La langue française

Synthétique

Définitions du mot « synthétique »

Trésor de la Langue Française informatisé

SYNTHÉTIQUE, adj.

A. − [P. oppos. à analytique]
1. Qui provient, résulte d'une opération de synthèse, qui constitue une synthèse. Art, dessin synthétique; caractère, construction synthétique; un exposé, un mémoire synthétique; une forme synthétique. En conséquence, mon opinion est que, maintenant, la partie synthétique de mon œuvre est complète et suffisamment paraphrasée (Lautréam., Chants Maldoror, 1869, p. 322).Ainsi la photographie peut ressusciter un réalisme que les recherches symboliques ou synthétiques de l'esthétique contemporaine avaient écarté et que de nombreux artistes se refusent actuellement à traduire dans leurs œuvres (Arts et litt., 1935, p. 30-18).
PHILOSOPHIE
Jugement synthétique. Qui introduit dans un prédicat une notion qui n'est pas comprise dans le sujet et qui ne peut se vérifier que par les faits. [Kant] appelle synthétiques les jugements qui affirment d'un sujet un attribut qui n'y est pas contenu logiquement (Cousin, Philos. Kant, 1857, p. 46).Empl. subst. masc. à valeur de neutre. La notion kantienne du synthétique a priori, quelque ambiguë qu'elle reste par certains côtés, a ce mérite immense de souligner le fait que la rationalité peut subsister entièrement là où un élément radicalement étranger à tout mécanisme intervient (et même joue un rôle capital) (G. Marcel, Journal, 1914, p. 74).
Méthode synthétique. Méthode qui consiste à construire la représentation par un progrès de thèses, antithèses et synthèses. Si la méthode synthétique a plus fréquemment égaré les philosophes et ceux qui ont voulu se faire les interprètes de la nature, c'est que, dans le plan de la nature, autant que nous en pouvons juger, la continuité est la règle, et la discontinuité l'exception (Cournot, Fond. connaiss., 1851, p. 386).
MATH. Démonstration, géométrie synthétique. Démonstration, géométrie qui s'opère, qui se résout par construction figurée et non par l'analyse algébrique. Après un siècle d'intense rivalité entre les deux conceptions opposées de la recherche géométrique, la géométrie synthétique, malgré son remarquable développement, apparaît à la fin du XIXesiècle en net déclin (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 1, 1961, p. 29).
BIOL. Théorie synthétique. ,,Théorie, représentée spécialement par l'Anglais G. G. Simpson, qui fait la synthèse du mutationnisme et du darwinisme`` (Foulq.-St-Jean 1962).
P. ext. Qui envisage la totalité, qui considère l'ensemble des éléments. Le passage de la logique analytique à la dialectique synthétique ne peut combler l'écart qui sépare l'affirmation pure de soi de cette anxiété existante par laquelle le pain et le vin sont originairement bons (Ricœur, Philos. volonté, 1949, p. 90):
Telle est donc, dans son exposé le plus succinct, la théorie synthétique de l'impôt, c'est-à-dire, si j'ose me permettre cette comparaison familière, de cette cinquième roue du char de l'humanité, qui fait tant de bruit, et qu'on appelle, en style gouvernemental, l'État. Proudhon, Syst. contrad. écon., t. 1, 1846, p. 261.
2. [En parlant d'une pers. ou de ses attributs] Qui s'attache à synthétiser, dont la tendance d'esprit, d'intellect va vers la synthèse. L'analyse ne sait pas créer. Un homme simple, synthétique, sans critique, est plus puissant pour changer le monde et faire des prosélytes que le philosophe inaccessible et sévère (Renan, Avenir sc., 1890, p. 309).Esprit synthétique, aéré, accueillant, lucide, il fuyait les marottes, recherchait la critique (L. Daudet, Cœur brûlé, 1929, p. 8).
Empl. subst. Vous savez bien que les jeunes de ce temps sont des synthétiques. Et les types des Morticoles, où vous voulez voir le type d'un seul individu, sont des condensations des traits de dix médecins différents (Goncourt, Journal, 1894, p. 613).
3. [En parlant du caractère d'une démarche, d'un raisonnement] Qui est apte à la synthèse, qui est de nature à faire la synthèse. Tout redevient poésie dès que la connaissance, après avoir saturé les esprits, est de nouveau forcée de faire appel à l'intuition synthétique pour forcer le cercle rigide que tout système crée fatalement quand il épuise sa vertu (Faure, Espr. formes, 1927, p. 155).L'enquête de Heymans montre, avec une rigueur remarquable, que toutes les opérations où les femmes ont l'avantage sont celles précisément qui ne mettent pas en jeu l'émotivité. Alors le tour synthétique de leur esprit le rend plus inventif que celui de l'homme, toujours encombré de raisonnements (Mounier, Traité caract., 1946, p. 608).
4. LING. [En parlant d'une lang.] Qui marque les rapports grammaticaux par des modifications intérieures au mot ou en réunissant plusieurs morphèmes en un seul mot. De même l'arménien moderne semble avoir beaucoup plus de syntaxe et de construction synthétique que l'arménien antique, qui pousse très loin la dissection de la pensée (Renan, Avenir sc., 1890, p. 513).Cet effort de classification représente un net progrès sur la distinction traditionnelle de langues analytiques ou synthétiques, de langues isolantes, agglutinantes ou flexionnelles (Pottierds Langage, 1968, p. 314).
Comparatifs synthétiques. Comparatif qui peut être formé de manière synthétique (angl. greater, fr. meilleur) ou analytique (fr. plus beau, moins grand) (d'apr. Mounier 1974). . Parasynthétique*.
B. − CHIM., BIOL.
1. Qui concerne la synthèse naturelle ou spontanée d'une substance. Le parenchyme chlorophyllien, dont l'activité synthétique fabrique des produits (Plantefol, Bot. et biol. végét., t. 1, 1931, p. 223).
2. Qui est produit par synthèse artificielle. Résine, colle, paraffine, caoutchouc synthétique; parfum, diamant synthétique; hormone, hydrocortisone synthétique; fibre synthétique. Le lignite peut être également hydrogéné sous pression et constitue la matière première des carburants synthétiques allemands (Chartrou, Pétroles natur. et artif., 1931, p. 194).C'est contre ce deuxième risque que sont utilisées les pénicillines synthétiques qui ne sont pas neutralisées par la pénicillinase (Quillet Méd.1965, p. 275).
Empl. subst. Aucune entreprise caoutchoutière n'a entrepris directement la fabrication de caoutchouc synthétique, sauf Michelin qui a cédé ses participations aux deux grandes sociétés françaises de synthétique, la SOCABU et la société des élastomères de synthèse (Industr. fr. caoutch., 1965, p. 35).
3. P. méton. [En parlant d'un objet, d'une substance] Qui est constitué de produits synthétiques, élaboré avec des matériaux synthétiques. Légume synthétique; peau, cuir synthétique. Les paysans suffisaient à dévorer leur blé et il ne restait aux citadins que des aliments synthétiques aigrissant le caractère (Aymé, Puits, 1932, p. 114).Plutôt que de se faire construire un court pas épatant et dur sous la semelle, autant se servir de ce qu'il y a de plus chouette dans le genre: la terre battue synthétique (Le Point, 18 juill. 1977, p. 23, col. 1).
