Redevable : définition de redevable


Redevable : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

REDEVABLE, adj. et subst.

I. − Adj. [En parlant de qqn] Qui reste débiteur de quelque chose. Dépenses et recettes se balançaient. Les frais généraux avaient tout absorbé et, de plus, Fromont jeune se trouvait redevable envers la caisse de sommes importantes (A. Daudet, Fromont jeune, 1874, p. 163).
Au fig. Avoir obligation de quelque chose envers quelqu'un ou quelque chose. Être, se savoir redevable de qqc. à qqn ou à qqc. Telle au contraire qui, visitée par les matrones au doigt et à l'œil, feuillet par feuillet, sera reconnue intacte, se sait redevable de ces bonnes apparences aux artifices d'une perversité savante (A. France, Île ping., 1908, p. 119).Ainsi, dans l'hypothèse où le président investi parviendrait à mettre un ministère sur pied, nous serions redevables au parti socialiste de l'existence de ce ministère et de ses actes (L'Humanité, 19 janv. 1952, p. 1, col. 4).
II. − Subst. Celui, celle qui est assujetti(e) à une redevance. Synon. imposable.Les redevables de l'impôt direct. Le nombre des redevables est un indice fiscal ou comptable, intermédiaire entre le nombre d'entreprises et le nombre d'établissements (Romeuft. 21958).Au fig. Celui, celle qui a obligation de quelque chose envers quelqu'un. Synon. obligé.Si madame la comtesse, dit Beauvouloir, voulait entremettre cette affaire, elle s'acquitterait non-seulement de ce qu'elle croyait lui devoir, mais encore il s'estimerait être son redevable (Balzac, Enf. maudit, 1831, p. 368).
Prononc. et Orth.: [ʀ ədəvabl̥]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Ca 1200 « qui a obligation envers quelqu'un » (Moralités sur Job, 357, 32 ds T.-L.); 1621 empl. subst. (Malherbe, Le XXXIIIeLivre de T. Live, 35 ds Littré); 2. xiiies. « qui doit payer des redevances » (Bible, Richel. 901, f o79b ds Gdf.); 1832 empl. subst. (Say, Écon. pol., p. 466). Dér. de redevoir*; suff. -able*. Fréq. abs. littér.: 139. Bbg. Verrault (Cl.). Les Adj. en -able en franco-québécois. Trav. de ling. québécoise. 3. Québec, 1979, p. 192.

Redevable : définition du Wiktionnaire

Adjectif

redevable \ʁə.də.vabl\ masculin et féminin identiques

  1. Qui n’a pas tout payé, qui reste débiteur tout compte fait.
    • Tous paiements déduits, il s’est trouvé redevable de telle somme.
    • Tout compte fait, il lui est redevable de tant.
  2. Qualifie un débiteur quelconque.
    • Il m’est redevable de six cents francs que je lui ai prêtés.
    • Vous m’êtes redevable de la rente et des arrérages.
  3. (Figuré) Qui a une obligation à quelqu’un.
    • Casablanca, c’est le port commerçant florissant, ville à population essentiellement bédouine, jeune encore, étant donnée sa destruction complète en 1755, redevable de son importance croissante à la richesse de son hinterland et aux négociants européens qui sont venus s’y fixer. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 148)
    • Nous sommes redevables à la lutte contre le Doryphore par les insecticides d’avoir pu maintenir la production de la pomme de terre dans une très grande partie de notre territoire, en dépit de l’invasion doryphorique. — (René Guy Busnel, Études physiologiques sur le Leptinotarsa decemlineata Say, Paris : libr. E. Le François, 1939, page 1)
    • Don Carlos -- Ah, mon frère, arrêtez, je lui suis redevable de la vie — (Molière, Don Juan, acte III, scène IV)
    • Les inventions pratiques d’Anaximandre sont plus heureuses que ses autres découvertes. Sparte lui est redevable du sciathère placé sur le gnomon. — (Anonyme (Sylvain Maréchal), Voyages de Pythagore en Égypte, dans la Chaldée, dans l'Inde, en Crète, à Sparte, en Sicile, à Rome, à Carthage, à Marseille et dans les Gaules, tome 1, Paris : chez Deterville, an VII, p. 195)

Nom commun

redevable \ʁə.də.vabl\ masculin et féminin identiques

  1. Celui ou celle qui est débiteur ou obligé.
    • Assigner, contraindre les redevables.
    • Je suis votre redevable.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Redevable : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

REDEVABLE. adj. des deux genres
. Qui n'a point tout payé, qui reste débiteur tout compte fait. Tous paiements déduits, il s'est trouvé redevable de telle somme. Tout compte fait, il lui est redevable de tant. Il se dit aussi d'un Débiteur quelconque. Il m'est redevable de six cents francs que je lui ai prêtés. Vous m'êtes redevable de la rente et des arrérages. Il se dit figurément de Tous ceux qui ont une obligation à quelqu'un. Je suis fort redevable à votre bonté. Il lui est redevable de sa fortune, redevable de la vie. Il m'a rendu mille bons offices, je lui en suis très redevable. Il s'emploie aussi comme nom. Assigner, contraindre les redevables. Je suis votre redevable.

