La langue française

Triage

Sommaire

  • Définitions du mot triage
  • Étymologie de « triage »
  • Phonétique de « triage »
  • Citations contenant le mot « triage »
  • Images d'illustration du mot « triage »
  • Traductions du mot « triage »
  • Synonymes de « triage »
  • Antonymes de « triage »

Définitions du mot « triage »

Trésor de la Langue Française informatisé

TRIAGE, subst. masc.

A. − [À propos d'inanimés] Action de trier, de choisir, de répartir; résultat de cette action. Synon. sélection, tri.Triage du linge à laver, de matériaux; triage des cacaos, des graines, des feuilles de tabac, des semences; triage de fiches, de documents, de papiers; triage en catégories; poste, table de triage; opérer un triage. Triage et classement de vieilles lettres. Destruction d'un grand nombre (Bloy, Journal, 1907, p. 355).
P. métaph. [Maupassant] refait souvent la même chose. Nous sommes obligés, nous, de faire le triage. Le néant ne rend rien. Il faut être un grand poète pour le faire sonner (Renard, Journal, 1906, p. 1090).
Spécialement
CH. DE FER. Action de trier les wagons de marchandises selon leur destination pour former des convois. Bosse, butte, faisceau, plaque, voie de triage. Le réseau général comprend, outre les voies « bord à quai », des faisceaux, disposés en arrière de la ligne des hangars et magasins, pour le garage et le triage des rames (M. Benoist, Pettier, Transp. mar., 1961, p. 192).Gare de triage. V. gare1B 2.P. méton. Ensemble des installations où s'effectue ce regroupement. Dans la plaine du triage, noir de wagons, les cornes de manœuvre sonnaient sans cesse (Hamp, Marée, 1908, p. 41).
GÉOL. Classement des éléments sédimentaires d'une formation selon leur granulométrie. Il n'y a pas de triage [des éboulis] dans le sens horizontal, mais selon la ligne de plus grande pente: les plus gros éléments, entraînés par leur poids, sont allés plus loin que les petits (Ch. Pomerol, R. Fouet, Les Roches sédimentaires, 1974, p. 63).
HIST. Droit attribué au seigneur, en vertu de l'ordonnance de 1669, de reprendre un tiers de la forêt ou des pâtis communaux concédés à une communauté d'habitants. La Constituante se borna, le 15 mars 1790, à déclarer nuls les triages autorisés depuis trente ans par le roi sans égard pour l'ordonnance de 1669 (Lefebvre, Révol. fr., 1963, p. 557).
IMPR. ,,Action consistant à séparer les caractères d'imprimerie qui ont été mêlés`` (Peyroux Techn. Métiers 1985).
MINES ET CARR. Action de séparer le minerai de la roche morcelée. Triage à main; triage mécanisé. Mise en wagons [de la houille], après triage et concassage sur le carreau de la mine (E. Schneider, Charbon, 1945, p. 228).
ŒNOL. Triage (des raisins). Opération consistant à éliminer les grains de raisin verts, tachés ou pourris lors de la vendange pour ne pas les mettre en cuve. De nouveaux orages augmentaient sur la grappe la pourriture du rot brun. On manquait de bras, car le triage des grains perdus triplait la besogne (Hamp, Champagne, 1909, p. 133).
PAPET. Action par laquelle on élimine les feuilles de papier tachées ou déchirées. (Dict. xixeet xxes.).
TEXT. ,,Action d'enlever de la laine les pailles et autres corps étrangers`` (Peyroux Techn. Métiers 1985); opération consistant à répartir la laine brute en lots de qualité constante. La première opération, au peignage, est le triage (...). [Les toisons] sont placées sur des claies et le trieur sépare les diverses qualités, estimées à vue (J.-E. Burlet, La Laine et l'industr. lainière, 1972, p. 32).
SYLVIC. ,,Canton de forêt surveillé par un garde`` (Plais.-Caill. 1958).
B. − [À propos d'animés] Sélection selon certains critères. Triage des malades à l'entrée de l'hôpital, des blessés dans les hôpitaux de campagne. [Mmede Mortemart] calculait qui elle inviterait et qui elle laisserait de côté. Ce triage, préoccupation dominante des gens qui donnent des fêtes (...), altère aussitôt le regard (Proust, Prisonn., 1922, p. 269).Un camp de triage où les prisonniers, une fois enregistrés et couchés sur les répertoires hitlériens, étaient distribués dans la région selon les besoins de l'Office du travail (Ambrière, Gdes vac., 1946, p. 48).
P. méton.
Lieu, établissement où s'effectue ce choix. Avertie de l'arrivée d'Alban à l'ambulance divisionnaire, elle était parvenue à se faire détacher en surnombre au « triage » de Verberie (Montherl., Songe, 1922, p. 175).
Vx. Ensemble de personnes choisies, triées pour leur appartenance à l'élite. (Dict. xixeet xxes.).
C. − Arg. Coup, fois. Pour la troisième fois (...) Pierre Sora s'enferma dans la cabine téléphonique. Comme pour les deux triages précédents, la sonnerie à l'autre bout ne cessa pas (Le Breton, Rififi, 1953, p. 97).
Prononc. et Orth.: [tʀija:ʒ]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. 1. a) 1370 « action de trier » (Chartes livrées par la ville et les métiers de Dinant, fol. 13 vods Chartes confisquées aux bonnes villes du pays de Liège et du comté de Looz après la bataille d'Othée [1408], éd. E. Fairon, p. 252); cf. 1415 (Fév., Ord., X, 309 ds Gdf. Compl.); fig. 1580 chois et triage de ses raisons (Montaigne, Essais, I, 26, éd. P. Villey et V.-L. Saulnier, p. 154); b) 1763 « action de jeter au rebut les feuilles de papier tachées et déchirées » (Encyclop., Planches, t. 2, XXI [Cartier], p. 3); c) 1765 métall. (ibid., t. 16); d) 1845 « action d'enlever à la main les corps étrangers restés dans la laine après son battage » (Besch.); e) 1894 ch. de fer gare de triage (Bricka, Cours ch. de fer, t. 2, p. 219); f) 1904 œnol. triage des raisins (Nouv. Lar. ill.); 2. 1693 « personnes choisies » (Anti-menagiana, p. 187 ds Littré); 3. a) 1800 un repoussant à deux trillages « fusil à deux coups » (Les Brigands Chauffeurs ds Sain. Sources Arg. t. 2, p. 92) ,,vx`` ds J.-P. Colin, J.-P. Mével, Dict. de l'arg., Paris, Larousse, 1990; b) 1829 triage « coup, fois » à ce triage-ci (Mém. d'un forban philosophe ds Esn.); 1837 (Le Vocabulaire de Vidocq ds Sain., op. cit., p. 162). B. 1. 1343 « partie de la forêt communale attribuée au seigneur » (Arch. Mthe, H 124 d'apr. Mém. Sté archéol. lorr., t. 34, 1884, p. 305); 2. 1583 « canton, subdivision d'une forêt » (Ragueau, Indice des droicts roiaux et seigneuriaux, Paris, N. Chesneau). Dér. de trier*; suff. -age*. FEW t. 13, 2, p. 305a, note 8 a refusé de suivre DG (> Bl.-W.1-5) et de voir dans B une altér. de l'a. fr. triège « chemin le plus court, passage » 1160-74 (Wace, Rou, II, 612 ds T.-L.) conservé surtout en Franche-Comté et en Bourgogne sous la forme trèje « passage » (FEW t. 13, 2, p. 233b) et très prob. issu d'un lat. de Gaule *trebiu dér. du gaul. *treho « quartier de village; village » (cf. l'irl. treb « habitation », kymr. tref, a. bret. treb « quartier d'un village », FEW t. 13, 2, p. 233 et 234a). A 3 est prob. à rattacher à la famille de trier (FEW t. 13, 2, p. 305a et p. 307b, note 7) et non à celle de trailler « tirer, haler » (ibid., p. 172a dans lequel triage ne figure pas) comme le propose Esn. et à sa suite J.-P. Colin, J.-P. Mével, loc. cit. Fréq. abs. littér.: 68.

