La langue française

S'empiffrer

Définitions du mot « s'empiffrer »

Wiktionnaire

Verbe

empiffrer \ɑ̃.pi.fʁe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : s’empiffrer)

  1. (Familier) Faire manger avec excès.
    • Empiffrer un enfant de confitures, de pâtisseries.
  2. (Pronominal) (Familier) Manger avec excès et gloutonnerie.
    • « C’est le regret de quitter ta Brignoline qui te talonne. — Ah ! ah ! — On veut s’empiffrer pour oublier… Monsieur veut peut-être l’argent pour lâcher sa femme et son fils et retourner chez sa maîtresse. »
      Mon père qui a demandé cinq malheureux francs ! Ce n’est pas avec cela !
      — (Jules Vallès, L’Enfant, G. Charpentier, 1889)
    • Ils jettent d’eux-mêmes leurs jeunes par-dessus bord et le coucoulet s’empiffre, s’empiffre, sans cesse affamé. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • J’ai le coeur qui s’empiffre d’émotions. — (Lynda Lemay, chanson Debout sur les pissenlits, 2010)
    • Je m'empiffrai de « pistolets » , de « couques au chocolat » , de « couques aux raisins » avec du fromage et des œufs brouillés. Le tout, accompagné d'un chocolat chaud. — (Évelyne Dress, Les Chemins de Garwolin: Roman autobiographique, Éditions Glyphe, 2016, chapitre 15)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0
Partager