La langue française

Zigzag

Sommaire

  • Définitions du mot zigzag
  • Étymologie de « zigzag »
  • Phonétique de « zigzag »
  • Citations contenant le mot « zigzag »
  • Images d'illustration du mot « zigzag »
  • Traductions du mot « zigzag »
  • Synonymes de « zigzag »

Définitions du mot zigzag

Trésor de la Langue Française informatisé

ZIGZAG, subst. masc.

I.
A. −
1. Ligne brisée formant des angles alternativement saillants et rentrants. Le père Chardin essaya de tracer dans l'atmosphère des zigzags avec l'index de sa main droite (Balzac, Cous. Bette, 1846, p. 338).
P. métaph. Journée donnée aux aventures et aux zigzags de l'imagination (Amiel, Journal, 1866, p. 69).
2. P. ext.
a) Tracé qui rappelle un zigzag. Zigzags du chemin. Je vois presque un corps de fauve blonde (...), courant comme une Ève dans la feuillée verte, zébrée sur sa blanche peau par des zigzags de lumière ensoleillée (Goncourt, Journal, 1889, p. 1030).
Faire des zigzags. Avoir un tracé changeant souvent de direction. Le chemin fait des zigzags entre les pins trapus sous des rochers à profils anguleux (Flaub., Éduc. sent., t. 2, 1869, p. 155).
En zigzag. En ligne brisée, en formant des angles alternativement saillants et rentrants. Les girelles violettes striées en zigzag de bandes dorées de la couleur des peaux d'oranges (Maupass., Contes et nouv., t. 2, Champ oliv., 1890, p. 75).
b) Mouvement d'un objet ou d'une personne qui se déplace en changeant fréquemment de direction. Sur le petit sentier, barré de zébrures lumineuses, passe, comme un éclair d'argent ou comme une lueur d'étain, de l'ombre dans la lumière et de la lumière dans l'ombre, le zigzag vif de deux papillons blancs qui se cherchent (Goncourt, Journal, 1858, p. 497).Un orage effroyable commençait d'emplir le ciel de ses nuages cuivrés et il y avait en l'air des zigzags de feu qui couraient dans tous les sens (Loti, Prime jeun., 1919, p. 194).
Faire des zigzags. Se déplacer en allant tantôt d'un côté, tantôt d'un autre, en changeant fréquemment de direction. [L'enfant] laissa à sa gauche Sainte-Mary street, fit des zigzags dans les ruelles (Hugo, Homme qui rit, t. 1, 1869, p. 152).
En zigzag. En changeant fréquemment de direction. Marcher en zigzag. Il est remonté en bicyclette, il est reparti en zigzag d'un bord à l'autre de la route (Céline, Mort à crédit, 1936, p. 610).
B. − Au fig. Évolution d'une personne qui change complètement d'attitude, d'opinion, de conduite selon les circonstances. L'amour lui lance ses flèches dans le cerveau, lui dérange sa vie et lui fait faire les plus étranges zigzags (Balzac, Illus. perdues, 1839, p. 235).
C. − Au plur. Motif d'ornementation en ligne brisée fait d'une suite de chevrons ou de bâtons rompus. Ornements à zig-zags. Quelques motifs d'architecture (...) sont peut-être des inventions propres à l'Europe du moyen âge. De ce nombre, je citerai (...) quelques ornements,les zigzags par exemplequ'on trouve dans les plus anciens de nos édifices (Mérimée, Ét. arts Moy. Âge, 1870, pp. 14-15).
D. − TECHNOL. Assemblage de pièces en X articulées pouvant s'étendre ou se raccourcir. L'usage le plus remarquable du zigzag est l'emploi qu'on en fait dans le dévidoir (Chesn.t. 21858).
II. − ENTOMOL. Papillon dont la chenille vit sur les feuilles des arbres fruitiers ou forestiers. Le Zigzag (Lymantria dispar) d'origine européenne, importé en Amérique du Nord, est devenu un des plus grands destructeurs de forêts (Zool., t. 2, 1963, pp. 756 [Encyclop. de la Pléiade]).
Prononc. et Orth.: [zigzag]. Ac. 1694, 1718: ziczac; dep. 1740: zigzag. Sainte-Beuve, Corresp., t. 1, 1828, p. 103: zig-zags, au plur. Étymol. et Hist. A. 1. 1662 « assemblage articulé de pièces en losange qui s'allongent et se replient à volonté » (Poisson, Le Zig-Zag, sc. 6 cité par Brunot t. 4, p. 514: Vite, ce moment est propice, Mon Zig-Zag fera son office. Ce mot de Lettre mis au bout Instruit Isabelle de tout); 2. 1694 en ziczac « en forme de zigzag » (Ac.); 3. 1718 faire des ziczacs « marcher tantôt d'un côté, tantôt d'un autre (d'un ivrogne) » (ibid.); 4. a) 1764 « suite de lignes formant des angles alternativement saillants et rentrants » (Ch. Bonnet, Contemplation de la Nature, p. 302: il y trace une infinité de zigs-zag, qui composent différentes couches de soie); b) 1835 au plur. « motifs d'ornementation en ligne brisée » (Michelet, Journal, p. 183); 5. fig. a) 1776 (J.-J. Rousseau, Juge de Jean Jacques, p. 162: Jugez si ces dispositions le rendaient propre à faire son chemin dans le monde où l'on ne marche que par zig-zag?); b) 1859 (Goncourt, Journal, p. 634: puis nous arrivons aux mathématiques, je ne sais par quel zigzag de paroles). B. 1768 zool. (Valm.). Formation onomat., à partir d'un rad. zik- (v. FEW t. 14, p. 663), avec alternance vocalique i/a (du même type que tic tac*), exprimant le va-et-vient d'un mouvement qui se répète. Ce type se retrouve en all., norv., ital., esp. Fréq. abs. littér.: 191. Bbg. Quem. DDL t. 27, 34.

Wiktionnaire

Nom commun

zigzag \ziɡ.zaɡ\ masculin

  1. Ligne brisée formant des angles alternativement saillants et rentrants.
  2. Trajet ou tracé comportant de brusques ou fréquents changements de direction.
    • Il s’était posté dans le repli que faisait un zigzag de la rue. — (Victor Hugo, L’Homme qui rit, 1849, 2e partie, chap. 4)
    • Je pris la pancarte et je vis un tas de barbouillages en zigzag, qui me troublaient la vue. — (Charles Testut, Saint-Denis dans Veillées louisianaises, vol. 1, 1869, 3e partie, chap. 4)
    • Chaque fois qu’il voulait atteindre un objet, sa main décrivait un crochet rapide, une sorte de zigzag affolé, avant de parvenir à toucher ce qu’elle cherchait. — (Guy de Maupassant, Le Tic dans Le Gaulois, 14 juillet 1884)
    • Cela lui rappela un joujou fait avec d’étroites planchettes de bois clouées en zigzag les unes sur les autres, qui, par un mouvement semblable, conduisaient l’exercice de petits soldats piqués dessus. — (Guy de Maupassant , Le papa de Simon, dans La maison Tellier, 1891, collection Le Livre de Poche, page 175.)
    • Avec son teint terreux et plissé, son dos en zigzag, ses jambes torses, ses os spongieux et mous, cet enfant semble avoir soixante-dix ans. — (Octave Mirbeau, Les Vingt et un Jours d’un neurasthénique, 1901, chap. 5)
    • Ainsi que des ciseaux fantasques, les éclairs en zigzag tailladaient la rue. — (Jean de La Ville de Mirmont, L’Orage dans Contes, 1923)
    • Je suivis une route en zigzags qui devaient me faire éviter tous les dangers. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil, t. 1, De New-York à Tahiti, 1929)
  3. (Figuré) Changements fréquents de direction, d’opinion.
    • Cet élu fait bien souvent des zigzags.
    • Pendant que sa mère était là, elle l’avait souvent empêché de travailler, sans le savoir, avec sa nature d’oiseau étourdi, ses envolements, et cette volonté en zigzag qui la faisait tout à coup s’apprêter pour sortir, puis se débarrasser de son chapeau et de son châle dans une soudaine décision de rester. — (Alphonse Daudet, Jack, 1876, 3e partie, chap. 9)
    • Le jeune homme dont je tente de retracer les zigzags et les faux pas, est-il bien moi ? — (Daniel Guérin, Un jeune homme excentrique, Julliard, 1965, p. 9)
  4. Autre nom du bombyx disparate (papillon).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ZIGZAG. n. m.
Ligne brisée formant des angles alternativement saillants et rentrants. Tracer des zigzags. Un chemin en zigzag. Aller, marcher en zigzag. Cet ivrogne fait des zigzags, En marchant il va tantôt d'un côté, tantôt d'un autre.

