La langue française

Ponte

Sommaire

  • Définitions du mot ponte
  • Étymologie de « ponte »
  • Phonétique de « ponte »
  • Citations contenant le mot « ponte »
  • Images d'illustration du mot « ponte »
  • Traductions du mot « ponte »
  • Synonymes de « ponte »

Définitions du mot « ponte »

Trésor de la Langue Française informatisé

PONTE1, subst. fém.

A. −
1. Action de pondre un ou des oeuf(s). Le cri particulier qu'elles [les oies] poussent après la ponte, un cri doux et léger pour appeler le jars (Pesquidoux,Chez nous, 1921, p.45).
2. P. méton.
a) Période pendant laquelle une femelle pond des oeufs. Début, fin de ponte. Les faisans n'ont pas encore achevé leur ponte (Ac.1798-1935).
b) Produit de la ponte. La ponte des Buccins se trouve fréquemment rejetée sur les plages où elle se présente sous la forme d'une boule coriace (Coupin,Animaux de nos pays, 1909, p.424).
B. − P. anal. Ponte (ovarienne, ovulaire). Synon. de ovulation.Pontes ovariennes provoquées par son administration [de gonadostimuline, v. ce mot B] chez la Lapine (Hist. gén. sc., t.3, vol. 2, 1964, p.651).[Les troubles hormonaux] aboutissent à une absence de ponte ovulaire (Quillet Méd.1965, p.484).V. endo-crinologie ex. 2.
C. − Au fig., fam., souvent péj. Action de pondre (un écrit); résultat de cette action. [Zola] continue à nous parler de son travail, de la ponte quotidienne des cent lignes, qu'il s'arrache tous les jours (Goncourt,Journal, 1875, p.1034):
. ... la plupart des livres sont de la race des éphémères: ils naissent et meurent sous nos yeux, −ce qui autorise les écrivains à les remplacer aussitôt, grâce à une ponte ininterrompue où ils témoignent presque tous d'une abondance redoutable et d'une affreuse régularité. Mauriac,Journal 2, 1937, p.161.
Prononc. et Orth.: [pɔ ̃:t]. Homon. ponte2et forme des verbes ponter1 et 2. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist.1. 1570 «fait de pondre» (Ch. Estienne, Agriculture et Maison rustique, 32b d'apr. FEW t.9, p.162b; éd. 1591, p.41b, 42a: ponte des poules; le deuxiesme an de la ponte); 2. 1600 «oeufs pondus» (O. de Serres, Theatre d'agriculture, Paris, Jamet Métayer, p.355: la ponte que les femmes du Languedoc appellent poustaignade [FEW t.9, p.162b] est certain nombre d'oeufs que la poule fait sans se reposer que bien peu, un chaque jour). Subst. d'une forme anc. du part. passé fém. de pondre* (Fouché Morphol. 1967, § 179a, 195b). Bbg. Quem. DDL t.8.

PONTE2, subst. masc.

JEUX
A. − [Le subst. désigne une chose] Au jeu de l'hombre, as de coeur ou de carreau quand on joue dans l'une ou l'autre de ces couleurs. Il jouait à vilain jeu, mais le baste et le ponte lui sont entrés (Ac.1835, 1878).
B. − [Le subst. désigne une pers.]
1. Dans un jeu de hasard (baccara, pharaon, roulette, etc.), personne qui joue contre le banquier. On dressa une table de lansquenet (...). Le vicomte salua les pontes, et prit la taille en jetant deux louis sur le tapis (Ponson du Terr.,Rocambole, t.2, 1859, p.106).
2. P. ext., fam. Homme riche, important, faisant autorité. C'est un ponte très chic: le vicomte d'Elche (Toulet,Nane, 1905, p.21).C'est le gendre d'un gros ponte, et s'il avait voulu s'embusquer!... Il y a longtemps qu'il aurait ses trois ficelles (Vercel,Cap. Conan, 1934, p.41).
REM.
Ponteur, subst. masc.,synon. (supra B 1).La vie paraît alors comme un jeu de roulette, où le banquier destin gagne à coup sûr, les ponteurs ayant contre eux le zéro et le double zéro (Amiel,Journal, 1866, p.78).
Prononc. et Orth.: [pɔ ̃:t]. Homon. ponte1et formes des verbes ponter1 et 2. Att. ds Ac. dep. 1718. Étymol. et Hist.1. 1682 désigne l'as rouge lorsqu'on joue en coeur ou en carreau (Le Jeu de l'hombre, comme on le joüe..., Paris, Cl. Barbin, p.15: si la Triomphe est en rouge, la Ponte est la plus forte, c'est à dire l'As de coeur si la Triomphe est de coeur; et l'As de carreau, si elle est de carreau; p.62: le Ponte, le Roy, la Dame); 2. a) 1703 «chacun de ceux qui jouent contre celui qui tient la banque» (Nouveau jeu de l'Hombre..., p.59, d'apr. FEW t.9, p.161a); b) p.ext. av. 1778 «membre d'une sorte de mutuelle sur la vie» (Voltaire, Dict. philos., art. Age ds OEuvres compl., éd. de Kehl, t.47, 1785, p.143 [cet art. ne se trouve pas ds l'éd. R. Naves, Paris, 1961, v. introd., pp.XVII-XVIII]: On donnait dix pour cent aux pontes âgés de quarante années, et le dernier vivant héritait de tous les morts); c) au fig. 1838 «joueur (ici appliqué au domaine de la spéculation)» (Balzac, Mais. Nucingen, p.635); d) 1883 «richard dépensier» (arg. des officiers de l'armée de terre, d'apr. Esn. qui s'appuie sur Larchey 1889 «homme qui paraît riche et fait de la dépense» −[Lt] Palat−). Prob. déverbal de ponter2*, FEW t.9, p.161a.
STAT.Ponte1 et 2. Fréq. abs. littér.: 66.
BBG. Gohin 1903, p.375.

