La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « tégument »

Tégument

Définitions de « tégument »

Trésor de la Langue Française informatisé

TÉGUMENT, subst. masc.

A. − ANAT. Ensemble des tissus et des formations organiques (peau, poils, plumes, carapace, écailles, etc.) qui constituent le revêtement externe du corps de l'homme et des animaux. Tégument coriace des échinodermes; tégument, lisse, mince; tégument nu des reptiles. Comme chez tous les Arthropodes, la croissance s'y effectue par des mues successives, à chacune desquelles l'enveloppe rigide de chitine constituant le tégument est rejetée et remplacée par une nouvelle plus vaste (Caullery, Embryol., 1942, p. 74).Il peut être bon de pratiquer de temps à autre des pulvérisations (...) et de faire faire par périodes des massages faciaux qui favorisent une bonne nutrition des téguments (Quillet Méd.1965, p. 315).
P. métaph. Il y a cette architecture nouvelle, la seule vivante aujourd'hui, des machines qui (...) cachent, dans leur ventre secret, sous leurs téguments métalliques, des viscères où le feu circule (Faure, Espr. formes, 1927, p. 274).
B. − BOT. Membrane protectrice qui entoure un organe végétal. Tégument dur, rugueux; téguments séminaux. L'orge imparfaitement dépouillée de son enveloppe prend le nom d'orge mondée, et quand ses grains sont complètement dépouillés de leur tégument propre, elle prend celui d'orge perlée (Kapeler, Caventou, Manuel pharm. et drog., t. 2, 1821, p. 510).La fabrication de la moutarde en pâte comporte (...) un mouillage ou trempage à l'eau pour ramollir les téguments, puis un broyage humide sous meules en présence d'un verjus (Brunerie, Industr. alim., 1949, p. 107).
Prononc. et Orth.: [tegymɑ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1. 1294 « ce qui sert à recouvrir » (Mir. de S. Eloi, p. 79, Peigné ds Gdf.); 2. 1539 « ensemble des tissus qui recouvre le corps de l'homme et des animaux » (J. Canappe, 3eLivre de la Méthode Thérapeutique, p. 15 ds Fr. mod. t. 19, p. 200); 3. 1805 bot. (Lunier, Dict. des sc. et des arts); 4. 1922 p. métaph. tégument de caresses (Proust, Fugit., p. 482). Empr. au lat.tegumentum « ce qui couvre, enveloppe » d'où « couverture, abri » dér. de tegere « couvrir, recouvrir ». Fréq. abs. littér.: 65.
DÉR.
Tégumentaire, adj.a) Anat. α) Qui appartient, qui est propre au tégument. Appendices, nerfs tégumentaires. Ces surdités disparaissent très vite quand la réparation tégumentaire rétablit la tension de la membrane (Piéron, Sensation, 1945, p. 176). β) Qui constitue le tégument, qui sert de tégument. Armure tégumentaire du crocodile. Tous les organes placés à la périphérie du corps, toutes les tumeurs superficielles, et même tous les points de l'appareil tégumentaire, peuvent être le siège d'une compression spéciale (Nélaton, Pathol. chir., t. 1, 1844, p. 46).b) Méd. Qui atteint, qui affecte le tégument. L'infiltration donne au début l'impression d'une hypertrophie des muscles qui s'atrophient ensuite et prennent une dureté ligneuse. L'atteinte tégumentaire se caractérise par un œdème et des altérations superficielles (Ravault, Vignon, Rhumatol., 1956, p. 562).c) Bot. Qui concerne l'enveloppe d'un végétal ou d'un organe végétal. [L'embryon] est protégé d'enveloppes tégumentaires auxquelles s'ajoutent souvent les enveloppes du fruit (Plantefol, Bot. et biol. végét., t. 2, 1931, p. 470).− [tegymɑ ̃tε:ʀ]. − 1reattest. 1835 (Colin, in Dict. de la conversation, XX, p. 457 ds Quem. DDL t. 8); de tégument, suff. -aire*.
BBG.Quem. DDL t. 8 (s.v. tégumentaire).