Littré (1872-1877)

ZIGZAG (zi-gzagh') s. m.
  • 1Suite de lignes formant des angles alternativement saillants et rentrants. Une zone noire descend depuis l'œil, et, traçant un zigzag, tombe jusque sur l'aile, Buffon, Ois. t. XIII, p. 31. C'est une force, belle jusqu'au sublime, que celle qui, pendant l'orage, trace sur le ciel noir son zigzag enflammé, avec une soudaineté terrible, Ch. Lévêque, Science du beau, t. II, p. 355.

    On dit dans un sens analogue : aller, marcher en zigzag. Un chemin tracé en zigzag, Duclos, Œuvr. t. VII, p. 206. On voit le beau glacier qui porte le nom du village d'Argentières, descendre en zigzag jusqu'au fond de la vallée, Saussure, Voy. Alpes, t. II, p. 273.

    Fig. Jugez si ces dispositions le rendaient propre à faire son chemin dans le monde, où l'on ne marche que par zigzag, Rousseau, 2e dial.

    Cet ivrogne fait des zigzags en marchant, il va tantôt d'un côté, tantôt d'un autre.

  • 2Zigzag dorsal, nom donné à une ligne brisée qui se trouve sur le dos de certaines espèces de vipères.
  • 3Petite machine, composée de tringles mobiles et disposées en losange, qui s'allongent ou se resserrent, suivant le mouvement qu'on lui donne par deux branches qui servent à la tenir. Donner une lettre par le moyen d'un zigzag.

    L'usage le plus remarquable du zigzag est l'emploi qu'on en fait dans le dévidoir.

    On emploie aussi ce système pour composer un jouet d'enfant, en faisant porter par chaque axe de rotation une petite figure de soldat.

  • 4Ornement en forme de zigzag. Les jambes [des femmes costumées à la grecque sous le Directoire] étaient toutes nues, les pieds chaussés d'un cothurne avec des zigzags à jour et en galon rouge, et ceci montait jusqu'à mi-jambe, Decourchamps, Souvenirs de la marquise de Créquy, t. IX, ch. 3.
  • 5 Terme de fortification. Tranchées conduites par des retours et des coudes, afin que les assiégés ne puissent en découvrir ni battre la longueur.
  • 6 Terme de zoologie. Espèce de phalène.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

ZIGZAG, s. m. (Art. méch.) machine composée de petites tringles plates disposées en sautoir, ou losanges, clouées dans le milieu, mobiles sur ces clous & liées deux à deux par leurs extrémités, sur les extrémités de deux autres triangles pareillement cloués en sautoirs, ensorte que toutes sont mobiles, & sur leur milieu comme centre, & sur les extrémités de celles auxquelles leurs extrémités jointes sont liées : d’où l’on voit qu’il est impossible d’ouvrir la premiere de ces tringles sans ouvrir toutes les autres ; d’en fermer une sans les fermer toutes ; & que fermées elles doivent occuper un petit espace ; mais un très-long si on les ouvre & qu’on les alonge ; on peut se servir de cette machine pour tendre quelque chose, un billet, une lettre, quoique ce soit d’un étage à un autre ; même du bas d’une maison au dernier étage ; car il n’y a point de limite au nombre des tringles, cette petite invention peut-être utile en un infinité d’occasions.

Zigzags, de la tranchée, (Fortificat.) ce sont les différens retours qu’elle fait pour arriver à la place ou au glacis du chemin couvert ; on les appelle aussi les boyaux de la tranchée. Voyez Tranchée & Boyaux de la Tranchée (Q).

Zigzag, allée en, (Jardin.) on appelle allée en zigzag, une allée rampante, sujette aux ravines, & qui pour cette raison est traversée d’espace en espace par des plattes-bandes de gazon, en maniere de chevrons brisés, pour retenir le sable. On nomme encore allée en zigzag, toute allée de bosquet ou de labyrinthe, qui est formée par divers retours d’angles pour la rendre plus solitaire, & en cacher l’issue. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « zigzag »

