Prorata : définition de prorata


Prorata : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

PRORATA, subst. masc. inv.

A. −
1. Vieilli. Quote-part. (Dict. xixeet xxes.). Recevoir, payer son prorata (Littré). Avant de distribuer les secours aux sinistrés, l'administration en a fixé le prorata (Davau-Cohen1972).
2. DR. FISCAL. Règle de prorata. ,,Règle selon laquelle, pour les redevables qui ne sont pas assujettis à la taxe sur la valeur ajoutée sur la totalité de leurs affaires, le montant de la T.P.S. [taxe pour salaires], déductible (...), est réduit au prorata du chiffre des affaires soumises à cette taxe ou des mêmes affaires réalisées à l'exportation`` (Code gén. des impôts, 15 janv. 1958 ds Barr. 1967).
B. − Loc. prép. Au prorata de. À proportion de, suivant la part déterminée. Synon. proportionnellement à.Au prorata des besoins. Imaginez une société où les instruments de la production sont la propriété de tous, où tout le monde travaille selon son intelligence et sa vigueur, et où les produits de cette coopération sociale sont distribués à chacun, au prorata de son effort (Zola, Argent, 1891, p.42).Il verse ensuite à chacun son dû, en espèces, établi au prorata de la matière grasse livrée (Pesquidoux, Livre raison, 1928, p.231):
. ... il réunit les ouvriers et leur exposa son dessein: répartir, entre tous, des actions qui seraient attribuées au prorata des années de travail dans la maison. Le bon sens de Dussol triompha: les ouvriers trouvèrent le geste comique et n'attendirent pas un mois pour vendre leurs actions. Mauriac, Myst. Frontenac, 1933, p.166.
Prononc. et Orth.: [pʀ ɔ ʀata]. Att. ds Ac. dep. 1694 (au prorata). Littré, Rob., Lar. Lang. fr., inv. mais prop. Catach-Golf. Orth. Lexicogr. 1971, p.239: des proratas. Étymol. et Hist.1. 1360 empl. adv. (Plaids de la mairie de Venisse ds Arch. de la ville de Reims, éd. P. Varin, t. 3, p. 70), n'est plus usité que ds la loc. adv. 1526 a prorata du (Doc. cité ds Coll. de doc. relatifs à Jacques Cartier, et au Sieur de Roberval, éd. H. P. Biggar, p.15); 1541 au prorata de (ibid., p.238); 2. 1845-46 (Besch.: Prorata s'emploie quelquefois substantivement dans le sens de Quotepart). Mot lat. pro rata (parte) «selon la part déterminée», comp. de la prép. pro «pour, selon», de rata ablatif fém. de ratus «compté, calculé», part. adj. de reri «compter, calculer» et de l'ablatif de pars, partis «partie, portion». Fréq. abs. littér.: 16. Bbg. Quem. DDL t.10.

Prorata : définition du Wiktionnaire

Nom commun

prorata \pʁɔ.ʁa.ta\ masculin

  1. Proportion, portion, quote-part.
    • Au prorata de, à proportion de.
    • Les héritiers contribuent à cette dépense au prorata de leurs parts et portions.
    • Les proratas de charges sont toutefois portés en compte de régularisation. — (Marcel-Jean Paquet, Principes de base de la comptabilité, Edipro, 2014)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Prorata : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PRORATA. n. m.
Terme emprunté du latin, dont on ne se sert que dans cette locution prépositive : Au prorata de, À proportion de. Les héritiers contribuent à cette dépense au prorata de leurs parts et portions.

Prorata : définition du Littré (1872-1877)

PRORATA (pro-ra-ta) loc. adv.
  • 1Suivant la part déterminée. Recevoir au prorata de sa mise de fonds.

    Fig. et familièrement. J'en excepte les Grignans, un, deux, trois, quatre, cinq, six, que j'aime, que j'estime et que j'honore tous au prorata de leurs dignités, Sévigné, 13 sept. 1671. Voici des dames qui attendent leurs maris [qui sont à l'armée] au prorata de leur impatience…, Sévigné, 19 juill. 1675.