Wiktionnaire

Nom commun 1

triage \tʁi.jaʒ\ masculin

  1. Action de trier, de choisir ou résultat de cette action.
    • Il fait un triage, un intelligent ; il ramasse, comme un avare un trésor, ordures qui, remâchées par la divinité de l’Industrie, deviendront des objets d’utilité ou de jouissance. — (Charles Baudelaire, Du vin et du haschisch -1851)
    • Le triage a pour but de séparer par qualités les différentes parties de la toison, […]. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature ; 1re partie : Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    1. (En particulier) (Chemin de fer) Action de recomposer des trains à partir des wagons d’autres trains de marchandises.
      • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
    2. (Par métonymie) (Chemin de fer) Complexe ; gare de triage.
      • Zarzavadjian avait appris à aimer l'univers enchevêtré des arrière-gares et des voies de triage. Tous les poteaux, les potences et les portiques et leurs signalisations suspendues. — (Ian Manook, Les Temps sauvages, Paris : Éditions Albin Michel, 2015)
      • Les triages sont un rouage essentiel du système d'acheminement du fret par wagon isolé, appelé aussi « lotissement ». Chaque triage dessert une zone de ramassage-distribution d'où il reçoit les trains de desserte locale, et est en relation avec d'autres triages par des trains dits inter-triage. Un wagon isolé emprunte donc successivement un train de ramassage, puis un ou plusieurs trains inter-triages, et enfin un train de distribution jusqu'au client destinataire. — (Gare de triage sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg)

