La langue française

Viguier

Sommaire

  • Définitions du mot viguier
  • Étymologie de « viguier »
  • Phonétique de « viguier »
  • Citations contenant le mot « viguier »
  • Traductions du mot « viguier »
  • Synonymes de « viguier »

Définitions du mot « viguier »

Trésor de la Langue Française informatisé

VIGUIER, subst. masc.

A. − HIST. Juge qui, à l'instar des prévôts royaux dans les autres provinces de France, rendait la justice dans le Midi (Languedoc, Roussillon) au nom des comtes, puis du roi. Henri IV combla d'éloges le sage Libertat; il lui accorda des lettres de noblesse (...) le nomma viguier (prévôt royal) de Marseille (Stendhal, Mém. touriste, t. 2, 1838, p. 371).Quand vous passiez près de lui [du pape],fussiez-vous un pauvre petit tireur de garance ou le grand viguier de la ville,il vous donnait sa bénédiction si poliment! (A. Daudet, Lettres moulin, 1869, p. 61).
B. − DR. INTERNAT. PUBL. ,,Ministre plénipotentiaire, représentant de la France en Andorre`` (Barr. 1967).
C. − P. anal., région. Dignitaire d'une confrérie. Les Viguiers royaux du Jurançon (1953), en béret béarnais et collerette gaufrée Henri IV (CourtineGastr.1984, p. 290).
Prononc. et Orth.: [vigje]. Att. ds Ac. dep. 1718. Étymol. et Hist. 1340 « magistrat chargé d'administrer la justice au nom des comtes ou du roi dans les provinces du Midi » (A.N. JJ 72, fo53 vods Gdf. Compl.). Mot att. en prov. dep. le xiies. pour désigner un représentant, administrateur ou bailli (formes: veguier, veguer, vigiei, viger, vigueir, viguer, v. Rayn., Levy Prov., Brunel et FEW t. 14, p. 406), du lat. vicarius « remplaçant, représentant », v. vicaire et voyer.

Wiktionnaire

Nom commun

viguier \vi.ɡje\ masculin

  1. (Histoire) Officier de justice subalterne qui, dans le midi de la France, avait les mêmes fonctions que les prévôts royaux dans les autres provinces.
    • Le viguier veille sur la justice du roi, mais laisse le soin à un juge de conduire les procès. — (Olivier Cabayé, ‎Nicole Lemaître , Albi au XVIe siècle, Éd. Presses du centre universitaire Champollion, 2008)
    • Une insulte faite au baylon (syndic) est punie d'une amende de dix écus, et même de la prison, à la diligence du viguier ; le délinquant ne sortait de prison que sur l'intervention du syndic. […]. Il y avait des baylons de première main, de seconde main et de troisième main ; ce sont les riches, ceux de la classe moyenne et les pauvres. — (Archives israélites de France‎, T.4, 1843, page 685)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

VIGUIER. n. m.
Juge qui, dans le midi de la France, faisait les mêmes fonctions que les prévôts royaux dans les autres provinces.

Littré (1872-1877)

VIGUIER (vi-ghié ; l'r ne se lie jamais ; au pluriel, l's se lie : des vi-ghié-z actifs) s. m.
  • 1Juge qui, dans les provinces du Midi, faisait les fonctions de prévôt royal.
  • 2Plus anciennement, officiers à qui les comtes déléguaient une partie de leur autorité, et qui administraient une portion du comté.

HISTORIQUE

XIIIe s. Et quant nostre sires s'en rala es ciex, il laissa saint Pierre son viguier [vicaire] en leu de lui, Latini, Trésor, p. 80.

XIVe s. Grans mercis ! dit li rois, qui se fu ravisez ; Je vous fais mon viguier, et le mien lieu tenez, Guesclin. 8504.

XVe s. Ainsi que les Anglois chevauchoient, ils trouverent un chastel qui s'appelle Langon, dont le viguier de Toulouse estoit capitaine…, Froissart, I, I, 223.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

VIGUIER, s. m. (Gram. & Jurisp.) vicarius, & par corruption vigerius, est le lieutenant d’un comte. C’est le même office qu’on appelle ailleurs vicomte, prevôt, châtelain. Les titres de viguier & de viguerie sont usités principalement dans le Languedoc. Voyez Viguerie. (A)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « viguier »

Provenç. viguer, viguier, du lat. vicarius (voy. VICAIRE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(XVIIIe siècle) De l’occitan viguièr, du latin vicarius (« remplaçant »), qui a donné en français vicaire, voyer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « viguier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
viguier vigje

Citations contenant le mot « viguier »

  • Ce témoin de l'histoire démontre que déjà, à l'époque, les Pescalunes avaient du caractère et de la ressource ! Interdits de pêcher les anguilles « avec la ligne, lombrics et vermisseaux » par le viguier des Ports, les Lunellois en appellent au Seigneur de Lunel pour qu'il rétablisse la situation : comme dit dans le texte, les Lunellois ne comprennent pas cette interdiction alors que « les dits habitants furent en droit de la faire (la pêche à l'anguille) de tout temps et par coutume ». Cet épisode de la vie quotidienne des Lunellois au XIIIe siècle n'est pas sans rappeler la légende du Pescalune, célèbre pêcheur de lune. OCCITANIE tribune, Lunel - Le plus vieux document des archives municipales a 800 ans ! : OCCITANIE tribune

Traductions du mot « viguier »

Langue Traduction
Anglais viguier
Espagnol viguier
Italien viguier
Allemand viguier
Chinois 维吉耶
Arabe غموض
Portugais viguier
Russe вигьер
Japonais viguier
Basque viguier
Corse viguier
Source : Google Translate API

Synonymes de « viguier »

Source : synonymes de viguier sur lebonsynonyme.fr
Partager