Rabâchage : définition de rabâchage


Rabâchage : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

RABÂCHAGE, subst. masc.

Familier
A. − Action, fait de rabâcher. Synon. radotage.Il ne s'agit pas de vanter les vertus des œuvres-fleuves où le rabâchage tient lieu de processus créateur (Samuel, Art mus. contemp., 1962, p. 232).On ne peut (...) tolérer encore longtemps que le rabâchage et le bourrage de crâne deviennent des méthodes normales d'éducation (Serv. milit. et réforme arm., 1963, p. 48).
P. métaph. Toute l'histoire n'est qu'un long rabâchage. Un siècle est le plagiaire de l'autre. La bataille de Marengo copie la bataille de Pydna; le Tolbiac de Clovis et l'Austerlitz de Napoléon se ressemblent comme deux gouttes de sang (Hugo, Misér., t. 1, 1862, p. 794).
B. − P. méton. Ce qu'on rabâche. Synon. radotage.Je l'ai beaucoup aimé [Walter Scott], maintenant je ne puis le relire. Il a des rabâchages qui m'excèdent (Mérimée, Lettres Mmede La Rochejacquelein, 1859, p. 222).Un pieux Israélite écrivit ce psaume CXVIII énorme rabâchage en vingt-deux octaves de versets, répondant aux vingt-deux lettres de l'alphabet (Renan, Hist. peuple Isr., t. 4, 1892, p. 58).
REM.
Rabâchement, subst. masc.,synon. de rabâchage[Des paysans] pauvres de langage incapables de se soulager par l'écriture (...) n'ont d'autre issue que le crime, le suicide (...) ou le rabâchement absolu et infini, dépourvu d'abcès de fixation, la mélancolie asphyxiante (Arnoux, Crimes innoc., 1952, p. 180).
Prononc. et Orth.: [ʀabaʃa:ʒ], [-bɑ-]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1. 1735, 15 mai « discours de celui qui rabâche » (Voltaire, Œuvres compl., éd. L. Moland, Corresp., t. 1, p. 496, à Thieriot); 2. 1762 « défaut de celui qui rabâche » (Ac.). Fréq. abs. littér.: 72.

rabâchage -

Rabâchage : définition du Wiktionnaire

Nom commun

rabâchage \ʁa.ba.ʃaʒ\ masculin

  1. (Familier) Défaut de celui qui rabâche.
    • Il est sujet au rabâchage.
  2. (Familier) Discours, écrits de celui qui rabâche.
    • Elle ne pouvait placer dix paroles sans retomber dans des rabâchages sur ce qu’il disait, sur ce qu’il faisait.. — (Émile Zola, Nana, 1881)
    • Arrivé à ce point de ses rabâchages, forcément il déviait sur l’abbé Gévresin qui l’obligeait, malgré ses indésirs, à communier. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • « T’occupe pas de ça, travaille. » Le discours maternel remet tout en place. Contraignant, mais rassurant. Pourtant il a dû laisser des traces, ce rabâchage entendu pendant douze ans, qui exalte le don de soi et le sacrifice. — (Annie Ernaux, La femme gelée, 1981, réédition Quarto Gallimard, page 354)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Rabâchage : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RABÂCHAGE. n. m.
Défaut de celui qui rabâche. Il est sujet au rabâchage. Il se dit aussi des Discours, des écrits de celui qui rabâche. Tout ce qu'il dit n'est que du rabâchage. Il nous ennuie avec ses rabâchages. Il est familier dans les deux sens.

Rabâchage : définition du Littré (1872-1877)

RABÂCHAGE (ra-bâ-cha-j') s. m.
  • 1Discours de celui qui rabâche. Je vous prie de ne pas oublier votre philosophe lorrain, qui aime encore les rabâchages de Paris, surtout quand ils passent par vos mains, Voltaire, Lett. Thiriot, 15 mai 1735. Vous devez être excédé de mon rabâchage, Mme du Deffant, Corresp. t. I, p. 7, dans POUGENS.
  • 2Défaut de celui qui rabâche. Les personnes disposées au rabâchage sont fatigantes.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « rabâchage »

Étymologie de rabâchage - Littré

Rabâcher.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de rabâchage - Wiktionnaire

 Dérivé de rabâcher avec le suffixe -age.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « rabâchage »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
rabâchage rabaʃaʒ play_arrow

Citations contenant le mot « rabâchage »

  • Une seule prise a suffi pour la plupart des morceaux, dont les fameux «So What» et «Flamenco Sketches». «Miles, disait Cobb, pensait que le premier coup était toujours le meilleur, sinon c'était du rabâchage».         Le Journal de Montréal, Jimmy Cobb, batteur du mythique «Kind of Blue», est décédé | JDM
  • À quatre dans une voiture, en pleine période de distanciation sociale. Pour ces jeunes hommes interpellés lundi en fin d’après-midi par la police, avenue de la Résistance à Pau, l’heure du déconfinement avait déjà sonné. Même en produisant des attestations de sortie dérogatoires, ça ne passe pas et sous aucun motif. C’était l’amende assurée. Surtout après plus de six semaines de lutte contre l’épidémie de coronavirus et de confinement, avec un rabâchage des règles: une seule personne par véhicule. Pas de sortie sans motif valable. SudOuest.fr, Confinement en Béarn: à quatre dans une voiture… avec du cannabis
  • Mis à part les élèves de primaire, ceux de collège sont aussi nombreux à favoriser cette solution. La pression des études est trop forte, le système scolaire prônant le rabâchage et la suppression de la personnalité a un effet destructeur sur les élèves. Ceux-ci comprennent aussi leur insignifiance face à la rude concurrence de la société, ils pensent qu’ils ne réussiront pas à faire carrière et préfèrent le suicide. Chine Magazine, Le suicide à l’école: la face caché du système éducatif chinois - Chine Magazine
  • « Ces derniers jours, j’ai lâché prise sur le flux d’informations que j’ai l’habitude de consulter sur internet. J’ai besoin de déconnecter un peu de cette actualité, de l’extérieur. J’ai l’impression que l’on tourne en rond. Les journaux virent au rabâchage. L’effet de saturation est généralisé. Faire Face - Toute l'actualité du handicap, confinement récit chronique journal handicap Eric Nancy 49

Traductions du mot « rabâchage »

Langue Traduction
Corse rinfresca
Basque rehash
Japonais 再ハッシュ
Russe перепев
Portugais refazer
Arabe إعادة تأهيل
Chinois 重新整理
Allemand aufwärmen
Italien rimaneggiamento
Espagnol refrito
Anglais rehash
Source : Google Translate API

Synonymes de « rabâchage »

Source : synonymes de rabâchage sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires