La langue française

Trottin

Définitions du mot « trottin »

Trésor de la Langue Française informatisé

TROTTIN, subst. masc.

A. − Vx, péj. Laquais, petit valet. (Dict. xixeet xxes.).
[Avec une nuance de mépris] Féfé revenant de leçon, subissant l'escorte d'une bonne plus jeune qu'elle (...)Je voudrais bien vous raconter... mais je vous demande un peu si c'est possible, avec ce trottin derrière moi (Estaunié, Bonne dame, 1891, p. 170).
B. − Vieilli. Coursier, commissionnaire d'un magasin, d'un atelier. Synon. vieilli trotteur.Des pièces de vingt, vingt-cinq, cent francs même commencèrent alors à tomber dans la poche de l'ex-trottin de librairie (Goncourt, Ch. Demailly, 1860, p. 12).Le gamin marin s'appelle mousse, le gamin soldat s'appelle tapin, le gamin peintre s'appelle rapin, le gamin négociant s'appelle trottin (Hugo, Misér., t. 2, 1862, p. 324).
En partic. Apprentie, jeune ouvrière modiste ou couturière chargée de faire les courses, de livrer les chapeaux et les robes à domicile. Trottin de mode. Une grande affaire occupe tous les esprits, depuis celui de madame jusqu'à celui du trottin de la maison: une étoffe d'une nouvelle couleur vient d'arriver! (Balzac, Œuvres div., t. 2, 1831, p. 340).Une petite blonde de seize à dix-huit ans, un trottin de modiste, qui avait au bras un large carton, traversa vivement (Zola, Paris, t. 1, 1897, p. 120).
[P. réf. au caractère léger et frivole prêté aux trottins] Son camarade Arlequin (...) est la coqueluche des tendrons et des trottins des alentours (Verlaine, Œuvres compl., t. 4, Mém. veuf, 1886, p. 288).Raymond Bonheur était un de ces délicieux vieux garçons, que Paris seul connaît (...) tout faits d'esprit de finesse, de discrète ironie, de retenue, mais au fond sentimentaux comme des cœurs de trottins (Jammes, Mém., 1922, p. 189).
Empl. adj. MmeC... me plaît beaucoup malgré son air, qu'elle cache de son mieux, un peu trottin (Léautaud, Journal littér., 1908, p. 111).
Prononc. et Orth.: [tʀ ɔtε ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) 1532 trottins « pieds de mouton » (G. Du Wes, Grammaire, éd. F. Génin, p. 910b ds R. Ling. rom. t. 43, 1979, p. 30); b) 1596 trotins « pieds (d'une personne) » (Péchon de Ruby, Vie généreuse, 36); 2. 1608 « animal qui trotte » (G. Bouchet, Serees, XV, fo62 rods Gdf. Compl.); 3. a) 1652 « petit laquais ou petit commis qui fait les courses » (Mazarinades, 3eSuite du Parl. com. ds DG); b) 1831 « apprentie, jeune ouvrière de la couture, chargée des courses, des livraisons » (Balzac, loc. cit.). Dér. de trotter*; suff. -in*; le mot est d'abord att. comme nom de pers. en 1198 en Normandie, vers 1285-95 en Champagne, en 1292 à Paris, en 1314 à Meaux, cf. K. Michaëlson, Galopin et trottin ds Mél. M. Roques, t. 4, p. 184, FEW t. 17, p. 374a, note 6. Fréq. abs. littér.: 16.

Wiktionnaire

Nom commun

trottin \tʁɔ.tɛ̃\ masculin

  1. (Familier) (Désuet) Petite ouvrière commissionnée pour faire les courses. Payée à la tâche et pour faire attendre le client le moins longtemps possible, elle devait donc accomplir sa commission le plus vite possible, et de ce fait trottinait à travers le magasin.
    • Le garçon marchand de vins du coin lance un œil marécageux au trottin de la modiste d’en face, — petite fille à tout faire. — (Alfred Delvau, Les Heures parisiennes, 1865)
    • À cette minute, une petite blonde de seize à dix-huit ans, un trottin de modiste, qui avait au bras un large carton, traversa vivement, pour entrer sous la porte avant la voiture. — (Émile Zola, Les Trois Villes : Paris, 1898)
    • Deux biffins agiles emportaient dans un tourbillon des trottins, et c’était encore, aux bras l’un de l’autre, des éphèbes que les femmes décriaient très haut. — (Francis Carco, Jésus-la-Caille, ch. IV, Le Mercure de France, Paris, 1914)
  2. Utilisateur de trottinette.
    • Plus le nombre de trottinettes se multiplie, plus la liberté est grande. Pour beaucoup de trottins, il suffit d’en prendre une à la sortie de son immeuble et la laisser à la porte de son lieu de travail ou du restaurant ou du cinéma. [...] La maxime selon laquelle « la liberté des uns s’arrête là où commence celle des autres » impose un self-contrôle qui n’est pas de mise avec un nombre grandissant de trottins qui considèrent qu’ils ont tous les droits et pas de devoirs. — (Eric Gardner de Beville, La trottinette, dernier symbole du « j'ai-tous-les-droits », lesechos.fr, 27 août 2019)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

TROTTIN (tro-tin) s. m.
  • 1 Terme vieilli. Petit laquais. Ensuite il appelle un trotin, Fait amener son guilledin, Orné d'une belle fontange, le Virgile travesti, x. Et de trottin toujours crotté On en fit un petit commis, 3e suite du Parlement burlesque, 1652, dans LARCHEY, Excentricités.
  • 2Jeune garçon, jeune fille qui fait les commissions, les courses dans un magasin.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « trottin »

Dimin. tiré de trot.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(XIXe siècle) du verbe trottiner. Le sens moderne est une proposition d’Eric Gardner de Beville (voir citation).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « trottin »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
trottin trɔtɛ̃

Citations contenant le mot « trottin »

  • Profitez de l'offre pour vous initier au tir à l'arc avec tir sur des cibles 3D et découvrez les incontournables activités de l'espace Basse-Ruche : Swingolf, Footgolf, tyroliennes et trottin'herbe. loisirs.ch, Une promo pour Espace Loisirs Basse-Ruche - Tir à l'arc 3D
  • Tout l'été sur franceinfo, Marina Cabiten et la sémiologue Mariette Darrigrand s’arrêtent sur les termes qui ont marqué l’actualité de l’année écoulée. Aujourd'hui, la trottinette. Franceinfo, Le sens des mots. "Trottinette", du jeu ludique au nouveau mode de déplacement à la mode

Traductions du mot « trottin »

Langue Traduction
Anglais trottin
Espagnol trottin
Italien trottin
Allemand trottin
Chinois 肌钙蛋白
Arabe تروتين
Portugais trotando
Russe trottin
Japonais トロットン
Basque trottin
Corse trottina
Source : Google Translate API

Synonymes de « trottin »

Source : synonymes de trottin sur lebonsynonyme.fr

Trottin

Retour au sommaire ➦

Partager