Siphonné : définition de siphonné


Siphonné : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

SIPHONNÉ, -ÉE, part. passé et adj.

I. − Part. passé de siphonner*.
II. − Adj., arg., pop. Qui a un comportement irraisonné; qui est un peu fou. Marrant, le gars, tout sage (...) et de temps en temps on ne sait plus ce qui lui passe par la tête; ce n'est pas comme le prince de Galles, au poil, mais siphonné, on est prévenu (Butor, Passage Milan, 1954, p. 149).[Le C. :] Y nous faut une planque [où la police ne puisse nous trouver] (...) [Henri:] J'peux pas vous garder ici (...) [Le C. :] Il n'est pas question de chez toi (...) [Nous pensons] à Paul. [Henri:] (...) Vous n'êtes pas un peu siphonnés? (Le Breton, Razzia, 1954, p. 183).
Prononc.: [sifɔne]. Étymol. et Hist. 1937 (Esn.). Dér. de siphon* « tête, cerveau » avec les connotations de « tête vide (pleine de gaz) ».

Siphonné : définition du Wiktionnaire

Adjectif

siphonné \si.fɔ.ne\

  1. (Familier) Qui a perdu la raison, fou.
    • Tu es complètement siphonné, mon pauvre ami !
  2. (Cuisine) Qui a été préparé à l’aide d’un siphon.
    • Soufflé au chocolat et sa crème anglaise siphonnée. — (www.750g.com, 2012)

Forme de verbe

siphonné \si.fɔ.ne\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe siphonner.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « siphonné »

Étymologie de siphonné - Wiktionnaire

De siphonner.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « siphonné »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
siphonné sifɔne play_arrow

Citations contenant le mot « siphonné »

  • La scène s’est déroulée sur l’aire de repos du Chevreuil à hauteur de la commune de Nitry dans l’Yonne le 8 juillet dernier. C’est là qu’un chauffeur routier a stationné son poids lourd pour y passer la nuit. Durant cette même nuit, le chauffeur a été réveillé par un gros bruit. Pensant qu’un de ses collègues de route était en train de se garer à proximité, il a constaté que la réalité était tout autre. En effet, le carburant de son poids lourd a été purement et simplement été siphonné ! Et nous parlons ici de quasiment 400 litres de carburant. Bien sûr, il a été signalé l’infraction à la police qui explique que cette pratique est de plus en plus répandue entre chauffeurs routiers. Comme si le métier n’était pas suffisamment difficile... Autonews, En pleine nuit, un poids lourd se fait siphonner 400 litres de carburant par un autre chauffeur
  • En chute de 40 000 euros par rapport à l'année dernière, la section iséroise de la Ligue contre le cancer lance un appel au don urgent. En cause, le Covid-19 qui a siphonné tous les dons, au détriment des autres maladies.  France 3 Auvergne-Rhône-Alpes, Ligue contre le cancer : "le Coronavirus a siphonné tous les dons, n'oubliez pas les cancéreux".

Images d'illustration du mot « siphonné »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « siphonné »

Langue Traduction
Corse sfacciatu fora
Basque siforatu egin zen
Japonais 吸い上げた
Russe выкачивал
Portugais desviado
Arabe اختلس
Chinois 虹吸掉
Allemand abgesaugt
Italien sottratto
Espagnol desviado
Anglais siphoned off
Source : Google Translate API

Synonymes de « siphonné »

Source : synonymes de siphonné sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires