La langue française

Rallonge

Sommaire

  • Définitions du mot rallonge
  • Étymologie de « rallonge »
  • Phonétique de « rallonge »
  • Citations contenant le mot « rallonge »
  • Images d'illustration du mot « rallonge »
  • Traductions du mot « rallonge »
  • Synonymes de « rallonge »
  • Antonymes de « rallonge »

Définitions du mot rallonge

Trésor de la Langue Française informatisé

RALLONGE, subst. fém.

A. − Loc. prép. à valeur adj. De rallonge. Qui sert à rallonger. Ce ne serait pas, en tout cas, commode (...) car il n'y a pas de cheminées. Il est vrai qu'avec des tuyaux de rallonge qu'on amènerait comme le tuyau de tirage du poêle qui est là jusqu'à la fenêtre... (Huysmans, Là-bas,t. 1, 1891, p. 90).Le câble de sondage en chanvre (...) est serré dans la mâchoire d'une vis de rallonge reliée au balancier (Chartrou, Pétroles natur. et artif.,1931, p. 45).
B. −
1. Élément, pièce qu'on ajoute à quelque chose pour en augmenter la longueur. Synon. allonge.L'emmanchement (...) (partie renflée) (...) qui termine chaque rallonge à ses extrémités et sert à les assembler entr'elles (Haton de La Goupillière, Exploitation mines,1905, p. 118).P. métaph. Donc, Messieurs, je ne voudrais pas vous prendre en traître. Il me reste deux rallonges à coudre au bout de ce discours (Cocteau, Poés. crit. II,1960, p. 169).
a) [Avec un adj. déterm. ou un compl.]
α) [spécifiant la nature de ce qui rallonge] Elle mena là Manette et Anatole (...) et leur fit voir les poulaillers (...) les petits hangars reliés aux poulaillers par une rallonge de refuge contre la pluie (Goncourt, Man. Salomon,1867, p. 270).
β) [spécifiant ce qui est rallongé] Cette machine [à rayer les canons] comprend: Un banc portant les organes de la machine, complété par une rallonge de banc portant le canon à rayer (Gorgeu, Machines-outils,1928, p. 198).
b) À rallonge(s). Au dernier élément (épisode, etc.) duquel on peut rajouter un nouvel élément du même genre. Feuilleton à rallonge. Curieux cas de duperie à rallonges, pensait Gisors (Malraux, Cond. hum.,1933, p. 350).
En partic., fam. Nom à rallonge(s). Nom, généralement nobiliaire, composé de plusieurs noms. Paraît aussi qu'il a un château, des larbins, des aïeux, un nom à cinq ou six rallonges, mais ça ne se voit pas sur lui (Vercel, Cap. Conan,1934, p. 41).
2. En partic.
a) Plateau, aussi long que la table est large, qui s'adapte à celle-ci pour en augmenter la longueur. Table à rallonges. On taille des mortaises, dans lesquelles on fait glisser les rallonges (Nosban, Manuel menuisier,t. 2, 1857, p. 41).Dépouillée de la toile cirée qui la couvre habituellement, agrandie de ses deux rallonges, la table de la salle à manger occupait presque tout l'espace libre au milieu de la pièce (Duhamel, Confess. min.,1920, p. 115).
b) Câble électrique servant à prolonger un câble trop court. Rallonge électrique. Les risques de brûlures sont importants (cuisinières, barbecues, rallonges non débranchées) (Le Monde aujourd'hui,22-23 avr. 1984, p. XI, col. 3).
c) Arg. Couteau. J'y ai filé un coup de rallonge et il s'est affalé (Lacass.Milieu1935, p. 2).Un Peau-Rouge (...), nommé Polyte, avait buté un nière [un individu] (...) d'un coup de rallonge dans le cœur (Trignol, Pantruche,1946, p. 20).
C. − P. anal. Ce qui est de même nature que quelque chose et vient s'y ajouter, généralement pour en augmenter la durée, la quantité. Synon. supplément, rabiot (pop.).
Arg. Rallonge (de peine). Ils m'ont mis une rallonge de six mois (Lacassagne, Arg. « milieu »,1928, p. 172).Puis paf! une « rallonge » revenait de la Division. Il leur fallait faire cette augmentation (Fombeure, Soldat,1935, p. 143).
[Avec un adj. déterm. ou un compl.]
[spécifiant la nature de ce qui rallonge] Depuis cinquante ans nous assistons au règne du journal écrit; depuis quinze ou vingt ans nous lui avons vu mettre la rallonge du journal photographié et cinématographié (Thibaudet, Réflex. litt.,1936, p. 218).Que peut concéder la S.N.C.F.? Le recours au ministre, dans le passé, avait pour objet d'obtenir une « rallonge » de crédits (Le Monde,13 sept. 1969, p. 1, col. 6).
[spécifiant ce qui est rallongé] Au fig., littér. Dans de certains cas, l'instruction et la lumière peuvent servir de rallonge au mal (Hugo, Misér.,t. 1, 1862, p. 114).Les songes romanesques et toutes les chimères de la nuit servent ainsi de rallonge au possible (Jankél., Je-ne-sais-quoi,1957, p. 142).Les autres années, on se débrouillait pour procéder dès le mois de juillet aux nominations d'auxiliaires. Cette année, le retard de la rallonge budgétaire ne l'a pas permis (Le Figaro littér.,6 oct. 1969, p. 9, col. 4).
Prononc. et Orth.: [ʀalɔ ̃:ʒ]. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. 1373 ralonge (Doc. et extraits divers concernant l'hist. de l'art dans les Flandres, éd. Dehaisnes, t. 1, p. 518), rare; puis 1765 ralonge (Encyclop. t. 13). Déverbal de rallonger*. Cf. l'a. fr. raloigne « retard » fin xiiies. [date ms.] (Rutebeuf, Vie du monde, 96, éd. A. Jubinal, t. 1, p. 36); cf. éd. J. Bastin et E. Faral, t. 1, p. 403, 87: caloigne, var. ms. fin xiiies. Fréq. abs. littér.: 33.

