La langue française

Transposition

Sommaire

  • Définitions du mot transposition
  • Étymologie de « transposition »
  • Phonétique de « transposition »
  • Citations contenant le mot « transposition »
  • Traductions du mot « transposition »
  • Synonymes de « transposition »

Définitions du mot transposition

Trésor de la Langue Française informatisé

TRANSPOSITION, subst. fém.

A. −
1.
a) Vx. Changement de lieu. (Dict. xixeet xxes.).
BEAUX-ARTS. Technique de restauration consistant à transférer sur un nouveau support une peinture, une mosaïque (d'apr. Nér. Hist. Art 1985). Synon. rentoilage (dér. s.v. rentoiler).
b) Fait qu'une chose soit placée avant ou après la position qu'elle devrait normalement occuper dans une série. Transposition de livres dans un rayon de bibliothèque.
BIOL. ,,Changement dans la localisation chromosomique d'un élément génétique`` (L'Hér. Génét. 1979 et Méd. Biol. Suppl. 1982).
CHIM. ORG. ,,Changement de position d'atome ou de radical dans une molécule provoquant la formation d'un isomère`` (Grand. 1962). Synon. réarrangement (dér. s.v. réarranger).
GÉOM. On donne à la rotation de 180 autour d'une droite le nom de symétrie ou encore de transposition par rapport à cette droite (Hadamard, Géom. ds espace, 1921 [1901], p. 97).
INDUSTR. GRAPH. Interversion, dans un texte composé, de signes, de lignes, de pages, etc. (Dict. xixeet xxes.).
LING., vieilli. Permutation de phonèmes; déplacement d'un mot, d'un groupe de mots par rapport à l'ordre dit direct, logique, naturel. Synon. métathèse.Quant à la construction, je voudrais qu'elle suivît toujours la construction pleine et directe, dans toutes ses phrases et parties de phrase; et qu'on n'y admît d'ellipses que celles qui sont faciles à suppléer, et de transpositions ou d'incises, que celles réellement utiles pour faire sentir la relation d'une proposition avec celle qui précède ou qui suit (Destutt de Tr., Idéol. 2, 1813, p. 413).Fanferluche. Palfernier. Pimpernelle. Sersifis. Le trait commun aux trois premiers de ces mots populaires c'est la transposition de l'r et de l'e, re devenu er (Gourmont, Esthét. lang. fr., 1899, p. 138).
PATHOL. ,,Déplacement de certains organes, et particulièrement des viscères, tel que l'organe considéré se trouve du côté opposé à celui qu'il occupe normalement`` (GDEL).
Transposition artérielle ou des gros vaisseaux. ,,Malformation congénitale caractérisée par une naissance de l'aorte du ventricule droit et une naissance de l'artère pulmonaire du ventricule gauche`` (Méd. Biol. Suppl. 1982).
c) P. anal. Déplacement dans le temps. Vous voudrez bien observer qu'en ce qui concerne le changement d'heure des matines, il consiste en une simple transposition de l'horaire et que nous n'y gagnons pas une minute de repos de plus (Huysmans, Oblat, t. 1, 1903, p. 221).
CHRONOL. Modification dans l'ordre de succession. La généalogie de Seth reproduit exactement le même nombre de phases que celle de Caïn lui-même (...). Seulement il y a une transposition remarquable dans l'ordre de ces générations (P. Leroux, Humanité, 1840, p. 585).
RHÉT., vieilli. Fait de placer, dans un récit, un épisode ou un développement ailleurs qu'à la place que justifierait la chronologie des événements. [C'est ici] que se présente la meilleure occasion, sans doute, de revenir sur (...) le jugement du duc d'Enghien. On va connaître tout à l'heure la véritable cause de cette transposition, et d'un aussi long retard (Las Cases, Mémor. Ste-Hélène, t. 2, 1823, p. 376).
2. Inversion de l'ordre des termes d'un rapport. Synon. permutation, renversement.Chacun d'eux donnait le bras à la femme de l'autre. Au dire de la chronique scandaleuse, cette transposition était complète (Balzac, Illus. perdues, 1837, p. 78).
LOG., MATH. Transposition d'ordre ou, p. ell., transposition. Changement de l'ordre d'application des propositions ou des termes d'une série. Synon. inversion, renversement.Pour avoir des exemples de ces renversements de séries partielles, de ces transpositions d'ordre entre des propositions qui ont le même degré de généralité, il suffit de comparer des éléments de géométrie rédigés sur des plans différents (Cournot, Fond. connaiss., 1851, p. 388).Le produit de deux facteurs n'est plus le même selon l'ordre dans lequel on les multiplie. Quelle perversité, n'est-il pas vrai? Certaines transpositions semblent ne devoir introduire rien d'imprévu (Gds cour. pensée math., 1948, p. 448).
B. − MUS. Notation ou exécution d'une composition musicale dans une tonalité différente de celle dans laquelle elle est écrite. Au moyen de la transposition, deux bonnes cantatrices, quoique avec des voix différentes, peuvent souvent produire un grand effet dans le même rôle (Stendhal, Rossini, t. 2, 1823, p. 99).Les équivalences mélodiques par modulation et transposition sont extrêmement fréquentes dans l'art grégorien (Potiron, Mus. église, 1945, p. 56).
C. −
1. Adapter le contenu d'une œuvre, un thème à un contexte différent, dans une forme différente. C'est donc sous une transposition hégélienne du christianisme que Marx se représente le mouvement moderne d'émancipation (Jaurès, Ét. soc., 1901, p. xliv).
2. Transfert, sous une forme adaptée, des méthodes ou des techniques d'un domaine dans un autre. Mettez (...) à l'acquit de M. Doré d'amusantes fantasmagories de campagne, des jeux de lumière comme au théâtre, une transposition de l'art du décor dans le dessin (Huysmans, Art mod., 1883, p. 215).[Schrodinger a démontré dès 1926] que le formalisme de la mécanique quantique pouvait être considéré comme une simple transposition algébrique de celui auquel aboutissait la mécanique ondulatoire (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 142).
INFORMAT. ,,Modification plus ou moins importante d'un logiciel pour réaliser sa portabilité et le rendre exploitable sur une machine différente de celle pour laquelle il avait été écrit à l'origine`` (Morvan Informat. 1981).
3.
a) Expression du réel par des moyens symboliques relevant de l'analogie, de l'image, des différents langages artistiques. Transposition picturale du réel. Hors de l'art, c'est-à-dire dans les œuvres qui n'ont plus pour but la transposition de la vie en écritures, en formes, en sonorités (Gourmont, Esthét. lang. fr., 1899, p. 301).Le thème bergsonien de la durée (...) devait trouver, grâce à Proust, sa transposition romanesque (Mauriac, Journal 1, 1934, p. 39).
b) Passage d'un code à un autre. La linguistique n'examine les systèmes graphiques de communication que s'ils dépendent complètement ou partiellement du système linguistique, s'ils sont à différents degrés, une transposition graphique de ce que le langage manifeste par des signes vocaux (Alarcos-Llorachds Langage, 1968, p. 519).
4. Échange, transfert. D'aventurier, je me suis fait artiste (...) transposition, radicale en apparence, de mes facultés actives (Bloy, Femme pauvre, 1897, p. 205).On ne se fait pas en quelques jours à cette transposition, sinon de regarder des bruits, du moins d'écouter avec les yeux (Proust, Guermantes 2, 1921, p. 332).
5. LING. Passage d'une classe à une autre.
a) Transposition (fonctionnelle). Changement de catégorie syntaxique. Synon. translation.Transposition fonctionnelle (BallyLing.1950, p. 116):
Lorsque, en 1934, je me suis décidé à publier (...) mon article intitulé: « Comment construire une syntaxe » (...) je me suis trouvé avoir à choisir entre le nom de translation, que j'avais toujours donné personnellement au phénomène, et celui de transposition, que j'avais ensuite trouvé chez Bally, chez M. Juret et chez M. Guillaume. Si, tout bien pesé, je me suis tenu au terme précédemment adopté (...) c'est d'abord parce que le terme de translation est plus bref d'une syllabe et partant maniable, et c'est surtout parce qu'il est la clé de tout un système terminologique commode... Tesnière, Élém. de synt. struct., 1965, p. 383.
b) Transposition sémantique. Changement de sens. La transposition fonctionnelle (qui relève exclusivement de la grammaire) doit être soigneusement distinguée de la transposition sémantique, qui intéresse aussi le lexique, par le fait que les signes changent de signification (généralement par emploi figuré) en même temps que de catégorie; c'est le cas p. ex. lorsque sang devient adjectif dans sanglant (comparez « vaisseau sanguin », transposition fonctionnelle), et glace dans (un froid) glacial (comparez « la période glaciaire ») (BallyLing.1950, p. 116).
6. RHÉT., vieilli. Application à une catégorie sémantique différente. Synon. hypallage.Je note en passant [dans Fromentin] ce « ciel balayé, brouillé, soucieux, » cette transposition et comme ce reflet de l'âme au ciel et aux objets environnants (Sainte-Beuve, Nouv. lundis, t. 7, 1864, p. 110).
7. TISS. Reproduction totale ou partielle, mais toujours exacte et point par point, des effets d'une mise en carte. (Dict. xixeet xxes.).
Prononc. et Orth.: [tʀ ɑ ̃spozisjɔ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. Ca 1270 [ms. xves.] « traduction, adaptation » (L'Art d'Amours, éd. B. Roy, p. 281, ligne 5347), attest. isolée. A. 1. 1488 « action de porter d'un lieu dans un autre » transposition de lieu (La Mer des Histoires, I, 34b, édit. 1491 ds Rom. Forsch. t. 32, p. 175); 1590 « action d'intervertir l'ordre de plusieurs choses » quelque transposition de chronologie (Montaigne, Essais, III, 9, éd. P. Villey et V.-L. Saulnier, t. 2, p. 964); 2. a) 1671 « renversement de l'ordre habituel des mots, inversion » (Bouhours, Les Entretiens d'Ariste et Eugène, 2eentretien, éd. F. Brunot, p. 38); b) 1933 ling. (Mar. Lex.). 3. 1690 impr. (Fur.); 4. 1830 méd. « déplacement de certains organes » (Encyclop. méthod. Méd. t. 13: la transposition du foie à gauche entraîne nécessairement celle du cœur à droite); 5. 1876 tissage (Lar. 19e); 6. 1933 transpositions ... moléculaires (Lar. 20e); cf. 1934 par transposition moléculaire (Boullanger, Malt., brass., p. 414); 7. 1964 électr. (Lar. encyclop.). B. 1. 1680 « action de transformer quelque chose pour l'appliquer à un domaine différent » (Mllede Scudéry, Les Conversations, Dialogue ds Littré); 2. 1694 mus. Transposition d'un ton à un autre (Ac.); 3. 1966 psychol. (Battro). Dér. de transposer*; suff. -(i)tion* sur le modèle de poser*/position*. Fréq. abs. littér.: 231. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 84, b) 111; xxes.: a) 226, b) 714.