(XVIIe siècle) Possiblement un emprunt aux langues germaniques [1]. Écrit ziczac jusqu’en 1740 : C’est une haute machine qu’on nomme Serpentin à cause des circonvolutions qu’elle fait en maniere de zic-zac. — (François Massiallot, Nouvelle instruction pour les confitures, les liqueurs, et les fruits, 1692) L’orthographe zigzague était aussi parfois utilisée avant et après la réforme de 1740.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

De l'allemand Zickzack.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Wallon, zikzac ; allem. Zickzack. Ce mot est une onomatopée appartenant à la famille allemande : zacke, chose pointue. Mais M. Am. Sédillot indique une autre étymologie : arabe, zig, tables astronomiques, d'où zig-zag, dont les tables astronomiques des Arabes nous fournissent la figure exacte, Acad. des sc. Compt. rend. t. LXXIII, p. 557.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « zigzag »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
zigzag zigzag

Citations contenant le mot « zigzag »

  • Comment sommes-nous arrivés à ce point de non-retour ? Qui est à blâmer ? Le destin, le chauffeur ou les passagers gênant le chauffeur, ou même la route en zigzag ? L'Orient-Le Jour, Sur un arbre perché - L'Orient-Le Jour
  • «Quand tu as fini de sauver le monde» raconte l’histoire de la famille Katz depuis plus de 30 ans. Tout d’abord, nous entendons Nathan (exprimé par Eisenberg), un jeune père qui a du mal à se connecter avec son fils nouveau-né; puis Ziggy (Finn Wolfhard), ce même bébé, devenu aujourd’hui un jeune de 15 ans, gaffé par l’angoisse d’adolescent en 2032, ce qui rend le présent tout à fait heureux; et enfin Rachel (Kaitlyn Dever), une étudiante aux yeux écarquillés et bien intentionnée essayant de se repérer à l’Université de l’Indiana en 2002. Son chemin est sur le point de faire un zigzag qui la mènera à devenir la femme de Nathan et la mère de Ziggy. News 24, C'est un livre. C'est un podcast. C'est une pièce en trois actes, dans vos oreilles. - News 24
  • A nous la liberté ? Certainement pas. Le déconfinement annoncé par le Premier ministre a toutes les allures d’un confinement qui ne dit plus son nom. Ou d’un demi-confinement. A partir du 11 mai, la France ne sera plus enfermée chez elle, certes - plus entièrement, en tout cas. Mais elle restera sous cloche. Les personnes âgées devront se préserver, le télétravail continuera, les écoles réouvriront au compte-gouttes selon la situation locale, les bars, les restaurants, les salles de spectacle resteront fermés. Beaucoup de Français seront encore incités à rester chez eux et les autres devront, pour reprendre le cours de leurs activités, s’entourer d’une myriade de précautions. Pouvait-on faire autrement ? L’opposition s’oppose, ce qui est son rôle. Mais ses critiques, plus ou moins sonores, sont partielles, ciblées, voire disparates. En fait, elle a du mal à répondre à une question simple : faut-il déconfiner plus ou déconfiner moins ? La réponse qu’elle fournit, c’est le moins qu’on puisse dire, n’est pas claire. C’est bien plus auprès de l’opinion que le gouvernement est à la peine. Emmanuel Macron avait fait briller un rayon d’espoir en fixant la date du 11 mai pour libérer les Français. Or, c’est une libération très conditionnelle qu’annonce Edouard Philippe. Incontestable zigzag dans le discours officiel. Au fond, le gouvernement paie toujours le prix de son péché originel : l’affaire des masques et des tests, déclarés peu utiles au début de l’épidémie, aujourd’hui promus comme des solutions évidentes. Edouard Philippe s’est défendu en expliquant que la doctrine scientifique avait changé. On soupçonne que cette doctrine était directement indexée sur le nombre de masques et de tests disponibles. Comme on espère en avoir plus en mai, le bon sens reprend ses droits : le masque protège, le test permet de dépister et d’isoler les malades. On reconnaît aujourd’hui ce qu’on avait nié hier. Il était temps. Libération.fr, Zigzag - Libération

Images d'illustration du mot « zigzag »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « zigzag »

Langue Traduction
Anglais zigzag
Espagnol zigzag
Italien zigzag
Allemand zickzack-
Chinois 之字形
Arabe متعرج
Portugais ziguezague
Russe зигзаг
Japonais ジグザグ
Basque sigi-saga
Corse zigzag
Source : Google Translate API

Synonymes de « zigzag »

Source : synonymes de zigzag sur lebonsynonyme.fr
Partager