Wiktionnaire

Nom commun

rallonge \ʁa.lɔ̃ʒ\ féminin

  1. Ce qui sert à rallonger une chose.
    • Mettre une rallonge à une table.
    • Le fil électrique est trop court, j'ai besoin d'une rallonge.
    • J'ai bâti une rallonge pour agrandir la grange.
    • Les clients de la Scala, de l'Eldorado, avaient abandonné leur fauteuil et le film d'amour, où le jeune premier refile un baiser à rallonge à la femme de sa vie, pour se joindre au curieux.. — (Jo Barnais [Georges Auguste Charles Guibourg, dit Georgius], Mort aux ténors, ch. IX, Série noire, Gallimard, 1956, p. 74)
  2. (Finance) Lors d'une émission ou d'une offre publique de vente, disposition contractuelle qui permet à un émetteur ou à un vendeur d'allouer un supplément d'émission à une catégorie d'investisseurs dans un délai donné après l’opération.
  3. Fil électrique muni d’une prise mâle à un bout et femelle à l'autre, parfois couplé à une prise multiple, et qui sert à relier au courant un appareil éloigné d’une prise électrique.
  4. (Par dérision) Éléments d’un patronyme, surtout quand ils sont nombreux et accompagnés de particules.
    • Paraît aussi qu’il a un château, des larbins, des aïeux, un nom à cinq ou six rallonges, mais ça ne se voit pas sur lui… — (Roger Vercel, Capitaine Conan, Albin Michel, 1934, collection Le Livre de Poche, page 41.)

Forme de verbe

rallonge \ʁa.lɔ̃ʒ\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de rallonger.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de rallonger.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de rallonger.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de rallonger.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de rallonger.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RALLONGE. n. f.
Ce qui sert à rallonger une chose. Mettre une rallonge à une table.

Littré (1872-1877)

RALLONGE (ra-lon-j') s. f.
  • Ce qui sert à rallonger une chose. Une rallonge de table. Une table à rallonges.

    Fig. Dans de certains cas, l'instruction et la lumière peuvent servir de rallonge au mal, Hugo, les Misérables, 1re part, liv. II, ch. 7.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « rallonge »

Voy. RALLONGER ; Wallon, ralong.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Déverbal sans suffixe de rallonger.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « rallonge »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
rallonge ralɔ̃ʒ

Citations contenant le mot « rallonge »

  • C'est un dossier que le gouvernement étudie depuis plusieurs mois : celui de rallonger le congé de paternité. , Société | Rallongé, le futur congé paternité pourrait être obligatoire
  • Une rallonge de 38 millions d'euros a été proposée jeudi aux internes et étudiants en médecine, portant à près de 200 millions l'enveloppe prévue pour améliorer leurs rémunérations. Selon l'Intersyndicale des internes de médecine (Isni), 33 millions d'euros supplémentaires ont été mis sur la table pour les seuls internes, qui bénéficieront désormais d'une enveloppe globale de 124 millions d'euros. D'après le ministère de la Santé, cette somme servira notamment à améliorer les indemnités versées aux internes.  LExpress.fr, "Ségur" : une rallonge de 38 millions d'euros pour les internes et étudiants en médecine - L'Express
  • Une rallonge de 400 millions d’euros. C’est le montant de l’enveloppe proposée par le ministre de la Santé, Olivier Véran, aux syndicats pour améliorer la rémunération des personnels hospitaliers paramédicaux et non médicaux. , Olivier Véran propose une rallonge de 400 millions d’euros pour améliorer les salaires des personnels hospitaliers
  • Cette hausse « est importante, sur une base qui était déjà historique », a insisté l'entourage de Jean Castex. Le gouvernement, qui avait avancé au départ un montant de 6 milliards, jugé insuffisant par les syndicats, avait déjà concédé une première rallonge de 400 millions la semaine dernière. leparisien.fr, Ségur de la Santé : Castex propose une rallonge de plus d’un milliard d’euros pour les salaires - Le Parisien
  • https://www.capital.fr/votre-carriere/horaires-a-rallonge-avec-le-teletravail-managers-control-freak-les-conseils-dun-coach-pour-faire-face-a-ces-derives-1374440 Capital.fr, Horaires à rallonge avec le télétravail, managers "control freak"... les conseils d'un coach pour faire face à ces dérives - Capital.fr

Images d'illustration du mot « rallonge »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « rallonge »

Langue Traduction
Anglais extension
Espagnol extensión
Italien estensione
Allemand erweiterung
Chinois 延期
Arabe تمديد
Portugais extensão
Russe расширение
Japonais 拡張
Basque luzapena
Corse estensione
Source : Google Translate API

Synonymes de « rallonge »

Source : synonymes de rallonge sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « rallonge »

Partager