Wiktionnaire

Nom commun

transposition \tʁɑ̃.spo.zi.sjɔ̃\ féminin

  1. Action de transposer ou résultat de cette action.
    • … mais il faut faire attention que ces répétitions de ventes & d’achats qui multiplient infructueusement la circulation ne sont que transposition, & augmentation de frais sans production de richesses. — (François Quesnay, Analyse de la formule arithmétique du tableau économique de la distribution des dépenses annuelles d’une nation agricole, 1766)
    • Les équipements de télécommunications, que l’on appelle des répéteurs, assurent les mêmes fonctions qu’un relai hertzien : ils reçoivent les émissions provenant de la Terre et les réémettent vers la Terre après amplification et transposition en fréquence. — (Télécommunications spatiales, ouvrage collectif, vol. 1, éd. Masson, 1982, p. 2)
  2. (Spécialement) Action d’intervertir l’ordre dans lequel les mots sont habituellement rangés.
    • Transposition vicieuse, élégante.
    • La poésie supporte mieux les transpositions que la prose.
  3. Interversion de feuilles d’impression, de cahiers d’écriture.
  4. (Musique) Action de faire passer d’un ton dans un autre ; résultat de cette action.
    • S’exercer à la transposition.
    • Ce n’est pas le ton original, c’est une transposition.
  5. (Génétique) Changement de la localisation d’un fragment d’ADN sur le génome.
  6. (Mathématiques) Permutation échangeant exactement deux éléments.
    • La permutation de qui envoie sur et sur tout en laissant , et inchangés est une transposition, que l’on peut noter ou (1 3).
  7. (Union européenne) (Législation) Action de transposer une directive, une décision de l’Union européenne en droit interne.
    • La circulaire du Premier ministre du 27 septembre 2004 relative à la procédure de transposition en droit interne des directives et décisions-cadres négociées dans le cadre des institutions européennes prévoit l’élaboration, dès le stade de la négociation du texte européen, d’une analyse d’impact […]. — (Secrétariat général du gouvernement et Conseil d’État, Guide de légistique, 3e version, La Documentation française, 2017, ISBN 978-2-11-145578-8 → lire en ligne)

Nom commun

transposition

  1. (Union européenne) Action de transposer une directive, une décision de l'Union européenne en droit national.
  2. (Union européenne) Transposition.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

TRANSPOSITION. n. f.
Action de transposer ou Résultat de cette action. Faire, par mégarde, une transposition de mots. La transposition des termes d'une proportion, d'une équation. Il se dit spécialement de l'Action d'intervertir l'ordre dans lequel les mots sont habituellement rangés. Transposition vicieuse. Transposition élégante. La poésie supporte mieux les transpositions que la prose. Il se dit également de l'interversion de Feuilles d'impression, de cahiers d'écriture. En termes de Musique, il se dit de l'Action de faire passer d'un ton dans un autre et du Résultat de cette action. S'exercer à la transposition. Ce n'est pas le ton original, c'est une transposition.

