La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « traitant »

Traitant

Variantes Singulier Pluriel
Masculin traitant traitants
Féminin traitante traitantes

Définitions de « traitant »

Trésor de la Langue Française informatisé

TRAITANT, -ANTE, part. prés., subst. masc. et adj.

I. − Part. prés. de traiter*.
II. − Subst. masc., HIST. Financier chargé de lever un impôt, un droit, une créance moyennant un traité avec le roi, contre le versement d'une certaine somme (d'apr. Lep. 1948). Synon. fermier, partisan.En 1385, un traitant, qui n'était pas sans quelques scrupules sur ses richesses, crut en légitimer la source en faisant quelques libéralités à l'Hôtel-Dieu (Jouy, Hermite, t. 4, 1813, p. 302).Le faste de la réception atteignit son comble quand il leur proposa une visite de la forteresse: le roi Soleil à court d'argent menant promener les traitants dans le parc de Versailles ne m'eût pas plus scandalisé (Gracq, Syrtes, 1951, p. 72).
III. − Adjectif
A. − Médecin* traitant. Anton. médecin consultant. (v. consultant B).
B. − [En parlant d'un produit] Qui traite. Shampooing traitant. [Un dermatologue] dit simplement qu'elles [les crèmes] ne sont jamais « traitantes » (Le Nouvel Observateur, 13 avr. 1966, p. 43, col. 1).
Prononc. et Orth.: [tʀ εtɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1628 subst. masc. « celui qui traite avec l'État pour affermer les impôts » (Sorel, Polyandre, I, 322-323 ds Brunot t. 4, p. 509), terme d'anc. fin.; 2. 1872 adj. (Littré: Médecin traitant, médecin qui traite un malade, les malades). Part. prés. adj. et subst. de traiter*. Fréq. abs. littér.: 394. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 752, b) 523; xxes.: a) 629, b) 374.

Wiktionnaire

Nom commun - français

traitant \tʁɛ.tɑ̃\ masculin

  1. Celui qui se chargeait du recouvrement des impositions ou deniers publics, à certaines conditions réglées par un traité.
    • Les traitants s’enrichirent beaucoup sous ce règne.
    • Le faste de la réception atteignit son comble quand il leur proposa une visite de la forteresse : le roi Soleil à court d’argent menant promener les traitants dans le parc de Versailles ne m’eût pas plus scandalisé. — (Julien Gracq, Le Rivage des Syrtes, José Corti, 1951)
    • La légende veut que cette maison, avant d’appartenir à Monsieur de Rouvroy, ait été le luxueux hôtel d’un traitant qui y hébergeait des filles d’opéra. — (Marguerite Yourcenar, Archives du Nord, Gallimard, 1977, page 176)

Adjectif - français

traitant \tʁɛ.tɑ̃\

  1. Qui traite, en particulier en parlant d’un médecin.
    • Médecin traitant, celui qui est chargé de surveiller de façon continue le cours d’une maladie, ou un patient), par opposition à un médecin vu de façon exceptionnelle.
    • Officier traitant, membre des services de renseignement chargé de recruter et de traiter des agents.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

TRAITANT (trè-tan) s. m.
  • 1Celui qui se chargeait du recouvrement des deniers publics à des conditions réglées par un traité. La veuve et les cousins, chacun y fait pour soi, Comme fait un traitant pour les deniers du roi, Corneille, Suite du Ment. I, 1. Sache quelle province enrichit les traitants, Boileau, Sat. VIII. [à Rome] Les chevaliers étaient les traitants de la république, Montesquieu, Esp. XI, 18. Pour arrêter la fraude, il faut donner au traitant des moyens de vexations extraordinaires ; et tout est perdu, Montesquieu, ib. XIII, 8. Les finances de l'État, dissipées sous Henri III, n'étaient plus alors qu'un trafic public des restes du sang du peuple, que le conseil des finances partageait avec les traitants, Voltaire, Mœurs, 174. En 1625… on avait ordonné qu'une chambre de justice serait étal lie tous les dix ans pour reprendre des mains des traitants les deniers qu'ils avaient gagnés avec le roi, Voltaire, Mél. litt. Obs. mém. Noailles. Ceux qui composaient cette compagnie se nommaient traitants, parce qu'ils avaient traité avec le roi ; ils faisaient seuls, en son nom, le commerce du sel, Condillac, Comm. gouv. II, 7.
  • 2 Adj. Médecin traitant, médecin qui traite un malade, les malades.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

TRAITANT, (Finances.) on appelle traitans des gens d’affaires qui se chargent du recouvrement des impôts, qui traitent avec le souverain de toutes sortes de taxes, revenus, projets de finances, &c. moyennant des avances en deniers qu’ils fournissent sur le champ. Ils reçoivent dix à quinze pour cent de leurs avances, & ensuite gagnent un quart, un tiers sur leurs traités. Ces hommes avides & en petit nombre ne sont distingués du peuple que par leurs richesses. C’est chez eux que la France vit pour la premiere fois en argent ces sortes d’ustensiles domestiques, que les princes du sang royal n’avoient qu’en fer, en cuivre & en étain ; spectacle insultant à la nation. Les richesses qu’ils possedent, dit l’édit de 1716, sont les dépouilles de nos provinces, la subsistance de nos peuples & le patrimoine de l’état.

Je répete ces choses d’après plusieurs citoyens sans aucune passion, sans aucun intérêt particulier, & sur-tout sans l’esprit d’humeur & de satyre, qui fait perdre à la vérité même le crédit qu’elle mérite.

M. Colbert, dit l’auteur françois de l’histoire générale, craignoit tellement de livrer l’état aux traitans, que quelque tems après la dissolution de la chambre de justice qu’il avoit fait ériger contre eux, il fit rendre un arrêt du conseil, qui établissoit la peine de mort contre ceux qui avanceroient de l’argent sur de nouveaux impôts. Il vouloit par cet arrêt comminatoire qui ne fut jamais imprimé, effrayer la cupidité des gens d’affaires ; mais bientôt après il crut être obligé de se servir d’eux sans même révoquer l’arrêt ; le roi le pressoit pour des fonds, il lui en falloit en grande hâte, & M. Colbert recourut encore aux mêmes personnes qui s’étoient enrichies dans les désastres précédens. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « traitant »

Traiter.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Participe présent de traiter.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « traitant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
traitant tretɑ̃

Citations contenant le mot « traitant »

  • N'oublions pas que toutes les croyances populaires, même les plus absurdes en apparence, reposent sur des faits réels, mais mal observés. En les traitant avec dédain, on peut perdre la trace d'une découverte. De Alexander von Humboldt
  • Le débat crispe des députés de l’Assemblée, certains traitant le projet de loi de « monstruosité » L'Avenir de l'Artois, Sur les 487 habitants testés à Arras jeudi, seuls deux sont positifs au Covid-19
  • Dans le cadre d’un contrat de sous-traitance, l’entrepreneur principal (on parle de « donneur d’ordre ») auquel le client (on parle de « maître d’ouvrage ») a fait appel pour réaliser des travaux est contractuellement responsable envers ce dernier des fautes commises par ses sous-traitants dans l’exécution des travaux qu’il leur a confiés. Les Echos Executives, Faute d’un sous-traitant : êtes-vous responsable ?, Fiscalité et droit des entreprises
  • C’est un nouveau coup dur pour la filière aéronautique, très durement touchée par la crise du coronavirus et ses conséquences. Après avoir déjà mis fin au contrat d’environ 500 intérimaires, le sous-traitant Assistance Aéronautique & Aérospatiale (AAA) a annoncé il y a quelques jours sont intention de vouloir supprimer 719 emplois en France, soit plus de 45% de ses effectifs.  , Aéronautique. Plan social chez le sous-traitant AAA, près de 300 emplois menacés à Toulouse | Actu Toulouse
  • De son côté, le représentant syndical de l’Union départementale Pascal Morel a affirmé que « la filière aéronautique est loin d’être en difficulté. Les carnets de commandes sont pleins pour dix ans au moins, donc il y a du boulot et il doit être partagé ». Il a appelé les salariés à « rester soudés ». Constatant que les sous-traitants seront évidemment les premiers touchés par la casse sociale, les représentants syndicaux ont annoncé qu’ils allaient « s’organiser avec toute la filière aéronautique pour échanger et construire », bien déterminés à ne pas accepter de suppression d’emplois et de délocalisations à l’étranger, au Maroc, en l’occurrence, où l’entreprise Sumpar possède une filiale. , Crainte de licenciements chez Sumpar, sous-traitant pour l'aéronautique, près de Rouen | 76actu

Images d'illustration du mot « traitant »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « traitant »

Langue Traduction
Anglais treating
Espagnol tratando
Italien trattamento
Allemand behandlung
Chinois 处理
Arabe علاج
Portugais tratando
Russe лечения
Japonais 扱う
Basque tratatzeko
Corse trattà
Source : Google Translate API

Synonymes de « traitant »

Source : synonymes de traitant sur lebonsynonyme.fr

Traitant

Retour au sommaire ➦

Partager