La langue française

Prohibitif

Sommaire

  • Définitions du mot prohibitif
  • Étymologie de « prohibitif »
  • Phonétique de « prohibitif »
  • Citations contenant le mot « prohibitif »
  • Traductions du mot « prohibitif »
  • Synonymes de « prohibitif »

Définitions du mot prohibitif

Trésor de la Langue Française informatisé

PROHIBITIF, -IVE, adj.

A. −
1.
a) Qui établit la prohibition de quelque chose. Dispositions, lois, mesures prohibitives; arrêt prohibitif. Les vieilles grègues qu'il venait de quitter (...) montraient la corde comme une ordonnance prohibitive de la prévôté (Nerval, Nouv. et fantais., 1855, p.189).Chacun a éprouvé l'effet humiliant et désagréable que produit toute consigne prohibitive, lors même qu'on la sait générale (Renan, Avenir sc., 1890, p.525):
. ... les disciplines prohibitives généralement attachées à la religion, dont nulle société n'a pu et ne pourra (...) se passer dans l'avenir (...) portant toutes sur des gestes permis ou défendus sans raisons transcendantales... Faure, Espr. formes, 1927, p.259.
b) DR. CANON. Empêchement prohibitif. ,,Empêchement qui contient une grave interdiction de contracter mariage, de recevoir les ordres sacrés`` (Foi t.1 1968).
2. Qui repose sur la prohibition, applique la prohibition, entrave la liberté du commerce. Le régime prohibitif existe au Chili dans toute son étendue: ce royaume, dont les productions, si elles étaient à leur maximum, alimenteraient la moitié de l'Europe (...) ne fait aucun commerce (Voy. La Pérouse, t.2, 1797, p.61).Le système prohibitif est fécond en injustices. Tous les producteurs ne sont pas à portée de profiter du système de prohibition que j'ai supposé général, mais qui ne l'est pas (Say, Écon. pol., 1832, p.178).
B. −
1. [En parlant d'un tarif, d'une taxe] Qui est élevé au point d'équivaloir à la prohibition. Droit prohibitif. Ce tarif de douane est prohibitif (Ac.1935).Salles et personnel ont acquis aujourd'hui une valeur prohibitive (J.-R. Bloch, Dest. du S., 1931, p.141).
2. [En parlant d'un prix] Qui est trop élevé et, par là qui empêche pratiquement l'achat ou la vente. Dans ce sacré pays de la Haute-Sangha où personne ne voulait venir, on ne trouvait plus rien, pas le moindre objet, pas de vivres; l'application stricte des tarifs douaniers faisait revenir la moindre denrée à des prix prohibitifs (Gide, Voy. Congo, 1927, p.776).Le vin que l'on pouvait obtenir à la pension était d'un prix prohibitif (Triolet, Prem. accroc, 1945, p.148).
3. De nature à empêcher, à exclure l'usage de quelque chose. Le costume [écossais] était remarquablement précis: un seul défaut, qui aurait dû être prohibitif: ton écossais, ces rayures (...) le tartan de chasse réservé aux Stuart: le tartan des ennemis dynastiques! (La Varende, Roi d'Écosse, 1941, p.309).Une exagération systématique du vibrato, impossible à réaliser dans les instruments de la lutherie traditionnelle, parce qu'elle aurait entraîné des fluctuations prohibitives de la hauteur des notes (Schaeffer, Rech. mus. concr., 1952, p.215).
C. − LING. Particule prohibitive. ,,Type de forme susceptible d'exprimer la défense, par exemple ne en latin: ne dixeris (ne dis pas)`` (Phél. Ling. 1976).
Prononc. et Orth.: [pʀ ɔibitif], fém. [-i:v]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist.1. 1506 «qui interdit» (Ordonnances des rois de France, Louis XII, Plessis-les-Tours, t.21, p.338); 1760 «qui entrave la liberté du commerce» police prohibitive (Mirabeau, Impôt, p.80 ds Brunot t.6, p.316); 1927 prix prohibitif (Gide, loc. cit.); 2. 1738 gramm. particule prohibitive (D'Olivet, Rem. sur Racine, § 73 ds Littré). Dér. sav. de prohiber* d'apr. le rad. du supin prohibitum du lat. prohibere; suff. -if*. Fréq. abs. littér.: 29.

