La langue française

Vertement

Sommaire

  • Définitions du mot vertement
  • Étymologie de « vertement »
  • Phonétique de « vertement »
  • Citations contenant le mot « vertement »
  • Traductions du mot « vertement »
  • Synonymes de « vertement »

Définitions du mot « vertement »

Trésor de la Langue Française informatisé

VERTEMENT, adv.

A. − Rare. [Corresp. à vert I B 1 a et 2] Avec la coloration verte des végétaux chlorophylliens. Les arbres apparurent avec des bords vertement puissants. C'étaient de longs vieux sapins, propres (Giono, Batailles ds mont., 1937, p. 285).
P. ext. D'une manière propre aux végétaux, évoquant leur fraîche senteur. Tout se parfume vertement [sous la pluie] (La Varende, Normandie en fl., 1950, p. 233).
B. −
1. [Corresp. à vert I B 3 d]
a) Rare. Avec la fraîcheur acide, la vivacité de la jeunesse. L'adolescence féminine, instinctivement rusée, vertement appétissante (Arnoux, Solde, 1958, p. 113).
b) D'une manière crue, qui ne s'embarrasse pas de convenances. Synon. carrément, crûment, cyniquement (dér. s.v. cynique), hardiment, nettement.Il est permis, à l'heure qu'il est, de dire son avis sur tout, franchement, vertement, d'inscrire ses restrictions incisives au piédestal de certaines idoles (Sainte-Beuve, Prem. lundis, t. 2, 1833, p. 250).[Les femmes] aiment les hommes francs, et même quelquefois il faut leur parler avec force et leur dire vertement ce qu'on pense (Erckm.-Chatr., Hist. paysan, t. 2, 1870, p. 381).
En partic., rare. D'une manière leste, grivoise. Synon. gaillardement, lestement, librement ; anton. chastement (dér. s.v. chaste), décemment, délicatement, gravement, pudiquement (dér. s.v. pudique), sérieusement.Le comte de Macaye (...) cavalier qui, au retour des foires, interpelle vertement les filles pédestres (Jammes, Robinsons, 1925, p. 148).
c) D'une manière sévère, dépourvue de ménagements. Synon. brutalement, durement, rudement, sèchement, sévèrement, violemment.
[À propos d'une expr. verbale] Critiquer, répliquer, réprimander vertement. Un demi-manant (...) fit quelques objections à mes contes, je lui répondis gaiement et en bon enfant. (...) j'aurais dû répondre vertement (Stendhal, Souv. égotisme, 1832, p. 70).J'étais (...) brusquement interpellé, et tancé vertement sur ma distraction (Toepffer, Nouv. genev., 1839, p. 72).
[À propos d'une action physique] Des rapatriements de bête châtiée et léchante, comme le jour où lui ayant foutu le fouet vertement, elle (...) lui montre son derrière à giroflées (Goncourt, Journal, 1858, p. 502).Ne t'amuse pas à écraser les fuyards un à un; ramène-les moi vertement par le fond de leur culotte (Zola, Contes Ninon, 1864, p. 217).
2. [Corresp. à vert I B 4 c] D'une manière étonnamment vigoureuse malgré un âge assez avancé. Caton (...) Qui sur ses derniers jours honora de sa couche Une jeune servante et vertement fit souche (Augier, Homme de bien, 1845, p. 122).C'était un beau vieillard à large poitrine, qui paraissait porter très-vertement une soixantaine d'hivers (Feuillet, Pte ctesse, 1857, p. 36).
Prononc. et Orth.: [vε ʀtəmɑ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Fin xves. verdement « avec vigueur » (J. Molinet, Chron., CCXVII ds Gdf. Compl.); 1532 vertement (Rabelais, Pantagruel, éd. V.-L. Saulnier, XIX, 117, p. 155); 2. 1582 verdement « d'une manière verte, avec une couleur verte » (R. et A. d'Aigneaux, Virgile, fo41 vods Gdf. Compl.), rare. Dér. de vert*; suff. -ment2*. Fréq. abs. littér.: 90.