Redevable : définition du Littré (1872-1877)

REDEVABLE (re-de-va-bl') adj.
  • 1Qui doit encore après un payement fait. Il m'est redevable de peu de chose.
  • 2 Par extension, il se dit d'un débiteur quelconque. Il m'est redevable de six cents francs que je lui ai prêtés.
  • 3 Fig. Qui a obligation à quelqu'un. Jamais à son sujet un roi n'est redevable, Corneille, Cid, II, 1. Je sais combien l'Église est redevable à leurs ouvrages, Pascal, Prov. XVI. Aux uns [des dieux] ils [les hommes] croyaient être redevables de la sérénité de l'air et d'une heureuse navigation ; aux autres, de la fertilité des saisons, Massillon, Avent, Circoncision. Si on ne voit plus sur la scène César et Ptolomée, Athalie et Joad, Mérope et son fils entourés et pressés d'une foule de jeunes gens, si les spectacles ont plus de décence, c'est à vous seul qu'on en est redevable, Voltaire, Écossaise, Ép. à Lauraguais. Je n'ai point dit que les sciences fussent plus redevables aux Français qu'à aucune des autres nations ; j'ai dit seulement, et cela est vrai, que l'astronomie physique leur est aujourd'hui plus redevable qu'aux autres peuples, D'Alembert, Lett. à Voltaire, 13 mai 1759. Le cardinal Alberoni, dont la fortune a été si brillante, en était redevable à Campistron, D'Alembert, Éloges, Campistron.
  • 4Qui est tenu à certaines obligations. Ce domestique m'est redevable de son travail, mais je lui suis redevable de mon zèle [pour le soin de sa conduite] ; il me doit une espèce de service ; et moi je lui en dois une autre, Bourdaloue, Dimanches, t. II, p. 47, Soin des domestiques. Quoique saint Louis se crût redevable à tous, il pensa qu'il était encore plus obligé d'avoir soin des pauvres, Fléchier, Panég. Saint Louis. Ils [les justes] savent qu'ils ne sont redevables qu'à la vérité, Massillon, Carême, Mélange. Plus on est grand, plus on est redevable au public, Massillon, Pet. carême, Tentat. des gr.
  • 5 S. m. et f. Celui, celle qui redoit une certaine somme. L'administration avertit les redevables de payer. Il est notre redevable.

    Fig. Celui, celle qui a une obligation à quelqu'un. Philippe lui répondit que non seulement il l'écouterait, mais encore se tiendrait grandement son redevable, Malherbe, Le XXXIIIe livre de T. Live, ch. 35. Vous ne pouviez donner cette place à personne qui s'en tînt votre redevable en un plus haut point, Corneille, Disc. à l'Acad. franç. Mais l'homme charitable est des pauvres aimé, Et de tous ses amis en fait ses redevables, Racan, Psaume 36. Moi, madame, qui suis votre redevable par tant de titres, Maintenon, Lett. à Mme Fouquet, 4 sept. 1659.

HISTORIQUE

XVe s. Et comme il soit de bonne coustume ancienne et comme redevable, les roys estre conseillés par les prelats, Christine de Pisan, Charles V, I, 15.

XVIe s. Tousjours prest à faire de bien en mieux pour ceux qui luy estoient redevables, afin de les entretenir en sa devotion, Amyot, Flamin. 1.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Redevable : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

REDEVABLE, adj. (Gramm.) réliquataire ou débiteur d’un reliquat de compte. Vous m’êtes redevable de vingt pistoles sur ce marché, & d’autant sur cet autre. Il se dit aussi au moral. Vous lui êtes redevable de votre fortune. Vous êtes redevable à Dieu de vos bonnes actions & de votre salut.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « redevable »

Étymologie de redevable - Littré

Redevoir.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de redevable - Wiktionnaire

 Dérivé de redevoir avec le suffixe -able.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « redevable »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
redevable rœdœvabl play_arrow

Citations contenant le mot « redevable »