Littré (1872-1877)

TRANSPOSITION (tran-spô-zi-sion ; en vers, de cinq syllabes) s. f.
  • 1Action de transposer ; résultat de cette action. Ces transpositions d'épîtres [d'un Mécène à un autre] sont arrivées plus d'une fois ; et un homme du Dauphiné ayant fait le panégyrique du cardinal de Richelieu, et le trouvant mort quand il arriva, il en fit le panégyrique de la reine mère Anne d'Autriche, Scudéry, les Conversations, Dialogue. La poésie permet la transposition de tous les faits qui ne sont point écartés les uns des autres d'un grand nombre d'années, et qui n'ont entre eux aucune liaison nécessaire, Voltaire, Henr. v, Notes. Une transposition, un mot oublié suffisent pour former un sens absurde ou odieux, Voltaire, Mél. litt. à Neaulme.

    Terme d'anatomie. Transposition des viscères, cas qui se présente quelquefois, où la place des viscères est intervertie, le cœur étant à droite et le foie à gauche.

  • 2 Terme d'imprimerie et de librairie. Interversion de feuilles d'impression, de cahiers. Ce livre est plein de transpositions.
  • 3Renversement dans la construction ordinaire des mots. La transposition du génitif est fort agréable, comme dans ce vers : De ce fameux héros la valeur éclatante, Vaugelas, Rem. Not. Th. Corn. t. II, p. 542, dans POUGENS. Les transpositions légères qui donnent aux vers de la grâce et de la force, Bouhours, Entret. d'Ar. et d'Eug. 2. Quand sera le voile arraché, Qui sur tout l'univers jette une nuit si sombre ? aujourd'hui nos poëtes n'osent presque plus employer de transpositions, qui cependant ne peuvent faire qu'un bon effet, D'Olivet, Rem. Racine, 15. Il faut toujours prendre garde que les transpositions ne donnent lieu à des équivoques, Condillac, Art d'écr. I, 5.
  • 4 Terme d'algèbre. Opération qu'on fait en transposant, dans une équation, un terme d'un membre dans un autre.
  • 5 Terme de marine. Déplacement fait par un amiral entre les différentes escadres de l'armée.
  • 6 Terme de minéralogie. Déformation dans laquelle un demi-cristal est placé, comme si, après la section en deux du cristal en entier, on eût fait faire un sixième de révolution à l'une des moitiés sur l'autre.
  • 7 Terme de musique. Action de transposer. Transposition d'un ton dans un autre. Rien n'est plus naturel que de solfier par transposition, lorsque le mode est transposé, Rousseau, Ém. II. La transposition est une des plus grandes difficultés de la musique, considérée sous le rapport de la pratique ; elle exige une aptitude particulière que des lecteurs, d'ailleurs habiles, n'ont pas toujours, Fétis, la Musique, I, 4.

HISTORIQUE

XVIe s. Sa vertu [de Coriolan], par la transposition d'une seule personne des uns aux autres, avoit apporté un si estrange et si soudain changement aux affaires…, Amyot, Cor. 44. Par transposition de matière, Paré, IV, 6. Il adviendra facilement [dans les additions que Montaigne fait aux éditions de son livre] qu'il s'y mesle quelque transposition de chronologie, Montaigne, IV, 90.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

Transposition, s. f. en Algebre, se dit de l’opération qu’on fait en transposant dans une équation un terme d’un côté à l’autre ; par exemple, si , on aura en retranchant de part & d’autre c, , ou , où l’on voit que le terme c est transposé du premier membre au second avec un signe contraire à celui qu’il avoit. On ne fait aucun changement dans une équation en transposant ainsi les termes d’un membre dans l’autre, pourvu qu’on observe de leur donner des signes contraires. Par exemple, si on avoit , on auroit en ajoutant de part & d’autre c, , ou ; les regles des transpositions sont fondées sur cet axiome, que si à des quantités égales on en ajoute d’égales, ou qu’on en retranche d’égales, les tous dans le premier cas seront égaux, & les restes dans le second. (O)

Transposition, en Musique, est le changement par lequel on transporte une piece de Musique d’un ton à un autre.