Nom commun 2

triage \tʁi.jaʒ\ masculin

  1. (Foresterie) La plus petite subdivision administrative d’une forêt ; étendue de forêt confiée à un technicien forestier territorial.
    • Le technicien forestier territorial exerce un métier au plus près du terrain. Il assure les activités de base de la gestion patrimoniale d’une forêt ou d’un espace naturel, et participe à un certain nombre d’actions spécialisées dans ce domaine. Il travaille sur son triage (zone géographique qui relève de sa responsabilité) au sein d’une unité territoriale. — (ONF, Technicien forestier territorial → lire en ligne)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

TRIAGE. n. m.
Action de trier, de choisir ou Résultat de cette action. Faire le triage. En termes de Chemins de fer, Gare de triage, Ensemble de voies de garage où les wagons de marchandises sont triés et groupés suivant leur destination.

Littré (1872-1877)

TRIAGE (tri-a-j') s. m.
  • 1Action de trier. Le membre [du conseil] de la régence viendrait accompagné des deux maîtres des requêtes avec qui il en aurait fait [des placets] les renvois et les triages, Saint-Simon, 423, 119. Aucun homme lettré de confiance, entre les mains duquel je pusse déposer mes papiers pour en faire après moi le triage, Rousseau, Confess. X.

    Action d'enlever à la main les pailles ou autres corps étrangers dont la batterie n'aurait pu débarrasser la laine.

    Action par laquelle on sépare les différents caractères d'imprimerie qui sont mêlés.

    Opération par laquelle on visite les feuilles de papier pour en ôter les petites taches et séparer les feuilles déchirées

    Opération par laquelle on sépare une partie métallique du minerai d'avec la roche dont cette partie est enveloppée.

    Terme de monnaie. Opération qui consiste à trier les pièces qui excèdent le poids pour les refondre.

  • 2 Absolument, personnes choisies. Il ne faut pas qu'il [Ménage] demeure seul ; la variété et la cohue lui plaisent, comme le triage plaît aux autres, Anti-menagiana, p. 187. La comtesse d'Ayen et Mme de Caylus excellèrent à les jouer [Esther et Athalie] devant le roi et le triage le plus étroit et le plus privilégié chez Mme de Maintenon, Saint-Simon, 66, 102.
  • 3 Terme d'eaux et forêts. Certains cantons de bois, eu égard aux coupes qu'on en fait. On coupe cette année tant d'arpents dans tel triage.

    Se dit plus ordinairement de la circonscription dans laquelle est renfermée la surveillance d'un garde.

HISTORIQUE

XIVe s. De cecy l'on n'est incertain Au cas d'un commun labouraige, Voir que du bled se faict triage, Tr. d'alchim. 816.

XVIe s. Qu'on le rende [le jeune homme] delicat au chois et triage de ses raisons, et aymant la pertinence et par consequent la briefveté, Montaigne, I, 167. Il y a un puits dans les bois, au triage de la vente aux brebis, Alcrippe, Nouv. fabrique des exc. traits de verité, édit. JEANNET, p. 28.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

TRIAGE, s. m. (Commerce.) choix que l’on fait entre plusieurs marchandises de même espece de ce qu’il y a de meilleur.

Quoique ce terme soit en usage dans le commerce pour signifier ce partage du bon avec le moindre, & du moindre d’avec le mauvais, que les marchands ont coutume de faire des denrées, drogues ou marchandises, qui font l’objet de leur commerce ; il se dit principalement du triage qu’on fait des morues seches & des laines. Voyez Laines & Morue. Dictionnaire de Commerce.

Triage, (Jurisprudence.) en terme d’eaux & forêts, signifie une portion ou canton de bois séparée & divisée du reste par quelque marque ou trace.

Quelques-uns croient que ce terme vient de celui de tiers, triens ; parce qu’ordinairement dans les bois communaux les seigneurs ont pour leur part un tiers, & les habitans les deux autres tiers.

Mais il paroît que triage vient de trier, qui signifie choisir, mettre à part ; ainsi triage signifie choix, portion séparée.

En effet, l’ordonnance des eaux & forêts, tit. 25. des bois appartenans aux communautés, veut que le quart des bois communs soit reservé pour croître en futaie dans le meilleur fonds & lieux plus commodes, par triage & désignation du grand-maître ou des officiers de la maîtrise par son ordre.

L’art. 4. du même titre veut que si les bois étoient de la concession gratuite des seigneurs, sans charge d’aucuns cens, redevance, prestation ou servitude, le tiers en pourra être distrait & séparé à leur profit, en cas qu’ils le demandent, sinon le partage n’aura lieu ; & il est dit qu’en ce cas les seigneurs n’y auront autre droit que l’usage comme premiers habitans, sans part ni triage.