Wiktionnaire

Nom commun 1

ponte \pɔ̃t\ féminin

  1. Action de pondre, pondaison.
    • Les reproducteurs ont absolument besoin d’eau avant et pendant la ponte ; sans quoi la fécondation n’a pas lieu (et tous les œufs sont clairs). — (« L’Élevage des Canards », dans Almanach de l’Agriculteur français - 1932, éditions La Terre nationale, p. 106)
  2. (Par analogie) Action de produire, d’accoucher d’un travail difficile.
    • [Zola] continue à nous parler de son travail, de la ponte quotidienne des cent lignes, qu’il s’arrache tous les jours. — (Edmond et Jules de Goncourt, Journal, 1875, p. 1034)
  3. Saison ou temps où les oiseaux pondent leurs œufs.
    • Remarquable début de ponte, suivi en septembre d’un léger ralentissement, dû à une mue partielle des poulettes ayant commencé leur ponte de très bonne heure ; mais ce ralentissement n’est que très passager […] — (Maurice Ponsignon, Les Poules, Hachette, 1942, p. 84)
    • Les faisans n’ont pas encore achevé leur ponte.
  4. Œufs pondus.
    • Quelle belle ponte aujourd’hui !

Nom commun 2

ponte \pɔ̃t\ masculin

  1. (Vieilli) L’as rouge au jeu d’hombre, quand on joue à cœur ou à carreau.
    • Le Ponte, le Roy, la Dame.
  2. Joueur qui ponte dans un jeu de hasard tel que le baccara, le pharaon ou la roulette, c’est-à-dire qui mise de l’argent contre le banquier.
  3. (Finance) Au dix-huitième siècle, membre d’une assurance mutuelle sur la vie.
    • On donnait dix pour cent aux pontes âgés de quarante années, et le dernier vivant héritait de tous les morts. C’est un des plus mauvais marchés que l’État puisse faire. — (Voltaire, « Âge », in Dictionnaire philosophique, tome 17, Garnier, 1878)
  4. (Familier) Personne importante, influente.
    • La Freebox Delta ne ressemble à aucune box existante […]. Sur le seul point de son design Free a fait fort. Pour la dessiner ainsi que le Player de cette nouvelle génération, l’opérateur s’est adjoint les services de Jasper Morrison, l’un des pontes du secteur. — (Florian Innocente, La Freebox Delta en images, MacGeneration, 4 décembre 2018 → lire en ligne)
    • Sans une sérieuse mutuelle ou des fonds propres, l’accès à quelques grands pontes de la chirurgie ou de la médecine se révélera problématique. — (Alain Deloche, Dites-moi la verité docteur, 2011)

Forme de verbe

ponte \pɔ̃t\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de ponter.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de ponter.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de ponter.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de ponter.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de ponter.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PONTE. n. f.
Action de pondre. Une ponte régulière. La ponte des poules. Les faisans n'ont pas encore achevé leur ponte. Voici l'époque de la ponte.

Littré (1872-1877)

PONTE (pon-t') s. f.
  • 1Action de pondre. Tout le monde sait que les œufs les plus propres à se conserver proviennent de la seconde ponte, Parmentier, Instit. Mém. scienc. 1806, 2e sem. p. 42.
  • 2Quantité d'œufs pondus. Manger, vendre la ponte d'une poule.
  • 3Temps où les oiseaux pondent.
  • 4 Terme de physiologie. Ponte de l'ovule, sortie de l'ovule hors de l'ovaire.

HISTORIQUE

XVIe s. La ponte, que les femmes du Languedoc appellent poustaignade, est certain nombre d'œufs que la poule fait sans se reposer que bien peu, un chacun jour, quelquefois deux, De Serres, 335.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

PONTE, s. f. (terme d’Oiselier.) ce sont les œufs que pondent les oiseaux ; ce mot se dit aussi des tortues.

Ponte, s. m. (terme de Jeu.) se dit, au pharaon & à la bassette, de tout joueur différent du banquier, c’est-à-dire, qui ne taille pas. Voyez Bassette, Pharaon, &c.

Ponte, au jeu de quadrille, c’est la quatrieme carte en rouge, c’est toujours l’as de cœur ou de carreau ; ponte enleve le roi, la dame, & ainsi des autres.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « ponte »

(Nom 1) (1570) Ancien participe passé féminin substantivé de pondre.
(Nom 2) (Date à préciser) Déverbal de ponter avec, pour évolution sémantique[1] : (1682) « as rouge » ; (1703) « chacun de ceux qui jouent contre celui qui tient la banque » ; (XVIIIe siècle) « membre d’une sorte de mutuelle sur la vie » ; (1838) « joueur, parieur, spéculateur » ; (1883) « richard dépensier » ; (1889) « homme qui paraît riche ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « ponte »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ponte pɔ̃t

Citations contenant le mot « ponte »

  • Les travaux de construction du Nord Stream 2 ont été suspendus en mer Baltique. Le tracé s’est en effet heurté à une zone de ponte des morues. Le Danemark avait donné son feu vert au projet en octobre 2019. , La construction du Nord Stream 2 perturbée par… la ponte des morues - Sputnik France

Images d'illustration du mot « ponte »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « ponte »

Langue Traduction
Anglais laying
Espagnol tendido
Italien posa
Allemand verlegung
Chinois 铺设
Arabe وضع
Portugais deitando
Russe прокладка
Japonais 敷設
Basque ezartzen dituen
Corse posa
Source : Google Translate API

Synonymes de « ponte »

Source : synonymes de ponte sur lebonsynonyme.fr
Partager