  • 2 S. m. Le prorata, la quote-part. Recevoir, payer son prorata.

    Au plur. Des prorata.

    Anciennement, le prorata, l'intérêt qu'on devait payer d'une somme constituée, pour le temps courant d'une année qui n'était pas encore finie, ce qui arrivait dans les remboursements où l'on était obligé de payer les arrérages et le prorata.

HISTORIQUE

XVIe s. Il faudra qu'il confesse pour le moins que nous sommes reputez justes pro rata, comme on dit, de l'acceptation par laquelle Dieu nous a à gré, Calvin, Instit. 580. Les fruits se partagent entre le roy et les heritiers du defunt prelat, au prorata de l'année, mesme pour le regard des desjà perceus auparavant les decez, P. Pithou, 66.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Prorata : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

PRORATA, s. m. (Jurisprudence.) sont deux mots latins que l’on écrit comme s’ils n’en faisoient qu’un, & on les a adoptés dans le style de pratique françois ; on sous-entend le mot parte ; ainsi ces mots signifient à-proportion ; c’est en ce sens que l’on dit des héritiers, donataires & légataires universels, qu’ils contribuent entr’eux aux dettes chacun au prorata de l’émolument.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « prorata »

Étymologie de prorata - Littré

Lat. pro, pour, et rata (parte), la partie fixée (voy. RATIFIER).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de prorata - Wiktionnaire

Du latin pro rata.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « prorata »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
prorata prɔrata play_arrow

Citations contenant le mot « prorata »

  • Selon Farhan Lalji du réseau TSN, celle-ci comprendrait un camp d’entraînement écourté, des salaires au prorata, moins de temps entre les matchs et des équipes d’entraînement agrandies. RDS.ca, Football - La LCF propose des camps écourtés et des salaires au prorata pour la saison 2020 | RDS.ca
  • La réunion du conseil municipal de lundi, dernière avant la trêve estivale, a été l’occasion d’un geste de solidarité de la municipalité à l’égard des gérants de la SARL VL’Gar du camping des Jonquilles. Un établissement qui devait ouvrir ses portes le 28 mars et qui n’a pu le faire, en raison de la crise sanitaire, avant le 1er juin, avec pour conséquence une perte importante de chiffre d’affaires. « Face à cette situation, a commenté Nathalie Beauvy, maire, nous pouvons envisager une exonération partielle du loyer dû par cette société à la commune ». Une décision adoptée à l’unanimité par les élus qui, par la voix de leur maire, ont expliqué qu’il s’agissait là d’un signe d’encouragement à l’égard de personnes très investies. La redevance annuelle, qui devrait être de 8 503 €, s’accompagne d’une exonération prorata temporis sur la base de 66 jours de non-activité, ce qui porte le nouveau montant à 6 965 €. Un paiement qui va également s’accompagner d’un échéancier sur trois mois, puisque les gérants s’acquitteront de cette dette sur les mois d’octobre, novembre et décembre. Le Telegramme, Conseil municipal : une exonération pour le camping - Saint-Alban - Le Télégramme
  • Les subventions aux associations ont été attribuées : Club des Mimosas, 150 € ; comité des fêtes, 150 € ; AFN, 150 € ; La Chapelle du Lézard, 150 € ; Chasseurs de Saint-Adrien, 150 € ; Centre d’aide alimentaire : calcul effectué au prorata des bénéficiaires dont somme de 831 € ; Solidarité Paysans 22, 30 € ; Adapei, 30 € ; ANTLA, 30 € ; Évolution sport moto, 150 € ; Club de gym et de marche, 150 € ; amicale laïque, 1 500 € ; Barrez la Différence, 150 €. Le Telegramme, Le budget communal voté - Saint-Adrien - Le Télégramme

Images d'illustration du mot « prorata »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « prorata »

Langue Traduction
Corse pro rata
Basque pro rata
Japonais 比例して
Russe пропорционально
Portugais pro rata
Arabe تناسبية
Chinois 按比例
Allemand anteilig
Italien proporzionale
Espagnol a prorrata
Anglais pro rata
Source : Google Translate API

Synonymes de « prorata »

Source : synonymes de prorata sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires