La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « palefrenier »

Palefrenier

Variantes Singulier Pluriel
Masculin palefrenier palefreniers

Définitions de « palefrenier »

Trésor de la Langue Française informatisé

PALEFRENIER, subst. masc.

A. − Garçon d'écurie chargé du soin des chevaux. Maître Venture (...) gourmandait un palefrenier qui bouchonnait assez gauchement les deux chevaux qui venaient d'être dételés (Ponson du Terr.,Rocambole, t.5, 1859, p.226):
1. Dans l'intervalle des hôtelleries s'espaçaient les relais de chevaux. Il devait y avoir là toujours vingt bêtes au moins, dont s'occupaient palefreniers et, au besoin, maréchaux-ferrants. P. Rousseau,Hist. transp., 1961, p.61.
B. − P. anal., péj. [Surtout dans une compar.] Personne rustre, grossière, sans éducation. Si, si, je me suis conduit à votre égard comme un palefrenier (...) que voulez-vous, je suis vif, je m'échauffe (...) et je deviens d'une brutalité! (Labiche,Folleville, 1850, 2, p.215).Lu assez tard dans la nuit le livre de Queensbury sur Wilde (...) il écrit littéralement comme un palefrenier et il a des rages de palefrenier (...). On imagine la honte d'Alfred Douglas en entendant parler son père (Green,Journal, 1950, p.47):
2. ... il est vrai, dis-je, que le fiancé est gentilhomme (...). −Gentleman, s'il vous plaît! a interrompu Mllede Porhoët (...). Ce sont des drôles de cette espèce, des palefreniers sans moeurs comme celui-ci, que nous vîmes au siècle dernier (...) sortir des écuries anglaises pour préluder à la révolution. Feuillet,Rom. j. homme pauvre, 1858, p.318.
REM.
Palefrin, subst. masc.,var. rare. C'est à cette heure-là que Latouche fait atteler ses six voitures. Un homme crasseux, barbu, le «palefrin», apparaît, portant des bricoles. Il harnache les chevaux, les pousse dans les brancards (Dabit,Hôtel Nord, 1929, p.76).
Prononc. et Orth.: [palfʀ ənje]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1350 pallefrenier masc. (doc. Arch. nat. KK 7, fol. 76 ds Gdf. Compl.); 1440-42 palefreniere fém. (Martin Lefranc, Champion des dames, éd. A. Piaget, 620); 2. 1767 péj. «personnage grossier» fém. (Diderot, Salons ds OEuvres, t.XIV, p.83 ds Littré); 1850 se conduire comme un palefrenier (Labiche, loc. cit.). Prob. empr. à l'a. prov. palafrenier (1345 Montauban, Comptes des frères Bonis, éd. E. Forestié, t.1, p.224), att. sous la forme du lat. médiév. palefrenarius, palafrenarius dans le domaine fr.-prov. [Dauphiné] 1318 et 1340 ds Du Cange, s.v. paraveredi, dér. en -arius de l'a. prov. palafren (1225-28 Jaufre, éd. C. Brunel, 6267; 6338), palafré (1remoitié xiiies. Guilhem Figuèira ds Rayn.; 1344 Montauban, Comptes ... Bonis, t.1, p.121), lat. médiév. palefrenus, palafrenus relevé en Italie aux xieet xiies. (Du Cange s.v. paraveredi-palafrenus; cf. l'a. ital. palafreno xives. ds DEI; l'a. esp. palafrén, ca 1250 ds Cor.; l'a. cat. palafrè 1249 ds Alc.-Moll). Palafrenu est une altération de *palavredu, *palafredu (v. palefroi) que Bl.-W.5attribue à l'infl. de frenu «frein». Le lat. médiév. dér. en -arius de paraveredus (v. palefroi) signifie «serf astreint à des services de courrier ou de transport à cheval» en 820, Polyptique d'Irminon, et «palefrenier» au xiiies. ds Nierm. Fréq. abs. littér.: 200. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 249, b) 754; xxes.: a) 289, b) 59.