Wiktionnaire

Adjectif

prohibitif \pʁɔ.i.bi.tif\

  1. Qui défend, qui interdit, qui restreint.
    • Les principes canoniques établissaient un empêchement prohibitif au mariage des catholiques avec les hérétiques. — (Gabriel Lepointe, La Famille dans l'Ancien droit, Montchrestien, 1947 ; 5e éd., 1956, p.285)
    • Enfin, c’est pas cool pour les habitants de Maastricht mais tout le monde sait que les lois prohibitives ne fonctionnent pas, c’est pas nouveau. Au moins, si cette expérience se relève être un échec, on pourra s’en servir comme argument. — (A Maastricht, on deale du cannabis jusque dans les centres commerciaux, rue89.com, 18 aout 2012)
  2. Qui est de nature à empêcher ou à interdire.
    • Des droits prohibitifs.
    • Ce tarif de douane est prohibitif.
  3. (Plus courant) Se dit d’un prix trop élevé qui éloigne les acheteurs.
    • Par exemple, le gentleman qui avait quatre fusils à bord, malgré le prix prohibitif des excédents de bagages, se rendait sûrement à Nairobi pour chasser les grands fauves. — (Georges Simenon, Le Blanc à lunettes, ch. I, Gallimard, 1937)
    • L'open access est un mouvement qui propose un accès libre et rapide à la production scientifique (articles, thèses, rapports, etc.). Il est apparu dans les années 1990 en réaction à l'augmentation des coûts d'abonnement aux revues scientifiques devenus prohibitifs pour les chercheurs et les bibliothèques. — (Solène Charuel, « Open access, open data en bibliothèque : Journée d'étude Médiat Rhône-Alpes – 31 mars 2016 – Université-Lyon-1 », Bulletin des bibliothèques de France, 19 mai 2016)

Nom commun

prohibitif \pʁɔ.i.bi.tif\ masculin

  1. (Grammaire) Impératif négatif, comme ne le fais pas !
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PROHIBITIF, IVE. adj.
Qui défend, qui interdit, qui restreint. Lois prohibitives. Régime prohibitif. Il signifie aussi Qui est de nature à empêcher, à interdire. Des droits prohibitifs. Ce tarif de douane est prohibitif. Il se dit, dans le langage courant, d'un Prix trop élevé qui éloigne les acheteurs. Le prix auquel se sont élevées ces marchandises est prohibitif.

Littré (1872-1877)

PROHIBITIF (pro-i-bi-tif, ti-v') adj.
  • 1Qui interdit, qui restreint, qui empêche. Qu'il [Socrate] était averti par une vertu prohibitive seulement [de son démon], La Mothe le Vayer, Vertu des païens, II, Socrate. La tradition constante des conciles… est d'interpréter ce verset [St Luc, VI, 35, sur l'intérêt] comme prohibitif du profit qu'on tire du prêt, Bossuet, 2e instr. sur les passages, 17e pass. Ce n'est point par des lois prohibitives que l'on tiendra dans une sorte d'équilibre les fortunes des particuliers : il faut, autant qu'il est possible, introduire parmi eux l'esprit de désintéressement, Barthélemy, Anach. ch. 62.
  • 2Qui a rapport à la prohibition. Régime prohibitif. Système prohibitif. Ces mots réveillèrent l'antipathie de Turgot pour le système des lois prohibitives, il répondit que sur cet objet son opinion était invariable, Marmontel, Mém. XI.
  • 3 Terme de grammaire. La particule prohibitive, la particule ne. J'avoue que cette particule prohibitive paraît redondante en notre langue ; mais elle y est de temps immémorial, D'Olivet, Rem. Racine, § 73.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

PROHIBITIF. Ajoutez : - HIST. XVIe s. Le statut prohibitif de faire cordeaulx moindres que de six filz, Rec. des monum. inédits de l'hist. du tiers État, t. IV, p. 225.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « prohibitif »

(1506) Dérivé de prohibition avec le suffixe -if, par substitution de suffixe.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Prov. prohibitiu ; espagn. prohibitivo ; ital. proibitivo ; du lat. prohibitum, supin de prohibere, prohiber. Le XVIe siècle disait prohibitoire.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « prohibitif »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
prohibitif prɔibitif

