La langue française

Rouget

Sommaire

  • Définitions du mot rouget
  • Étymologie de « rouget »
  • Phonétique de « rouget »
  • Citations contenant le mot « rouget »
  • Images d'illustration du mot « rouget »
  • Traductions du mot « rouget »
  • Synonymes de « rouget »

Définitions du mot rouget

Trésor de la Langue Française informatisé

ROUGET, subst. masc.

A. − Arg. Cuivre rouge. J'ai grinchi 4 plombes de Rouget à bord de la Jeanne d'Arc (Ansiaume, Arg. bagne Brest, 1821, f. 12 v o, § 327).C'est peut-être du dur? (...) − Non (...) c'est du rouget (...). − Va me chercher le rouget (...) viens chercher le rouget (Sue, Myst. Paris, t. 6, 1843, p. 132).
B. − ART VÉTÉR. Rouget (du porc). Maladie infectieuse du porc, contagieuse, transmissible à l'homme et caractérisée par des plaques rouges sur la peau. Maladie rouge, rougeole du porc, mal pourpre, le rouget, maladie contagieuse spéciale au porc, sévit dans certaines régions « pays à rouget », principalement au printemps et en été jusqu'au début de l'automne (Garcin, Guide vétér., 1944, p. 237).
C. − BOT. [,,Nom populaire de divers champignons, plus roses à la vérité ou orangés, que réellement rouges, tels que le champignon de couche, l'oronge, etc.`` (Ac. Gastr.1962)]
D. − ZOOLOGIE
1. ENTOMOL. Synon. vulg. de aoûtat.Les Rougets abondent durant l'été et l'automne en certaines contrées (Brumpt, Parasitol., 1910, p. 504).V. aoûtat ex.
2. ICHTYOL. [Nom de plusieurs poissons marins au corps allongé, recouvert de grosses écailles rouges: le rouget proprement dit, le rouget-barbet ou surmulet, le rouget surmulet et le rouget grondin, très recherchés pour leur emploi culinaire] Rougets frits, grillés, en marinade. Le rouget barbet (...) ainsi nommé à cause de ses barbillons, a la préférence des amateurs de poisson. Il abonde en Méditerranée. Le rouget grondin a une chair fine encore, mais moins délicate (Ac. Gastr.1962).Les très petits rougets de première fraîcheur, colorés et fermes, n'ont pas besoin d'être vidés, d'où leur surnom de « bécasses de mer » (CourtineGastr.1984).
Prononc. et Orth.: [ʀuʒ ε]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. Adj. xiiies. « rougeâtre, rubescent » (Eneas, éd. J. J. Salverda de Grave, Halle, 1891, 476 var. ms. G; cf. aussi Floire et Blancheflor, éd. M. M. Pelan, 2657 var. mss ACV). B. 1. 1275-1300 « poisson de mer à la couleur rougeâtre caractéristique » (Bataille de Caresme et de Charnage, éd. G. Lozinski, 192); 2. 1611 « variété de pomme à cidre » (Cotgr.); 3. 1821 arg. supra A; 4. 1842 « espèce d'acare » (Ac. Compl.); 5. 1855 « maladie du porc » (Littré-Robin, s.v. rougeole). Dér. de rouge*; suff. -et*. Fréq. abs. littér.: 30. Bbg. Quem. DDL t. 19, 21.

