La langue française

Taverne

Sommaire

  • Définitions du mot taverne
  • Étymologie de « taverne »
  • Phonétique de « taverne »
  • Citations contenant le mot « taverne »
  • Images d'illustration du mot « taverne »
  • Traductions du mot « taverne »
  • Synonymes de « taverne »

Définitions du mot taverne

Trésor de la Langue Française informatisé

TAVERNE, subst. fém.

A. − Vieilli
1. Lieu où l'on vendait du vin au détail, où l'on venait boire pour de l'argent. Taverne mal famée; tenancier de taverne. Ce sont ensuite les vins de toute provenance et de tous crus, livrés par les négociants de vins en gros. Des crieurs de vins, agents responsables devant le prévôt des marchands, crient dans les rues, deux fois par jour, le prix des vins offerts dans les tavernes et, munis d'un broc et d'un hanap, ils en donnent à goûter (Faral, Vie temps st Louis, 1942, p. 76).
2. Lieu où en payant, on pouvait boire et manger. Toute la révolution de la rue parisienne est bien marquée par le passage de la taverne de Lucas à la taverne de Peters. L'un a été, l'autre est la salle à manger des Parisiens (Goncourt, Journal, 1867, p. 320).Ainsi dans chaque cité lointaine, fabuleuse, il savait une taverne, son enseigne, et son plat le meilleur (Adam, Enf. Aust., 1902, p. 57).
Mod., péj., plais. Pilier de taverne; coureur de tavernes. Avec ça toujours ivre et hanteur de tavernes (Morand, Londres, 1933, p. 21).
3. MAR. ,,Chambre où un officier marinier, dans les vaisseaux des xvieet xviies., et le comite, dans les galères, vendait des vivres, des boissons et du tabac aux gens de l'équipage`` (Jal1).
B. − Moderne
1. Café-restaurant de genre plus ou moins rustique dont le décor rappelle les anciennes tavernes. Les mirabelles arrivaient à maturité, les jeunes messines étaient tendres, la cuisine de la grande taverne à la fois simple, substantielle et raffinée (Ambrière, Gdes vac., 1946, p. 14).
2. [Dans certains pays méditerranéens (Grèce, Turquie, etc.)] Restaurant populaire. Cette cuisine [la cuisine internationale] présente (...) l'avantage de ne pas être indigeste, pas plus que celle des petites tavernes, si l'on prend soin d'éviter les plats un peu gras (Grèce, Paris, Hachette, 1967, p. 121 [Les Guides bleus]).
3. Région. (Canada). ,,Débit de boissons réservé aux hommes (opposé à brasserie)`` (Rob. 1985).
Prononc. et Orth.: [tavε ʀn]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) 1176-81 « lieu où l'on vient boire contre de l'argent » (Chrétien de Troyes, Chevalier de la charrette, éd. M. Roques, 5538), lieu souvent mal famé, cf. 1393 (Ménagier, éd. G. E. Brereton et J. M. Ferrier, I, 3, 87, p. 35, 22: la taverne si est le moustier au Deable); b) 1825 [en réf. aux États-Unis, Baltimore] « lieu où l'on donne à manger contre de l'argent » (Chateaubriand, Voyage en Amérique ds Œuvres romanesques, éd. M. Regard, t. 1, 1969, p. 675); 2. 1672, 20 oct. « soute de navire où l'on conserve les vivres de l'équipage » (Ordonnance ds Jal1; cf. Isambert, Rec. gén. anc. lois fr., t. 19, 1829, no703). Du lat. taberna « échoppe, cabane; boutique, magasin »; [devorsoria] taberna « auberge, hôtellerie, taverne »; 1 b, par l'intermédiaire de l'angl. tavern (1286, NED), lui-même empr. au fr. (FEW t. 18, p. 122b). Fréq. abs. littér.: 295. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 358, b) 444; xxes.: a) 367, b) 489. Bbg. Gerster (W.). Beitr. zur Geschichte einiger Bezeichnungen für Gasthaus, besonders fr. taverne. Vox rom. 1946/47, t. 9, pp. 57-151.

Wiktionnaire

Nom commun

taverne \ta.vɛʁn\ féminin

  1. Cabaret, lieu où l’on sert à boire.
    • Le peu qui restaient, confirmés par enquête généalogique, s'étaient cloîtrés en des tavernes où buvaient à tire-larigot en attendant la fin du monde. — (René Favret, Le Retour de Pantagruel, L'Harmattan, 1997, page 227)

Forme de verbe

taverne \ta.vɛʁn\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de taverner.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de taverner.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de taverner.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de taverner.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de taverner.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

TAVERNE. n. f.
Cabaret, lieu où l'on donne à boire. Tenir taverne. Aller à la taverne. C'est un ivrogne qui ne bouge de la taverne. Un pilier de taverne. Il ne se dit plus guère que par mépris.