En partic. Tissu, textile synthétique et, p. ell., synthétique, subst. masc. Qui est fabriqué avec des fils, des fibres synthétiques. La mode, sans toutefois que les soieries et les beaux lainages aient perdu leurs droits, emploie la « rayonne » et des tissus « synthétiques », des « fermetures éclair », signe des temps (Villard, Hist. cost., 1956, p. 102).Nous avons ensuite mesuré l'efficacité de lavage des différents modèles, sur la base des cycles « basse température », les plus couramment utilisés actuellement, c'est-à-dire 60 C pour le coton et 40 C pour les synthétiques (Que choisir?nov. 1986, no222, p. 16, col. 3).
C. − ÉLECTRO-ACOUST. [En parlant d'un son] Qui est produit par synthèse (v. synthèse I C). Le son synthétique. Cette suppression de l'intermédiaire aura d'autres conséquences. En variant intelligemment les aspects de cette gravure en creux ou de cette arabesque, on pourra obtenir des sons et des timbres absolument nouveaux (Arts et litt., 1935, p. 88-10).L'année dernière, il [Jean-Michel Jarre] bat les Américains sur leur propre terrainla mégalomanieen montant à Houston un extravagant spectacle mariant l'architecture verticale d'une ville, la musique synthétique et les effets visuels (Le Monde, Suppl. radio télév., 7/8 juin 1987, p. 13, col. 1).
REM.
-synthétique, élém. de compos. entrant dans la constr. de termes sav. en biol. et en chim.,où il qualifie un procédé ou un mécanisme d'élaboration de substance dans des adj. où le 1erélém. précise la nature ou le produit de cette élaboration. V. biosynthétique (dér. s.v. biosynthèse), chimiosynthétique (s.v. chimio-), photosynthétique (dér. s.v. photosynthèse).
Prononc. et Orth.: [sε ̃tetik]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1. a) 1602 adj. « relatif à la synthèse » (Fougerolle, Diog. Laerte, p. 322 ds Gdf. Compl.); spéc. 1877 ling. langue à demi synthétique, construction synthétique (Darm. Mots nouv., p. 156); b) 1837 esprit synthétique (Sand, Mauprat, p. 123); 1841 synthétique « qui a l'esprit de synthèse » (Comte, Philos. posit., 1894, t. 5, p. 121); 2. 1866 chim. adj. (Daubrée ds C.r. de l'Ac. des sc., t. 62, p. 200); 1924 subst. (Saint-Marcet, Elodéa ou la roue de la fortune, p. 73 ds Quem. DDL t. 13). Empr. au gr. σ υ ν θ ε τ ι κ ο ́ ς « qui compose, assemble », dér. de σ υ ́ ν θ ε τ ο ς « composé, formé de », de σ υ ν τ ι ́ θ η μ ι, v. synthèse. Cf. l'adj. synthésique « qui a le caractère de la synthèse » 1874 (Planchon, Rev. des Deux-Mondes, 15 sept., p. 404 ds Littré Suppl.), plus rare. L'expr. langue synthétique est due à l'écrivain et théoricien all. W. Schlegel (1767-1845), cf. Nouv. Lar. ill. Fréq. abs. littér.: 236. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 124, b) 508; xxes.: a) 282, b) 455.
DÉR.
Synthétiquement, adv.D'une manière synthétique, par une synthèse. a) [Corresp. à supra A] Anton. analytiquement.Comment un aveugle tel que le géomètre Saunderson eût-il pu démontrer synthétiquement les propriétés nombreuses des différents corps géométriques, si pendant qu'il touchait successivement chacune des faces d'un solide, sa pensée n'en avait pas embrassé simultanément l'ordre symétrique (Maine de Biran, Influence habit., 1803, p. 73).b) [Corresp. à supra B] C'est seulement vers 1910 que furent entreprises, en Allemagne, les premières tentatives pour obtenir synthétiquement du caoutchouc (Champetier, Chim. macromol., 1957, p. 39). [sε ̃tetikmɑ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1762. 1reattest. 1725 (Mémoires de Trévoux, déc., p. 2199); de synthétique, suff. -ment2*. − Fréq. abs. littér.: 20.
BBG.Gall. 1955, p. 70. − Quem. DDL t. 20.

