La langue française

Spirituellement

Sommaire

  • Définitions du mot spirituellement
  • Étymologie de « spirituellement »
  • Phonétique de « spirituellement »
  • Citations contenant le mot « spirituellement »
  • Images d'illustration du mot « spirituellement »
  • Traductions du mot « spirituellement »
  • Synonymes de « spirituellement »
  • Antonymes de « spirituellement »

Définitions du mot spirituellement

Trésor de la Langue Française informatisé

SPIRITUELLEMENT, adv.

A. − [Corresp. à spirituel I et II]
1.
a) [Corresp. à spirituel I A 1] PHILOS., RELIG., vx
α) De manière incorporelle. Anton. charnellement, corporellement, physiquement.Quant aux personnes dont tu parles [le Père, le Fils, le Saint-Esprit], ce n'est point corporellement, mais spirituellement, qu'elles doivent s'entendre, et ainsi, bien qu'en réalité elles soient au nombre de trois, il n'y a en elles qu'une seule gloire, une seule éternité, une seule puissance (Thierry, Récits mérov.,t. 1, 1840, p. 311).
β) Selon l'esprit, en référence à lui. Synon. immatériellement; anton. matériellement.L'idée représentative considérée relativement à son sujet et comme image matérielle, conduit directement au matérialisme; et, prise spirituellement, elle conduit à la destruction et du corps et de l'esprit, au scepticisme absolu et à l'absolu nihilisme (Cousin, Hist. philos. XVIIIes., 2, 1829, p. 370).
b) [Corresp. à spirituel I A 2 a] En esprit, par la pensée; au niveau de l'âme. Communier spirituellement avec qqn; être spirituellement proche de qqn. Les attributs de Dieu se réfléchissant dans les qualités et les vertus humaines, quand l'âme les découvre dans une autre âme sa pareille, elle s'y unit spirituellement, elle l'aime aussi (Ozanam, Philos. Dante,1838, p. 142).[La femme] vit spirituellement dans les imaginations qu'elle hante et qu'elle féconde (Baudel., Paradis artif.,1860, p. 345).
[P. oppos. à charnellement, sensuellement] Il dit n'avoir jamais aimé les femmes que spirituellement et n'avoir jamais connu l'amour qu'avec des hommes (Gide, Journal,1921, p. 692).
2. [Corresp. à spirituel II]
a) Dans le mysticisme, la religion, la foi en Dieu. S'élever spirituellement par des exercices de piété, par des lectures pieuses; vivre spirituellement. Juliette: elle m'avait attendu ainsi qu'une lettre. Prié avec elle. Mmede Krüdener voudrait nous unir spirituellement. Juliette prend assez sérieusement à la religion. Cela durera-t-il? (Constant, Journaux,1815, p. 451).
b) [P. oppos. à temporellement] Le chef de l'Église règne spirituellement. [L'Église orthodoxe indépendante de la Grèce] est gouvernée spirituellement par des prélats canoniques (About, Grèce,1854, p. 263).
c) [P. oppos. à littéralement] ,,Au sens spirituel`` (Littré); au sens allégorique, mystique. Interpréter spirituellement un passage de l'Écriture. Il interprète trop spirituellement la Bible (Quillet1965).
B. − [Corresp. à spirituel III]
1. [À propos de productions de l'esprit] D'une manière spirituelle; avec esprit, finesse, vivacité. Anton. bêtement, platement.Écrire, répliquer, répondre spirituellement. La troisième « idée » de M. de Banville, (...) sa théorie de la rime, si spirituellement exposée dans son Petit traité de versification française (Lemaitre, Contemp.,1885, p. 19).On se racontait dans les dîners de famille qu'on avait « vertueusement » employé son dimanche à aller voir le « cousin Charles » que, le croyant un peu envieux et parent pauvre, on appelait spirituellement, en jouant sur le titre du roman de Balzac: « Le Cousin Bête » (Proust, J. filles en fleurs,1918, p. 518).
2. [À propos d'un aspect physique, en partic. d'une expression du visage] D'une manière amusante, comique. Nez retroussé, spirituellement fendu dans le bout (Balzac, Méd. camp.,1833, p. 20).Sa physionomie, si spirituellement gaie lorsqu'elle s'animait, avait en ce moment un accent de tristesse morne (Theuriet, Mariage Gérard,1875, p. 132).
3. Domaine artist.
BEAUX-ARTS. [À propos d'une manière de dessiner, de peindre] Avec beaucoup d'esprit, de finesse, de vivacité. Il admira des caricatures dessinées assez spirituellement par des gens qui sans doute avaient tâché de tuer le temps en tuant quelque chose pour s'entretenir la main (Balzac, Illus. perdues,1839, p. 255).Dessinateur impeccable, comme Ingres, illustrateur ingénieux comme Delaroche, il [Gérôme] a peint spirituellement même des histoires tragiques (Hourticq, Hist. art,Fr., 1914, p. 405).
MUS. [À propos d'une manière de composer, d'un son, d'un instrument de mus.] D'une manière alerte, vive. [Dans le scherzo du quatuor op. 127 de Beethoven] Du haut du premier violon tombe le motif C, auquel répond spirituellement taquin, le second violon, avec le motif A (Marliave, Quat. Beethoven,1925, p. 266).
Prononc. et Orth.: [spiʀitɥ εlmɑ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Ca 1120 spiritalment (opposé à carnalment) (St Brendan, éd. I. Short et B. Merrilees, 1796); ca 1200 « en esprit, d'une manière spirituelle » (Dialogue Grégoire, éd. W. Foerster, p. 108: Et se nos ne laissiez moi veoir par corporeiz oez, ia mais n'aprendereiz moi ameir spiritueilment); 2. a) 1663 « avec esprit » (Molière, Crit. de l'École des femmes, VI: Voila qui est spirituellement remarqué, et c'est prendre le fin des choses); b) 1745 arts (Bosse, Manière de graver, p. 122: elle [la gravûre en manière noire] dessine moins spirituellement et ne se prête pas assez aux saillies pleines de feu que la gravûre à l'Eau forte peut recevoir d'un habile Dessinateur). Dér. de spirituel*; suff. -ment2*. Fréq. abs. littér.: 208. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 289, b) 388; xxes.: a) 374, b) 204. Bbg. Gorcy (G.). Cf. bbg. spiritualité.