Wiktionnaire

Nom commun - français

palefrenier \pal.fʁə.nje\ masculin (pour une femme, on dit : palefrenière)

  1. Employé d’une structure équestre chargé de l’entretien des écuries et des soins quotidiens aux chevaux.
    • Le coursier fut conduit dans la lice par deux palefreniers richement vêtus. — (Walter Scott, Ivanhoé, ch. IX, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Les écuries du roi et l'hôtel des gardes-du-corps devinrent pour eux un nouveau sujet de désordre; ils s’y précipitèrent en foule et jetèrent l’effroi parmi les valets d'écurie et les palefreniers. — (Anonyme, Histoire de la révolution française depuis l'année 1789, tome 1, Paris : chez Philippe, 1829, page 164)
    • M. de la Vablerie-Chamberlan n’aimait que la chasse ; il avait six chiens au fond de sa cour et une voiture à deux chevaux ; le père Robert, de la rue des Capucins, leur servait de cocher, de palefrenier, de domestique et de piqueur. — (Erckmann-Chatrian, Histoire d’un conscrit de 1813, J. Hetzel, 1864)
    • Avant de sortir le cheval, le piqueur ou le palefrenier le peigne, le lisse, et, en retirant la couverture, si on le lui ordonne, il en profite pour l’emboucher. — (Gabriel Maury, Des ruses employées dans le commerce des solipèdes, Jules Pailhès, 1877)
    • Charlemagne m’apparut comme un gros palefrenier allemand ; nos chevaliers me semblèrent des lourdauds, dont Thémistocle et Alicibiade eussent souri. — (Ernest Renan, Souvenirs d’enfance et de jeunesse, 1883, collection Folio, page 45.)
    • Quatre chevaux splendides, tout sellés et bridés, marchent aux deux côtés de la route, tenus en main par des palefreniers nègres. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, page 118)
    • Le haras s’étend sur plusieurs hectares d'une herbe de contes de fées. J'emprunte une allée bordée de fusains et débouche sur la cour centrale où un palefrenier et un maître de manège s'engueulent virilement. — (James Fillol, Une autre gloire : Souviens-toi d'où tu est tombé, Société des Écrivains, 2011, chapitre 23)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PALEFRENIER. n. m.
Celui qui est chargé de panser les chevaux.

Littré (1872-1877)

PALEFRENIER (pa-le-fre-nié ; l'r ne se lie pas et ne se prononce pas ; au pluriel, l's se lie : des pale-fre-nié-z actifs) s. m.
  • Valet qui panse les chevaux.

    Il se dit aussi quelquefois au féminin. À gauche [dans un tableau], une grosse, lourde, massive, ignoble palefrenière de Bellone, Diderot, Salon de 1767, Œuv. t. XIV, p. 83, dans POUGENS.

HISTORIQUE

XIVe s. Palefrenier du roy [celui qui a la conduite de ses palefrois], Chron. de St-Denis, t. III, f° 36, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

PALEFRENIER, s. m. (Maréchall.) On appelle ainsi un domestique destiné à panser & entretenir les chevaux. Les instrumens propres à son usage sont l’étrille, la brosse, le peigne de corne, l’éponge, l’époussette, le couteau de chaleur, les ciseaux ou le rasoir, le sceau, la pelle, la fourche de bois, le balai de bouleau, le balai de jonc, la fourche de fer, la pince à poil, le bouchon de foin, le cure pié, le couteau à poinçon, &c. Voyez la description & la figure de ces instrumens aux lettres & aux figures qui leur conviennent.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « palefrenier »

Palefroi ; wallon, palfurnî.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(XIVe siècle) De l’ancien occitan palafrenier[1], apparenté à l’espagnol palafrenero, l’italien palafreniere ; du latin paraveredus (« cheval de poste »), composé du grec ancien pará « à côté de » et de veredus (« coursier, cheval rapide »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « palefrenier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
palefrenier palfrǝnje