Trésor de la Langue Française informatisé

SYNTHÉTIQUE, adj.

A. − [P. oppos. à analytique]
1. Qui provient, résulte d'une opération de synthèse, qui constitue une synthèse. Art, dessin synthétique; caractère, construction synthétique; un exposé, un mémoire synthétique; une forme synthétique. En conséquence, mon opinion est que, maintenant, la partie synthétique de mon œuvre est complète et suffisamment paraphrasée (Lautréam., Chants Maldoror, 1869, p. 322).Ainsi la photographie peut ressusciter un réalisme que les recherches symboliques ou synthétiques de l'esthétique contemporaine avaient écarté et que de nombreux artistes se refusent actuellement à traduire dans leurs œuvres (Arts et litt., 1935, p. 30-18).
PHILOSOPHIE
Jugement synthétique. Qui introduit dans un prédicat une notion qui n'est pas comprise dans le sujet et qui ne peut se vérifier que par les faits. [Kant] appelle synthétiques les jugements qui affirment d'un sujet un attribut qui n'y est pas contenu logiquement (Cousin, Philos. Kant, 1857, p. 46).Empl. subst. masc. à valeur de neutre. La notion kantienne du synthétique a priori, quelque ambiguë qu'elle reste par certains côtés, a ce mérite immense de souligner le fait que la rationalité peut subsister entièrement là où un élément radicalement étranger à tout mécanisme intervient (et même joue un rôle capital) (G. Marcel, Journal, 1914, p. 74).
Méthode synthétique. Méthode qui consiste à construire la représentation par un progrès de thèses, antithèses et synthèses. Si la méthode synthétique a plus fréquemment égaré les philosophes et ceux qui ont voulu se faire les interprètes de la nature, c'est que, dans le plan de la nature, autant que nous en pouvons juger, la continuité est la règle, et la discontinuité l'exception (Cournot, Fond. connaiss., 1851, p. 386).
MATH. Démonstration, géométrie synthétique. Démonstration, géométrie qui s'opère, qui se résout par construction figurée et non par l'analyse algébrique. Après un siècle d'intense rivalité entre les deux conceptions opposées de la recherche géométrique, la géométrie synthétique, malgré son remarquable développement, apparaît à la fin du XIXesiècle en net déclin (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 1, 1961, p. 29).
BIOL. Théorie synthétique. ,,Théorie, représentée spécialement par l'Anglais G. G. Simpson, qui fait la synthèse du mutationnisme et du darwinisme`` (Foulq.-St-Jean 1962).
P. ext. Qui envisage la totalité, qui considère l'ensemble des éléments. Le passage de la logique analytique à la dialectique synthétique ne peut combler l'écart qui sépare l'affirmation pure de soi de cette anxiété existante par laquelle le pain et le vin sont originairement bons (Ricœur, Philos. volonté, 1949, p. 90):
Telle est donc, dans son exposé le plus succinct, la théorie synthétique de l'impôt, c'est-à-dire, si j'ose me permettre cette comparaison familière, de cette cinquième roue du char de l'humanité, qui fait tant de bruit, et qu'on appelle, en style gouvernemental, l'État. Proudhon, Syst. contrad. écon., t. 1, 1846, p. 261.
2. [En parlant d'une pers. ou de ses attributs] Qui s'attache à synthétiser, dont la tendance d'esprit, d'intellect va vers la synthèse. L'analyse ne sait pas créer. Un homme simple, synthétique, sans critique, est plus puissant pour changer le monde et faire des prosélytes que le philosophe inaccessible et sévère (Renan, Avenir sc., 1890, p. 309).Esprit synthétique, aéré, accueillant, lucide, il fuyait les marottes, recherchait la critique (L. Daudet, Cœur brûlé, 1929, p. 8).
Empl. subst. Vous savez bien que les jeunes de ce temps sont des synthétiques. Et les types des Morticoles, où vous voulez voir le type d'un seul individu, sont des condensations des traits de dix médecins différents (Goncourt, Journal, 1894, p. 613).
3. [En parlant du caractère d'une démarche, d'un raisonnement] Qui est apte à la synthèse, qui est de nature à faire la synthèse. Tout redevient poésie dès que la connaissance, après avoir saturé les esprits, est de nouveau forcée de faire appel à l'intuition synthétique pour forcer le cercle rigide que tout système crée fatalement quand il épuise sa vertu (Faure, Espr. formes, 1927, p. 155).L'enquête de Heymans montre, avec une rigueur remarquable, que toutes les opérations où les femmes ont l'avantage sont celles précisément qui ne mettent pas en jeu l'émotivité. Alors le tour synthétique de leur esprit le rend plus inventif que celui de l'homme, toujours encombré de raisonnements (Mounier, Traité caract., 1946, p. 608).
4. LING. [En parlant d'une lang.] Qui marque les rapports grammaticaux par des modifications intérieures au mot ou en réunissant plusieurs morphèmes en un seul mot. De même l'arménien moderne semble avoir beaucoup plus de syntaxe et de construction synthétique que l'arménien antique, qui pousse très loin la dissection de la pensée (Renan, Avenir sc., 1890, p. 513).Cet effort de classification représente un net progrès sur la distinction traditionnelle de langues analytiques ou synthétiques, de langues isolantes, agglutinantes ou flexionnelles (Pottierds Langage, 1968, p. 314).
Comparatifs synthétiques. Comparatif qui peut être formé de manière synthétique (angl. greater, fr. meilleur) ou analytique (fr. plus beau, moins grand) (d'apr. Mounier 1974). . Parasynthétique*.