Ainsi le tiers du seigneur est aussi appellé son triage ; & l’on appelle aussi triage la part des habitans, quoiqu’ils aient les deux tiers, comme il se voit en l’article 6. & suiv. du même titre. (A)

Triage, (Métallurgie & Minéralogie.) c’est ainsi qu’on nomme, dans les travaux des mines, l’opération par laquelle on sépare à coups de marteau la partie métallique du minerai d’avec la roche ou la matrice dont cette partie est enveloppée. Ce travail qui est un des plus légers de la minéralogie, se fait ordinairement par de jeunes garçons qui sont rassemblés dans une salle ou angard, & qui ont devant eux une grande table sur laquelle on place le minerai dont il faut faire le triage. Cependant cette opération n’est point exempte de danger, sur-tout quand il s’agit de travailler sur du minérai qui est chargé d’arsenic. Le but qu’on se propose par le triage c’est de diminuer le volume du minérai, & de le séparer des substances inutiles, ou de celles qui pourroient nuire à son traitement dans le fourneau de fusion.

Triage du papier, terme de Papeterie, c’est une opération par laquelle on retient toutes les feuilles du papier les unes après les autres pour en ôter toutes les petites taches noires avec un petit couteau fait exprès, pour en séparer les feuilles déchirées & les mettre au rebut, & enfin pour ployer le papier pour le mettre en main & en rame. Voyez les Pl. de Papeterie.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « triage »

Trier.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Nom commun 1) (Date à préciser) Dérivé de trier avec le suffixe -age.
(Nom commun 2) Par altération de l'ancien français triege, ayant le même sens
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

(Date à préciser) Du français triage.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « triage »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
triage trijaʒ

Citations contenant le mot « triage »

  • Le maire de Miramas veut sauver sa gare de triage grâce au plan Fret national (Archives Gomet') Gomet, Le maire de Miramas veut sauver sa gare de triage grâce au plan Fret national - Gomet'
  • En Côte-d'Or, le centre de triage de Gevrey-Chambertin auquel est rattaché le site de Perrigny-lès-Dijon est l'un des cinq plus grands carrefours ferroviaires de France. Des travaux ont été lancés en 2018 et doivent se poursuivre jusqu'en 2026 pour le rendre plus performant et plus rentable.   France 3 Bourgogne-Franche-Comté, Fret ferroviaire : le centre de triage de Gevrey-Chambertin passe à la vitesse supérieure
  • Ce vendredi 10 juillet, vers 18 h 30, à Vendin-le-Vieil, la motrice isolée d’un train de fret a subi un incendie au niveau de ses moteurs. Elle se trouvait alors sur une voie de garage de la gare de triage, le long de la rue du 1er-Mai. Le sinistre a entraîné le déclenchement d’un important dispositif de secours. Un poste de commandement des sapeurs-pompiers, une ambulance, deux fourgons pompe-tonnne et plusieurs autres véhicules ont ainsi été mobilisés. La Voix du Nord, Vendin-le-Vieil : une motrice de train de fret en feu à la gare de triage
  • Les soignants font-ils le tri parmi les patients à sauver du Covid-19 comme on criait "Les femmes et les enfants d'abord!" en plein naufrage ? Comme pour les canots de sauvetage, l'histoire du triage des malades est d'abord celle d'une réponse organisée à la pénurie. France Culture, Le triage médical et ses fantômes : a-t-on décidé de sacrifier les vieux ?
  • C’est en effet à la responsabilité des soignants qu’est traditionnellement associé le triage, perçu comme un dilemme relevant de l’éthique médicale au sens plein du terme. Il est toutefois nécessaire de rappeler que cette grille d’analyse ne saurait être exclusive quand les nations sont confrontées à une épidémie de cette ampleur. Parce que cette crise est un phénomène « total », la pratique, située en bout de chaîne, doit être replacée dans le contexte d’une responsabilité collective. L’acceptation démocratique de ces choix tragiques ne peut se faire qu’au prix d’une compréhension générale des enjeux. À ce titre, ils deviennent un problème de « justice distributive » mettant en conflit, au sein de tous les pays, plusieurs paradigmes concurrents. The Conversation, Triage médical : quelle justice face à l’exigence démocratique ?

Images d'illustration du mot « triage »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « triage »

Langue Traduction
Anglais sorting
Espagnol clasificación
Italien smistamento
Allemand sortierung
Chinois 分类
Arabe فرز
Portugais ordenação
Russe сортировка
Japonais 仕分け
Basque ordenazio
Corse ordinazione
Source : Google Translate API

Synonymes de « triage »

Source : synonymes de triage sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « triage »

Partager