La langue française

Vocifération

Sommaire

  • Définitions du mot vocifération
  • Étymologie de « vocifération »
  • Phonétique de « vocifération »
  • Citations contenant le mot « vocifération »
  • Traductions du mot « vocifération »
  • Synonymes de « vocifération »

Définitions du mot vocifération

Trésor de la Langue Française informatisé

VOCIFÉRATION, subst. fém.

Le plus souvent au plur. Parole, exclamation émise d'une voix forte, avec colère, emportement. Synon. cri, hurlement.Vociférations de colère; vociférations de la foule; concert de vociférations; pousser des vociférations. Lucien (...) réveilla l'attention, grâce à la verve contre-révolutionnaire des Ïambes, que plusieurs personnes, entraînées par la chaleur du débit, applaudirent sans les comprendre. Ces sortes de gens sont influençables par la vocifération comme les palais grossiers sont excités par les liqueurs fortes (Balzac, Illus. perdues, 1837, p. 95).Aussitôt, la bagarre s'accentua. Les chants s'arrêtèrent, reprirent, coupés de vociférations: « À Berlin! »; « Vive la France! »; « À bas la guerre! » (Martin du G., Thib., Été 14, 1936, p. 408).
P. métaph. Je ne sais comment ils [les musiciens de l'orchestre Colonne] sont allés jusqu'au bout [du premier mouvement de la 9eSymphonie de Beethoven], mais enfin, malgré les vociférations d'une trompette mal accordée, nous voici délivrés d'une première souffrance (Willy, Bains de sons, 1893, p. 178).
Prononc. et Orth.: [vɔsifeʀasjɔ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. 1remoit. xiies. vociferatiun (Psautier Oxford, éd. Fr. Michel, XXXII, 3, p. 39) − 1611, Cotgr., rare; à nouv. 1792 (Brissot, 24 oct. ds Buchez et Roux, t. XX, p. 126 d'apr. Brunot t. 10, p. 51, note 2). Empr. au lat.vociferatio, -onis « id. », formé sur le supin vociferatum de vocifere, v. vociférer. Fréq. abs. littér.: 109.

Trésor de la Langue Française informatisé

VOCIFÉRATION, subst. fém.

Le plus souvent au plur. Parole, exclamation émise d'une voix forte, avec colère, emportement. Synon. cri, hurlement.Vociférations de colère; vociférations de la foule; concert de vociférations; pousser des vociférations. Lucien (...) réveilla l'attention, grâce à la verve contre-révolutionnaire des Ïambes, que plusieurs personnes, entraînées par la chaleur du débit, applaudirent sans les comprendre. Ces sortes de gens sont influençables par la vocifération comme les palais grossiers sont excités par les liqueurs fortes (Balzac, Illus. perdues, 1837, p. 95).Aussitôt, la bagarre s'accentua. Les chants s'arrêtèrent, reprirent, coupés de vociférations: « À Berlin! »; « Vive la France! »; « À bas la guerre! » (Martin du G., Thib., Été 14, 1936, p. 408).
P. métaph. Je ne sais comment ils [les musiciens de l'orchestre Colonne] sont allés jusqu'au bout [du premier mouvement de la 9eSymphonie de Beethoven], mais enfin, malgré les vociférations d'une trompette mal accordée, nous voici délivrés d'une première souffrance (Willy, Bains de sons, 1893, p. 178).
Prononc. et Orth.: [vɔsifeʀasjɔ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. 1remoit. xiies. vociferatiun (Psautier Oxford, éd. Fr. Michel, XXXII, 3, p. 39) − 1611, Cotgr., rare; à nouv. 1792 (Brissot, 24 oct. ds Buchez et Roux, t. XX, p. 126 d'apr. Brunot t. 10, p. 51, note 2). Empr. au lat.vociferatio, -onis « id. », formé sur le supin vociferatum de vocifere, v. vociférer. Fréq. abs. littér.: 109.

Wiktionnaire

Nom commun

vocifération \vɔ.si.fe.ʁa.sjɔ̃\ féminin (S’emploie surtout au pluriel)

  1. Parole accompagnée de clameurs, exprimées avec colère.
    • Nous descendîmes, l’Anglais et moi, dans un autre canot, au milieu des vociférations menaçantes de nos adversaires. — (Arnauld d’Abbadie; « Douze ans de séjour dans la Haute-Éthiopie », 1868)
    • Au fond, vers le Louvre, tout bouillonnait ; des flux énormes de foule, puis des reflux soudains ; des regards furieux ; des multitudes qui se disloquaient, se formaient en bandes d'où jaillissaient des vociférations qui crépitaient sur le murmure immense. — (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906, Arthème Fayard, coll. « Le Livre populaire » no 31, 1907)
    • L’aviateur, dans l’embrasure des portes, les domine de sa haute taille ; sa bouche, éloquente cavité sous une grosse moustache noire, est distendue par les vociférations qu’il s’époumone à lancer vers ces intrépides serviteurs de la Renommée. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 32 de l’éd. de 1921)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

VOCIFÉRATION. n. f.
Parole accompagnée de clameurs; il s'emploie surtout au pluriel. Les vociférations de l'assemblée ne l'intimidèrent point.