Wiktionnaire

Nom commun - français

tégument \te.ɡy.mɑ̃\ masculin

  1. (Biologie) Tissu organique qui recouvre le corps des animaux.
    • Que l'on considère l'homme, les animaux quadrupèdes, les oiseaux, les cétacées, les poissons, les amphibies, les reptiles; quelle prodigieuse variété dans la figure, dans la proportion de leur corps, dans le nombre et dans la position de leurs membres, dans la substance de leur chair, de leurs os, de leurs téguments ! — (Georges-Louis Leclerc de Buffon, Discours sur la nature des animaux, in Œuvres, Bibliothèque de la Pléiade, 2007, page 437.)
    • Mais ne pouvant penser à la fois à ce que j’étais et à ce que je serais, je pensais avec désespoir à tout ce tégument de caresses, de baisers, de sommeils amis, dont il faudrait bientôt me laisser dépouiller pour jamais. — (Marcel Proust, Albertine disparue, 1925)
    • Cette larve peut vivre deux jours. Elle doit trouver une limnée (petit gastéropode aquatique) et pénétrer activement à travers son tégument. — (Samuel Boucher & Loïc Nouaille, Maladies des lapins: manuel pratique, France Agricole Éditions, 2002, page 27)
  2. (Botanique) Enveloppe de l’ovule ou de la graine.
    • C’est au niveau du tégument que se réalise une partie des échanges de matières et d’informations entre l’organisme et le milieu qui l’entoure. — (Définition de tégument sur aquaportail.com. Consulté le 26 juillet 2018)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

TÉGUMENT. n. m.
T. d'Histoire naturelle. Tissu organique qui recouvre le corps des animaux. En termes de Botanique, il se dit de l'Enveloppe de la graine. Les peaux, les écailles sont des téguments.

Littré (1872-1877)

TÉGUMENT (té-gu-man) s. m.
  • Terme d'histoire naturelle. Tout ce qui sert à couvrir, à envelopper. La peau est le tégument du corps de l'homme et des animaux. À mesure que nos organes prennent un peu de force au sortir des téguments où nous avons été renfermés neuf mois, Voltaire, Lett. M. L. C. 23 déc. 1768, sur les qualités occultes. Le corps du plus grand nombre des animaux est enveloppé, et tous les organes sont recouverts par plusieurs couches de membranes différentes qu'on nomme en général les téguments, Fourcroy, Conn. chim. t. IX, p. 252. Le tégument qui recouvre la plantule et les cotylédons est composé de trois lames qui adhèrent fortement entre elles, Mirbel, Instit. Mém. scienc. 1818, p. 304.

    Terme de botanique. Tégument propre, enveloppe immédiate de l'amande d'une graine ou spermoderme.

    Téguments floraux, le calice et la corolle, c'est-à-dire les enveloppes immédiates des organes sexuels.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « tégument »

Lat. tegumentum, de tegere, couvrir.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(XIIIe siècle) Du latin tegumentum (« enveloppement, couverture »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « tégument »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
tégument tegymɑ̃

Citations contenant le mot « tégument »

  • Les haricots secs font partie de la famille des légumineuses. Ils se conservent longtemps grâce à leur faible teneur en eau et à leur tégument (enveloppe de la graine) protecteur. , Magazine Gastronomie et Vins | Comment réussir la cuisson de ses haricots secs
  • Dans toute graine, on trouve un embryon. C’est une plante miniature : un bébé plante. Avec une petite racine (la radicule) une petite tige (la gemmule) et une ou plusieurs petites feuilles embryonnaires (les cotylédons). Cet embryon a été nourri dans les premiers temps de son développement par la plante qui a produit les graines, qu’on appelle d’ailleurs la plante-mère. Dans la graine, on trouve aussi des réserves. Du sucre, des protéines, ou des graisses, qui permettront à l’embryon de se développer en plantule, hors de la graine, au cours de sa germination. À la surface de la graine, une enveloppe protectrice nommée tégument protège, comme une peau, une coquille souple, du milieu extérieur. The Conversation, Kamil, 10 ans : « À partir d’une graine, comment on obtient une plante ? »
  • La graine est bien protégée par son écorce qu’on appelle « tégument ». À l’intérieur, se trouvent l’embryon et l’albumen. L’embryon est également appelé germe. Il se développe pour former la nouvelle plante. , Trois choses que les enfants ne savent peut-être pas sur les graines - La Roche sur Yon.maville.com
  • Cela laisse place à une diversité de techniques de transformation pour aboutir à différents produits : le tégument séché de concombre de mer (qui est de loin le produit le plus répandu sur les marchés), plus largement connu sous le nom de « bêche-de-mer ». The Conversation, Qui veut la peau du concombre de mer ?

Traductions du mot « tégument »

Langue Traduction
Anglais tegument
Espagnol tegumento
Italien tegumento
Allemand tegument
Chinois 皮套
Arabe ضمور
Portugais tegumento
Russe покров
Japonais テグメント
Basque tegumentu
Corse tegumente
Source : Google Translate API

Synonymes de « tégument »

Source : synonymes de tégument sur lebonsynonyme.fr

Tégument

Retour au sommaire ➦

Partager