Citations contenant le mot « palefrenier »

  • C’est la passion pour les chevaux qui attire les candidats vers le métier de palefrenier. Les palefreniers exercent un métier très physique, essentiellement en extérieur, et doivent être polyvalents. Ils travaillent dans les secteurs de l’élevage, du sport loisir ou des courses hippiques et sont chargés de s’occuper des chevaux au quotidien. Ils les nourrissent, s’occupent de leur toilette, les pansent, curent et graissent leurs sabots. Les palefreniers s’occupent aussi du nettoyage des écuries et de l’entretien du matériel (sellerie, harnais, manège). Les journées sont longues et ils sont généralement amenés à travailler les week-ends et les jours fériés. Le métier requiert donc une bonne condition physique. Capital.fr, Palefrenier : formation et salaire - Capital.fr
  • C'est une guerre d'usure où l'enjeu serait un héritage estimé à environ 150 millions euros. Les deux fils de feu la marquise de Moratalla se livrent une bataille sans merci pour mettre le grappin sur la fortune de leur mère et les salariés en sont les victimes collatérales. Depuis mars dernier, personnels de maison et palefreniers qui travaillent dans les quatre propriétés de feu la marquise dans les Landes et au Pays Basque ne sont plus payés. Un comble pour ces employés qui comptent pour certains, 50 ans d'ancienneté, quand on sait la fortune laissée par la marquise de Moratalla.Maître Jeanne Cazalet, l'avocate des six palefreniers, confirme l'urgence dans laquelle se trouvent ses clients. "Ils ont tous le couteau sous le gorge. C'est une situation inacceptable ! Certains font des crédits, d'autres demandent de l'aide à leur famille, mais aucun ne veut abandonner les 60 chevaux des domaines". Célèbre pour sa passion des chevaux qui rivalisaient avec les plus grands sur les champs de course, la marquise de Moratalla savait être reconnaissante envers les équidés puisqu'elle leur offrait une paisible retraite sur ses domaines plutôt qu'un triste destin vers l'abattoir. Les palefreniers font tout pour leur garantir soins et nourriture alors qu'eux-mêmes ont du mal à joindre les deux bouts. "Nous attendons les livraisons des aliments pour les chevaux avec angoisse car les fournisseurs font encore crédit, mais jusqu'à quand ?" s'inquiète un des palefreniers. "Nous tenons pour les chevaux qui, avec l'âge, forcément, ont davantage besoin de soins. C'est pour eux que nous prenons la parole"."Ce n'est pas ce qu'aurait voulu la marquise" , Guerre d'héritage aux conséquences désastreuses | Euskal Herria | MEDIABASK
  • À chaque vacance, le haras de Lamballe propose une activité bien particulière. Celle de plonger le temps d’un instant dans l’envers du décor du métier de palefrenier. Dix enfants, de 6 à 12 ans, ont testé l’expérience au contact d’Orloff, un âne, et de deux poneys Alesse et Caramel. Deux guides Aude Le Bris et Gaëlle Menier-Le Breton, du Haras de Lamballe, ont fait découvrir ce métier si envié par les enfants. Le Telegramme, Le Télégramme - Lamballe-Armor - À la découverte… du métier de palefrenier

Images d'illustration du mot « palefrenier »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « palefrenier »

Langue Traduction
Anglais groom
Espagnol novio
Italien sposo
Allemand bräutigam
Chinois 马夫
Arabe العريس
Portugais noivo
Russe жених
Japonais 花婿
Basque senargaiaren
Corse sposa
Source : Google Translate API

Synonymes de « palefrenier »

Source : synonymes de palefrenier sur lebonsynonyme.fr

Palefrenier

Retour au sommaire ➦

Partager