La langue française

Rococo

Sommaire

  • Définitions du mot rococo
  • Étymologie de « rococo »
  • Phonétique de « rococo »
  • Citations contenant le mot « rococo »
  • Images d'illustration du mot « rococo »
  • Traductions du mot « rococo »
  • Synonymes de « rococo »
  • Antonymes de « rococo »

Définitions du mot « rococo »

Trésor de la Langue Française informatisé

ROCOCO, subst. masc. et adj.

A. − ARCHIT., ARTS DÉCOR. ou, plus rare, PEINT., parfois péj.
1. Subst. masc. Style en vogue au xviiies. notamment, voisin du style rocaille, et caractérisé par une ornementation surchargée, abondante en volutes, guirlandes etc., par le goût d'une fantaisie débordante, d'une grâce maniérée. L'église de San Mose, avec sa façade d'un rococo flamboyant, tourmenté, presque farouche dans sa violente exagération (Gautier, Italia, 1852, p. 146).[David] a élagué les fioritures du rococo, il a dépouillé l'art des gentillesses décoratives, des ritournelles du pinceau (Hourticq, Hist. art, Fr., 1914, p. 315).
P. méton. Œuvre réalisée dans ce style. La maison (...) meublée, en rococo, de chaises à dossiers ovales, de tables contournées (Adam, Enf. Aust., 1902, p. 257).
Rem. ,,Au xixesiècle, le mot était senti comme familier et un peu vulgaire. (...) Dans l'état actuel de la langue française, « rococo » est encore synonyme de vieillerie désuète et quelque peu ridicule. Le baroque et le maniérisme ont acquis le statut noble des grandes notions d'histoire de l'art; « pompier » reste un vocable fortement outrageant; « rococo » est entre les deux`` (Encyclop. univ. t. 14 1972, p. 289).
2. Adjectif
a) [En parlant d'un édifice, d'un objet décoratif] Qui appartient au rococo ou qui s'en inspire. On aperçoit (...) un joli châtelet rococo qui a l'air d'une pâtisserie maniérée ou d'une pendule du temps de Louis XV, avec son bassin lilliputien et son jardinet Pompadour, dont on embrasse toutes les volutes, toutes les fantaisies et toutes les grimaces d'un coup d'œil (Hugo, Rhin, 1842, p. 52).L'église où commence le goût d'ornements rococo, fleurs artificielles, rubans, pompons, guirlandes de papier peint (Flaub., Champs et grèves, 1848, p. 184).
− Domaine vestimentaire.Un jupon matelassé à petites roses rococo (Giono, Que ma joie demeure, 1935, p. 172).
Broderie rococo. Broderie exécutée avec de minces rubans de couleur. Les dessins exécutés en broderie rococo ne sont composés que de fleurettes et de petites feuilles (...). La broderie est exécutée en ruban très étroit appelé ruban comète ou ruban rococo (V. Paulin, Manuel de broderies et dentelles, 1926, p. 108).Ruban rococo ou, p. ell., rococo, subst. masc. Ruban servant à cette broderie. Une variété de faveur, le rococo, de 4 millimètres de large, de couleur nuancée et dégradée (...) sert en broderie (J. Coulon, Technol. gén. modiste, 1951, p. 26).
b) Rare. [En parlant d'un artiste] Dont l'œuvre se rattache au style rococo. Dans le domaine du mobilier, de l'orfèvrerie ou des arts décoratifs,chacun conçoit sans trop de peine ce qu'est un objet rococo (...); Tiepolo, Maulbertsch, Boucher sont-ils des peintres baroques ou des peintres rococo? (Encyclop. univ.t. 141972,p. 289).
B. − P. anal., domaine littér., musical, gén. péj.
1. Subst. masc. Ce qui présente des enjolivures superflues, des formules trop apprêtées. En littérature il [Henri Lavedan] vise le précieux, le rarissime, et il réalise le pire rococo, la fausse ingéniosité, le Rostand en prose (L. Daudet, Entre-deux-guerres, 1915, p. 81).
2. Adj. [En parlant d'une chose] Qui se caractérise par un charme suranné, une recherche excessive. Synon. affecté, alambiqué, maniéré, sophistiqué; anton. dépouillé, pur, simple.Madame Viardot (...) entreprit de faire quelque chose avec ce morceau démodé [l'air à roulades de l'Orphée de Gluck] (...) Elle modifia les traits, substitua aux vermicelles rococos des arabesques de haut style (Saint-Saëns, Portr. et souv., 1909, p. 211).Il arrive (...) qu'une forme qui se cherche mette à fuir le lieu commun une certaine affectation fatigante. C'est mon principal grief contre le style de ce livre. Un style rococo (Cocteau, Potomak, 1919, p. 35).
C. − Au fig., péj.
1. [En parlant d'une chose abstr.] Adj. Qui se rapporte à de vieilles traditions, qui date ridiculement. Synon. antique, démodé, dépassé, désuet, périmé, vieillot; anton. contemporain, neuf, nouveau, récent.Une provision d'idées fausses, arriérées, saugrenues, un sentimentalisme rococo du temps d'Ipsiboé, du jeune Florange (A. Daudet, Femmes d'artistes, 1874, p. 134).Il était bien entiché d'idées rococo, le vieux comte (Richepin, Glu, 1881, p. 208).
2. [En parlant d'une pers.]
a) Adj. Qui se rattache à une époque révolue, qui se caractérise par une allure, des idées passées de mode. Synon. ancien, rétrograde, vieux jeu*; anton. jeune, moderne, à la page.Si je tarde (...), on me dira, quand je reviendrai, que je suis une perruque, un vieux, que mon temps est fini, que je suis Empire, rococo! (Balzac, Cous. Pons, 1847, p. 219).Combien Hugo et Musset sont devenus, au moins pour nous, rococos, dessus de pendule (Léautaud, Journal littér., 1, 1905, p. 187).
b) Subst., rare, vx. Personne qui a une prédilection pour le passé, les choses anciennes. Je suis un vieux légitimiste, moi! un rococo!... est-ce que vous me trouvez une tête d'orléaniste? (Gyp, Gde vie, 1891, p. 13).
Rem. Rococo dans ses empl. subst. est gén. utilisé au sing.; dans ses empl. adj., il n'est pas nécessairement inv. au plur., comme l'affirment plusieurs aut., notamment Colin 1971 et Hanse Nouv. 1983.
REM. 1.
Rococote, adj. fém.,fam., rare, vx, synon. de rococo.Que va dire mon fils à son arrivée, en retrouvant sa paternité si rococote (...), mon fils, qui arrive aujourd'hui de Paris, le foyer du beau langage (Labiche, Deux papas, 1845, 1, p. 381).
2.
Rococoter, verbe intrans.,hapax. Rechercher le style, les objets rococo(s). − (...) il faudra que nous allions aux commissaires-priseurs (...); nous irons rococoter... C'est très-amusant (Goncourt, R. Mauperin, 1864, p. 180).
3.
Rococot(t)erie,(Rococoterie, Rococotterie) subst. fém.,rare, vx. Ce qui a un caractère rococo. Je te défie de me citer une faute échappée, une omission de quelque grand'œuvre, ça se pourrait encore; mais un anachronisme, une rococotterie, une cochonnerie, cela est impossible (Flaub., Corresp., 1839, p. 49).Des musées d'Allemagne, il tombe sur les musées d'Italie et là, une flâne (...) dans les ghettos, les tableaux, la rococoterie, des enthousiasmes (Goncourt, Man. Salomon, 1867, p. 101).
4.
Rococotier, -ière, subst. et adj.,rare, vx. (Personne) qui aime, qui recherche le rococo et, p. ext., les choses anciennes. Monselet (...) nous charge en rococotiers du XVIIIesiècle, furieux et enragés. (...) nous achetons (...) le plus délicieux Lancret du monde (...), 300 dessins de costumes d'opéra de 1770 (Goncourt, Journal, 1858, p. 441).La Princesse est assez rococotière. Souvent, elle fait la partie d'aller (...) voir les marchands de curiosités (Goncourt, Journal, 1863, p. 1283).
Prononc. et Orth.: [ʀ ɔkɔko], [-ko-], [ʀoko-]. Att. ds Ac. dep. 1878. Graph. roccoco ds Borel, Champavert, 1833, pp. 9-10. Étymol. et Hist. 1. 1825 adj. « démodé, vieilli » (Feuilleton des Débats, 20 mars ds Quem. DDL t. 21); 2. a) 1828 « qui appartient au style du XVIIIes., surchargé d'ornements contournés » (d'apr. FEW); 1834 « id. » (Boiste); b) 1829 « style rocaille du xviiies. » (Stendhal, Prom. ds Rome, t. 1, p. 138). Dér. irrégulier de rocaille « style qui utilise la rocaille », avec réduplication de la syll. co, v. FEW t. 10, p. 441a, note 10. Fréq. abs. littér.: 95. Bbg. Blunt (A.). Some use and misuses of the terms baroque and rococo as applied to architecture. London, 1973, 53 p. − Lüthje (R. J.). Begriffsbestimmungen des Rokoko und ihre Anwendung auf die frz. Literatur. Rom. Jahrb. 1980, t. 31, pp. 79-106. − Quem. DDL t. 21. − Santoli (V.). Manierismo, Barocco, Rococo. In: Fra germanica e Italia, scritti di storia letterarica. Firenze, 1962, pp. 271-283.