Littré (1872-1877)

TAVERNE (ta-vèr-n') s. f.
  • 1Lieu où les gens viennent boire pour de l'argent ; en ce sens, II ne se dit guère qu'avec une idée de mépris ou de débauche. De quelque façon qu'on gouverne, Pourvu que j'aille à la taverne, Il me semble que tout va bien, Mainard, Poésies, dans RICHELET. Il hante la taverne, et souvent il s'enivre, La Fontaine, Fabl. XII, 19. Passer de Mme de la Fayette à Scarron, et aller de Zaïde au Roman comique, c'est aller de la bonne compagnie à la taverne, La Harpe, Cours de litt. t. IX, p. 470, dans POUGENS.
  • 2En Angleterre, lieux où l'on donne à manger à prix d'argent.

    Par extension, il se dit avec ce même sens en France et ailleurs. Je payai mon passage au capitaine, et lui donnai un dîner d'adieu dans une très bonne taverne auprès du port, Chateaubriand, Amér. Voy. en Amérique.

  • 3Ancien terme de marine. Chambre où un officier marinier dans les vaisseaux des XVIe et XVIIe siècles, et le comite dans les galères vendaient des vivres, des boissons et du tabac au gens de l'équipage. Les tavernes furent défendues en 1672. Sa Majesté voulant retrancher les abus qui se commettent sur la plupart de ses vaisseaux de guerre par le moyen des tavernes…, Ordonn. 20 oct. 1672, dans JAL.

SYNONYME

TAVERNE, CABARET. Quand taverne est pris seulement au sens de lieu où l'on va boire, il s'y attache une idée de mépris qui n'est pas dans cabaret ; et, quand il est pris au sens de lieu où l'on donne à boire et à manger, il indique un établissement plus relevé que le cabaret.

HISTORIQUE

XIIIe s. Nul ne voise boire en taverne, se il n'est trespassant, ou tel qu'il n'ait point de meson en la ville, Ordonn. de 1256. Il aloient en la tavierne il dix ou il onze, et despendoient XX ou XXX ou plus ou moins, et mandoient à un prudhome de petit lignage de la vile, auques riche, que il paiast lor despens, Chr. de Rains, 226. Maint ribaus… despendent en la taverne Tout leur gaaing et lor espergne, Puis revont porter les fardiaus, la Rose, 5071. Nous voulons et establissons que touz nos prevos et nos baillifs… se gardent de geu de dez, de taverne…, Joinville, 295.

XIVe s. En la taverne sont faictes les meslées ; en l'eglise sont faictes les paix, Modus, f° LXV, verso. La taverne si est le moustier au deable, où ses disciples vont pour le servir, Ménagier, I, 3.

XVe s. Si aucuns privileges… ont esté donnés… ce n'a point esté fait ne entendu pour faire vente en assiette et taverne, mais simplement en detail, parce que de faire taverne est vil estate et mestier…, Déclar. du roi, 16 août 1498. En taverne pas ne t'hiverne, Car c'est une dangereuse caverne, Leroux de Lincy, Prov. t. II, p. 218.

XVIe s. Les daiz qu'on estend sur les tables ne sont permis qu'aux maisons des princes et aux tavernes, Montaigne, I, 387.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « taverne »

Du latin taberna (« échoppe, cabane »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Bourg. taivarne, tavane ; wallon, tavienn ; provenç. taverna ; espagn. taberna ; ital. taverna ; du lat. taberna, de même radical que tabula (voy. TABLE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « taverne »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
taverne tavɛrn

Citations contenant le mot « taverne »

  • Le corps d'une femme est un temple et non une taverne. De Vance Thompson
  • La taverne à roulettes, café itinérant, ateliers, spectacles 2020-08-02 – 2020-08-02 Place devant la boulangerie Badefols sur Dordogne Badefols-sur-Dordogne Dordogne Badefols-sur-Dordogne Unidivers, La taverne à roulettes, café itinérant, ateliers, spectacles Badefols-sur-Dordogne dimanche 2 août 2020
  • Étant donné que le deck est une supermajorité d’aras ornés de bijoux, jeter tout ce que vous voyez dans le mulligan pour avoir une chance de lancer des sorts est un jeu équitable car il y a plus de chances que vous en tiriez plus après la phase de mulligan de toute façon. En raison du fait qu’il n’y a pas de bonus de mana supplémentaire à gagner avec cette bagarre de taverne, vos parties se jouent généralement comme un organigramme. Jouez à toutes les bêtes efficaces que vous pourriez trouver sur vos aras, puis jouez avec vos aras, puis utilisez votre puissance de héros pour éliminer les aras égarés. L’ordre de cet organigramme peut varier un peu, mais pour la plupart, rester en tête du tableau vous garantira une victoire facile. Betanews.fr, Just Macaws est le Hearthstone Tavern Brawl de cette semaine - Betanews.fr

Images d'illustration du mot « taverne »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « taverne »

Langue Traduction
Anglais tavern
Espagnol taberna
Italien taverna
Allemand taverne
Chinois 酒馆
Arabe حانة
Portugais taberna
Russe таверна
Japonais 肩掛け
Basque tabernan
Corse taverna
Source : Google Translate API

Synonymes de « taverne »

Source : synonymes de taverne sur lebonsynonyme.fr
Partager