaire, cette possession sans cesse reculée, expliquait son amour pour son champ, sa passion de la terre, du plus de terre possible, de la motte grasse, qu'on touche, qu'on pèse au creux de la main.

Zola, La Terre

Vous savez désormais que le mot « champ » s'écrit toujours sans « s » final au singulier. N'hésitez pas à lire nos autres articles d'orthographe pour vous perfectionner en français.

Vous pouvez aussi partager l'article et laisser un commentaire pour soutenir notre site.

S'inscrire à notre lettre d'information

Inscrivez-vous à notre lettre d'information pour recevoir tous les nouveaux articles de lalanguefrancaise.com, gratuitement. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.


Commentaires

Chajia

J’ai une petite remarque : ‘ce article’ s’écrit avec ‘t’ c’est à dire : ‘cet article’

Répondre
La langue française

Bonjour,
Merci, c’est corrigé !

Nicolas.

Répondre
Biart

Je pense surtout que champ aurait mérité un « s » parce que l’étymologie relie ce mot à campus comme temps est relié à tempus… Il y a ici un illogisme de notre langue.

Répondre
Richard

En matière d’étymologie on remonte à l’accusatif d’un mot, car c’est le cas le plus résistant à l’usure du temps. En français médiéval, il a donné naissance au cas régime.

Répondre
Sibilien

C’est très important

Répondre

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour écrire un commentaire.

Se connecter S'inscrire
Partager