La langue française

Tournoiement

Sommaire

  • Définitions du mot tournoiement
  • Étymologie de « tournoiement »
  • Phonétique de « tournoiement »
  • Citations contenant le mot « tournoiement »
  • Images d'illustration du mot « tournoiement »
  • Traductions du mot « tournoiement »
  • Synonymes de « tournoiement »

Définitions du mot « tournoiement »

Trésor de la Langue Française informatisé

TOURNOIEMENT, subst. masc.

A. − Action de tournoyer; résultat de cette action. La jeune femme avait pour se distraire, à l'aller comme au retour, les souvenirs qu'elle ramassait sur la route au tournoiement des roues et dont elle ne se lassait jamais (A. Daudet, Pte paroisse, 1895, p. 39).Avec ses tournoiements élégants et légers, notre avion semble encenser, adorer ce que l'Islam a produit de plus parfait (Tharaud, Paris-Saïgon, 1932, p. 126).
En partic. Mouvement dans lequel sont entraînés les êtres et les choses qui tournoient. Synon. tourbillon.C'était l'heure du tournoiement joyeux des martinets et de leurs grands cris dans l'air, l'heure plus dorée du soir (Loti, Galilée, 1896, p. 234).Il y avait dans l'air des tournoiements de feuilles lasses, détachées on ne savait de quels bouleaux (Genevoix, Raboliot, 1925, p. 34).
Au fig. Mouvement agité auquel on ne résiste pas. Synon. tourbillon.Fatigué parfois de ces tournoiements de la vie littéraire, ennuyé du plaisir comme l'est une courtisane, Lousteau quittait le courant, il s'asseyait parfois sur le penchant de la berge (Balzac, Muse départ., 1844, p. 183).Et que dire de ce remous d'opinions autour de l'armée européenne, de ce tournoiement indéfini sur lequel nos alliés regardaient danser, aux Bermudes, les deux bouchons venus de France? (Mauriac, Bloc-Notes, 1953, p. 56).
B. − Sensation de vertige, de perte d'équilibre. Ils n'étouffaient plus, ils retrouvaient là leur enfance, ils sentaient se dissiper les tournoiements de tête, les ivresses que leur causaient les herbes hautes de l'aire Saint-Mittre (Zola, Fortune Rougon, 1871, p. 199).Chaque année, au printemps, le Barthaut avait des tournoiements de cerveau (Pourrat, Gaspard, 1930, p. 278).
Prononc. et Orth.: [tuʀnwamɑ ̃]. Ac. 1694, 1718: -noyement; 1740, 1762: -noiement; 1798-1878: -noiement ou -noîment (id. ds Littré); 1935: -noiement. V. gaiement. Étymol. et Hist. 1. Ca 1165 torneiement « combat » (Benoît de Ste-Maure, Troie, éd. L. Constans, 2305); 2. a) ca 1275 « action de tourbillonner » (Rose, éd. F. Lecoy, 17864); b) 1547 « sinuosité » (J. Martin, Archit. Vitruve, F 10 B IV vo); 3. 1796 « maladie des moutons et des bœufs » (Fr. Rozier, Cours compl. d'agric., Paris, t. 9, p. 438). Dér. de tournoyer*; suff. -ment1*. Fréq. abs. littér.: 94.

Wiktionnaire

Nom commun

tournoiement \tuʁ.nwa.mɑ̃\ masculin

  1. Action de ce qui tournoie.
    • Le soleil, la lune et les autres astres, qui se formaient par eux-mêmes, étaient ensuite enveloppés par le monde, ainsi évidemment que tout ce qu’il préserve, mais dès le début ils se façonnaient et s’accroissaient (de la même façon que la terre et la mer) grâce à des accrétions et des tournoiements de fines particules. — (Épicure, Lettre à Pythoclès, traduction anonyme.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

TOURNOIEMENT (tour-noi-man) s. m.
  • 1Action de ce qui tournoie. Les gouffres ne sont que des tournoiements d'eau qui sont produits par des courants opposés, et les ouragans ne sont que des tourbillons ou tournoiements d'air produits par des vents contraires, Buffon, Théorie de la terre, preuves, art. XV.

    Fig. Heureux ceux qui voient le bouleversement et le tournoiement des choses humaines ! Nicole, Essais, t. VIII, 2e part. p. 176, dans POUGENS.

  • 2Tournoiement de tête, indisposition du cerveau, durant laquelle il semble que tous les objets tournent. Ce qu'il y a de plaisant dans mon goût pour les lieux escarpés, est qu'ils me font tourner la tête ; et j'aime beaucoup ce tournoiement, pourvu que je sois en sûreté, Rousseau, Confess. IV.
  • 3Synonyme de tournis.

HISTORIQUE

XIIIe s. Et avint un jour que chevalier de son lignage aloient au tournoiement [tournoi], Chron. de Rains, 84. Cil chevalier novelement Fu venus d'ung tournoiement, Où il ot faite pour s'amie Mainte jouste et mainte envaïe [assaut], la Rose, 1190.

XIVe s. Certains esbatemens et exercitations comme seroient par aventure tournoiemens, Oresme, Eth. 89.

XVe s. Commencerent les Anglois à mener forte guerre, et faire plusieurs courses et tournoiemens ou païs de Bretaigne, Monstrelet, t. II, p. 35.

XVIe s. Un esblouissement et tournoyement de teste, Montaigne, II, 301.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « tournoiement »

Mot dérivé de tournoyer avec le suffixe -ment, en ancien français tornoiement.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Tournoyer ; provenç. torneiament, torneyamen ; ital. torneamento, torniamento.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « tournoiement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
tournoiement turnwamɑ̃

Citations contenant le mot « tournoiement »

  • La danseuse Alexia Traore, le calligraphe RamZ et le musicien Bouabdellah Khelifi (chant, violon, percussions) vous invitent à un spectacle unique. Le tournoiement, clé de l’expression d’Alexia Traore, relie sources d’inspiration et souvenirs. WISSAL offre une relecture contemporaine d’expressions traditionnelles, ancrée dans le contexte urbain. Unidivers, WISSAL – HORS LES MURS / Danse Place Robert Desnos Paris vendredi 28 août 2020
  • "Vous entrez dans un laboratoire", prévient Marie Mercadal, qui évolue entre les caméras posées au sol et les agrès suspendus aux poutres de la salle. À ses pieds, des dizaines de capes de pluie transparentes qui seront du plus bel effet quand elle volera au vent sur son trapèze. Dans un coin, derrière son ordi, Guillaume Bautista pilote caméras et effets tandis que sur un écran géant, le visage de la danseuse apparaît en gros plan et ses mouvements au sol deviennent tournoiements dans les airs. lindependant.fr, Carcassonne : le cinéma s'allie au cirque et à la danse au Viguier et à Saint-Jacques - lindependant.fr
  • Et si l’on vous disait que le tournoiement blanc des derviches, danseurs mystiques soufis, est désormais à la portée de tous ? Cette méditation en mouvement est un moyen de se reconnecter au monde qui nous entoure à travers une transe extatique. Sonia Aubel, devenue enseignante, nous guide à travers ses pas envoûtants. FemininBio, Danse du Samâ : le tournoiement sacré des derviches - FemininBio
  • Les mélodies vocales tournoient telles des mantras, sur des tapis de machines aux tournoiements doucereux, écrins de velours pour senteurs sucrées. Benzine Magazine, Sonic Boom - All Things Being Equal : un very good trip ! - Benzine Magazine
  • « Le temps d’un saut, le temps de la suspension tout au bout de l’envolée de la balançoire, le temps du vertige tout le long de la descente de la grande côte à Baie-Saint-Paul dans la voiture que conduisait mon père, le temps d’un rêve où je vole, le temps du tournoiement de la danse. » La Presse, Marie Chouinard se livre à France Culture

Images d'illustration du mot « tournoiement »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « tournoiement »

Langue Traduction
Anglais spinning
Espagnol hilado
Italien filatura
Allemand spinnen
Chinois 旋转
Arabe الدوران
Portugais fiação
Russe спиннинг
Japonais 紡糸
Basque spinning
Corse filatura
Source : Google Translate API

Synonymes de « tournoiement »

Source : synonymes de tournoiement sur lebonsynonyme.fr
Partager