Wiktionnaire

Adverbe

spirituellement \spi.ʁi.tɥɛl.mɑ̃\ invariable

  1. Avec le caractère d’esprit, immatériellement.
    • De là vient que presque tous les philosophes confondent les idées des choses, et parlent des choses corporelles spirituellement et des spirituelles corporellement. — (Blaise Pascal, Pensées I, 1)
    • Cela suffirait, ce me semble, pour faire voir la différence des idées des mots et des idées des choses. Cette différence est la raison pourquoi,
      1° En méditant, nous parlons dans notre esprit ;
      2° Quelque spirituellement qu’on médite, chacun médite en sa langue ;
      […] — (Bernard le Bouyer de Fontenelle, Fragmens d’un traité de la raison humaine)
  2. En esprit.
    • Communier spirituellement avec le prêtre.
    • […] car quiconque hait la vérité et les lois immuables qu’elle nous donne, il tue spirituellement la justice et la sagesse éternelle qui est venue nous les apprendre […] — (Jacques-Bénigne Bossuet, Deuxième sermon pour le dimanche de la Passion : Sur le respect dû à la vérité)
    • Il [Proust] dit n’avoir jamais aimé les femmes que spirituellement et n’avoir jamais connu l’amour qu’avec des hommes. — (André Gide, Journal 1889-1939, Bibliothèque de la Pléiade, Éditions Gallimard, 1951, page 692)
  3. Au sens spirituel.
    • […] de sorte que c’était le cas d’interpréter spirituellement, selon la règle de saint Augustin, ce qui paraissait porter au mal. — (Jacques-Bénigne Bossuet, Histoire des variations des Églises protestantes XIV, 100, 1688)
  4. Avec esprit.
    • Ce n’est pas toujours par une métaphore qu’on s’exprime spirituellement : c’est par un tour nouveau, c’est en laissant deviner sans peine une partie de sa pensée : c’est ce qu’on appelle finesse, délicatesse ; et cette manière est d’autant plus agréable, qu’elle exerce et qu’elle fait valoir l’esprit des autres. — (Voltaire, Dictionnaire philosophique, « Esprit »)
    • […] l’ouverture donnait sur la loge de Gaby Million où la vedette avait laissé ses chiens. Les bêtes se mirent à aboyer.
      — Naturellement c’est plein de cabots, crut devoir déclarer spirituellement Mr. Morgan.
      — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SPIRITUELLEMENT. adv.
En esprit. Communier spirituellement avec le prêtre. Il signifie aussi Avec esprit. Il lui répondit fort spirituellement.

Littré (1872-1877)

SPIRITUELLEMENT (spi-ri-tu-è-le-man) adv.
  • 1Avec le caractère d'esprit, immatériellement. Presque tous les philosophes confondent les idées des choses, et parlent des choses corporelles spirituellement et des spirituelles corporellement, Pascal, Pens. I, 1, éd. HAVET. Quelque spirituellement qu'on médite, chacun médite en sa langue, Fontenelle, Frag. Rais. hum. Œuvr. t. IX, p. 295, dans POUGENS.
  • 2En esprit. Communier spirituellement avec le prêtre. Quiconque hait la vérité et les lois immuables qu'elle nous donne, il tue spirituellement la justice et la sagesse éternelle qui est venue nous les apprendre, Bossuet, Sermons. Haine de la vérité, 1.
  • 3Au sens spirituel. C'était le cas d'interpréter spirituellement, selon la règle de saint Augustin, ce qui paraissait porter au mal, Bossuet, Var. XIV, 100.
  • 4Avec esprit. Ce n'est pas toujours par une métaphore qu'on s'exprime spirituellement ; c'est par un tour nouveau, c'est en laissant deviner sans peine une partie de la pensée, Voltaire, Dict. phil. Esprit.

