La langue française

Stratège

Définitions du mot « stratège »

Trésor de la Langue Française informatisé

STRATÈGE, subst.

A. − Subst. masc.
1. ANTIQ. GR. [Dans de nombreuses cités, notamment à Athènes] Magistrat élu, chargé du commandement de l'armée et de la flotte (recrutement de l'armée, contrôle du budget militaire et des Affaires étrangères, pouvoirs judiciaires en matière de discipline militaire et de sûreté de l'État), et, en temps de guerre, de la direction des opérations sur terre et sur mer. Collège des stratèges; poste de stratège; stratège de la contrée, des hoplites, du Pirée. À côté des archontes elle [la cité athénienne] établit d'autres magistrats, (...) les stratèges. Le mot signifie chef de l'armée; mais leur autorité n'était pas purement militaire; ils avaient le soin des relations avec les autres cités, l'administration des finances, et tout ce qui concernait la police de la ville. (...) les stratèges avaient le pouvoir politique (Fustel de Coul., Cité antique, 1864, p. 417).Les stratèges (...) sont (...) élus par l'ensemble du peuple et leur importance augmente considérablement quand, à partir de 487/486, les archontes sont désignés par tirage au sort (Vial1972).
[Dans l'Empire byzantin] Gouverneur d'un thème. (Dict. xixeet xxes.).
[Dans l'Égypte hellénistique] Chef de l'administration militaire et civile du nome. Le stratège est le représentant du roi sur un territoire assez vaste (satrapie, nome, etc.). C'est à la fois un gouverneur militaire et un gouverneur civil (Vial1972).
2. Chef d'armée qui dirige des opérations militaires d'envergure en faisant preuve d'une grande aptitude en l'art de conduire l'ensemble des opérations. Synon. stratégicien (infra rem.), stratégiste (dér. s.v. stratégie).Art du stratège; habile stratège; qualités de stratège. Il est à noter que ce coup fatal lui est porté par Foch, qu'il était réservé au grand stratège de fermer toute issue à la stratégie, (...) plus d'événement, plus de coups de foudre (Valéry, Variété IV, 1938, p. 74).À en croire Ingersoll, Bradley fut le plus grand des stratèges, Eisenhower un aimable agent de transmission, Montgomery un égocentriste sans génie (Maurois, Journal, 1946, p. 153).
P. plaisant. ou iron. Stratège du café du commerce, en chambre (v. chambre I A 2 a). Ce vieil intellectuel avait le culte de Napoléon (...). Il refaisait les campagnes, il livrait les batailles, il discutait les opérations; il était de ces stratèges en chambre (...) qui expliquent Austerlitz et corrigent Waterloo (Rolland, J.-Chr., Maison, 1909, p. 1050).
3. P. ext. Personne apte à organiser et à conduire efficacement des opérations de combat. Il ne croyait pas plus que Christophe à la révolution: on l'avait trop annoncée, et le gouvernement se tenait sur ses gardes. Il y avait lieu de croire que les stratèges de l'émeute remettraient le combat à un moment plus opportun (Rolland, J.-Chr., Buisson ard., 1911, p. 1315).Il avait cru qu'il serait utile à l'Espagne comme conseiller, voire stratège; depuis la prise de la savonnerie, il était redevenu capitaine de pompiers. Et jamais il n'avait été aussi utile (Malraux, Espoir, 1937, p. 767).
B. − Subst. masc. ou fém., p. anal. Personne qui conçoit avec compétence et habileté des plans à longue échéance lui permettant de maîtriser l'ensemble d'une situation et d'en tirer le meilleur parti. Stratège industriel, politique. Le président du conseil coula un regard à l'aile gauche de sa majorité, visiblement ébranlée; un autre regard à droite, où l'on protestait bruyamment; le vieux stratège fit mentalement son calcul (Vogüé, Morts, 1899, p. 209).
[P. oppos. à tacticien] Le directeur doit être un tacticien et non pas un stratège, ce rôle devant être abandonné à l'Esprit-Saint (Bloy, Journal, 1903, p. 152).
REM.
Stratégicien, subst. masc.,synon. rare (supra A2).Synon. vieilli stratégiste (dér. s.v. stratégie).Le général Jomini qui est le plus habile stratégicien des Russes a été rappelé en toute hâte à Saint-Pétersbourg (Mérimée, Lettres ctessede Montijo, t. 1, 1853, p. 361).
Prononc. et Orth.: [stʀatε:ʒ]. Ac. 1798, 1835: stratègue, -tège; 1878: -tège ,,on a dit aussi stratègue``; v. Littré: -tège plus usité que -tègue; dep. Ac. 1935: -tège. Étymol. et Hist. 1. 1721 hist. anc. stratége (Trév.); d'où 2. 1845-46 (Besch.: Stratège. Se dit encore quelquefois pour Général, sous le rapport de ses connaissances dans l'art stratégique). Empr. au lat.strategus, -i « général d'armée », empr. au gr. σ τ ρ α τ η γ ο ́ ς « id. », dér. de σ τ ρ α τ ο ́ ς « armée; troupe » et α ́ γ ω « conduire ». Fréq. abs. littér.: 55.

Wiktionnaire

Nom commun

stratège \stʁa.tɛʒ\ masculin et féminin identiques

  1. (Antiquité) Général ; titre des dix chefs élus qui commandaient l’armée à Athènes et remplissaient quelques autres fonctions du pouvoir exécutif.
    • Ainsi dit-il un jour à Simonide de Céos qui requérait de lui, alors qu’il était stratège, un acte illégal : « Il ne serait pas bon poète celui qui chanterait contre la mesure, pas plus que je ne serais, moi, un magistrat correct en accordant une faveur contraire à la loi ».— (Vie de Thémistocle, Plutarque)
  2. Celui ou celle qui connaît et qui applique les règles de la stratégie.
    • Hannibal s’était montré aussi habile tacticien qu’éminent stratège ; il triomphait cette fois sans coup férir.— (Ferdinand de Navenne, Le Lac de Trasimène,1908, pages 351-374)
    • Charlotte Hedenstierna-Jonson et ses collègues estiment que cette femme était sans doute une guerrière et une stratège respectée. — (Michael Greshko, L’un des plus grands guerriers vikings était une femme sur nationalgeographic.fr. Consulté le 27 octobre 2019)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

STRATÈGE. n. m.
T. d'Antiquité. Général; titre des dix chefs élus qui commandaient l'armée à Athènes et remplissaient quelques autres fonctions du pouvoir exécutif. Il désigne, dans le langage courant, Celui qui connaît et qui applique les règles de la stratégie. Ce général est un habile stratège.

Étymologie de « stratège »

(1721) Du latin strategus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « stratège »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
stratège stratɛʒ

Citations contenant le mot « stratège »

  • Agir en primitif et prévoir en stratège. De René Char
  • Les hommes sont de grands stratèges. De Barbara Constantine / Allumer le chat
  • Pour comprendre l'absence de contrôles aux frontières, l'absence de masques, de lits de réa, absence de bâtiments pour soigner, de gel hydroalcoolique, il faut comprendre la destruction sciemment effectuée de l'Etat gaulliste stratège : Un Ministre qui décide, un Préfet et un Maire qui exécutent. Club de Mediapart, La destruction de l'Etat stratège, capable d'anticiper une épidémie ! | Le Club de Mediapart
  • Un temps vantée par les gouvernements, la désindustrialisation, par ses dégâts sur le tissu économique hexagonal, a contraint l’État à prendre des initiatives. La dernière en date étant la mise en place d’un pacte productif. Mais prendre l’habit ne fait pas le stratège et bien des emplois ont disparu de ce fait, payant les pots cassés d’une passivité, voire d’une incurie de l’État en matière d’industrie, alors même que l’industrie contribue à la création de la richesse de notre pays, comme l’a rappelé FO Métaux le 21 juin 2019. Force Ouvrière, Industrie : l’emploi exige un État stratège - Force Ouvrière
  • Le juriste stratège aide les entreprises à comprendre le droit qui est devenu une jungle complexe. Il ne se contente pas de dire le droit : il sait le simplifier d’une part, car il connaît la genèse de la règle, son interaction avec les autres règles, l’interprétation qui en est faite, ses enjeux et effets en cascade, les options possibles et les lignes rouges et d’autre part, car il a toutes les informations business nécessaires sur le contexte dans lequel la règle doit s’appliquer. Il l’explique en traduisant les concepts juridiques avec des mots du langage commun et l’illustre avec des cas d’usage pour que l’utilisateur sache quoi faire ou ne pas faire.  A l’inverse, il relie le droit au langage commun pour montrer l’interprétation juridique d’un mot (en enlevant par exemple l’expression « … vous apportera toute satisfaction » dans une annexe technique qui ouvre un champ de responsabilité sans fin). Il dit si la réponse à un enjeu juridique peut être juridique (via la conclusion d’un contrat ou une assignation en justice par exemple), opérationnelle (se doter d’un système de sécurité informatique reconnu comme une mesure de protection raisonnable) ou combinée. , Le Juriste Stratège :  la personne clé - Éditions Francis Lefebvre
  • L'entraîneur de 63 ans s'est voulu modeste sur son implication: "Je n'ai pas la prétention de donner des conseils à un Premier ministre de la France. C'est quelqu'un qui n'a pas besoin de moi pour savoir comment il va mener sa barque. Il est suffisamment subtil et stratège. Dans l'arène politique, qu'il connaît mieux que moi, il y a la nécessité parfois de quitter le consensus". RMC SPORT, « Subtil », « stratège », une « bonne personne », Onesta décrit la méthode Castex

Traductions du mot « stratège »

Langue Traduction
Anglais strategist
Espagnol estratega
Italien stratega
Allemand stratege
Chinois 战略家
Arabe استراتيجي
Portugais estrategista
Russe стратег
Japonais 戦略家
Basque estratega
Corse strategista
Source : Google Translate API

Stratège

Retour au sommaire ➦

Partager