Étymologie de « vocifération »

(XIIe siècle) Emprunté au latin vociferatio, dérivé de vociferatum, supin de vocifere.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « vocifération »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
vocifération vɔsiferasjɔ̃

Citations contenant le mot « vocifération »

  • Il faut le pourchasser et l’anéantir par la culture et l’éducation et non par la vocifération et le démontage de statues de Colbert qui constitue dans l’anachronisme le plus sot. Mettre en avant des communautarismes pour lutter contre le racisme, c’est inverser les polarités et faire de l’antiracisme l’arme totalitaire de toutes les intolérances. Comme vouer aux gémonies l’extraordinaire travail d’Olivier Pétré-Grenouilleau parce qu’il décrit une réalité qui n’a pas l’heur de plaire à certains qui n’ont, comme une ancienne ministre, même pas l’excuse de l’ignorance et de l’inculture, pour le contester. midilibre.fr, Le regard de Régis Cayrol : pourris, galeux, racistes - midilibre.fr
  • Pour ne pas changer, la séance plénière de ce mercredi 17 juin 2020 à l’ARP était, pour le moins, mouvementée. En effet, une vocifération a été déclenchée par quelques députés de la coalition Al Karama qui ont levé des photos de l’ancien président égyptien Mohamad Morsi , sous le dôme, à l’occasion du premier anniversaire de sa mort. En effet, les députés du PDL n’ont pas hésité à exprimer leur indignation face à ce comportement. Quant au président du bloc de Qalb Tounes, Oussema Khlifi, il a affirmé que les députés de la coalition Al Karama ont prémédité cette scène en vue de provoquer les autres députés. De ce fait, il a appelé le Conseil à respecter la loi. Réalités Online, Les députés s'indignent à cause d'une photo soulevée par Makhlouf | Réalités Online
  • Tous ceux qui n’aiment pas ce pouvoir doivent travailler à le faire partir pacifiquement le 22 novembre 2020. Tous les actes posés aujourd’hui ou demain vont nous rattraper que ce soit au niveau des syndicats que du gouvernement. Les congolais pssent leur temps à chanter, quel développement dans ce pays malgré les immenses de ce pays ! Les burkinabè depuis l’insurection, c’est de la vocifération dans les réseaux sociaux, les radios et des grèves interminables, des critiques stériles. Seul le travail libère l’homme. Si on ne prend garde on va passer 20 temps dans ce pays à vociférer dans les tous les sens et oublier l’essentiel "se mettre au travail". Cette grève dont le but est d’empêcher la tenue des examens, je ne suis pas d’accord car aucun membre du gouvernement n’a son enfant dans les écoles publiques sinon que leurs enfants sont tous à l’extérieur du pays. C’est aux pauvres et à nos braves populations encore qui vont souffrir une fois de plus de la forfaiture de ces syndicats. Aujourd’hui, beaucoup de burkinabè veulent emprunter la courte échelle pour réussir mais je le dis et je le repète seul le travail honnête nourrit l’homme physiquement et spirituellement. N’enviez pas les détourneurs, les mal gourvernants, et abandonnez les avec leur propre conscience. , Fronde sociale : « A quoi sert une grève dans le contexte que nous vivons … ? », questionne Simon Compaoré président du MPP - leFaso.net, l'actualité au Burkina Faso
  • «Je dis à Jean-Luc Mélenchon, la gauche, ce n'est pas la vocifération, c'est l'action au service de la justice sociale, pour la refondation de l'école (...)», a souligné pour sa part Harlem Désir, à son arrivée à Soustons. , Le PS oppose le «pragmatisme» gouvernemental aux «vociférations» de Mélenchon
  • Alors, quelles que soient les scories que comportent le mouvement (et la libération de Paris en 1944 elle-même a comporté des scories et flétrissures), quels que soient les parasitages dégradants, voyons que, dans le soudain redressement des courbés, dans la vocifération des ignorés, dans l’exaspération des derniers de cordée, dans la jaune tenue de ceux qui sans cela étaient pour nos élites invisibles en tant que moins que rien ou pas grand-chose, dans le chaos et dans le désordre, il y a la revendication d’hommes et de femmes, de vieux et de jeunes, d’être reconnus comme êtres humains à part entière.  Club de Mediapart, La couleur jaune d’un gilet a rendu visibles les invisibles | Le Club de Mediapart
  • Comme le révèle son expérience américaine et préfiguratrice, qui diffuse à partir du foyer des universités, la politique d’identité conforte l’avènement d’un despotisme démocratisé, où le pouvoir autoritaire n’est plus entre les seules mains du tyran, du parti ou de l’État, mais à la portée d’êtres manufacturés et interconnectés que traversent des types de désirs totalitaires. Cet ordre mondialisé est une dictature moralisatrice qui distribue les prébendes en fonction du même, qui remplace le dialogue par le soliloque plaintif et la vocifération, qui interdit, qui censure l’inattendu – dont les arts – au nom du déjà-dit et des comme-nous. , L. Dubreuil, La dictature des identités
  • Vraiment M. Seth je ne comprends pas les raisons de cette vocifération sur le journaliste. Selon la presse, les premiers constats de la police a suspecté un suicide qui sera confirmé ou infirmé par les enquêtes approfondies ; donc le journaliste n’a fait que reprendre l’hypothèse de la police et vous lui accablez de tous les péchés d’adam. Où est le n’importe quoi ici ? Avant de tomber à bras raccourcis sur quelqu’un prenez le soins de bien vous informer, sinon c’est vous mêmes qui devenez ridicule à la fin. , Football : Le capitaine de l'USFA n'est plus - leFaso.net, l'actualité au Burkina Faso

Traductions du mot « vocifération »

Langue Traduction
Anglais vociferation
Espagnol vociferación
Italien vocio
Allemand vokiferation
Chinois 发声
Arabe غناء
Portugais vociferação
Russe крик
Japonais 叫び声
Basque vociferation
Corse vociferazione
Source : Google Translate API

Synonymes de « vocifération »

Source : synonymes de vocifération sur lebonsynonyme.fr
Partager