B. − CHIM., BIOL.
1. Qui concerne la synthèse naturelle ou spontanée d'une substance. Le parenchyme chlorophyllien, dont l'activité synthétique fabrique des produits (Plantefol, Bot. et biol. végét., t. 1, 1931, p. 223).
2. Qui est produit par synthèse artificielle. Résine, colle, paraffine, caoutchouc synthétique; parfum, diamant synthétique; hormone, hydrocortisone synthétique; fibre synthétique. Le lignite peut être également hydrogéné sous pression et constitue la matière première des carburants synthétiques allemands (Chartrou, Pétroles natur. et artif., 1931, p. 194).C'est contre ce deuxième risque que sont utilisées les pénicillines synthétiques qui ne sont pas neutralisées par la pénicillinase (Quillet Méd.1965, p. 275).
Empl. subst. Aucune entreprise caoutchoutière n'a entrepris directement la fabrication de caoutchouc synthétique, sauf Michelin qui a cédé ses participations aux deux grandes sociétés françaises de synthétique, la SOCABU et la société des élastomères de synthèse (Industr. fr. caoutch., 1965, p. 35).
3. P. méton. [En parlant d'un objet, d'une substance] Qui est constitué de produits synthétiques, élaboré avec des matériaux synthétiques. Légume synthétique; peau, cuir synthétique. Les paysans suffisaient à dévorer leur blé et il ne restait aux citadins que des aliments synthétiques aigrissant le caractère (Aymé, Puits, 1932, p. 114).Plutôt que de se faire construire un court pas épatant et dur sous la semelle, autant se servir de ce qu'il y a de plus chouette dans le genre: la terre battue synthétique (Le Point, 18 juill. 1977, p. 23, col. 1).
En partic. Tissu, textile synthétique et, p. ell., synthétique, subst. masc. Qui est fabriqué avec des fils, des fibres synthétiques. La mode, sans toutefois que les soieries et les beaux lainages aient perdu leurs droits, emploie la « rayonne » et des tissus « synthétiques », des « fermetures éclair », signe des temps (Villard, Hist. cost., 1956, p. 102).Nous avons ensuite mesuré l'efficacité de lavage des différents modèles, sur la base des cycles « basse température », les plus couramment utilisés actuellement, c'est-à-dire 60 C pour le coton et 40 C pour les synthétiques (Que choisir?nov. 1986, no222, p. 16, col. 3).
C. − ÉLECTRO-ACOUST. [En parlant d'un son] Qui est produit par synthèse (v. synthèse I C). Le son synthétique. Cette suppression de l'intermédiaire aura d'autres conséquences. En variant intelligemment les aspects de cette gravure en creux ou de cette arabesque, on pourra obtenir des sons et des timbres absolument nouveaux (Arts et litt., 1935, p. 88-10).L'année dernière, il [Jean-Michel Jarre] bat les Américains sur leur propre terrainla mégalomanieen montant à Houston un extravagant spectacle mariant l'architecture verticale d'une ville, la musique synthétique et les effets visuels (Le Monde, Suppl. radio télév., 7/8 juin 1987, p. 13, col. 1).
REM.
-synthétique, élém. de compos. entrant dans la constr. de termes sav. en biol. et en chim.,où il qualifie un procédé ou un mécanisme d'élaboration de substance dans des adj. où le 1erélém. précise la nature ou le produit de cette élaboration. V. biosynthétique (dér. s.v. biosynthèse), chimiosynthétique (s.v. chimio-), photosynthétique (dér. s.v. photosynthèse).
Prononc. et Orth.: [sε ̃tetik]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1. a) 1602 adj. « relatif à la synthèse » (Fougerolle, Diog. Laerte, p. 322 ds Gdf. Compl.); spéc. 1877 ling. langue à demi synthétique, construction synthétique (Darm. Mots nouv., p. 156); b) 1837 esprit synthétique (Sand, Mauprat, p. 123); 1841 synthétique « qui a l'esprit de synthèse » (Comte, Philos. posit., 1894, t. 5, p. 121); 2. 1866 chim. adj. (Daubrée ds C.r. de l'Ac. des sc., t. 62, p. 200); 1924 subst. (Saint-Marcet, Elodéa ou la roue de la fortune, p. 73 ds Quem. DDL t. 13). Empr. au gr. σ υ ν θ ε τ ι κ ο ́ ς « qui compose, assemble », dér. de σ υ ́ ν θ ε τ ο ς « composé, formé de », de σ υ ν τ ι ́ θ η μ ι, v. synthèse. Cf. l'adj. synthésique « qui a le caractère de la synthèse » 1874 (Planchon, Rev. des Deux-Mondes, 15 sept., p. 404 ds Littré Suppl.), plus rare. L'expr. langue synthétique est due à l'écrivain et théoricien all. W. Schlegel (1767-1845), cf. Nouv. Lar. ill. Fréq. abs. littér.: 236. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 124, b) 508; xxes.: a) 282, b) 455.
DÉR.
Synthétiquement, adv.D'une manière synthétique, par une synthèse. a) [Corresp. à supra A] Anton. analytiquement.Comment un aveugle tel que le géomètre Saunderson eût-il pu démontrer synthétiquement les propriétés nombreuses des différents corps géométriques, si pendant qu'il touchait successivement chacune des faces d'un solide, sa pensée n'en avait pas embrassé simultanément l'ordre symétrique (Maine de Biran, Influence habit., 1803, p. 73).b) [Corresp. à supra B] C'est seulement vers 1910 que furent entreprises, en Allemagne, les premières tentatives pour obtenir synthétiquement du caoutchouc (Champetier, Chim. macromol., 1957, p. 39). [sε ̃tetikmɑ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1762. 1reattest. 1725 (Mémoires de Trévoux, déc., p. 2199); de synthétique, suff. -ment2*. − Fréq. abs. littér.: 20.
BBG.Gall. 1955, p. 70. − Quem. DDL t. 20.

Wiktionnaire

Adjectif

synthétique \sɛ̃.te.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à la synthèse.
    • Méthode synthétique.
    • Démonstration synthétique.
  2. (Chimie) Qui est composé par voie de synthèse.
    • Les huiles « newtoniennes », c'est-à-dire les huiles minérales et synthétiques ne comportant pas d'additif améliorant l'indice de viscosité sont dites «incisaillables», […]. — (Jean Ayel & ‎Maurice Born & al., Lubrifiants et fluides pour l'automobile, Éditions Technip, 1998, page 54)
    • En 1910, Ehrlich avait réussi à obtenir le premier exemple d'un médicament antimicrobien purement synthétique. Il s'agissait du salvarsan, en l'occurrence un composé contenant de l'arsenic (…). — (Graham L. Patrick, Chimie pharmaceutique, traduit par Paul Depovere, De Boeck, 2002, page 376)
  3. (Grammaire) Qualifie une langue qui exprime des rapports complexes par un seul mot.
    • Langue synthétique.
  4. (Linguistique) Qualifie une langue créée artificiellement à partir de plusieurs autres.
    • Le volapuk est une langue synthétique.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SYNTHÉTIQUE. adj. des deux genres
. Qui a rapport à la synthèse. Méthode synthétique. Démonstration synthétique. Il signifie, en termes de Chimie, Qui est composé par voie de synthèse. Parfum synthétique. En termes de Grammaire, Langue synthétique, Langue qui exprime des rapports complexes par un seul mot.