HISTORIQUE

XIIIe s. Nous creons que li drois du pere et de le [la] mere li soit descendus temporelment, et par le baptesme, li heritage de paradis esperituelment, Beaumanoir, XX, 8. Ne li enfant ne sunt pas bon qui desobeissent à lor mere, et sainte Eglise est nostre mere esperituelment, Beaumanoir, XLVI, 11.

XVIe s. Il transferoit à la chair et au monde les choses qui sont spirituellement dites du regne spirituel de Jesus-Christ, Calvin, Inst. 880.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

SPIRITUELLEMENT. Ajoutez :
5Dans le domaine spirituel. Je crois que votre emploi est à l'abri d'un nouveau règlement ; je vous prie de m'en instruire ; je suis un vrai frère, je m'intéresse à vous spirituellement et temporellement, Voltaire, Lett. à Damilaville, 15 déc. 1765.

HISTORIQUE

Ajoutez : XIIe s. Mes angelinement [comme un ange] [saint Nicolas] alout Là où besoinos l'apelout ; Tut savoit espiritelment, Wace, Saint Nicholas, V. 488.

XIVe s. Et spirituelment à parler, les meilleurs nouvelles c'on puist dire à personne devote, si sont quant on li dit que Dieu veult habiter avecques li, Miracles de Notre Dame par personnages, Paris, 1876, p. 206.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « spirituellement »

(1541) Dérivé de spirituel, par son féminin spirituelle, avec le suffixe -ment. (XIIe siècle) espiritelment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Spirituelle, et le suffixe ment ; provenç. espiritalment ; cat. espiritualement, espagn. espiritualmente.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « spirituellement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
spirituellement spiritµɛlmɑ̃

Citations contenant le mot « spirituellement »

  • La femme vit spirituellement dans les imaginations qu’elle hante et qu’elle féconde. De Charles Baudelaire / Les Paradis Artificiels, 1860
  • La poursuite du bonheur, c’est une planète sur laquelle les ressources sont utilisées pour nourrir, physiquement et spirituellement, ses habitants. De Jimmy Carter
  • Le hajj, exigeant à la fois physiquement et spirituellement, vise à susciter une plus grande humilité et une plus grande unité parmi les musulmans. News 24, Hajj symbolique très différent en Arabie saoudite au milieu du virus - News 24
  • Dans cet ouvrage, l’auteur fait un parallèle entre cette figure légendaire et un constat tout ce qu’il y a de plus réel : le vampire existe bien dans notre monde, c’est le vampire psychique qui se nourrit de notre intelligence, de nos émotions, de notre affection, aussi bien matériellement que spirituellement. Force Ouvrière, [Livres]Vampires, vous avez dit vampires ? - Force Ouvrière
  • Le rituel du Hajj est exigeant à la fois physiquement et spirituellement, et entend apporter une plus grande humilité et unité parmi les musulmans, qui doivent l'effectuer au moins une fois au cours de leur vie. Les Echos, Covid-19 : les festivités de l'Aïd à la Mecque sous contrôle | Les Echos
  • On ne peut espérer changer spirituellement si l’on ne s’y est pas préparé. De Eileen Caddy
  • Physiquement, l’homme est un mystère ; spirituellement, c’est un abîme. De André Frossard / Le monde de Jean-Paul II
  • Le confinement pourrait conduire un certain nombre de personnes à un retour sur soi spirituellement fécond. Lequel ne me semble pas du tout contradictoire, bien au contraire, avec un retour à des pratiques collectives, quand ce sera possible. Reste que les expériences faites en termes de « religion à distance » vont sans doute marquer certaines personnes. De quoi rapprocher ces dernières (qui ne seraient pas allées spontanément dans un lieu de culte « en dur ») du religieux, du spirituel ? Mais je n’ai pas de boule de cristal. Le Monde.fr, « Le confinement pourrait conduire à un retour sur soi spirituellement fécond »

Images d'illustration du mot « spirituellement »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « spirituellement »

Langue Traduction
Anglais spiritually
Espagnol espiritualmente
Italien spiritualmente
Allemand spirituell
Chinois 精神上
Arabe روحيا
Portugais espiritualmente
Russe духовно
Japonais 霊的に
Basque espiritualki
Corse spiritualmente
Source : Google Translate API

Synonymes de « spirituellement »

Source : synonymes de spirituellement sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « spirituellement »

Partager