Reconnaissant : définition de reconnaissant


Reconnaissant : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

RECONNAISSANT, -ANTE, part. prés. et adj.

I. − Part. prés. de reconnaître*.
II. − Adjectif
A. −
1. [En parlant de qqn] Qui éprouve (et qui manifeste) de la reconnaissance (v. ce mot B). Anton. ingrat, oublieux.Être, se montrer bien, fort, très, peu reconnaissant. Les bronzes offerts au docteur Nozière par ses malades guéris et reconnaissants (A. France, Vie fleur, 1922, p. 309).[P. méton.] La mémoire est reconnaissante, Les yeux sont ingrats et jaloux (Jouy, Hermite, t. 4, 1813, p. 239).
Reconnaissant envers qqn.Reconnaissant envers son bienfaiteur. Les Maheu se montraient reconnaissants envers leur logeur, son linge était lavé, raccommodé, ses boutons recousus, ses affaires mises en ordre (Zola, Germinal, 1885, p. 1274).
Reconnaissant de qqc. (subst., compl. désignant l'objet de la reconnaissance, le motif du sentiment).Reconnaissant d'un bienfait, d'un cadeau, d'une offre, de services rendus. Nous serons décorés (...). C'est la Princesse qui l'a demandé directement à l'Empereur, sans nous en rien dire. Nous sommes fort touchés et véritablement reconnaissants de cette pensée de cœur, qui ne nous a pas parlé! (Goncourt, Journal, 1865, p. 194).
Reconnaissant à qqn de qqc.La santé de ma mère ne lui permet pas de me conduire dans le monde, c'est toi qui me chaperonnes et tu peux croire que je t'en suis très reconnaissante (Hermant, M. de Courpière, 1907, III, 10, p. 26).Mathilde me fut reconnaissante de la docilité avec laquelle je pris immédiatement toutes dispositions pour rejoindre sans plus tarder son père, et elle me remercia avec une grande effusion (G. Leroux, Parfum, 1908, p. 31).Plus rare. Reconnaissant à qqn pour qqc.Admiration reconnaissante pour cette excellente affaire (...) qui entraînait Ricordi à vouloir (...) participer d'une façon active à la multiplicité des affaires qu'improvisait mon père, combinaisons, spéculations, inventions (Cendrars, Bourlinguer, 1948, p. 111).
Reconnaissant à qqn de + inf.L'enfance est conformiste: nous lui étions reconnaissants de pousser la perfection jusqu'à l'impersonnalité. S'il causait avec nous, l'insignifiance de ses propos nous ravissait d'aise (Sartre, Mots, 1964, p. 188).V. grammaire ex. 3. Plus rare.Reconnaissant à qqn de ce que + ind.Je suis aussi reconnaissante que confuse de ce que, pour me procurer ce plaisir, vous êtes monté jusqu'ici (Toepffer, Nouv. genev., 1839, p. 215).
Rare. Reconnaissant que + ind.La pauvre femme est si malheureuse: elle a perdu sa fille unique il y a trois ans, et elle est si reconnaissante qu'on aille la voir! (R. Bazin, Blé, 1907, p. 164).
Expr. [Dans une inscription officielle] Aux grands hommes la patrie reconnaissante (v. patrie I B). Une croix de guerre grossière, découpée en bois (...) portait: « À Cajard, mobilisé depuis août 1914, la France reconnaissante » (Barbusse, Feu, 1916, p. 144).
2. [En parlant de qqc., d'un élém. de la pers.] Qui dénote, exprime ce sentiment. Regard, geste reconnaissant; parole, pensée reconnaissante; souvenirs respectueux et reconnaissants. Avant le départ, tous n'avaient pas été murmurer une humble prière à la bonne Vierge qui protège les marins (...). Et lorsque le soleil, disparaissant le soir sous un immense dais de pourpre et d'or, semblait changer la mer en un océan de feu, et inondait encore le brick d'une clarté flamboyante, certes, bien peu allaient d'habitude se prosterner sur le pont et unir leurs voix reconnaissantes en un religieux cantique (Sue, Atar-Gull, 1831, p. 9).Chose remarquable, en effet, ce n'est pas le Bengale, où pourtant les facultés nourricières sont à leur comble, qui marqua ainsi dans les traditions reconnaissantes de ce peuple (Vidal de La Bl., Princ. géogr. hum., 1921, p. 63).
B. − P. hyperb. [Dans une formule de politesse orale ou écrite, pour exprimer une demande polie, un ordre atténué] Je vous serai(s) reconnaissant(e) de bien vouloir + inf., de faire connaître, de faire parvenir, etc. Je vous serais reconnaissant de vouloir bien faire imprimer le texte ci-joint de la déclaration du général Catroux aux Syriens et Libanais (De Gaulle, Mém. guerre, 1954, p. 413).
[Dans une prop. hyp. avec si] On les prévint que madame Tonska serait très reconnaissante à madame Gennevilliers si celle-ci voulait bien se rendre auprès d'elle (Gobineau, Pléiades, 1874, p. 170).
Prononc. et Orth.: [ʀ əkɔnεsɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t]. Ac. 1694, 1718: reconnoissant; dep. 1835: -ai-. Étymol. et Hist. V. reconnaître. Fréq. abs. littér.: 1 672. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 2 476, b) 2 889; xxes.: 2 876, b) 1 718. Bbg. Gohin 1903, p. 339. − Lyne (A. A.). A Lexicometric approach to the description of a language variety. Thèse, Sheffield, 1981, p. 340.