Wiktionnaire

Adjectif

rococo \ʁo.ko.ko\ masculin et féminin identiques

  1. (Arts) Genre d’architecture, d’ameublement à la mode au dix-huitième siècle, et qui est caractérisé par la profusion des ornements contournés et des rocailles.
    • Vous ne trouverez pas une superficie d’un pouce carré qui ne soit guillochée, festonnée, dorée ou peinte ; tout ce que le genre désigné chez nous sous le nom de rococo a laissé de plus rocailleux et de plus désordonné, avec une épaisseur et un entassement de luxe que le bon goût français, même aux pires époques, a toujours su éviter. Ce pompadour-hollando-chinois amuse et surprend en Andalousie. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)
    • On remue le prie-Dieu, les chaises, le confessionnal rococo, joli comme une pièce de nougat, on dérange la statue des saints, on met en lambeaux les toiles d’araignée. — (René Boylesve, La leçon d’amour dans un parc, Calmann-Lévy, 1920, réédition Le Livre de Poche, page 152)
    • Cette fin de l’ère rococo dans les Pays-Bas autrichiens laisse le même arrière-goût pâteux que les natures mortes des petits-maîtres flamands de l’époque, avec leurs fruits, leur foie gras en croûte, et leurs cadavres de bêtes sur des plats de vermeil et des tapis turcs. — (Marguerite Yourcenar, Souvenirs pieux, 1974, collection Folio, page 102)
    • François Boucher est l’un des principaux « acteurs » du mouvement rococo. Il peint de nombreuses scènes pastorales ou mythologiques mais aussi des scènes d’amour et des scènes de plaisirs qui traduisent les mœurs relâchées de l’époque. — (Sabrina Cauchy, Les bouquetières-chapelières en fleurs à Paris sous l’Ancien Régime, 2007)
  2. (Figuré) (Familier) Qui est suranné, passé de mode.
    • Oh ! me dit le commissaire-priseur, tout cela était bien rococo. » Mot épouvantable qui flétrissait toutes les religions de mon enfance et me dépouillait de mes premières illusions, les plus chères de toutes. — (Honoré de Balzac, La Peau de chagrin, 1831)
    • Gaussin, […], lui reproche la colère d'un père ridicule à être empaillé, tellement il est rococo et en dehors du mouvement bourgeois. — (Paul Lafargue, Sapho, paru dans Le Socialiste, 2 janvier 1886)

Nom commun

rococo \ʁo.ko.ko\ masculin et féminin identiques

  1. (Arts) (Au singulier) (Par substantivation de l'adjectif) Le style, le genre rococo.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ROCOCO. adj. des deux genres
. Il se dit d'un Genre d'architecture, d'ameublement à la mode au dix-huitième siècle, et qui est caractérisé par la profusion des ornements contournés et des rocailles. Le genre rococo. Le style rococo. Une pendule rococo. Il se dit figurément et familièrement de Tout ce qui est suranné, passé de mode. C'est bien rococo. Il s'emploie aussi substantivement. Le rococo.

Littré (1872-1877)

ROCOCO (ro-ko-ko) adj.
  • invar. Le genre rococo, ou, substantivement, le rococo, style d'architecture, d'ornementation, d'ameublement, qui régna en France dans le XVIIIe siècle, caractérisé par les façades hérissées, courbes, et frontons recourbés et brisés, par la profusion des ornements insignifiants, par la préférence donnée aux rocailles, par les guirlandes de fleurs enlacées d'une manière affectée. Me permettra-t-on un mot bas ? le Bernin fut le père de ce mauvais goût désigné dans les ateliers sous le nom un peu vulgaire de rococo, A. Beyle, Promenades dans Rome, t. I, p. 244.