Je suppose qu’on sait déjà qu’il n’y a proprement que deux modes dans la musique ; de telle sorte que composer en tel ton, n’est autre chose que fixer sur telle ou telle tonique le mode qu’on a choisi. Mais comme l’ordre des sons ne se trouve pas naturellement disposé sur toutes ces toniques, comme il devroit être pour y établir le mode, on corrige cette irrégularité par le moyen des dièzes ou des bémols dont on arme la clé, voyez Clé transposé. Quand on a donc composé un air dans quelque ton, & qu’on le veut transposer dans un autre, il ne s’agit que d’en élever ou abaisser la tonique & toutes les notes d’un ou plusieurs degrés, selon le ton qu’on a choisi ; puis de changer l’armure de la clé, conformément à ce nouveau ton : tout cela est égal pour les voix ; car en appellant toujours ut la tonique du mode majeur, & la celle du mode mineur, tous les tons leur sont indifférens, & c’est l’affaire des instrumens, voyez Gamme, Mode. Mais ce n’est pas pour ceux-ci une petite attention de transposer dans un ton ce qui est noté dans un autre : car quoiqu’ils se guident par les notes qu’ils ont sous les yeux, il faut que leurs doigts en touchent de toutes différentes, & qu’ils les alterent différemment, selon la différence de l’armure de la clé pour le ton noté & pour le ton transposé : de sorte que souvent ils doivent faire des dièses où ils voient des bémols, & vice versâ, &c.

C’est un des grands avantages du système dont nous avons parlé au mot notes, de rendre la musique notée par cette méthode également propre à tous les tons en changeant une seule lettre, ce qui, ce me semble, met pour les instrumens ces nouvelles notes au-dessus de celles qui sont établies actuellement. Voyez Notes. (S)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « transposition »

Dérivé de transposer sur le modèle de poser, position.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Du verbe to transpose.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Trans, et position.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « transposition »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
transposition trɑ̃spozisjɔ̃

Citations contenant le mot « transposition »

  • Le tableau est une transposition de la réalité. De Ludwig Wittgenstein / Tractatus logico-philosophicus
  • Tout doit être transposé. Parce que, n'est-ce pas, l'art c'est avant tout la transposition. De Marc Doré / Le Raton laveur
  • De nouvelles règles censées renforcer la protection des travailleurs détachés entrent en vigueur ce jeudi 30 juillet. La transposition de la directive européenne de 2018 intervient alors que le ministère du travail veut élaborer un plan de diminution du recours au travail détaché d’ici décembre. La Croix, Travailleurs détachés : de nouveaux droits en vigueur
  • Business : Alors qu’on attend la nomination du 3ème ministre de la culture d’Emmanuel Macron (le 6ème depuis 2012), la transposition de la Directive Européenne SMA (Services de Médias Audiovisuels) se précise et va occuper le nouveau gouvernement dans les prochains jours et prochaines semaines. ZDNet France, Directive SMA : l’état d’urgence - ZDNet
  • La transposition en droit belge de la 5e directive européenne visant à lutter contre le blanchiment d'argent comprend une surprise de taille: l’assujettissement du secteur du football professionnel . L'Echo, La nouvelle loi anti-blanchiment assujettit le football professionnel | L'Echo
  • Sur Twitter, le résultat de ce drôle de procès a suscité des réactions amusées des internautes. L'info a notamment été relayée par le compte "Curiosités juridiques", spécialisé dans les décisions de justice insolites. Un Twittos a suggéré qu'il s'agissait de la transposition, dans la vraie vie, d'un jeu vidéo japonais sorti en 2000 sur Playstation 2, "BCV : battle construction vehicles". , Insolite | Ils avaient organisé un combat ... de pelleteuses : deux Normands condamnés
  • La contribution des chaînes au financement de la création étant proportionnelle à leur chiffre d’affaires, le monde du cinéma et de l’audiovisuel s’inquiète d’une forte baisse du budget qui soutient les œuvres cinématographiques, ou les fictions et documentaires de télévision. Leur espoir, avec la transposition de la directive SMA, est que les plates-formes localisées à l’étranger compensent la diminution de la contribution des chaînes, en consacrant 25 % de leurs recettes réalisées sur le territoire français à la création. La Croix, Le financement de la création par les plates-formes attendra encore

Traductions du mot « transposition »

Langue Traduction
Anglais transposition
Espagnol transposición
Italien trasposizione
Allemand umsetzung
Chinois 换位
Arabe تبديل
Portugais transposição
Russe перестановка
Japonais 転置
Basque transposizio
Corse trasposizione
Source : Google Translate API

Synonymes de « transposition »

Source : synonymes de transposition sur lebonsynonyme.fr
Partager