rouget .-

Wiktionnaire

Nom commun

rouget \ʁu.ʒɛ\ masculin

  1. Nom donné à différents poissons de coloration rouge, et spécialement à un petit poisson de la méditerranée qui a deux longues barbes sous la mâchoire inférieure.
    • Les poissons qu'on y pêche sont d'un goût excellent; ceux qu'on estime le plus et qu'on rencontre le plus fréquemment, sont : le rouget, le maquereau, le loup, la sole, deux espèces de sardines enfin et sur-tout le mulet (vulgairement muge), dont nos pêcheurs distinguent aussi deux variétés. — (M. de Rivière, « Mémoire sur la Camargue », dans les Annales de l'agriculture française, 2e série, tome 34, Paris : chez Madame Huzard, avril 1826, p. 76)
    • Il y avait encore des rougets de roche, à la chair exquise, du rouge enluminé des cyprins. — (Émile Zola, Le Ventre de Paris, Georges Charpentier, Paris, 1873)
    • Mon petit, j’ai deux rougets… Et puis, tu sais, du bœuf en daube… Tu m’en diras des nouvelles, té. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930)
  2. (Médecine vétérinaire) Maladie infectieuse qui sévit sur les porcs, contagieuse, transmissible à l’homme et caractérisée par des plaques rouges sur la peau.
    • Maladie rouge, rougeole du porc, mal pourpre, le rouget, maladie contagieuse spéciale au porc, sévit dans certaines régions « pays à rouget », principalement au printemps et en été jusqu’au début de l’automne. — (Garcin, Guide vétérinaire, 1944, p. 237)
  3. (Populaire) Cuivre rouge.
    • J’ai grinchi 4 plombes de rouget à bord de la Jeanne d’Arc. — (Ansiaume, Glossaire argotique des mots employés au bagne de Brest , 1821, f. 12 v o, § 327)
    • C’est peut-être du dur ? […]
      − Non […] c’est du rouget […].
      − Va me chercher le rouget […] viens chercher le rouget.
      — (Eugène Sue, Les Mystères de Paris, t. 6, 1843, p. 132)
  4. (Botanique) Nom populaire de divers champignons, roses ou orangés, tels l’oronge, etc.
  5. (Entomologie) (Populaire) Synonyme de aoûtat.
    • Les rougets abondent durant l’été et l’automne en certaines contrées. — (Brumpt, Précis de parasitologie, 1910, p. 504)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ROUGET. n. m.
Nom donné à différents poissons de coloration rouge, et spécialement à un Petit poisson de la Méditerranée qui a deux longues barbes sous la mâchoire inférieure.

Littré (1872-1877)

ROUGET (rou-jè, jè-t') adj.
  • Un peu rouge.

HISTORIQUE

XIIIe s. Les levres pour baisier grossetes ; Si [elle] les avoit un peu rougetes, Fl. et Bl. v. 2893.

XVIe s. Qui est l'ouvrier qui proprement t'a mis Dessus ton teinct ceste couleur rougette ? Ronsard, 170.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « rouget »

(XIIIe siècle) Composé de rouge et -et.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Diminutif de rouge 1.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « rouget »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
rouget ruʒɛ

Citations contenant le mot « rouget »

  • Lever la peau et enlever les arêtes des filets du rouget, les disposer sur une feuille de papier sulfurisé. France Inter, Recette de carpaccio de rouget barbet
  • Il a été sacré meilleur restaurant du monde l’an dernier, par un jury de 1 000 experts à travers la planète. Mauro Colagreco est le chef du Mirazur, à Menton. Recette du jour, pour l’été, avec du rouget. Franceinfo, À la carte. Portraits de chefs : l'incroyable Mauro Colagreco
  • On y ajoute une bouillabaisse de galinette (l’autre nom du rouget grondin), rascasse et vive ou une épaule d’agneau confite, petits farcis, jus au pistou accompagnés du chant des cigales, qui méritent la dégustation. On achève tout en douceur avec l’incontournable « tropézienne » astucieusement repensée par le chef pâtissier Gaétan Fiard qu’on vit il y a peu au Lutétia. Le blog de Gilles Pudlowski - Les Pieds dans le Plat, Tourrettes : plein Sud au Gaudina | Le blog de Gilles Pudlowski - Les Pieds dans le Plat

Images d'illustration du mot « rouget »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « rouget »

Langue Traduction
Anglais red mullet
Espagnol salmonete
Italien muggine rossa
Allemand rotbarbe
Chinois 红鲻鱼
Arabe سمك سلطان إبراهيم
Portugais salmonete
Russe красная кефаль
Japonais 赤ボラ
Basque mullet gorria
Corse mullizzu rossu
Source : Google Translate API

Synonymes de « rouget »

Source : synonymes de rouget sur lebonsynonyme.fr
Partager