Littré (1872-1877)

SYNTHÉTIQUE (sin-té-ti-k') adj.
  • 1 Terme de chimie. Qui aide à former une synthèse, à reproduire par synthèse. Expériences synthétiques relatives aux météorites, Daubrée, Acad. des sc. Comptes rendus, t. LXII, p. 200.
  • 2Qui appartient à la synthèse. Méthode synthétique. Démonstration synthétique. Un système doit être un ouvrage synthétique, reposant sur la combinaison des propositions dépendantes, pour leur solidité, des principes qui leur servent de base, Sennebier, Ess. art d'obs. t. III, p. 282, dans POUGENS.

    Jugement synthétique, voy. JUGEMENT.

  • 3Qui est habile à la synthèse. Esprit synthétique.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

SYNTHÉTIQUE, adj. (Géom.) qui a rapport à la synthèse, méthode synthétique. Voyez Synthèse.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « synthétique »

Du grec ancien συνθετικός, sunthetikós, dérivé de σύνθετος, sinthetos (« composé, formé de ») avec le suffixe -ικός, -ikos, lui même de συντίθημι, suntithêmi (« composer, mettre ensemble »), de τίθημι, tithêmi (« poser, mettre »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Συνθετιϰὸς, de σύνθετος, composé, de même formation que σύνθεσις, synthèse.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « synthétique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
synthétique sintetik

Citations contenant le mot « synthétique »

  • Ils n’ont peut être pas de caleçon 100% coton dans le futur, et je suis allergique à tous les synthétiques. De Robert Zemeckis / Retour vers le Futur, Dr Emmett Brown
  • La vraie poésie est plus vraie que la science, parce qu'elle est synthétique et saisit dès l'abord ce que la combinaison de toutes les sciences pourra tout au plus atteindre une fois comme résultat. De Henri-Frédéric Amiel / Fragments d'un journal intime
  • Cornée synthétique CorNeat KPro Acuité, Une cornée synthétique pourrait sauver la vue de patients atteints de kératocône | Acuité
  • Après deux mois de travaux, les dernières touches sont apportées à cette surface de 3 200 m² qui vient d’être recouverte d’un superbe gazon synthétique vert aux démarcations blanches. Il revient au maître d’œuvre Aubin Ferry de la Société Acere de décrire les caractéristiques techniques du nouveau terrain : « Après avoir décaissé, drainé, couvert d’une couche de souplesse, la société Décoration Harmonie Réalisation a posé et assemblé les bandes de gazon synthétique larges de quatre mètres. Celles-ci ont été ensuite recouvertes de sable et de bille SBR de couleur verte, offrant ainsi à l’ouvrage stabilisé une durée de vie d’au moins vingt ans. Il faut dire que le terrain de préparation était de bonne qualité ». , Culture - Loisirs | Le club de football dispose d’un nouveau terrain synthétique
  • Très bonne nouvelle pour les joueurs de Creney, qui évoluaient en D2 cette saison... et pour les nombreux jeunes de l’école de football. La Ville a acté la construction, dans les 18 mois, d’un terrain synthétique en lieu et place d’un terrain d’entraînement, bien souvent impraticable en hiver. Journal L'Est Éclair abonné, Un terrain synthétique et une salle pour les sports de raquette verront le jour à Creney
  • En plus de cela, le rapport sur le marché mondial de Carvone synthétique fournit un aperçu informatif de plusieurs facteurs élémentaires ainsi qu’une part respective du marché Carvone synthétique pour la génération de revenus mondiale. Des données statistiques approfondies comprenant la structure des coûts, l’offre et la demande, les applications, les régions topologiques, la part de production, les technologies innovantes, les types de produits et les fabricants dominants sont également administrées dans le rapport sur le marché Synthetic Carvone. Journal l'Action Régionale, COVID-19 Impact sur la demande du marché mondial de la carvone synthétique 2020: Paramount Aromachem, Renessenz, Gem Aromatics – Journal l'Action Régionale

Images d'illustration du mot « synthétique »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « synthétique »

Langue Traduction
Anglais synthetic
Espagnol sintético
Italien sintetico
Allemand synthetik
Chinois 合成的
Arabe اصطناعي
Portugais sintético
Russe синтетический
Japonais 合成
Basque sintetikoa
Corse sintetici
Source : Google Translate API

Synonymes de « synthétique »

Source : synonymes de synthétique sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « synthétique »

Synthétique

Retour au sommaire ➦

Partager