    Fig. Il se dit de ce qui tient aux vieilles traditions, aux vieilleries. Rien n'est plus rococo.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « rococo »

Sans doute un mot-valise de rocaille et barroco pour désigner de manière péjorative le style rocaille alors passé de mode ; inventé en 1797 par Pierre-Maurice Quays, élève de Jacques-Louis David, et chantre d'un néo-classicisme austère.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Mot formé de rocaille, à cause de la rocaille qui figurait dans le rococo.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « rococo »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
rococo rokoko

Citations contenant le mot « rococo »

  • Visite-atelier « La magie du rococo » du samedi 19 septembre au dimanche 20 septembre à Château de Maisons Unidivers, Visite-atelier « La magie du rococo » Château de Maisons Maisons-Laffitte samedi 19 septembre 2020
  • Un hommage rendu par Ravel à Rameau, voilà qui laisse supposer un concert à la gloire de la musique française par-delà les siècles, lequel se poursuivra par le Premier Concerto pour violoncelle de Saint-Saëns joué par Jean-Guihen Queyras. Les Variations rococo sont elles aussi un coup de chapeau à la musique du XVIIIe siècle, mais il ne faut pas oublier que Tchaïkovski était également francophone, comme tout Russe bien né, et qu’il fut éduqué par une gouvernante française. Avec l’ouverture-fantaisie Roméo et Juliette, c’est l’Europe tout entière qui finit par baigner ce programme. Unidivers, SAINT-SAËNS, QUEYRAS/KRIVINE Auditorium de Radio France Paris jeudi 3 décembre 2020
  • « La ville a peu d’aspect : les clochers de la Cathédrale sont des poivrières Pompadour. Cependant, je me suis réconcilié avec Nancy, d’abord parce que j’y ai dîné, et j’avais grand faim ; ensuite parce que la place de l’Hôtel-de-Ville est une des places rococo les plus jolies… ». Les mots sont signés de Victor Hugo. , Un été en Lorraine | Sous les « poivrières Pompadour », une cathédrale-musée à redécouvrir
  • C’est l’histoire d’un abandon, d’un effondrement moral, d’une reddition sans gloire et, même, l’histoire d’un suicide. Le mercredi 10 juillet 1940, dans la salle rococo du casino de Vichy, à la fois tendue, surchauffée, abattue, les deux chambres républicaines votent… l’abolition de la République. L’exécution tient en quatre phrases : «L’Assemblée nationale donne tous pouvoirs au gouvernement de la République, sous l’autorité et la signature du maréchal Pétain, à l’effet de promulguer par un ou plusieurs actes une nouvelle Constitution de l’Etat français. Cette Constitution devra garantir les droits du travail, de la famille et de la patrie. Elle sera ratifiée par la nation et appliquée par les assemblées qu’elle aura créées. La présente loi constitutionnelle, délibérée et adoptée par l’Assemblée nationale, sera exécutée comme loi de l’Etat.» Fait à Vichy, le 10 juillet 1940, par le président de la République, Albert Lebrun, et le maréchal de France, président du Conseil, Philippe Péta Libération.fr, 10 juillet : le suicide de la République - Libération
  • De belles marquises, des nymphes, des miroirs, des carosses d’or et des trompe-l’œil, tout le rococo, ce mot à la prononciation si drôle, est là, sous vos yeux. , Yvelines. Le rococo dans tous ses états au château de Maisons-Laffitte | 78actu
  • Le Musée de Besançon a choisi de reconstituer ces collections inspirantes -130 pièces très diverses issues de nombreux musées français, d'Allemagne, du Danemark, d'Italie, du Royaume Uni et des Etats Unis, ainsi que de collections privées.  Ces objets et dessins sont "réincarnés" dans des œuvres de François Boucher, ou en composeront un décor subliminal qui marque l'influence du peintre sur ce style nouveau , dit "rocaille" ou "rococo". Cette exposition nous propose un voyage en cette Chine rêvée, devenue sous la palette de François Boucher et selon le terme des  frères Goncourt, "une des provinces du rococo". Atlantico.fr, "Une des provinces du Rococo, La Chine Rêvée de François Boucher" : une exposition qui donne 2 raisons de visiter le Musée des Beaux-arts de Besançon ! | Atlantico.fr
  • Conques, miroirs et belles marquises, tout le rococo est là ! Télérama, Coup de rococo au château de Maisons-Laffite

Images d'illustration du mot « rococo »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « rococo »

Langue Traduction
Anglais rococo
Espagnol rococó
Italien rococò
Allemand rokoko
Chinois 洛可可
Arabe الروكوكو
Portugais rococó
Russe рококо
Japonais ロココ
Basque rococo
Corse rococcu
Source : Google Translate API

Synonymes de « rococo »

Source : synonymes de rococo sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « rococo »

Partager