Citations contenant le mot « prohibitif »

  • Les départs en vacances augmentent les risques d'accidents de la route, surtout pour les véhicules mal ou peu entretenus. Mais certains automobilistes hésitent à procéder aux réparations ou préfèrent les effectuer eux-mêmes, en raison d'un coût jugé souvent prohibitifEurope 1, DECRYPTAGE - Départ en vacances : certains automobilistes renoncent-ils à faire réviser leurs voitures ?
  • Il y a lieu de se demander si l’objectif principal d’un projet de tramway dans la ville de Québec, ou même d’un métro si le coût n’était pas prohibitif, est de réduire la circulation des automobiles privées ou bien de donner à la ville une allure de Bordeaux ou de Lyon. Le Devoir, Québec ou les symboles d’une grosse ville | Le Devoir
  • Une équipe internationale de chercheurs réunis autour du Centre pour les technologies quantiques de l'Université nationale de Singapour a réussi à faire générer des paires de photons intriqués par un nano-satellite. De quoi entrevoir la possibilité de réaliser un réseau quantique global de communication sécurisée à un coût non prohibitif. Leurs résultats ont été publiés le 25 juin dans Optica. industrie-techno.com, Un pas de plus vers l'Internet quantique avec l'émission de photons intriqués par le nanosatellite SpooQy-1
  • Le tribunal administratif de Nantes lui a donné tort sur toute la ligne. Il rappelle tout d'abord que l'état de vacance de cinq ans a été ramené à deux ans par la loi de finances pour 2013. Soulignant que l'objectif de cette taxe sur les logements vacants est d'inciter à la mise en location des logements susceptibles d'être loués, les seules façons d'y échapper consistent à prouver que le logement n'est pas habitable ou que l'on a fait tout son possible pour louer le bien incriminé ou encore que le coût des travaux était prohibitif. Boursorama, Malgré les termites, il doit continuer à payer la taxe sur les logements vacants - Boursorama
  • Taux d’intérêt inflationniste ? Des analystes du monde des affaires congolais sont d’avis que les taux d’intérêts de plus en plus prohibitifs (15% à 20%) des émissions des bons du trésor sont porteurs des germes de la dépréciation continue du franc congolais sur le marché de change à court terme. Zoom Eco, RDC : l'Etat a emprunté 10 millions USD à 15% de taux d'intérêt sur le marché financier local le 21 juillet 2020 - Zoom Eco | Zoom Eco
  • Par ailleurs, les sommes concernées peuvent être de l'ordre, comme c'est le cas aujourd'hui, de 150 à 200 milliards d’euros. Difficile, dans ces conditions, de mettre en place un système purement assurantiel à un prix qui ne soit pas prohibitif. Enfin, les couvertures peuvent être de plusieurs natures. Il peut, par exemple, s’agir de contrats autonomes ou obligatoires. L'AGEFI, Bercy lance une course contre la montre sur la couverture des risques exceptionnels - Actualités Financements & Marchés
  • Est-ce que le club corse cherche à faire quelques ronds sur la campagne de matchs amicaux en profitant de la venue d’un club de Ligue 1? Cherche-t-il à équilibrer ses comptes avec la limite à 5000 personnes dans un stade qui peut en contenir largement le double? En tout cas, le prix des places du match amical de la semaine prochaine entre Montpellier et le SCB paraît un poil prohibitif. Surtout pour une rencontre de préparation. Entre 12 et 25€ quand celles de Louis Michel étaient fixés à 5 et 10€. AllezPaillade.com, [SCB-MHSC] Chaud le prix des places à Bastia!!! | AllezPaillade.com

Traductions du mot « prohibitif »

Langue Traduction
Anglais prohibitive
Espagnol prohibitivo
Italien proibitivo
Allemand unerschwinglich
Chinois 禁止的
Arabe مانع
Portugais proibitivo
Russe запретительный
Japonais 法外な
Basque prohibitorio
Corse pruibitivu
Source : Google Translate API

Synonymes de « prohibitif »

Source : synonymes de prohibitif sur lebonsynonyme.fr
Partager