Reconnaissant : définition du Wiktionnaire

Adjectif

reconnaissant \ʁə.kɔ.nɛ.sɑ̃\

  1. Qui a de la reconnaissance, de la gratitude.
    • Il est bien reconnaissant des services que vous lui avez rendus.
    • Il a une âme reconnaissante, un cœur reconnaissant.

Forme de verbe

reconnaissant \ʁə.kɔ.nɛ.sɑ̃\

  1. Participe présent de reconnaître (ou reconnaitre).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Reconnaissant : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RECONNAISSANT, ANTE. adj.
Qui a de la reconnaissance, de la gratitude. Il est bien reconnaissant des services que vous lui avez rendus. Il a une âme reconnaissante, un cœur reconnaissant.

Reconnaissant : définition du Littré (1872-1877)

RECONNAISSANT (re-ko-nê-san, san-t') adj.
  • Qui a de la reconnaissance. Il est reconnaissant des services qu'on lui a rendus. Reconnaissant envers ses bienfaiteurs. Je vous suis reconnaissant de ce que… Je suis très reconnaissant à M. votre frère du service qu'il m'a rendu. Tous ceux qui s'acquittent des devoirs de la reconnaissance, ne peuvent pas pour cela se flatter d'être reconnaissants, La Rochefoucauld, Max. 224. Du fruit de tant de soins à peine jouissant, En avez-vous six mois paru reconnaissant, Racine, Brit. IV, 2. Vous vous êtes bien douté qu'étant au nombre des reconnaissants, je serais au nombre des importuns, Voltaire, Lett. Fargès, 26 janv. 1776. Un cheval bien traité, bien nourri, caressé par son maître, est beaucoup plus reconnaissant qu'un courtisan, Voltaire, Dial. XX. Il n'y a point d'hommes plus reconnaissants que ceux qui ne se laissent pas obliger par tout le monde, Duclos, Consid. mœurs, 16. Au fond du cœur reconnaissant, le bienfait porte intérêt, Diderot, Claude et Nér. II, 29.

HISTORIQUE

XIVe s. La cité fu recognoissant et gracieuse envers tant grant vertu, Bercheure, f° 31, verso.

XVIe s. Ceux qui nous desconseillent les femmes riches, de peur qu'elles soient moins traictables et recognoissantes, Montaigne, II, 84.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « reconnaissant »

Étymologie de reconnaissant - Littré

Reconnaître ; wallon, riknohan.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de reconnaissant - Wiktionnaire

Participe présent de reconnaître.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « reconnaissant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
reconnaissant rœkɔnɛsɑ̃ play_arrow

Citations contenant le mot « reconnaissant »

  • Rafael Nadal était reconnaissant qu'après avoir disparu à Londres, il ait eu l'opportunité d'être à Rio et c’était une grande satisfaction pour lui. Rafael Nadal était également reconnaissant envers Alejandro (Blanco, président du Comité Olympique Espagnol -COE-) et envers tous ceux qui l'ont rendu possible ou qui pensaient à l'époque qu'il pouvait être la personne choisie pour représenter l'ensemble de la délégation.Même Novak Djokovic et Roger Federer sont sérieusement déterminés à faire une bonne course aux prochains Jeux Olympiques de Tokyo qui auront lieu en 2021 après avoir été reportés d'un an en raison de la pandémie de coronavirus. Tennis World FR, Rafael Nadal: ''C'était un moment inoubliable ''
  • C’est la diffusion d’une vidéo et des recoupements sur certains réseaux sociaux qui a déclenché l’alerte, à l’initiative d’une famille, reconnaissant la victime. À l’écran, un homme à genoux devant un autre tenant une baguette de pain, mimant une fellation. La victime est un sexagénaire, apparemment connu dans ce quartier de Noyelles-sous-Lens pour son état de faiblesse. Il présente des plaies, des tuméfactions, et raconte un calvaire. La Voix du Nord, Cinq copains voulaient « rigoler » en humiliant un homme vulnérable à Noyelles-sous-Lens
  • « J'avais une bonne relation avec ce coach, explique le joueur formé à Paris. Je suis très reconnaissant envers lui. Mais, maintenant, j'ai décidé d'aller au Bayern Munich. Il faut que je change, que je commence à grandir. Je me concentre sur mon nouveau club ». leparisien.fr, PSG : Tanguy Kouassi «reconnaissant» envers Thomas Tuchel - Le Parisien
  • Vous définissez un agréable vol par des négations : vous n’avez pas été détourné, vous ne vous êtes pas écrasé, vous n’avez pas vomi, vous n’êtes pas en retard, la nourriture ne vous a pas rendu malade. Vous êtes donc reconnaissant. De Paul Theroux
  • Quand un ami vous prend une maîtresse, il ne faut pas se brouiller complètement avec lui, afin de le connaître encore à l’époque où on lui en sera reconnaissant. De Albert Guinon
  • Dieu demeure le mystère absolu et impénétrable, et ce n'est qu'en le reconnaissant comme tel qu'on peut saisir Dieu comme un "lui". De Karl Rahner / Petit dictionnaire de théologie catholique
  • On est toujours ingrat pour le don du nécessaire, jamais pour le don du superflu. On en veut à qui vous donne le pain quotidien, on est reconnaissant à qui vous donne une parure. De Victor Hugo / Littérature et philosophie mêlées
  • Il faut être reconnaissant à la main criminelle qui met du piment dans tes yeux : cela te les ouvre et te révèle le monde. De Jean-Marie Adiaffi / La carte d'identité
  • Quand je réveille mon chat, il a l'air reconnaissant de celui à qui l'on donne l'occasion de se rendormir. De Yvan Audouard / Les Pensées
  • On est toujours reconnaissant envers les gens qui ne s’effarouchent pas devant la part de soi qui sombre. De Stéphanie Hochet / Un roman anglais
  • L'insensé reconnaissant sa folie est , en vérité, sage. Mais l'insensé qui se croit sage est vraiment fou. De Bouddha
  • Être démocrate, ce serait agir en reconnaissant que nous ne vivons jamais dans une société assez démocratique. De Jacques Derrida / Le Monde de l'éducation - septembre 2000
  • Le sceptique doit être reconnaissant aux Napoléons des progrès qu’ils ont fait faire à la bassesse humaine. De Edmond et Jules de Goncourt
  • Le malade est plus reconnaissant à la médecine qui le guérit qu’au conseil qui le préserve. De Vicente Espinel / Vie de l’écuyer Marcos de Obregon
  • L’homme n’apprend vraiment qu’en reconnaissant ses propres erreurs. De Jean-Paul II / Entrez dans l’espérance
  • Si l'animal est reconnaissant, comment l'homme ne le serait-il pas ? De Proverbe turc
  • Un chien reconnaissant vaut mieux qu’un homme ingrat. De Proverbe arabe

Images d'illustration du mot « reconnaissant »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « reconnaissant »

Langue Traduction
Corse grata
Basque eskertu
Japonais 感謝
Russe благодарный
Portugais grato
Arabe ممتن
Chinois 感激
Allemand dankbar
Italien grato
Espagnol agradecido
Anglais grateful
Source : Google Translate API

Synonymes de « reconnaissant »

Source : synonymes de reconnaissant sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « reconnaissant »



mots du mois

Mots similaires