La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « recoquiller »

Recoquiller

Définitions de « recoquiller »

Trésor de la Langue Française informatisé

RECOQUILLER, verbe trans.

Vieilli
A. − Empl. trans., peu usité. Retrousser, retourner en forme de coquille. Il y avait surtout un petit livre dont les pages étaient toutes recoquillées et toutes déchirées à force d'avoir été lues et relues par ce vieillard (Lamart., Tailleur pierre, 1851, p. 512).
Au part. passé. Les feuilles de quelques arbres croissent pliées (...) recoquillées, plissées comme un jabot (Mérimée, Lettres Mmede La Rochejacquelein, 1859, p. 193).
B. − Empl. pronom., fam. Synon. de se recroqueviller.
1. [Le suj. désigne une chose] Se replier, se rouler sur soi-même. En Germanie (...) le drap de dessus est toujours cousu à la couverture, et le drap de dessous, trop étroit, finit par se tordre et se recoquiller de manière à vous être très incommode (Chateaubr., Mém., t. 4, 1848, p. 200).
2. [Le suj. désigne un animé] Déjà, le long des murs, les blessés se recoquillaient, retirant leurs jambes et se serrant pour ne pas être écrasés (Erckm.-Chatr., Hist. paysan, t. 2, 1870, p. 251).
Proverbe, vieilli. ,,Il n'y a point de si petit ver qui ne se recoquille, si l'on marche dessus. Il n'y a point de si petit ennemi qui ne songe à se défendre et à nuire, quand on l'attaque`` (Ac. 1798-1878).
P. métaph. Cette ambition privative caractérise les individus qui n'ont pu s'épanouir à leur gré, et qui n'espérant nullement changer le monde autour d'eux, se recoquillent en eux-mêmes pour défendre au moins leur intégrité spirituelle et leur vie intérieure (Amiel, Journal, 1866, p. 54).
Prononc. et Orth.: [ʀ əkɔkije], (il se) recoquille [-kij]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 2emoit. du xives. [mss] recoquillié « recourbé » (Guillaume de Digulleville, Pélerinage vie hum., mss Londres British Museum Addit. 25594 et BM Lyon 686, éd. J. J. Stürzinger, var. du vers 7968); fin xives.-déb. xves. [ms.] « retrousser en forme de coquille » (Jean Lefevre, Lamentations Matheolus, éd. A. G. Van Hamel, II, 262, var. du ms. B.N. fr. 1657: fait ses cheveus recoquillier); 2. 1834 pronom. fig. « se recroqueviller » (E. de Guérin, Journal, p. 25). Dér. de coquille*; préf. re-*; dés. -er. Ce mot connaît de nombreuses var., att. notamment dans les différents mss du Pélerinage vie hum. (v. 7968); cf. la forme recrequevillie qui a survécu (v. recroqueviller) ainsi que les formes anc. recroquillié, racroquillié respectivement att. dans des mss du xives. et de 1497 (v. l'éd. J. J. Stürzinger, v. 7968).
DÉR.
Recoquillement, subst. masc.Action de se recoquiller; résultat de cette action. Au fig. Tu dis que Du Camp me croyait mort; d'autres l'auraient pu croire. J'ai des recoquillements si profonds que j'y disparais, et tout ce qui essaie de m'en faire sortir me fait souffrir (Flaub., Corresp., 1853, p. 154). [ʀ əkɔkijmɑ ̃]. Att. ds Ac. 1762-1878. 1resattest. a) 1557 [éd.] « état de ce qui est recoquillé » (De Mesmes, Institutions astron., p. 207 ds Gdf. Compl.), b) 1853 au fig. (Flaub., loc. cit.); de recoquiller, suff. -ment1*.

Wiktionnaire

Verbe - français

recoquiller \ʁə.kɔ.ki.je\ transitif ou pronominal 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se recoquiller)

  1. (Familier) Retrousser en forme de coquille.
    • Pourquoi avez-vous recoquillé les feuillets de mon livre ?
  2. (Pronominal) (Populaire) Se rouler, se replier sur soi-même.
    • Le terrein & le sol choisis, il faut désempoter ou désencaisser ces cyprès vers le 20 d’avril par un tems doux, nébuleux ou pluvieux, recouper un peu quelques-unes des plus longues racines recoquillées au fond des pots, puis planter ces mottes sur des tertres plats avec un peu de moëllon brisé à leurs pieds. — (Denis Diderot, Encyclopédie ou dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers, 1777, page 224)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RECOQUILLER. v. tr.
Retrousser en forme de coquille. Pourquoi avez-vous recoquillé les feuillets de mon livre? Il est familier.

SE RECOQUILLER signifie Se rouler, se replier sur soi-même. Les feuilles de cet arbre se sont toutes recoquillées. Les vers de terre se recoquillent. Il est populaire.

Littré (1872-1877)

RECOQUILLER (re-ko-ki-llé, ll mouillées, et non re-ko-ki-yé) v. a.
  • Retrousser en forme de coquille. Cette queue qu'ils [les sapajous] plient, qu'ils étendent, dont ils recoquillent ou développent le bout à volonté, Buffon, Quadrup. t. VII, p. 285. Ce sont ces espèces de moucherons qui, s'attachant en grand nombre aux feuilles des arbres et des plantes, les recoquillent, Bonnet, Observ. pucerons.

    Se recoquiller, v. réfl. Devenir recoquillé. Les fleurs des silene sericea et amoena s'épanouissent la nuit, et se recoquillent pendant le jour, De Candolle, Instit. Mém. scienc. ph. et math. Sav. étrangers, t. 1, p. 340.

    PROVERBE

    Il n'y a point de si petit ver qui ne se recoquille, si l'on marche dessus, il n'y a point de si petit ennemi qui ne songe à se défendre et à nuire, quand on l'attaque.

HISTORIQUE

XVIe s. Ses pieds estoient chaussez d'un rouge brodequin, Duquel sur le devant une corne s'esleve, Qui se recoquilloit jusqu'à demi la greve [jambe], Ronsard, 840. Recoquiller un livre, Cotgrave

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « recoquiller »

Re…, et coquille. Le Berry dit recroquillé, qui se trouve aussi dans l'ancienne langue, et qui vient d'un autre radical, probablement croc.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Dérivé de coquiller, avec le préfixe re-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « recoquiller »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
recoquiller rœkɔkije

Fréquence d'apparition du mot « recoquiller » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « recoquiller »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « recoquiller »

  • C’est bien entendu le travail de l’intellect, il faut s’éloigner des jugements partisans, des suppositions obsolètes, des accusations sans fondements, sans preuves. Mais il faut également éviter de défendre l’indéfendable, de se recoquiller derrière des considérations militantes et partisanes.
    kalenews — Tribune : Cellou Dalein DIALLO, le prédateur économique par excellence ou le patriote intègre qui a servi la nation avec loyauté et responsabilité depuis 1976 ? – kalenews

Traductions du mot « recoquiller »

Langue Traduction
Anglais shell out
Espagnol pagar
Italien sborsare
Allemand berappen
Chinois 掏空
Arabe بصق
Portugais desembolsar
Russe раскошеливаться
Japonais シェルアウト
Basque maskorra
Corse scuscia
Source : Google Translate API

Synonymes de « recoquiller »

Source : synonymes de recoquiller sur lebonsynonyme.fr

Combien de points fait le mot recoquiller au Scrabble ?

Nombre de points du mot recoquiller au scrabble : 22 points

Recoquiller

Retour au sommaire ➦