Wiktionnaire

Adverbe

vertement \vɛʁ.tə.mɑ̃\

  1. Avec vivacité ; avec rudesse.
    • Saccard ne s’en occupa que pour régler le côté pécuniaire de la question ; mais la jeune femme gronda vertement son élève. — (Émile Zola, La Curée, 1871)
    • Cette feuille ne craignait pas de dire ce qu'elle pesait, même aux personnages les plus hauts placés. Dans le n° 29 du 30 juin 1793, elle jugeait vertement le général Alexandre Beauharnais , qui venait d'être nommé ministre de la Guerre. — (Fernand Mitton, La Presse française, vol.2 : sous la Révolution, le Consulat, l'Empire, Paris : chez Guy Le Prat, 1945, page 172)
    • Ainsi suspecté de servir la soupe aux généraux et aux ministres de droite (bien qu'il ait vertement envoyé aux pelotes Alain Peyrefitte lorsque ce dernier prétendit s’inviter lui-même à « Apostrophes »), Pivot eût dû, en bonne logique, « sauter » lorsque advint, en mai 1981, le pouvoir socialiste. — (Édouard Brasey, L'effet Pivot, Editions Ramsay, 1986, chap. 3, §. 2)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

VERTEMENT (vèr-te-man) adv.
  • Avec fermeté, avec vigueur. S'il vous eût vu tantôt lui parler vertement, Il craindrait vos transports et mon ressentiment, Molière, Éc. des mar. II, 11. Cela m'oblige à vous exhorter… à le pousser [un fermier débiteur] aussi vertement qu'il l'a mérité, Ch. Sévigné, dans SÉV. t. VII, p. 527, édit. RÉGNIER. M. de Buffon m'en reprit [d'avoir dit que les coquilles trouvées dans les Alpes provenaient de pèlerins] très vertement dans sa Théorie de la terre, Voltaire, Mél. hist. Déf. de mon oncle, 19.

HISTORIQUE

XVIe s. Il fut le premier qui fit brusler l'esmorche aux enfans perdus de l'ennemi, si vertement qu'il gagna sur eux la colline où il se vouloit loger, D'Aubigné, Hist. I, 246.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « vertement »

de vert « vif, rude » (cf. la 9e acception de ce mot dans le wiktionnaire) et suffixe -ment

Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Verte, et le suffixe ment ; wal. vettmain.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « vertement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
vertement vɛrtœmɑ̃

Citations contenant le mot « vertement »

  • Ces temps-ci, Richard Gasquet ne mâche pas ses mots. Après avoir vertement critiqué l'ATP pour sa gestion de la crise il y a quelques semaines, le Français s'en est cette fois pris au tournoi WTA de Palerme, qui débute ce lundi. "C'est un scandale absolu que les joueuses soient dans le même hôtel que les touristes, s'est-il indigné dans un entretien accordé à l'Equipe. Je ne sais pas comment la WTA peut accepter un truc pareil. Ca me paraît fou. Si tu fais des tournois, c'est que l'hôtel est 100% réservé aux joueuses et à leur staff. Si tu ne peux pas, tu annules le tournoi".  Francetvsport, "Un scandale absolu" : Richard Gasquet dénonce l'organisation du tournoi de Palerme
  • Pour l’ancienne journaliste formée en France, Alassane Ouattara n’a pas été à la hauteur de ses propres promesses et s’est avéré un adepte du rattrapage ethnique, du favoritisme, un adepte du clanisme et de l’achat des consciences. Achat des consciences désigné sous le vocable de  »restaurant » sobriquet collé à son parti le Rhdp.  »Quelle tristesse de réduire la politique à des convictions stomacales d’une amplitude plus ou moins grande selon le niveau de boulimie », a-t-elle vertement critiqué. Puis Mme Claverie de se positionner comme la candidate de la réconciliation, du renouveau de la Côte d’Ivoire dans les secteurs vitaux de son économie. Une relance industrielle portée par des investisseurs nationaux, l’émergence d’une école de qualité avec des effectifs par classe ne dépassant pas 40 élèves… Connectionivoirienne.net, Côte-d’Ivoire: Chantre d'une transition politique, Boni Claverie Akissi annonce sa candidature - Connectionivoirienne.net

Traductions du mot « vertement »

Langue Traduction
Anglais sharply
Espagnol bruscamente
Italien nettamente
Allemand scharf
Chinois 急剧地
Arabe بشكل حاد
Portugais bruscamente
Russe резко
Japonais 鋭く
Basque nabarmen
Corse bruscamente
Source : Google Translate API

Synonymes de « vertement »

Source : synonymes de vertement sur lebonsynonyme.fr
Partager