  • Au cas présent, il ressort de l’arrêt du 24 juin 2020 que le dirigeant de droit prévenu de fraude fiscale par soustraction à l’établissement et au paiement de la TVA et de l’impôt sur les sociétés, avait été condamné solidairement avec la société redevable de l’impôt au paiement des droits fraudés et de leurs majorations. , Nouvelles précisions sur la possibilité d’un cumul de sanctions fiscales et pénales pour fraude fiscale - Droit pénal des affaires | Dalloz Actualité
  • D'autre part, le droit interne français dispose que les personnes physiques n'ayant pas été fiscalement domiciliées en France au cours des cinq années civiles précédant celle du transfert du domicile fiscal en France sont assujetties à l'IFI durant leur séjour en France sur leurs seuls biens immobiliers situés en France. Cette disposition s'applique au titre de chaque année au cours de laquelle le redevable a son domicile fiscal en France et jusqu'au 31 décembre de la cinquième année suivant celle de son transfert de domicile. PATRIMOINE24 - Toute l'actualité de la gestion de patrimoine, Banque Transatlantique : Quelles sont les conséquences fiscales d'un retour en France ? - PATRIMOINE24 - Toute l'actualité de la gestion de patrimoine
  • L’usager peut scanner chez le buraliste agréé (voir la liste pour Montpellier et sa métropole) le code datamatrix (QR code) apposé sur la facture émise par la collectivité. Le buraliste encaisse la somme indiquée soit en numéraire pour un montant inférieur à 300 €, soit par carte bancaire, sans limitation de montant. Le buraliste remet ensuite au redevable un justificatif de paiement. , Montpellier. C'est parti pour le paiement de proximité chez les buralistes | Métropolitain
  • La banque et l’assureur ont formé chacun un pourvoi contre l’arrêt qui a confirmé le jugement. Ils ont soutenu, en premier lieu, que « le nantissement du contrat confère au créancier nanti un droit exclusif sur la valeur de rachat ; qu’il en résulte que l’avis à tiers détenteur qui oblige l’assureur à payer le Trésor public “aux lieu et place du redevable”, est sans effet attributif lorsque le contrat est donné en nantissement, le redevable ne disposant plus dans son patrimoine des droits qu’il a régulièrement transférés avant la notification de l’avis à tiers détenteur ; qu’en donnant cependant effet à l’avis à tiers détenteur notifié à l’assureur postérieurement à la constitution du nantissement, la cour d’appel a violé l’article 2363 du code civil par refus d’application et l’article 1920 du code général des impôts par fausse application, ensemble les articles L. 211-2 et R. 211-9 du code des procédures civiles d’exécution ». , La guerre des grands créanciers : assurance-vie rachetable et droit exclusif au paiement du créancier nanti - Assurance | Dalloz Actualité
  • Chaque mois, le "Grand rendez-vous de l'immobilier" (Capital / Radio Immo) répond à vos questions par le biais de sa séquence "Ça vous concerne". Nos experts - avocats, notaires, agents immobiliers - dénouent pour vous les problèmes juridiques les plus complexes et vous livrent leurs conseils avisés que vous envisagiez de vendre, d'acheter, de louer ou de rénover votre logement. Dans cette séquence, Estelle Vernejoul, avocate à Paris, répond à Sylvie du groupe Facebook le Club des proprios, géré par Capital. Sylvie est intéressée par l'achat d'un appartement. Problème, la copropriété a entamé un procès avec l'ancien syndic de l’immeuble pour détournement de fonds. Sylvie se dit un peu refroidie. Sera-t-elle redevable des frais de procédure si elle achète ce bien ? Capital.fr, Immobilier : qui paie les frais de procédures sur un immeuble entre l’acheteur et le vendeur ? - Capital.fr
  • Sur les 3 000 mètres carrés de la demeure, Serge Lutens ne vit que dans une petite chambre qui lui tient lieu de refuge, avec du papier, des stylos, des livres. Et si la villa est aujourd’hui devenue une fondation, c’est surtout parce que son propriétaire se sent redevable vis-à-vis de ceux qui l’ont accompagné dans l’aventure. S’il devait un jour créer une fragrance pour la définir, il puiserait son essence dans les plafonds de cèdre, le jasmin des jardins ou la bibliothèque. Dans l’histoire de ce lieu donc, un roman de pierres, de bois et de chaux. AD Magazine, Le riad merveilleux de Serge Lutens à Marrakech | AD Magazine
  • Les gens se sentent redevables envers ceux qui ont tué, risqué leur peau et sacrifié leur vie personnelle et familiale. De Clint Eastwood / Le Nouvel Observateur, 12 février 2015
  • C'était à lui que la Bretagne était redevable de la sage administration établie depuis quarante ans, pour la répartition et la perception des impôts. De Jean le Rond d’Alembert / Eloges, Vauréal
  • Chacun est redevable à Dieu dans la mesure de son appel. Pas davantage. Il nous a créés libres. Il nous veut libres. De Roger Racette / Le songe d'Attis
  • On est redevable au lecteur, on se doit de lui offrir de bons livres. De Franck Thilliez / Evene.fr - Septembre 2006
  • Il ne faut être redevable qu’à sa conscience. De Geneviève de Gaulle-Anthonioz

Traductions du mot « redevable »

Langue Traduction
Corse indettati
Basque zorretan
Japonais お世話になりました
Russe обязанный
Portugais endividado
Arabe مديون
Chinois 负债累累
Allemand verschuldet
Italien indebitato
Espagnol endeudado
Anglais indebted
Source : Google Translate API

Synonymes de « redevable »

Source : synonymes de redevable sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires